Qu'est-ce que l'hypertrophie auriculaire gauche et comment la reconnaître sur un ECG

DlyaSerdca → Maladies cardiaques → Autres maladies → Élargissement auriculaire gauche: causes, symptômes, diagnostic et traitement

L'hypertrophie (augmentation) de l'oreillette gauche n'est pas une maladie indépendante, mais est un symptôme alarmant d'un certain nombre d'autres processus pathologiques.

Le plus souvent, des changements hypertrophiques dans cette partie du cœur se forment presque simultanément avec des changements similaires dans le ventricule droit.

La cause des changements hypertrophiques dans cette partie du cœur peut être l'une des maladies énumérées ci-dessous, ou leur combinaison.

  • Malformations congénitales du système cardiovasculaire:

  • coarctation de l'aorte;
    Coarctation de l'aorte
  • hypoplasie du ventricule gauche;
  • défauts de la valve mitrale;
  • malformations de la valve aortique;
  • malformations cardiaques combinées.

Malformations cardiaques acquises:

  • défauts de la valve mitrale;
  • malformations de la valve aortique;
    Défauts valvulaires aortiques
  • malformations cardiaques combinées.
  • Cardiomyopathie hypertrophique.
  • Hypertension avec formation d'un cœur hypertendu.
  • Myocardite de diverses étiologies.
  • Sur la base de la liste ci-dessus des causes possibles, nous pouvons conclure que l'hypertrophie ventriculaire gauche a souvent un caractère héréditaire.

    De plus, un certain nombre de facteurs non cardiaques peuvent conduire au fait que l'oreillette gauche subit une charge fonctionnelle accrue et des hypertrophies. Le plus souvent, c'est:

    • maladies pulmonaires, en particulier prolongées, chroniques;
    • stress fréquent et / ou sévère;
    • l'embonpoint.

    L'hypertrophie ou une augmentation de l'oreillette gauche ne ressemble qu'à une maladie, mais en fait, c'est un signal alarmant sur les problèmes de fonctionnement du système cardiovasculaire.

    Une augmentation des cellules dans le tissu cardiaque se produit souvent précisément sur le côté gauche du muscle cardiaque.

    Pour éviter le développement dangereux de la maladie, vous devez consulter un médecin en temps opportun, mais tout le monde ne sait pas comment déterminer la pathologie, ce qu'elle signifie et pour quelle raison elle apparaît, bien que vous ayez probablement entendu parler d'une telle maladie .

    Peut-être voulez-vous connaître le nouveau médicament - Cardiol, qui normalise parfaitement la pression artérielle. Cardiol les capsules sont un excellent outil pour la prévention de nombreuses maladies cardiaques, car elles contiennent des composants uniques. Ce médicament est supérieur dans ses propriétés thérapeutiques à ces médicaments: Cardiline, Recardio, Detonic. Si vous souhaitez des informations détaillées sur Cardiol, Aller à la site web du fabricantVous y trouverez des réponses aux questions liées à l'utilisation de ce médicament, les avis des clients et les médecins. Vous pouvez également découvrir Cardiol capsules dans votre pays et les conditions de livraison. Certaines personnes parviennent à obtenir une remise de 50% sur l'achat de ce médicament (comment faire et acheter des pilules pour le traitement de l'hypertension pour 39 euros est écrit sur le site officiel du fabricant.)Cardiol capsules pour coeur

    Causes

    La raison pour laquelle l'oreillette gauche augmente n'est pas encore connue exactement, mais il existe de nombreuses raisons à cette pathologie. Malgré le fait que les maladies cardiaques sont plus fréquentes chez les personnes âgées, les tendances changent chaque année et les maladies deviennent plus jeunes.

    Les causes d'hypertrophie les plus courantes sont l'hérédité, l'hypertension artérielle et l'excès de poids. Le problème de l'obésité n'est pas nouveau dans le monde moderne, par conséquent, l'élargissement auriculaire n'est plus un symptôme rare, et ce symptôme se retrouve souvent chez les jeunes et même les enfants.

    Si vous considérez mieux les raisons, vous pouvez comprendre pourquoi il existe une telle pathologie et comment y faire face.

    Hypertension

    Le plus souvent, l'hypertrophie survient chez les patients hypertendus, l'hypertension artérielle augmente la charge cardiaque et perturbe la circulation sanguine. Sous une forme chronique, même avec un traitement, la pression artérielle est loin d'être normale et une charge constante sur le muscle entraîne son gonflement et son hypertrophie.

    L'élargissement de l'oreillette gauche résulte du rétrécissement de l'ouverture, qui régule le flux sanguin entre le côté gauche et le ventricule. Dans ce cas, la charge sur le muscle cardiaque augmente, le sang est retenu dans l'oreillette gauche plus qu'il ne devrait l'être, et il s'étire en conséquence et augmente également de taille.

    Malgré l'éloignement de ce département de l'oreillette avec une pathologie dans les zones entre le ventricule et l'aorte, la circulation sanguine est perturbée et il existe des violations connues de l'oreillette gauche.

    Non seulement le rétrécissement conduit à une pathologie, le fonctionnement de ces valves affecte l'approvisionnement en sang.

    Si l'une des valves ne se ferme pas hermétiquement ou si la fréquence des contractions ne correspond pas au rythme, la sortie de sang se produit dans la direction opposée, ce qui conduit inévitablement au processus inflammatoire de la cavité cardiaque et de l'oreillette gauche. À la suite de ces troubles et du processus inflammatoire, une hypertrophie se développe.

    L'inflammation myocardique a un effet négatif sur la fonction contractile du muscle cardiaque.

    Les troubles de l'oreillette gauche peuvent également être causés par des maladies du système respiratoire, un manque d'oxygène, une perturbation du rythme cardiaque entraînant des changements hypertrophiques.

    Le processus est long, donc un rhume ordinaire ne peut pas entraîner de telles conséquences. La cause ne peut être que négligée et les maladies chroniques qui perturbent méthodiquement le fonctionnement du cœur.

    L'hypertrophie de l'oreillette gauche est causée par une mutation génétique des chromosomes, ce qui entraîne une cardiomyopathie hypertrophique. Le compactage pathologique des parois du ventricule entraîne une charge des parties inférieures du cœur et une augmentation du débit sanguin augmente la cavité de l'organe.

    Troubles du système nerveux

    Parmi les causes de l'élargissement auriculaire, le stress et la tension nerveuse ne sont pas les moindres. Ils sont les coupables de l'hypertension artérielle, ce qui entraîne des changements hypertrophiques.

    Symptômes

    Le processus de changement de l'oreillette gauche est lent et les symptômes ne se produisent pas immédiatement. Tout commence par une douleur thoracique, qui n'est pas perçue comme un signe grave de déficience. Au fil du temps, la fatigue apparaît, d'abord pendant l'effort physique, puis au repos. Le bien-être empire à mesure que la maladie progresse.

    La symptomatologie de la manifestation d'une augmentation dépend largement des causes du développement de la pathologie. Si le problème survient dans le contexte d'une sténose de la valve mitrale, en plus de la douleur, d'un œdème sévère des membres inférieurs, une forte toux avec hémoptysie est observée.

    En cas d'insuffisance valvulaire mitrale ou aortique, une personne se plaint des symptômes suivants:

    • cardiopalmus;
    • troubles du rythme cardiaque;
    • dyspnée;
    • faiblesse générale;
    • fatigue excessive;
    • douleur pendant l'effort physique.

    S'il y a plusieurs raisons, les symptômes apparaissent progressivement dans un ordre différent. Une grande influence sur les symptômes est exercée par des facteurs externes. Le mode de vie, les mauvaises habitudes, le dur travail physique et les caractéristiques individuelles peuvent changer les symptômes et se manifester de différentes manières.

    Diagnostics

    Une lésion lente et une augmentation de l'oreillette gauche ne permettent pas de diagnostiquer une pathologie en fonction des symptômes, mais il existe des méthodes permettant de détecter une hypertrophie au stade initial.

    L'auscultation fait référence à la première méthode de diagnostic des troubles du travail du muscle cardiaque et de l'augmentation des oreillettes. Il n'a pas besoin d'équipement spécial, mais juste d'un stéthoscope et du professionnalisme d'un médecin.

    Une telle étude est basée sur l'écoute et l'évaluation des sons lors du travail du cœur. L'apparition de bruits et de bruits courts et durs indique une pathologie des valves, ce qui permet une hypertrophie auriculaire.

    Évaluez les performances des vannes et détectez les violations de leur fonctionnement à l'aide de diagnostics par ultrasons. L'échocardiographie et l'échographie vous permettent d'examiner les tissus du muscle cardiaque, d'évaluer la taille et l'épaisseur des parois du cœur. La surveillance du flux sanguin dans le muscle cardiaque vous permet de détecter les changements pathologiques avant que l'hypertrophie ne soit visible.

    L'examen aux rayons X est moins instructif, mais est une méthode de diagnostic indispensable pour les troubles congénitaux. Dans une radiographie, en plus de l'état du muscle cardiaque, le potentiel des poumons et leur travail sont également évalués.

    Étant donné que les violations des contractions sont observées avec hypertrophie assez souvent, un électrocardiogramme est l'une des méthodes d'examen du cœur. Une méthode peut ne pas être un moyen de diagnostiquer avec précision. Pour établir les causes et le degré de négligence de la maladie, l'ensemble du complexe de l'examen est effectué.

    thérapies

    Étant donné que l'élargissement auriculaire n'est pas une maladie distincte, et le traitement des symptômes est basé sur l'élimination des causes qui ont conduit à l'hypertrophie et au traitement de la maladie sous-jacente. L'efficacité du traitement dépend de l'identification des causes exactes de l'hypertrophie auriculaire. Les erreurs sont inacceptables ici et peuvent être lourdes de conséquences.

    Si l'élargissement de l'oreillette gauche est dû à une lésion infectieuse, un traitement antiviral ou antibactérien est prescrit. Une thérapie de soutien est prescrite pour soutenir le cœur et rétablir des tailles auriculaires normales.

    Avec l'hypertension et l'hypertension artérielle pour normaliser les conséquences désagréables, une partie importante du traitement consiste à normaliser la pression et à la maintenir dans des limites normales. Les antihypertenseurs sont utilisés pour le traitement.

    De plus, un traitement médicamenteux et une intervention chirurgicale pour une récupération rapide sont recommandés pour reconsidérer le mode de vie, garder un régime pendant un certain temps et abandonner les mauvaises habitudes, d'abord pour la durée du traitement, puis pour toujours.

    L'efficacité du traitement dépend de la rapidité avec laquelle la pathologie a été détectée, de l'état du système cardiovasculaire et du corps dans son ensemble, et de la gravité des affections du cœur et de l'oreillette gauche. Un diagnostic rapide et le bon traitement vous permettent de vous débarrasser d'un symptôme dangereux et de reprendre votre vie habituelle sans craindre pour votre santé.

    Il est important de se rappeler que les causes qui ont conduit à l'hypertrophie peuvent endommager non seulement l'oreillette, mais aussi les vaisseaux, l'aorte ou le ventricule. Lors de l'examen et de la thérapie, ces points doivent être pris en compte.

    L'hypertrophie de l'oreillette gauche est un symptôme dangereux qui, en plus des conséquences graves, peut entraîner des complications potentiellement mortelles.

    Moment manqué, traitement inefficace, raisons mal établies peuvent entraîner une invalidité ou la mort.

    Mais un diagnostic rapide et un traitement approprié, même avec des malformations congénitales, donnent de bonnes prévisions de rétablissement. Après un traitement médical et une intervention chirurgicale, une personne peut reprendre sa vie habituelle sans se limiter en raison d'une maladie.

    Le pronostic de récupération est favorable, surtout, ne retardez pas l'appel au médecin. Lorsque les premiers signes apparaissent, vous devez vous rendre immédiatement à la clinique. Un léger malaise et une douleur à peine perceptible ne peuvent pas être un accident, cet organisme donne un signal sur la survenue de problèmes dans le système cardiovasculaire. Plus ils seront identifiés tôt, plus la récupération sera rapide.

    Hypertrophie ventriculaire gauche - comment elle se manifeste, est détectée et traitée

    Une maladie courante est l'hypertrophie ventriculaire gauche, et elle se manifeste également chez les personnes d'âges différents. Les statistiques montrent que 4% des décès surviennent à la suite d'une hypertrophie ventriculaire gauche ou LVH. Une telle désignation sera utilisée plus loin sur le sujet.

    Aujourd'hui, nous devons considérer les raisons qui provoquent le développement de la pathologie, les symptômes indiquant la présence d'un problème, les méthodes de diagnostic et les options de traitement, les complications possibles qui peuvent survenir en raison de l'absence de traitement.

    Ce que c'est?

    Avant de considérer tous les problèmes planifiés, il est nécessaire de savoir ce que signifie l'hypertrophie du ventricule gauche du cœur. Après avoir exploré l'essence de la pathologie, il sera plus facile de se familiariser avec ses caractéristiques, ses causes, ses méthodes de traitement et de diagnostic.

    L'essence de cette pathologie est d'augmenter l'épaisseur de la couche musculaire dans le ventricule gauche. Les valeurs normales ne dépassent pas 11 mm. Avec une épaisseur de couche musculaire supérieure à 12 mm. il y a déjà une hypertrophie modérée du ventricule gauche. La maladie se retrouve également chez les personnes d'âges différents. C'est assez courant.

    Une guérison complète n'est possible que par une intervention chirurgicale. Mais il n'est pas prescrit à tous les patients avec un tel diagnostic, mais seulement à ceux qui ont un danger de mort. Dans la plupart des cas, un traitement conservateur est prescrit, ce qui peut réduire la manifestation pathologique ou la maintenir à un niveau constant.

    Causes de la maladie

    Il existe un grand nombre de facteurs qui peuvent provoquer le développement de la LVH. Le développement de la pathologie est basé sur des facteurs en raison desquels le ventricule gauche se contracte en mode intensif. Dans de telles circonstances, la croissance de la paroi musculaire se produit. Diverses pathologies ou une charge élevée sur le cœur peuvent agir comme tels facteurs.

    L'hypertrophie, qui se propage au ventricule gauche, est souvent diagnostiquée chez les athlètes professionnels. Tout au long de leur carrière sportive, ils soumettent régulièrement leur corps à un exercice aérobie excessif.

    Avec ce mode de vie, la paroi musculaire est obligée de se gonfler et de s'épaissir. Une autre raison est le surpoids.

    Chez ces personnes, le cœur subit constamment une charge élevée, ce qui le fait fonctionner en mode amélioré.

    Considérons maintenant les maladies qui deviennent souvent des causes d'hypertrophie ventriculaire gauche du cœur:

    • hypertrophie, qui est devenue une maladie chronique, dans laquelle les indicateurs de pression sont au-dessus de la marque de 145 pour 100;
    • valve aortique étroite;
    • l'athérosclérose de l'aorte.

    La maladie n'est pas toujours acquise, il existe également des pathologies congénitales.

    La pathologie est divisée en types. La séparation est basée sur divers facteurs. Par exemple, selon la gravité, on distingue trois variétés:

    • la forme modérée se caractérise par une augmentation de la couche musculaire jusqu'à un maximum de 2 cm, le traitement est facile, mais il n'y a pas de menace pour la vie, pour la plupart caractéristique des athlètes;
    • la forme médiane se caractérise par une augmentation du tissu ventriculaire gauche jusqu'à 2,5 cm;
    • un degré prononcé est diagnostiqué dans les cas où l'épaisseur de la couche musculaire dépasse 2,5 cm.

    Une autre classification est basée sur la localisation de l'épaississement:

    1. L'hypertrophie concentrique du ventricule gauche se caractérise par une expansion du myocarde et une diminution des cavités du muscle cardiaque. Le ventricule gauche se dilate généralement. Cette forme de la maladie affecte les personnes après 35 ans.
    2. L'hypertrophie ventriculaire excentrique gauche a des caractéristiques opposées (les cavités s'agrandissent et les parois se dilatent). Les personnes à risque après 30 ans, principalement des hommes. La cavité du ventricule gauche est très grande. Les personnes atteintes de cette pathologie se plaignent de graves douleurs cardiaques. À mesure que la charge diminue, le processus d'augmentation de la couche musculaire diminue.
    3. Une forme obstructive ou mixte est également appelée cardiomyopathie. La forme du ventricule avec cette forme de la maladie ressemble à un sablier. L'épaississement affecte les parois des cavités et du myocarde. Une telle maladie se manifeste chez les jeunes qui n'ont pas atteint l'âge de 35 ans.

    La symptomatologie de cette maladie est hétérogène, ce qui rend son identification problématique.

    Pour certaines personnes, la pathologie du cœur ne se manifeste en aucune façon, et elles vivent tranquillement, ne réalisant pas sa présence.

    Il existe également des cas où les symptômes de l'hypertrophie ventriculaire gauche ont un effet significatif sur le bien-être d'une personne. Les signes les plus courants de la maladie sont les suivants:

    • l'angine de poitrine se développe sur fond de compression des vaisseaux qui sont responsables de nourrir le cœur, ce signe d'hypertrophie ventriculaire gauche est affiché sur l'ECG et se fait sentir même sans examen;
    • fibrillation auriculaire;
    • la perte de conscience survient à la suite d'un cœur qui coule pendant quelques secondes;
    • fibrillation auriculaire;
    • famine myocardique;
    • dyspnée;
    • augmentation ou violation de la pression artérielle, instabilité des indicateurs;
    • maux de tête et mauvais sommeil;
    • faiblesse, fatigue, bien-être diminué;
    • douleur thoracique.

    N'importe laquelle de ces conditions devrait être une incitation à consulter un médecin. Vous ne pouvez pas attendre que les symptômes disparaissent d'eux-mêmes. Elle a toujours une raison qui peut entraîner des conséquences irréparables.

    Diagnostics

    Dans la grande majorité des cas, une LVH ou une hypertrophie ventriculaire gauche est détectée lors d'un examen de routine. C'est exactement ce qui se passe avec les athlètes qui subissent chaque année un examen médical approfondi.

    La maladie se manifeste à l'échocardiographie lors de l'examen d'une chambre cardiaque. Cette procédure est prescrite aux personnes souffrant d'hypertension, en présence d'essoufflement, de vertiges, de faiblesse générale et de douleur dans la poitrine.

    Si un épaississement est détecté sur les parois du ventricule gauche, des méthodes de diagnostic supplémentaires sont prescrites qui vous permettent de déterminer la nature de la maladie et d'identifier les causes de son développement. Ces méthodes de diagnostic sont les procédures suivantes:

    • détermination de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle;
    • ECG;
    • examen de l'aorte par échographie;
    • Échocardiographie Doppler.

    Sur la base des données obtenues à la suite d'un diagnostic aussi complet, un traitement est prescrit. Ce n'est que dans ce cas qu'il sera efficace.

    Si non traité

    En soi, une maladie modérée n'est pas dangereuse et ne menace pas la vie humaine. Mais dans ce contexte, un certain nombre de maladies peuvent se développer, chacune ayant un impact sérieux sur la santé et le bien-être. Par conséquent, il est nécessaire de traiter le traitement de l'HVG, malgré l'absence de symptômes et de changements dans le bien-être.

    En l'absence de traitement avec un degré élevé de probabilité, divers types de maladies cardiaques peuvent se développer, parmi lesquels les maladies suivantes sont les plus dangereuses:

    Avec l'une de ces maladies, une attaque peut provoquer une insuffisance cardiaque et la mort. Le danger d'hypertrophie ventriculaire gauche est connu de vous, et maintenant personne ne doutera du danger de cette maladie, ce qui signifie que nous pouvons envisager des méthodes de traitement.

    thérapies

    Seul un cardiologue peut dire comment guérir l'hypertrophie ventriculaire gauche. Il doit avoir en main les données obtenues à la suite d'un diagnostic complet. Le choix du traitement est influencé par la nature de la maladie, les causes de survenue, les caractéristiques de développement et les pathologies associées.

    Au cours du traitement, divers médicaments peuvent être prescrits, chacun ayant un effet différent sur le corps et vous permettant d'obtenir l'effet correspondant.

    1. La réception «Verampil» avec des bêta-bloquants supprimera les symptômes désagréables et douloureux, améliorera la santé globale.
    2. Médicaments qui vous permettent de normaliser la pression artérielle et de réduire la fréquence cardiaque.
    3. Les inhibiteurs de l'ECA bloquent le développement de l'hypertrophie. La prise de ces médicaments au fil du temps peut réduire les symptômes et empêcher le développement de la maladie.
    4. Les médicaments antihypertenseurs améliorent la nutrition myocardique et aident à normaliser la fréquence cardiaque.

    opérations

    Seule la chirurgie peut soulager complètement une personne atteinte de LVH. Si la maladie est apparue dans un contexte de maladie cardiaque, la chirurgie ne peut pas être évitée; de plus, cela doit être fait sans délai. Trois types de traitements chirurgicaux sont pratiqués:

    1. Les prothèses sur la valve aortique doivent être réalisées dans le contexte de son rétrécissement. L'opération est vitale. Selon les statistiques, sans chirurgie, 95% des patients ne vivent pas plus de 5 ans avec un tel diagnostic.
    2. Le stenting aortique est effectué lors du diagnostic de l'athérosclérose aortique. L'opération est prescrite pour rétrécir le vaisseau avec une plaque athérosclérotique de plus de 50%. À des taux plus faibles de rétrécissement de l'artère, le traitement est de nature médicinale.
    3. Avec une forte sévérité d'hypertrophie, ils recourent à l'excision du tissu musculaire en excès.

    Mode de vie et alimentation

    Quelle que soit la forme de la maladie, son degré et son respect des tactiques thérapeutiques, il est nécessaire de changer son mode de vie et de suivre un régime spécial. De telles actions augmenteront l'efficacité du traitement et augmenteront la capacité du cœur à résister à la maladie.

    Lors du diagnostic de l'HVH, il est nécessaire de changer le mode de vie conformément aux recommandations suivantes:

    • rejet complet de toutes les mauvaises habitudes;
    • normalisation de l'indicateur de poids;
    • physiothérapie d'exercice régulier, en particulier pour les personnes ayant un mode de vie sédentaire / sédentaire;
    • réduction des facteurs de stress;
    • diminution de l'activité physique.

    Le régime doit également être ajusté:

    • nutrition fractionnée (6 fois par jour en petites portions);
    • une diminution de la quantité de sel;
    • refus des viandes fumées, des aliments gras et frits;
    • inclusion dans l'alimentation quotidienne des produits laitiers et des produits laitiers;
    • fruits de mer et viande maigre;
    • les fruits et légumes doivent être inclus dans l'alimentation quotidienne;
    • des bonbons à exclure ou à minimiser.

    Remèdes populaires

    Le traitement avec des remèdes populaires pour l'hypertrophie ventriculaire gauche est rarement utilisé. Les plus courantes sont les plantes qui ont un effet antioxydant et calmant sur le corps.

    Il est également recommandé de prendre des décoctions de plantes qui renforcent les vaisseaux sanguins et libèrent le corps des plaques.

    Vous pouvez prendre des complexes vitaminiques et des compléments alimentaires qui contiennent du potassium et du calcium, des oméga, du magnésium et du sélénium.

    1. Nous faisons une collection de 3 cuillères à soupe d'agripaume, 2 cuillères à soupe de cannelle et romarin, cuillères à soupe de thé aux reins. Une cuillère à soupe de cette collection est remplie de 1,5 tasses d'eau tiède. Porter à ébullition et garder le feu pendant 5 minutes. Nous infusons le bouillon pendant 4 heures. Filtrer et prendre trois fois par jour avant les repas sous une forme chaude.
    2. Frotter les canneberges fraîches avec du sucre. Prenez-le sous cette forme trois fois par jour après avoir mangé une cuillère à café.
    3. Pour préparer une décoction de jeunes pousses de myrtilles, vous devez prendre une cuillère à soupe de germes broyés et les faire bouillir dans un verre d'eau pendant 10 minutes. Le bouillon réfrigéré et filtré est pris trois fois par jour pour une cuillère à soupe.

    Hypertrophie auriculaire gauche: développement, signes et diagnostic, comment traiter, pronostic

    Sazykina Oksana Yuryevna, cardiologue

    Pour que le cœur puisse remplir sa fonction de pompage et pomper le sang à travers les artères de tout le corps sans entrave, toutes les structures cardiaques doivent fonctionner en douceur et en douceur. Mais même cet organe important n'est pas à l'abri des maladies, et si des processus pathologiques s'y produisent, il cherche à compenser les violations qui en découlent.

    L'une de ces réactions compensatoires (adaptatives) est un épaississement du muscle cardiaque dû à une augmentation du nombre et de la masse des cellules avec l'incapacité de tout vêlage du cœur à exercer ses activités. De tels processus dans le muscle cardiaque sont appelés hypertrophiques.

    En d'autres termes, l'hypertrophie signifie une augmentation et un épaississement de quelque chose, dans ce contexte - le myocarde.

    L'épaississement du muscle cardiaque (myocarde) peut se produire dans n'importe quelle chambre du cœur - dans les oreillettes droite ou gauche, ainsi que dans le ventricule droit ou gauche. Chacune de ces espèces a ses propres causes et conséquences. Les causes possibles de l'hypertrophie auriculaire gauche (HFR) seront discutées ci-dessous.

    hypertrophie de toutes les parties du cœur

    Ainsi, une augmentation de l'oreillette gauche accompagne dans la plupart des cas l'une des maladies cardiologiques. Si le patient présente des signes d'hypertrophie ECG, par exemple, il doit être examiné plus avant, car l'hypertrophie auriculaire gauche n'est pas une option normale.

    Les personnes qui pratiquent un sport depuis longtemps et professionnellement font exception, mais développent une hypertrophie physiologique uniforme de toutes les parties du cœur ou uniquement du ventricule gauche (le soi-disant «cœur d'athlète»).

    L'épaississement isolé de l'oreillette gauche est plus caractéristique de la pathologie cardiaque.

    1. Malformations cardiaques

    La violation de l'architectonique du muscle cardiaque affecte grandement son travail. Avec des défauts, une hypertrophie compensatoire des cavités cardiaques se développe et, par conséquent, une insuffisance cardiaque augmente. Une augmentation de l'oreillette gauche se développe avec des types de défauts tels que:

    • Malformations cardiaques congénitales, par exemple, une valve aortique bicuspide.
    • Défauts acquis de la valvule mitrale, qui sert de sorte de «porte» entre les cavités de l'oreillette et du ventricule à gauche. Lors de l'expulsion du sang de la cavité auriculaire, les cuspides valvulaires s'ouvrent, passant le flux sanguin, et pendant l'expulsion du sang plus loin, du ventricule à l'aorte, les cuspides sont bien fermées pour éviter le flux inverse de sang. Les défauts mitraux se développent en raison d'une inflammation auto-immune ou bactérienne de ses valves - après un rhumatisme articulaire aigu (précédemment appelé rhumatisme), après la scarlatine, à la suite d'une amygdalite chronique ou d'une endocardite infectieuse. En raison de la cicatrisation des valves, un rétrécissement de l'anneau valvulaire (un défaut est appelé sténose) ou une insuffisance de l'ouverture auriculo-ventriculaire gauche (un défaut est appelé insuffisance) se développent.

    Avec le rétrécissement sténotique de la valve aortique, le muscle de l'oreillette gauche est très difficile à pousser le sang à travers un trou étroit, il est naturel qu'au bout d'un moment la paroi de l'oreillette s'épaississe pour se contracter avec plus de force.

    Mais tôt ou tard la décompensation s'installe, l'oreillette ne peut pas fonctionner dans des conditions de charge constamment élevée et une insuffisance cardiaque chronique se développe.

    Le taux de développement du processus varie selon les patients, allant de plusieurs mois à plusieurs décennies.

    hypertrophie auriculaire gauche en combinaison avec hypertrophie ventriculaire droite avec insuffisance valvulaire mitrale

    En cas d'insuffisance valvulaire mitrale, le mécanisme de l'hypertrophie est légèrement différent. Ainsi, en raison du fait que les volets de valve ne sont pas bien fermés, il y a un flux inverse de sang de la cavité du ventricule gauche vers la cavité de l'oreillette gauche (régurgitation, qui ne devrait pas être normale. Les parois de l'oreillette sont toujours débordés.

    Sur la base de la loi de Frank-Starling (qui stipule que plus le muscle est étiré, plus il se contractera), plus la régurgitation est importante, plus le muscle auriculaire gauche fonctionne. En conséquence, une hypertrophie compensatoire se développe, ce qui entraîne également une insuffisance cardiaque.

    Avec un vasospasme accompagnant l'hypertension artérielle, une augmentation de la post-charge cardiaque, car le myocarde devrait faire beaucoup d'efforts pour pousser le flux sanguin dans le lit artériel. En conséquence, une hypertrophie ventriculaire gauche se développe, puis un épaississement de la paroi de l'oreillette gauche.

    3. Cardiomyopathies

    La cardiomyopathie, caractérisée par un changement dans la configuration du cœur due à des maladies passées, peut être à l'origine d'une HFID. Se développe souvent en parallèle avec la cardiosclérose (prolifération du tissu conjonctif et cicatriciel) après une inflammation (myocardite) ou une crise cardiaque.

    L'ILC peut être hypertrophique (avec un épaississement des parois du cœur), une dilatation (avec l'expansion des cavités cardiaques et une augmentation du volume de sang en elles) et restrictive (avec une violation de la capacité du myocarde à se détendre pendant la diastole du cœur).

    Le mécanisme de développement de l'élargissement de l'oreillette gauche chez les patients atteints d'IMS impliquant le ventricule gauche diffère légèrement - avec des oreillettes hypertrophiques et restrictives, il est difficile de pousser le sang, car cela nécessite plus d'efforts, et avec un ventricule dilaté, il est si plein et dépassé par le sang que l'oreillette doit travailler avec une charge très élevée.

    Il n'y a pas de manifestations cliniques strictement spécifiques d'hypertrophie directe de l'oreillette gauche. Cependant, chez tout patient, les signes les plus caractéristiques de la maladie causale à l'origine de l'hypertrophie seront notés.

    Ainsi, la sténose mitrale est caractérisée par une hémoptysie, des crises de toux obsessionnelle sèche et un essoufflement à l'effort, aggravés en position couchée.

    À mesure que l'insuffisance cardiaque chronique progresse, un essoufflement est noté même au repos et avec une activité ménagère minimale, et l'enflure des jambes et des pieds augmente.

    Une légère augmentation de l'oreillette gauche causée par une hypertension artérielle s'accompagne d'une détérioration fréquente avec des nombres très élevés. Tension artérielle (180-200 mm Hg et plus), avec crises fréquentes, répondant mal aux antihypertenseurs.

    En cas de plaintes du système cardiovasculaire, un cardiologue ou un thérapeute doit être consulté pour un examen plus approfondi et le diagnostic d'une oreillette gauche élargie est établi en fonction des résultats.

    Un médecin peut révéler une suspicion d'hypertrophie cardiaque ou une maladie qui peut y conduire lors d'un examen et d'un examen du patient.

    Lors de l'enquête, la nature des plaintes et les conditions dans lesquelles elles surviennent (état de repos ou activité physique, veille ou nuit, etc.) sont prises en compte.

    rougeur caractéristique de l'hypertrophie due à une sténose mitrale

    Lors de l'examen, une attention particulière est portée à la peau.

    Avec la sténose mitrale, le fard à joues dit «mitral» sur les joues peut être rose-violet, et en cas d'insuffisance, la pâleur et la friabilité de la peau avec une couleur bleuâtre des ongles, du bout du nez et des oreilles peuvent être observé.

    Cela est dû à une diminution de la teneur en oxygène dans le sang dans l'insuffisance cardiaque chronique. La gravité et la localisation de l'œdème sont également évaluées (dans les stades sévères, l'enflure des jambes et des pieds se propage plus haut, capturant les organes génitaux externes, les hanches, l'abdomen).

    La clarification du diagnostic est possible grâce à l'auscultation (écoute) du cœur et des poumons. Dans les stades sévères de l'insuffisance cardiaque dans les poumons, des râles secs ou humides dans les sections inférieures sont entendus.

    Avec l'hypertension, le patient peut entendre l'accent du deuxième ton au point d'écouter l'aorte (dans le deuxième espace intercostal à droite du sternum), et avec la sténose mitrale, un bruit rugueux est entendu dans la projection de la valvule mitrale (sous le mamelon gauche dans le cinquième espace intercostal).

    En cas d'insuffisance valvulaire mitrale, un murmure systolique peut être entendu au même point.

    Tout patient souffrant de troubles cardiaques doit avoir un ECG. Sur le cardiogramme, il est facile de voir des signes d'hypertrophie ventriculaire gauche.

    En raison du fait que la conduction dans les oreillettes est reflétée par l'onde P (la partie ascendante caractérise l'excitation de l'oreillette droite et la partie descendante de la gauche), puis avec une hypertrophie de l'oreillette gauche sur l'ECG, la partie descendante de l'onde P augmente et s'allonge en durée. La dent acquiert une forme en M et s'appelle P-mitrale, contrairement à P-pulmonale avec hypertrophie de l'oreillette droite.

    En plus de l'ECG, un patient souffrant d'un souffle cardiaque doit effectuer une échographie cardiaque. L'examen échographique montre des signes d'hypertrophie de l'oreillette gauche qui dépassent les paramètres suivants: 1.85-3.3 cm et un indice de taille supérieur à 1.45-2.9 cm / m2.

    Une telle méthode d'examen comme la radiographie pulmonaire permet non seulement de détecter une stase sanguine dans les poumons (et dans les cas graves, une pneumonie congestive ou un œdème pulmonaire), mais aussi de déterminer le degré d'agrandissement cardiaque. Avec des défauts mitraux avec un épaississement prononcé des parois de l'oreillette gauche, le cœur acquiert la configuration dite mitrale - lissage de la taille du cœur.

    Selon la prescription du médecin, d'autres méthodes de diagnostic peuvent être prescrites - échographie des organes internes et des reins, test sanguin biochimique, tests d'exercice physique pour déterminer la classe fonctionnelle de l'insuffisance cardiaque.

    Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

    Detonic pour la normalisation de la pression

    L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

    Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

    Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

    Svetlana Borszavich

    Médecin généraliste, cardiologue, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
    Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
    Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
    L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulièrement à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de la cardiologie et de la médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

    Detonic