Quels symptômes signalent que le foie fait mal

Le foie est un organe crucial, un gros organe multifonctionnel. L'une des principales tâches de cet organe est de filtrer tout ce qui entre dans un individu. Et si quelque chose de terrible est dangereux, le foie le nettoiera. Elle s'assurera que les composés défavorables minimisent leur impact nocif sur un individu et quittent rapidement le corps.

C'est du fait que de sa multifonctionnalité que le foie prend le contrôle de la majorité des coups causés sur le corps d'un spécifique par des éléments extérieurs. Et elle peut tomber malade pour de nombreux facteurs.

bolit pechen - 11

Le système d'avancement de l'inconfort

Habituellement, tout commence de manière assez inoffensive - avec une douleur facile du côté idéal, qui se transforme plus tard en pression, puis en crampes avec lumbago. Voilà comment le foie fait mal. La vérité est que dans cet organe lui-même, en tant que tel, il n'y a pas de terminaisons nerveuses. Les nerfs n'existent que dans la soi-disant chambre qui recouvre cet organe. C'est ce qu'on appelle une pilule de tissu conjonctif ou une pilule de glissan.

C'est pourquoi, même en cas de problèmes hépatiques majeurs, un individu peut ne rien ressentir. L'inconfort survient lorsque la circonstance finit par être dangereuse. Lorsqu'un orgue est beaucoup plus gros que le «sac» dans lequel il repose s'étire. Et puis il y a l'introduction et la progression d'un syndrome d'inconfort concret, et le client commence à ressentir: ça fait mal.

En termes simples: le foie lui-même peut-il être blessé en tant que tel? Non. La capsule dans laquelle elle se trouve fait mal et avec laquelle elle est attachée à la paroi abdominale.

Symptômes principaux

pechen nahoditsa - 13

Le foie est situé dans l'hypochondre droit. Autrement dit, si le patient ressent des sensations désagréables, de l'inconfort, de la pression, une sensation de satiété, s'étendant sous la côte du côté droit, ce sont tous des signaux indiquant que des problèmes se produisent avec cet organe.

Est-ce que tous ces sentiments s'intensifient lors du mouvement, lorsque la respiration se produit? Certains signes de pathologie hépatique.

Quels autres symptômes peuvent devenir des marques que quelque chose ne va pas avec cet organe, qu'il y a des problèmes?

Il est clair que dans le cas de maladies graves à un stade avancé, le foie n'est pas seulement inquiet, il sera très douloureux, de sorte que seuls les analgésiques puissants sauveront. De plus, la personne ressentira que le foie est palpitant, ainsi qu'une sensation de picotement dans la région du foie et même des crampes.

Types de douleur

Quels types de douleur un patient peut-il ressentir avec des diagnostics hépatiques?

La douleur dans ce cas est un traducteur, informateur d'informations sur le développement du processus pathologique dans cet organe. Quelles douleurs dans le foie disent quoi? La sensation de picotement dans le foie parle d'elle-même. En règle générale, c'est ainsi que se manifeste la colique hépatique, ce qui indique qu'un processus inflammatoire grave se produit dans l'organe, dont la nature peut être différente.

Une inflammation lente se manifestera d'une manière légèrement différente. Dans ce cas, la personne ressentira un engourdissement, éclatant sous les côtes droites dans différentes directions, entrecoupées de sensations douloureuses sourdes, se transformant en douleur douloureuse. De plus, avec de tels diagnostics, une personne se plaint d'avoir une traction du côté droit.

Au début, le patient observe tout cela après avoir mangé quelque chose de gras. Les sensations lors de l'inhalation s'intensifient, surtout si elle est vive ou profonde. Un peu plus tard, si vous ne prenez aucune mesure, ne soyez pas examinée et traitée, ces sensations inconfortables sont remplacées par une douleur aiguë. De plus, où se trouve le syndrome douloureux, vous ne pouvez pas prédire immédiatement - peut-être juste sur tout le péritoine, ou peut-être plus loin, par exemple, dans l'omoplate ou la main droite.

La pulsation du foie, la sensation que le foie et les autres organes voisins du péritoine, comme des contractions, sont une autre pathologie. Cela se produit, en règle générale, lorsque le sang stagne dans l'organe.

Causes

gepatit - 15

Les raisons pour lesquelles des douleurs hépatiques surviennent doivent être expliquées un peu plus en détail.

Il est clair que si un organe fait mal et qu'il fait très mal, c'est ainsi qu'une certaine maladie se manifeste. L'hépatite est la raison la plus courante pour laquelle il y a une pression hépatique, des crampes et des coliques. La douleur se fait sentir de manière complètement différente, selon la classification de l'hépatite, qui infecte le corps humain.

D'autres causes de syndromes de douleur hépatique sévère peuvent résider dans la formation de phénomènes tumoraux dans cet organe, la survenue d'une cirrhose ou d'une stéatose (stéatose hépatique).

Lorsqu'un organe est perturbé après avoir mangé, cela peut être un signe de dommages aux organes voisins, par exemple, des diagnostics associés à la vésicule biliaire.

À propos, les sensations douloureuses dans la zone de cet organe peuvent ne pas être associées à des pathologies. Par exemple, le foie peut s'inquiéter après avoir bu de l'alcool, surtout s'il y en avait beaucoup. Des secousses dans l'hypochondre droit apparaissent lorsqu'une personne a subi un effort physique extrême. Et même si le patient a mangé des aliments lourds - gras, frits, fumés ou tout cela ensemble, le foie peut également réagir avec une douleur, qui s'intensifiera si vous essayez de vous lever soudainement, prenez une profonde inspiration et appuyez sur le côté droit. du péritoine.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Le foie fait-il mal avec la cirrhose

cirroz 1 - 17

Ces maladies hépatiques graves, telles que l'hépatite, sont donc appelées des tueurs invisibles - le patient ne ressent pas leur développement au début. Mais lorsque le diagnostic évolue vers un stade plus grave, la douleur survient et est souvent sévère.

L'une des conséquences les plus terribles que peuvent entraîner les maladies et pathologies hépatiques est la cirrhose. Le foie fait-il mal avec la cirrhose? Avec la cirrhose, oui. Mais au premier stade de la maladie - insignifiant. Au deuxième stade du développement du diagnostic, le foie fait mal, qui s'intensifie lorsqu'il est pressé.

La douleur dans la cirrhose devient plus forte en proportion directe de la progression de la maladie. Dans le pire des cas, la douleur irradie dans le dos et ne peut être soulagée qu'avec les analgésiques les plus puissants.

Des maux de tête surviennent également avec une cirrhose du foie. C'est la preuve que la maladie est complètement négligée et qu'une grave intoxication de tout le corps se produit.

Autres maladies et pathologies

Lorsque le foie pique, le médecin n'exclut pas le développement de pathologies associées à divers diagnostics biliaires. Ainsi, la douleur lancinante dans le foie, entre autres, parle de stagnation de la bile, d'inflammation des voies biliaires.

Il est également possible de développer un diagnostic de colite hépatique, ses symptômes sont les suivants: douleur, nausée, se transformant en vomissements, diarrhée. Ces signes s'accompagnent également d'une faiblesse générale, d'une perte absolue du désir de manger.

Maladies infectieuses

Si le foie est malade, c'est probablement un signal que le corps subit des processus associés à diverses maladies infectieuses. Tout d'abord, tous les types d'hépatite sont attribués au groupe d'infections le plus courant affectant le foie, qu'elles soient transmises par voie entérale ou parentérale.

En outre, les maladies qui causent divers parasites, larves et adultes vivant dans le corps, dans le foie lui-même ou dans les organes adjacents, sont considérées comme des diagnostics infectieux qui provoquent des pathologies hépatiques.

Syndromes et néoplasmes

Il existe également d'autres diagnostics de pathologies hépatiques. Par exemple, les syndromes. Ils sont de quatre types:

  • Syndrome cytolytique - se produit en raison de la déformation de la structure des cellules hépatiques.
  • Cholestatique - une violation de la formation et du bon cours de la bile.
  • Hépatodépressif - se produit comme un pathologique accompagnant presque tous les processus inflammatoires chroniques hépatiques.
  • Mésenchymateux-inflammatoire - se produit dans l'inflammation aiguë et chronique de l'organe pour diverses raisons et caractéristiques.

Les néoplasmes hépatiques peuvent se développer principalement sous la forme de tumeurs, à la fois malignes et bénignes. Il existe des dizaines de variétés des deux. Ils surviennent à la suite d'une hépatite, non traitée ou mal traitée, et ils deviennent chroniques puis se transforment en oncologie.

De plus, la cause des tumeurs peut être l'alcoolisme, d'autres mauvaises habitudes, une intoxication grave qui affecte le foie.

Avec quelles maladies peut-on confondre

utiliser 1 - 19

Bons tests pour les pathologies hépatiques, mais l'organe est toujours une préoccupation? Ce n'est peut-être pas du tout le but. Il existe des diagnostics avec des symptômes similaires, mais dans ce cas, ce n'est pas le foie qui fait mal du tout, le syndrome ne lui est donné que.

Inflammation de la vésicule biliaire due à la présence de calculs à l'intérieur, gastrite (inflammation de la muqueuse gastrique), pancréatite (inflammation du pancréas), pyélonéphrite (inflammation des reins). Pour diagnostiquer correctement et prescrire un traitement adéquat, les médecins doivent procéder à un examen complet du patient. Habituellement, le vrai diagnostic est fait après l'échographie, la radiographie et la tomodensitométrie.

Le foie fait mal: que faire

Le foie fait mal, que faire? Bien sûr, l'automédication n'aidera pas seulement ici, mais aggravera également la situation. Par conséquent, tout d'abord, s'il est pris dans l'hypochondre droit, vous devez consulter un médecin.

Si le foie fait mal, le médecin prescrit au patient de faire un don de sang pour la biochimie en fonction des paramètres hépatiques. Puis il envoie le patient pour une échographie, une radiographie et un scanner de la cavité abdominale. Après cela, le médecin traitant aura une image complète des raisons pour lesquelles le patient s'inquiète pour le foie, de ce qui fait exactement mal dans la région de cet organe et de la façon de traiter cette pathologie.

Si une crise de douleur dans le côté droit est détectée soudainement et qu'il faut en faire quelque chose, car il n'est plus possible de supporter les spasmes, les spasmes peuvent être arrêtés avec un spasmodique facile et neutre. Si une anesthésie plus grave est nécessaire, il est bien sûr également préférable de s'entendre avec le médecin.

Pour guérir le syndrome douloureux, les médecins prescrivent toute une gamme de médicaments afin d'éliminer toutes les pathologies qui provoquent l'apparition et la propagation de la douleur.

Donc, si ça fait mal constamment et sans s'arrêter, cela signifie qu'il y a un processus inflammatoire grave dans le foie, et dans cette situation, en plus des analgésiques, des pilules anti-inflammatoires ou des injections sont prescrites. Si le foie est atteint de colite, des agents anticoagulants, cholérétiques et excréteurs supplémentaires aideront.

Ensuite, le client se verra prescrire des médicaments qui restaurent les tissus de l'organe, et plus tôt ils seront pris, mieux ce sera pour le patient. Et une personne se verra également prescrire des vitamines, des moyens pour éliminer les toxines et améliorer le corps après leur impact négatif.

De plus, les médecins compétents dans le traitement des pathologies hépatiques recommandent de suivre un régime pendant le traitement du syndrome désagréable de cet organe. Cela vaut la peine de se priver de la nourriture lourde, qui peut avoir un coup supplémentaire sur le foie - gras, frit, fumé, salé, trop sucré. L'alcool, même faible, devrait également être strictement interdit.

Si vous suivez toutes les instructions des médecins, en plus des recommandations sur la nutrition, vous pouvez guérir les pathologies hépatiques qui provoquent une gêne dans un temps assez court.

VIDÉO

Maladie du foie: symptômes, diagnostic médical et traitement du foie.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic