Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

La crise hypertensive (GC) est un phénomène si répandu que vous ne trouverez peut-être pas dans votre mégalopole après quarante ans des gens qui n'ont pas connu tous les charmes de cette surprise inattendue et triste.

lecheniegipertoniibezlekarstv F07C3D2C - Signes d'une crise hypertensive et premiers soins

Il ne met pas particulièrement en garde sur son apparence et peut attraper un patient n'importe où - dans un minibus, au travail, à un pique-nique, dans un café. Les conditions préalables à l'AH sont généralement des stress dont le système nerveux d'une personne particulière n'est pas en mesure de sortir de manière adéquate. Sa réaction explique également le développement d'une insuffisance vasculaire face à une surcharge émotionnelle.

Le travail incohérent des divisions du système nerveux autonome (SNA) forme un type spécifique d'AH. Sur ces principes, leur classement est construit.

Facteurs de risque dangereux

Le traitement par GC détermine son type, car il devrait affecter de manière directionnelle la cause de la crise. Son apparition est favorisée par des changements dans les mécanismes humoraux centraux et locaux (région des reins), en raison de la perte de la capacité à s'adapter au stress, dans lequel un rôle spécial est attribué au comportement des vaisseaux sanguins.

Quelle est la différence entre l'hypertension et l'hypertension lire ici.

Les facteurs de risque qui provoquent le développement de l'AH peuvent être:

  • Violations du système nerveux - névrose situationnelle et conditions similaires;
  • Surcharge mentale, situations stressantes régulières;
  • Dépendance héréditaire;
  • Problèmes endocriniens;
  • Déséquilibre hormonal (SPM (syndrome prémenstruel), ménopause);
  • Accumulation d'eau et de sel dans les organes due à une consommation excessive d'aliments dangereux pour l'hypertension;
  • Fumer et boire de l'alcool sous n'importe quelle forme et dose;
  • Stress excessif (émotionnel, physique, surcharge auditive ou visuelle, fortes vibrations);
  • Tempêtes géomagnétiques et brusques changements météorologiques qui ne permettent pas au corps de se reconstruire rapidement;
  • Exacerbation de maladies chroniques concomitantes;
  • Insuffisance rénale;
  • Retrait non autorisé ou utilisation périodique de médicaments antihypertenseurs prescrits;
  • Ostéochondrose des vertèbres cervicales.

002 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

7616692 8 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

genetika700 420 1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

pochechnaya nedostatochnost 1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

yzli - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

002 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

7616692 8 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

genetika700 420 1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

pochechnaya nedostatochnost 1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

yzli - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

N'importe laquelle des raisons ci-dessus est suffisante pour provoquer HA. Selon la partie de l'ANS qui sera impliquée en premier lieu, 2 types de maladies sont distingués. Les symptômes de crise hypertensive auront, selon sa variété.

Les principaux signes de la maladie

Le type hyperkinétique se produit avec un ton élevé de la division sympathique du SNA. Elle survient le plus souvent à un jeune âge, de préférence chez l'homme. Il se développe instantanément et se caractérise par de tels signes:

  • Une augmentation importante de la pression artérielle;
  • Surexcitation générale;
  • Augmentation de la sécrétion de sueur;
  • Tachycardie;
  • Une douleur dans la tête d'une nature palpitante;
  • Douleur au cœur avec le sentiment qu'elle s'arrête périodiquement;
  • Tremblement de la main;
  • Bouche sèche, une ruée de sang vers le visage;
  • Après avoir arrêté GK - envie fréquente d'aller aux toilettes avec un grand volume de grippe>Potlivost po nocham - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

Risque pri gipertonii 1 stepeni - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

takhikardiya - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

tremblement1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers soins

Potlivost po nocham - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

Risque pri gipertonii 1 stepeni - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

takhikardiya - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

tremblement1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers soins

L'AH du premier type (également appelée cardiaque, systolique) se produit avec une augmentation de l'éjection de sang dans le cœur et une augmentation de ses contractions, tandis que la résistance des vaisseaux sanguins et le volume sanguin restent les mêmes. Cela se manifeste sous la forme d'une augmentation de la pression (pouls, cœur). Les conséquences de l'AH de type cardiaque peuvent prendre fin:

  • Hémorragie ou œdème cérébral;
  • Infarctus du myocarde
  • Fonction rénale altérée;
  • Lésions oculaires.

Le type hypokinétique se développe imperceptiblement, progressivement, mais avec confiance. Il rattrape les femmes qui ont pris un excès de poids pendant la ménopause en raison de perturbations hormonales. GK du deuxième type envoie des indices de son apparence dans quelques jours. Symptômes d'une crise hypertensive du deuxième type:

  1. Etat somnolent, apathie.
  2. Handicap et baisse d'humeur.
  3. Étourdissements et faiblesse.
  4. Douleur dans la tête éclatant dans la nature, quand il y a un désir de tirer la tête avec une serviette.
  5. Les nausées et les vomissements ne soulagent pas tous les signes de malaise.
  6. Réduction de l'urine, se manifestant par un gonflement du visage, des bras, des jambes.
  7. Diminution de l'acuité visuelle, assombrissement des yeux.
  8. La peau est sèche et pâle.

mashina - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

golovnaya bol700 420 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

04 1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

mashina - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

golovnaya bol700 420 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

04 1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

Le deuxième type (son autre nom est œdémateux) contrôle la partie parasympathique du SNA. Il se caractérise par une diminution de la fréquence des contractions du cœur et de l'éjection du sang avec une augmentation simultanée de son volume et de sa résistance périphérique. Les symptômes de GC par le type œdémateux indiquent son origine diastolique. Dans la formation d'une insuffisance ventriculaire gauche aiguë, nous pouvons parler des complications de l'HA.

Complications avec GC

Les crises compliquées (convulsives, cérébrales) sont traitées en neurologie. L'AH sous la forme d'un trouble de la circulation sanguine coronaire et cérébrale, accompagnée de convulsions, peut se développer avec une probabilité égale à partir de tout type d'AH. Une approche individuelle dans ce cas est nécessaire non seulement pour les soins primaires, mais aussi pour le traitement ultérieur de l'HC, car une crise convulsive peut être aggravée par des maladies graves telles que:

  • Accident vasculaire cérébral;
  • Infarctus du myocarde
  • L'arythmie;
  • Œdème pulmonaire ou cérébral;
  • Pathologie rénale.

Ils diagnostiquent l'état sur la base de l'anamnèse, des caractéristiques d'âge, des indicateurs cliniques et se comparent à l'hypertension symptomatique, caractérisée par:

    Glomérulonéphrite (k>narushenie mozgovogo krovosnabzheniya - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

infarkt - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

serdce 3 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

narushenie mozgovogo krovosnabzheniya - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

infarkt - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

serdce 3 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

Les complications de l'AH sous la forme d'une altération du flux sanguin cérébral et de ses conséquences entraînent rapidement la mort. Selon les statistiques médicales, environ la moitié des patients avec ce diagnostic meurent dans les 3 ans avec des problèmes rénaux ou un accident vasculaire cérébral. Chez 83% des patients, des dommages au premier organe cible ont été enregistrés, chez 1% à 14, environ 2% ont une défaillance d'organes multiples.

Symptômes de gc

Après avoir identifié la nature de l'AH, le patient se verra prescrire un traitement en fonction de son type de maladie. Mais le plus souvent, des problèmes vasculaires de ce type se produisent de manière inattendue lorsqu'une personne n'a même pas une idée du problème. Pour naviguer rapidement, il est important de distinguer les symptômes de l'HA:

  • Changements soudains de la pression artérielle;
  • Douleur aiguë dans la région occiputale et pariétale;
  • Manque de coordination, étourdissements, scintillement de «mouches» dans les yeux;
  • Douleur cardiaque, tachycardie;
  • Évanouissement et panne;
  • Carence en oxygène, essoufflement;
  • Saignement du nez;
  • Nausées et vomissements qui ne soulagent pas tous les autres symptômes;
  • Somnolence et troubles de la conscience;
  • Surexcitation psychomotrice.

koordinaciya700 420 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

krov iz nosa pri beremennosti 1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

obmorok - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

koordinaciya700 420 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

krov iz nosa pri beremennosti 1 - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

obmorok - Signes d'une crise hypertensive et premiers secours

Les symptômes de crise hypertensive et les premiers soins sont standard, sans rapport avec son type.

Crise hypertensive: soins d'urgence (algorithme)

Les soins d'urgence en cas de crise hypertensive sont donc appelés soins médicaux d'urgence, car seules des actions immédiates et claires des autres peuvent prévenir de graves complications.

  1. Appeler immédiatement un médecin ou une ambulance (il vaut mieux que quelqu'un d'autre le fasse, et non le patient lui-même).
  2. Utiliser des oreillers pour créer une position confortable pour la victime - inclinable.
  3. Détachez le col et les autres vêtements qui rendent la respiration difficile, car le patient n'a pas assez d'air pendant une crise.
  4. Ventiler la pièce, après avoir couvert le patient avec une couverture, afin de ne pas refroidir.
  5. Fixez un coussin chauffant à vos pieds (une bouteille en plastique avec de l'eau chaude convient également). Vous pouvez mettre des enduits à la moutarde sur vos mollets.
  6. Si la personne atteinte est hypertendue, donnez-lui le médicament qu'il prend habituellement.
  7. Le corvalol (20 gouttes) aidera à soulager le stress. Habituellement, une attaque s'accompagne d'une peur panique de la mort.
  8. Le captopril peut être placé sous la langue et demandé de dissoudre le comprimé.
  9. Si le patient se plaint d'un mal de tête éclatant, signe d'une pression élevée, un comprimé de furosémide aidera.
  10. Si la nitroglycérine est à portée de main, vous pouvez mettre la victime sous la langue. Il est important de se rappeler que le médicament abaisse considérablement la pression artérielle, cette condition s'accompagne d'une augmentation des maux de tête. Afin de neutraliser l'effet secondaire négatif de la nitroglycérine, elle est parfois prise en parallèle avec du validol.

Soins d'urgence en cas de crise hypertensive, l'algorithme d'action doit être clair et cohérent.

Premiers secours en cas de crise hypertensive

Les mesures énumérées visant à réduire la pression artérielle sont des soins pré-médicaux. Il est nécessaire d'aider le patient dans la première étape, avant l'arrivée de l'ambulance. Mais remplacer les soins médicaux par de telles méthodes est impossible. En cas de crise hypertensive, les premiers soins doivent être basés sur le commandement principal de la médecine «ne pas nuire!» Tout d'abord, cela est lié au choix des médicaments, car tous les médicaments utilisés pour arrêter la crise hypertensive ne sont pas totalement sûrs.

Par exemple, les inhibiteurs de l'ECA tels que le captopril ou l'énalapril peuvent provoquer un œdème angio-névrotique. Extérieurement, la réaction ressemble à une allergie, mais ses conséquences sont beaucoup plus dangereuses et insuffisamment maîtrisées.

Vous ne devez pas abuser de la nitroglycérine très populaire: si la pression artérielle n'est pas critique, alors avec une forte baisse, le médicament peut provoquer un effondrement. L'effet vasodilatateur de ce médicament convient aux problèmes cardiovasculaires, il est donc nécessaire de l'appliquer pour l'infarctus du myocarde. Avant d'offrir au patient un médicament, il est nécessaire d'évaluer calmement la situation et de prendre la bonne décision.

nitroglicérine - Signes d'une crise hypertensive et premiers soins

Les premiers soins adéquats en cas de crise hypertensive sont particulièrement importants, dont l'algorithme d'action implique une surveillance constante de la pression toutes les 12 heures. Pour une évaluation précise de la pression artérielle, il est nécessaire de la mesurer sur les deux mains, le brassard doit être dimensionné avec précision. Pour une analyse comparative, le pouls est vérifié à la fois sur les bras et les jambes.

Avec contrôle de pression indépendant, lectures de 180/110 mm RT. Art. parler d'une crise hypertensive imminente, si les paramètres sont répétés après quelques minutes avec des mesures répétées.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Premiers soins en cas de crise hypertensive à domicile

L'équipe d'urgence doit gérer le soulagement des crises hypertensives avec une surveillance constante de la pression artérielle. Mais il n'est pas toujours possible d'utiliser rapidement ses services. C'est bien si un agent de santé (au moins une infirmière) vit dans le quartier, et dans l'armoire à pharmacie à domicile, il y a des seringues jetables et des drogues injectables qui peuvent arrêter l'attaque à la maison.

De telles tactiques aident beaucoup de patients hypertendus qui sont malades depuis longtemps et qui ont toujours en stock des médicaments capables d'arrêter l'attaque par eux-mêmes, «afin de ne plus déranger les médecins». Au fil du temps, ils acquièrent déjà eux-mêmes une certaine compétence, de sorte que la fourniture de soins d'urgence en cas de crise hypertensive peut être limitée à l'administration d'un complexe intramusculaire de médicaments:

  • Furosémide (n'oubliez pas qu'il est capable d'éliminer le calcium, le potassium et d'autres oligo-éléments, par conséquent, son utilisation régulière implique l'administration simultanée de panangine);
  • Dibazole (à une pression artérielle extrêmement élevée, il est dangereux, car il a tendance à augmenter la pression avant de commencer à l'abaisser lentement);
  • Magnésie sulfurique - l'injection intraveineuse donne un effet positif, mais elle doit être faite avec une extrême prudence ou confier cette procédure au médecin;
  • Antispasmodiques tels que no-shpa, papaverine;
  • Vitamine B6.

Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologist Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il a travaillé comme un cardiologist dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation cardiaque, de décodage de l'ECG, de tests fonctionnels, d'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux symposiums médicaux et ateliers pour médecins - familles, thérapeutes et cardiologists. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il suit régulièrement les nouvelles publications des journaux européens et américains cardiology revues, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des cardiolcongrès ogy.

Detonic