Quels sont les symptômes d'hypertension essentiels

Essentielle, ou primaire, est appelée la forme d'hypertension artérielle avec une augmentation prolongée et persistante de la pression caractéristique de cette maladie. La pathologie est chronique et augmente le risque de certains troubles, notamment les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques. L'hypertension essentielle nécessite un traitement continu et des changements de style de vie.

Parmi les maladies cardiovasculaires, l'hypertension essentielle est la plus répandue. Parmi divers types d'hypertension, une telle variété est diagnostiquée dans 95% des cas. Il y a une pression chronique élevée de 140 mm Hg. Art. sur systole et à partir de 90 mm RT. Art. sur diastole.

Chez les enfants, une telle pathologie est reconnue à des taux inférieurs. Jusqu'à 10 ans, cette pression est supérieure à 110/70 mm Hg. Art., Après - à partir de 120/80 mm RT. Art.

L'origine de la maladie est associée à une violation de l'état fonctionnel de divers systèmes corporels. Le système nerveux et endocrinien revêt une importance particulière. Ces violations affectent la régulation du tonus vasculaire, il change donc, provoquant un spasme de petites artères. Dans le contexte de tels changements, la pression monte.

Avec un état spastique prolongé des artérioles, leur sclérose se développe. Cela provoque la persistance de l'hypertension et de la malnutrition des organes et des tissus.

En fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie, sa forme bénigne et maligne se distingue. Dans le premier cas, les augmentations de pression sont périodiques. La prise du médicament approprié soulage rapidement les symptômes. Avec la nature maligne de la maladie, une augmentation significative de la pression est observée. Les attaques surviennent soudainement et sont mal arrêtées par les médicaments.

L'amplitude de la pression avec hypertension essentielle peut être différente, il est donc habituel de distinguer 3 de ses degrés:

  • Jusqu'à 160/100 mmHg Art.
  • 160 / 100-170 / 110 mmHg. Art.
  • À partir de 180/110 mm Hg Art.

Il existe également une classification en fonction des facteurs de risque: la maladie peut avoir un degré faible, moyen, élevé et très élevé.

Au stade initial du développement de la pathologie, les patients perçoivent souvent ses symptômes comme un surmenage. Si la pression augmente légèrement, le tableau clinique de la maladie peut être flou. Souvent, seul un mal de tête en témoigne. En conséquence, la personne ne prête pas attention aux symptômes et ne reçoit pas de traitement en temps opportun.

À l'avenir, le tableau clinique devient plus prononcé. Les principaux symptômes de la pathologie comprennent:

  • la tachycardie;
  • état d'anxiété;
  • problèmes de coordination;
  • mal de tête;
  • les troubles du sommeil;
  • diminution de l'attention;
  • diminution des performances;
  • diminution de la sensibilité des doigts;
  • problèmes de vision, apparition de mouches devant les yeux;
  • des frissons.

Si les symptômes surviennent régulièrement ou que leur intensité augmente, une visite chez le médecin ne doit pas être différée. La présence de l'un de ces signes indique une violation. Ils ne doivent en aucun cas être laissés sans attention.

Une approche globale est nécessaire pour identifier l'hypertension primaire. Le diagnostic commence par des antécédents médicaux. Le spécialiste doit analyser les plaintes du patient. À l'examen, il est possible d'identifier une respiration sifflante dans les poumons et un bruit dans le cœur.

Des mesures de la pression artérielle sont nécessaires. Il est important d'identifier les paramètres au repos et pendant l'effort physique. Il est nécessaire de comparer les indicateurs obtenus. La surveillance quotidienne la plus efficace de la pression artérielle. Il permet non seulement de connaître le degré de pression, mais aussi de déterminer les facteurs qui l'influencent.

Essentsialnaya gipertenziya 467x350 e1523961437466 - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

La surveillance quotidienne consiste en ce que le patient porte un tensiomètre automatisé. La pression artérielle est fixée pendant la journée. En règle générale, pendant la journée, les mesures sont prises à des intervalles d'une demi-heure, la nuit - 1 à 2 heures.

Dans le diagnostic de l'hypertension essentielle, des techniques de laboratoire et instrumentales sont utilisées. Les études les plus informatives sont les suivantes:

  • Des analyses de sang. Une analyse générale révèle des signes d'inflammation. La recherche biochimique est importante pour évaluer l'état et le fonctionnement des organes internes et des systèmes corporels.
  • Analyse d'urine. Un tel diagnostic peut indiquer des problèmes rénaux.
  • Électrocardiogramme. La recherche peut révéler une hypertrophie ventriculaire gauche.
  • Échocardiographie. L'étude est importante pour évaluer la structure et la taille du cœur, l'état de ses valves et la contractilité.
  • Radiographie pulmonaire. Dans cette étude, la dilatation du ventricule gauche du cœur révèle des changements athérosclérotiques.
  • Diagnostic échographique des reins. Avec l'hypertension artérielle, certains changements dans les reins se produisent. L'échographie vous permet de les identifier.
  • Examen du fond d'œil. Ce diagnostic révèle des changements dans les vaisseaux sanguins associés à l'hypertension artérielle.

Un diagnostic complet à part entière permet non seulement de confirmer l'hypertension essentielle, mais également d'évaluer les caractéristiques de l'évolution de cette maladie et des pathologies associées. Toutes ces informations sont nécessaires pour prescrire le traitement optimal.

Un point de traitement important est la réduction du risque de complications cardiovasculaires. Cela nécessite non seulement un traitement médicamenteux, mais également un changement de style de vie.

La thérapie conservatrice ne peut être prescrite que par un spécialiste. Il tiendra compte de toutes les caractéristiques importantes de la pathologie, ce qui permettra de choisir les médicaments optimaux dans un cas particulier parmi une vaste sélection de médicaments.

2f2b500af4b62dfd81798905bd641967 - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

Le traitement médicamenteux peut être effectué de différentes manières. La monothérapie implique l'utilisation d'un seul médicament. Le traitement combiné signifie l'utilisation simultanée de plusieurs médicaments.

Avec l'hypertension essentielle, les groupes de médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine. Une diminution de la pression artérielle est fournie par une exposition dans plusieurs directions à la fois.
  • Bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine. L'action de ces médicaments implique l'expansion des vaisseaux sanguins.
  • β - bloqueurs. Ces médicaments agissent dans plusieurs directions, élargissant les vaisseaux sanguins, ralentissant le rythme cardiaque et normalisant la fréquence cardiaque.
  • Antagonistes du calcium.
  • Diurétiques. Il existe plusieurs groupes de ces médicaments. Les agents thiazidiques favorisent l'excrétion du sodium avec l'eau. Dans les médicaments épargneurs de potassium, l'effet diurétique est faible, mais ils retiennent le potassium dans le corps. L'effet le plus puissant dans les préparations en boucle.
  • Selon certaines indications, ils recourent à un α-bloquant. Ils concernent les médicaments à action centrale. Une telle thérapie réduit l'activité du système nerveux, contre laquelle le niveau de pression artérielle diminue. L'action des médicaments est basée sur la vasodilatation et une diminution du cholestérol total sanguin.

En cas de crise hypertensive, le patient a besoin de repos et de repos au lit. Dans un établissement médical, ils ont généralement recours à l'énalaprilate, à la nitroglycérine, aux bêtabloquants, aux diurétiques et aux antipsychotiques.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

ethnoscience

Dans le traitement de l'hypertension essentielle, la médecine alternative est également appropriée. Vous pouvez utiliser les recettes folkloriques suivantes:

  • Pommes de pin rouge. Une infusion est préparée à partir d'eux. Les matières premières doivent être lavées et séchées, puis remplies-les d'un récipient en verre. Il doit être rempli au maximum d'alcool ou de vodka. Insistez dans le noir pendant 15 à 20 jours. Le produit fini doit avoir une couleur rouge foncé. Il est nécessaire de prendre une cuillère à café une demi-heure avant les repas trois fois par jour.
  • Infusion d'églantier. 100 grammes de baies séchées doivent infuser un litre d'eau bouillante et insister dans un thermos. Le produit fini peut être bu à la place du thé, mais avec modération, car il a un effet fixateur.
  • Infusion de viburnum. Il est nécessaire de verser 1,5 tasse de baies avec un litre d'eau bouillante et d'insister dans un récipient en verre pendant 5 heures. Filtrez ensuite la composition en frottant les baies au tamis. Ajoutez un verre de miel. Prendre 2 semaines dans un tiers d'un verre trois fois par jour avant ou après un repas.

Vous devriez consulter votre médecin au sujet de la possibilité d'utiliser la médecine traditionnelle. Certains ingrédients peuvent être contre-indiqués dans un cas particulier. Les matières végétales peuvent provoquer une intolérance individuelle.

Une personne souffrant d'hypertension essentielle diagnostiquée doit changer son mode de vie. Une condition préalable est le rejet des mauvaises habitudes. Le tabagisme et l'alcool doivent être totalement exclus.

Dans le régime, vous devez inclure plus d'aliments végétaux. Le volume des graisses animales doit être réduit. Une quantité suffisante de calcium et de potassium doit être présente dans l'alimentation. Ces oligo-éléments contiennent des produits laitiers, des céréales, des légumes et des fruits. L'utilisation de sel doit être limitée - pas plus de 5 grammes par jour.

En présence d'un excès de poids, sa normalisation est nécessaire. Un exercice léger est requis. S'il n'y a aucune possibilité de faire du sport, alors vous devez marcher plus. Une journée devrait faire 10 mille pas.

Le pronostic de l'hypertension essentielle est favorable en cas de détection rapide de la maladie et de son traitement correct. Pour maintenir une pression stable, le patient doit régulièrement prendre les médicaments qui lui sont prescrits, surveiller son mode de vie et éliminer les facteurs provoquant des complications.

Le pronostic est défavorable lorsque l'hypertension primaire passe au stade 3 ou devient maligne. Une lésion concomitante des organes cibles, des crises hypertensives fréquentes, une augmentation rapide des symptômes et une forte baisse du bien-être ont un effet négatif sur le résultat.

Une hypertension essentielle sans médication appropriée peut entraîner certaines complications:

  • crise hypertensive;
  • forme maligne de pathologie;
  • cœur hypertonique, ce qui augmente le risque de pathologies du système cardiovasculaire (crise cardiaque, arythmie ventriculaire, insuffisance cardiaque);
  • dommages au système nerveux central;
  • des dommages aux reins;
  • gonflement;
  • pathologies ophtalmiques.

Avec une crise hypertensive, la pression peut augmenter jusqu'à un point critique - 220 mm RT. Art. - et même le dépasser. Cette condition s'accompagne d'un mal de tête qui ne peut être arrêté avec un analgésique conventionnel. Le risque d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et d'anévrisme augmente plusieurs fois.

La prévention

Vous pouvez réduire le risque de développer une pathologie à l'aide de mesures préventives. Il est important de respecter les recommandations suivantes:

  • maintenir un poids normal;
  • mener une vie saine et active, ce qui signifie une activité physique modérée, des promenades régulières en plein air;
  • nutrition rationnelle: il est nécessaire de manger des aliments sains, ne pas abuser du sel de table;
  • exclure le tabagisme, l'alcool, les drogues;
  • éviter le stress, la surcharge psycho-émotionnelle sévère;
  • contrôler la pression artérielle;
  • subir régulièrement des examens préventifs et traiter les maladies chroniques.

Étiologie

L'étiologie et la pathogenèse de l'hypertension artérielle secondaire essentielle sont bien connues, sensibles et largement éliminées avec la cause de l'hypertension artérielle. La formation de l'hypertension essentielle primaire - une augmentation de la pression artérielle - est affectée par la complexité de divers facteurs: l'hérédité, le mode de vie et l'environnement. Les mécanismes physiopathologiques et les facteurs étiologiques les plus importants sont:

  • augmentation de l'activité du système nerveux sympathique, se manifestant par une augmentation de la fréquence cardiaque, une fréquence cardiaque minimale et une résistance vasculaire périphérique;
  • psychosomatique - le stress chronique chez les personnes génétiquement prédisposées entraîne une augmentation constante des savoirs traditionnels;
  • système rénine-angiotensine-aldostérone;
  • obésité;
  • activité physique;
  • héritage;
  • apport en sel;
  • de l'alcool.

Les valeurs de pression artérielle, de par leur nature, changent constamment tout au long de la journée. Le matin, ils sont plus élevés, le soir ils diminuent, les taux les plus bas sont pendant le sommeil. Si une personne change le rythme de la journée, par exemple, passe aux quarts de nuit, la variabilité de la pression «s'adapte» à ces changements. Les valeurs critiques pour les personnes ayant un biorythme classique sont la période du matin et tôt le matin, où le niveau le plus élevé de complications cardiovasculaires est observé.

Aujourd'hui, environ 26% des personnes âgées dans le monde souffrent de cette maladie, quels que soient leur sexe et leur nationalité. Neuf millions de personnes consultent un médecin chaque année, dont 7 XNUMX meurent de cette maladie. La mortalité représente XNUMX% du nombre de malades. De nombreuses études indiquent l'hérédité de cette maladie.

Hypertension essentielle: qu'est-ce que c'est, artériel, primaire, traitement

333bfb17beb3625b0ca06114a4a567a2 - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

Selon les normes généralement acceptées, 120/80 mmHg est considéré comme une pression artérielle optimale. Art. Les valeurs normales sont considérées comme ne dépassant pas 135/85 mm Hg. Art. Le niveau de seuil est bordé de marques 139/89 mm RT. Art.

Les degrés d'hypertension essentielle sont identiques à l'hypertension symptomatique:

  • premier degré: la pression «supérieure» avoisine 140-155 mm Hg. Art., Inférieur - 90-99 mm RT. st.;
  • deuxième degré: 160-179 mmHg. Art. pression systolique et 100-109 mm RT. Art. diastolique;
  • troisième degré: égal ou dépasse la marque de 180/110 mm RT. Art.

Une augmentation de la pression artérielle peut entraîner un grand nombre de complications, une perturbation du fonctionnement normal des organes internes: reins, cœur, cerveau, fond d'œil, vaisseaux sanguins. Le patient présente une faiblesse dans les bras et les jambes, une altération de la coordination des mouvements, de la mémoire, de la vision et une intelligence réduite. Tout cela peut conduire à un accident vasculaire cérébral.

Dans le monde moderne, les maladies du système cardiovasculaire sont considérées comme l'une des plus courantes sur terre. Parmi eux, l'hypertension.

Il existe également une maladie telle que l'hypertension artérielle essentielle, qui est une forme d'hypertension artérielle.

Beaucoup ne comprennent pas ce que c'est, quelle est la différence entre les différentes formes d'hypertension et comment elle affecte le traitement.

Qu'est-ce que l'hypertension essentielle? Qu'est-ce qui distingue l'hypertension essentielle de l'hypertension normale? Essayez de répondre à ces questions.

Une forme d'hypertension, caractérisée par une évolution chronique qui se manifeste par une hypertension artérielle persistante et durable, est appelée hypertension essentielle.

La pression normale chez l'adulte est considérée comme étant de 120/80 mm Hg.

ehssencialnaya gipertenziya 2 - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

Une personne se présente à un établissement médical se plaignant d'hypertension artérielle. Pour la pression systolique, elle est de 140 mmHg. Art., Pour diastolique - 90.

Si elle n'est pas souvent supérieure à la norme, le diagnostic d'hypertension essentielle ne peut pas être posé. Mais si la pression au-dessus de la norme est constante, vous serez diagnostiqué avec une hypertension artérielle essentielle.

Ensuite, le médecin commencera à établir la cause exacte de l'hypertension artérielle.

Selon la forme et le degré de la maladie, un traitement sera prescrit. C'est à ce stade de l'examen qu'un diagnostic est posé. L'hypertension essentielle est caractérisée par une forme primaire de développement de cette maladie. Si la maladie est causée par une pathologie chronique, cette maladie est l'hypertension artérielle.

Dans environ 95% des cas, la maladie est dans sa forme primaire, respectivement, l'hypertension primaire est diagnostiquée.

Dans la forme essentielle, si le patient n'est pas traité, la maladie progresse, endommageant ainsi les organes internes. La classification internationale des maladies pour l'hypertension essentielle est le code 10.

L'hypertension artérielle primaire est classée en fonction des indicateurs d'augmentation de la pression artérielle qu'elle a. Il est d'usage de distinguer trois degrés:

  1. Pour le premier degré, la pression systolique varie de 140 à 159 mm Hg. Art. Pour les indicateurs diastoliques doit être de 90 à 99 mm RT. Art.
  2. Pour le deuxième degré, la pression systolique est caractérisée par des indicateurs de 160 à 179 mm Hg, pour diastolique - de 100 à 109 mm Hg. Art.
  3. Le troisième degré est considéré comme le plus difficile. Avec lui, les indicateurs atteignent 180 mm Hg, et l'indicateur «inférieur» peut atteindre 110 mm Hg.

Les risques d'accident vasculaire cérébral et d'insuffisance cardiaque, qui sont des complications de cette forme d'hypertension, peuvent être jugés d'après le degré d'hypertension essentielle.

Lorsqu'un médecin établit un diagnostic de cette maladie, il doit indiquer à quel stade de développement elle se situe, quel degré est caractérisé et quels sont les risques de complications.

Au stade 1, il n'y a aucun signe de changement dans les organes internes du patient, seuls les indicateurs de pression artérielle indiquent une maladie.

Au stade 2, le cœur et les autres organes fonctionnent normalement, mais les premiers signes de changements dans les vaisseaux et le cœur sont déjà visibles.

Au stade 3, des troubles du fonctionnement des organes internes et du système vasculaire sont déjà clairement visibles.

Après avoir étudié tout cela, le médecin détermine les risques de complications dangereuses, qui peuvent être insignifiantes, faibles, élevées et très élevées.

De plus, si le patient souffre de diabète, alors même qu'il présente le premier degré d'hypertension essentielle, il peut avoir un risque élevé de complications.

Causes

Jusqu'à présent, la cause exacte de cette maladie n'est pas connue. Mais ce qui en est la cause a déjà été prouvé:

  • la présence de mauvaises habitudes;
  • si l'immunité humaine est réduite;
  • avec une prédisposition génétique;
  • avec le mauvais style de vie;
  • pour les personnes âgées ou d'âge moyen, la probabilité de développer cette maladie augmente;
  • cette maladie est plus fréquente chez les hommes;
  • l'hérédité, qui transmet un trouble du tonus du système vasculaire.

De plus, la médecine moderne a prouvé avec précision l'existence d'un certain nombre de facteurs pouvant déclencher la progression de cette maladie. Ceux-ci inclus:

  • embonpoint ou obésité. Il y a une opinion selon laquelle jusqu'à cinq fois, à cause de cela, le risque d'une augmentation des indicateurs de pression artérielle peut augmenter;
  • dépendance au tabagisme et à l'alcool. Cela conduit à une activité accrue dans certaines parties du système nerveux;
  • apport excessif en sel. En conséquence, une personne consomme plus de liquide, ce qui peut entraîner une augmentation de la pression artérielle;
  • quantité insuffisante d'oligo-éléments dans le corps, y compris le potassium, le calcium, le magnésium;
  • mode de vie sédentaire;
  • la vie dans un stress constant et un stress émotionnel. Ceci est généralement caractéristique des travailleurs intellectuels et de ceux qui vivent dans les grandes villes;
  • les femmes enceintes peuvent développer cette maladie. Après la naissance du bébé, la maladie peut disparaître et accompagner une femme toute sa vie;
  • la ménopause chez la femme peut provoquer le développement de cette maladie.

Symptômes

Si une personne est diagnostiquée avec une hypertension essentielle, son symptôme est une pression artérielle élevée.

Au départ, une personne ne ressent aucun signe de la maladie, bien que les indicateurs de pression artérielle soient déjà élevés. Cela est dû au fait que le système vasculaire n'est pas encore endommagé et s'adapte lui-même à la pression.

Par conséquent, ce stade de la maladie passe principalement inaperçu par le patient, ou il ne réagit pas aux signes actuels de la maladie.

Si vous présentez ces symptômes, vous devez prendre le contrôle de votre état de santé, de votre tension artérielle et consulter un médecin.

Avec le développement de cette maladie, ses signes deviennent distincts, la présence de crises hypertensives est caractéristique, le patient ressent clairement une augmentation de la pression artérielle due aux symptômes suivants:

  • il a un sentiment d'anxiété, son visage devient rouge, la transpiration apparaît;
  • les maux de tête deviennent graves, avec une ondulation dans la tête;
  • une douleur thoracique est ressentie, un essoufflement se produit;
  • les points scintillent devant vos yeux, ils s'assombrissent dans vos yeux.

Il arrive qu'en abaissant une forte augmentation de la pression artérielle avec des médicaments, le patient ne la surveille pas constamment et n'accepte aucun traitement. Dans le cas où un diagnostic a déjà été posé, vous devez bien comprendre par vous-même que cette maladie est chronique, évolutive et dangereuse, car elle entraîne un certain nombre de complications.

1914575 - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

À la suite du développement ultérieur de la maladie, des changements se produisent dans les parois vasculaires du corps et dans le myocarde du cœur. Pour cette raison, le patient commence à ressentir une douleur thoracique.

Le processus de développement de la maladie entraîne une ischémie cardiaque, des dysfonctionnements du rythme cardiaque, une angine de poitrine se développe. Au dernier stade de cette maladie, les patients se plaignent des organes internes.

Des plaintes de mauvaise mémoire, de changement de comportement, de dépression et d'autres signes associés à l'encéphalopathie vasculaire s'ajoutent aux symptômes.

Des problèmes de vision peuvent commencer, des signes de lésions rénales et d'insuffisance cardiaque se produisent.

Diagnostics

Avec cette maladie, il est important de consulter un spécialiste dès qu'une augmentation de la pression artérielle sur le tonomètre a été détectée. Dans un établissement médical, vous devrez examiner votre corps pour un diagnostic.

Si l'étude ne révèle aucune maladie provoquant une hypertension secondaire, sa forme primaire sera délivrée. Si des pathologies sont détectées, le spécialiste doit déterminer s'il s'agit de la cause ou du résultat de l'hypertension artérielle.

Un examen complet du corps nécessitera du temps, par conséquent, à ce stade, le patient peut être placé à l'hôpital.

essentsialnaya - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

L'étude utilise les mesures diagnostiques suivantes:

  1. Il est nécessaire de donner du sang et de l'urine au glucose, au cholestérol, pour connaître les indicateurs de l'urée et de la créatinine. Si le médecin soupçonne une maladie thyroïdienne, la présence d'une tumeur dans la glande surrénale et l'hypophyse, des tests hormonaux sanguins seront également prescrits. Pour exclure le diabète, il faudra effectuer des études sur les troubles métaboliques.
  2. Lors de l'examen, il est nécessaire de réaliser un électrocardiogramme cardiaque. Pour le stade initial de la maladie, il ne devrait pas y avoir de pathologie, avec des stades ultérieurs de la maladie, des symptômes de maladie cardiaque peuvent apparaître. De plus, tous les organes internes et la glande thyroïde sont soumis à un examen échographique. Sur cette base, le médecin tire une conclusion sur la cause de l'augmentation de la pression ou sur la mesure dans laquelle la pression artérielle a affecté les dommages aux organes internes. Avec une surveillance quotidienne de la pression artérielle et des électrocardiogrammes du cœur, une image complète est faite de l'augmentation de la pression artérielle dans le contexte du repos, pendant les repas et l'activité physique. Pour diagnostiquer une maladie cardiaque, afin d'exclure la forme d'hypertension secondaire, une radiographie de la cavité thoracique est prescrite. Si le patient souffre d'angine de poitrine ou d'un infarctus du myocarde, une coronarographie est effectuée. En cas d'hypertension secondaire soupçonnée due à des tumeurs cérébrales, de lésions cérébrales traumatiques, une imagerie par résonance magnétique du cerveau est prescrite. Si des tumeurs surrénales ou rénales sont suspectées, une IRM de ces organes est réalisée.

Traitement

Hypertension essentielle: symptômes, causes, traitement

Ce type d'hypertension n'implique pas de dommages aux organes, il se développe à la suite d'un stress émotionnel prolongé, chez les résidents des mégalopoles, à la suite de situations stressantes constantes et de personnalités anxieuses et méfiantes. Cela provoque une augmentation de l'adrénaline dans le sang, qui est produite par les glandes surrénales. Dans le même temps, les vaisseaux sont constamment en bon état, augmentant la résistance à la circulation sanguine, entraînant une augmentation de la pression.

Les artères rénales se rétrécissent. Il y a un trouble dans la formation de substances qui régulent le volume de sang dans le canal. Les reins commencent à retenir l'eau et le sodium dans le corps, ce qui provoque une augmentation de la pression. En outre, la maladie provoque des maladies du système cardiovasculaire, le diabète sucré, le VSD, l'obésité et un taux élevé de cholestérol dans le sang.

Une maladie telle que l'hypertension essentielle est maintenant répandue dans notre société moderne. Cela est dû à la détérioration générale de la situation environnementale, à l'augmentation du nombre de conditions de stress, à la consommation fréquente de produits contenant une quantité décente de produits chimiques nocifs.

L'hypertension essentielle est une maladie de forme chronique, accompagnée d'une augmentation longue et constante de la pression artérielle. Son diagnostic est réalisé en éliminant l'hypertension de type secondaire. Cette maladie se caractérise par une augmentation de la pression supérieure à 140 mm, et de la baisse au niveau de 90 mm.

Un peu plus tôt, l'hypertension primaire était appelée hypertension, aujourd'hui ces 2 termes ont la même signification.

Un corps humain sain agit pour maintenir la dynamique de l'équilibre de la pression artérielle actuelle, qui est obtenue grâce au tonus des vaisseaux sensibles et à leur niveau de régulation neurohumorale, au volume total du flux sanguin circulant et au degré de concentration de sodium Dans le sang. L'hypertension artérielle primaire agit sur la destruction de ces processus régulateurs. Ce qui a provoqué la survenance de telles violations, il n'a pas été possible d'établir clairement.

L'hypertension essentielle est plus fréquente chez les personnes d'âge moyen, c'est-à-dire qu'elle affecte l'âge de 40 ans et plus, et les femmes sont plus sensibles à cette maladie que les hommes.

Cette maladie a ses propres étapes spécifiques du cours, qui seront certainement prises en compte par un spécialiste lors de la prescription du traitement optimal lors du calcul des risques probables de diverses formes de complications jusqu'à une mort cardiaque inattendue.

Les 3 degrés de gravité de la maladie suivants ont été identifiés:

  • 1 degré est caractérisé par une augmentation de la pression dans la plage de 140/90 à 159/99;
  • Le 2e degré est exprimé en nombres de 160/100 à 179/109;
  • Le 3e degré est déterminé par un indicateur de plus de 180/110 mm.

Pour une maladie telle que l'hypertension essentielle, les stades de progression sont caractéristiques.

Pour la phase initiale, la nature instable de l'augmentation de la pression artérielle est décisive: elle ne se manifeste que dans les moments de stress émotionnel fort, d'activité physique accrue.

Il n'y a aucune lésion des organes internes à ce stade. Ce stade bénin de la maladie peut rester à ce niveau pendant longtemps.

La deuxième étape se caractérise par une augmentation continue de la pression artérielle, mais elle diminue parfaitement à l'aide de médicaments hypotoniques efficaces.

Le plus souvent, des crises hypotoniques se manifestent, ici des lésions d'organes et de systèmes sensibles sont déjà ressenties.

Sous forme de complications, des maladies telles que l'infarctus du myocarde, la pathologie de la rétine oculaire mince, l'athérosclérose de l'aorte, la carotide, le fémur et d'autres artères peuvent se développer.

La troisième étape implique une augmentation significative du niveau de pression admissible, qui n'est réduit que par les médicaments puissants prescrits dans le complexe. Les crises hypertensives surviennent beaucoup plus souvent. À ce stade, des complications se manifestent déjà sous forme d'attaques périodiques d'AVC, de crises cardiaques, d'angine de poitrine ou d'insuffisance cardiaque peuvent se développer, et bien plus encore.

Contrairement à d'autres types de cette maladie, l'hypertension artérielle essentielle n'est directement liée à aucune lésion organique des organes internes.

Un type d'hypertension similaire commence son développement par un long séjour d'une personne dans un fort stress psycho-émotionnel. Cela est particulièrement fréquent chez les individus qui ont choisi le travail mental pour d'autres activités.

En outre, une telle maladie est un compagnon fréquent des grandes villes, où il existe un grand nombre de stimuli mentaux.

Les personnes dont le type de personnalité est suspect et qui sont constamment dans un état accablant de stress et d'anxiété font partie d'un groupe à risque spécial. Cela est dû à la teneur accrue en hormones responsables du stress. Ces substances sont produites activement par la sécrétion des glandes surrénales.

Les vaisseaux minces sont dans un état constant de tonus accru, de ce fait, la résistance générale au flux sanguin augmente, en raison de laquelle le niveau de pression augmente.

Le rétrécissement des artères rénales peut entraîner une altération de la production de substances qui sont responsables de la régulation du volume total de sang entrant dans un lit vasculaire spécial.

Dans cette situation, une sorte de cercle vicieux se ferme: à ce stade, les reins déclenchent le mécanisme de rétention de sodium et d'eau, ce qui provoque une augmentation encore plus persistante de la pression artérielle.

En plus des raisons de nature purement psychogène, les facteurs de risque suivants affectent directement le développement de l'hypertension primaire:

  • prédisposition héréditaire;
  • consommation excessive de sel de table dans les aliments;
  • nutrition inadéquate;
  • la présence de mauvaises habitudes;
  • atteindre le seuil d'âge de 55 ans;
  • la présence d'obésité;
  • la ménopause chez les femmes;
  • mode de vie sédentaire;
  • dépassement de la norme du cholestérol admissible dans le sang;
  • diabète;
  • pathologie végétative-vasculaire.

Afin d'identifier la maladie aux stades initiaux, il est important de connaître ses principaux symptômes.

Malgré toutes les avancées modernes de la médecine, les causes de l'hypertension primaire n'ont pas encore été établies. Il n'y a qu'un certain nombre de facteurs qui augmentent le risque de développer ce type de maladie. Parmi eux:

  • lésions de la moelle épinière et du cerveau, à la suite desquelles le ton des vaisseaux à la périphérie est perturbé;
  • chocs nerveux, stress régulier. Dans ce cas, un foyer d'excitation persistant est observé dans le cortex cérébral, un spasme prolongé provoque une augmentation de la résistance périphérique, les vaisseaux perdent leur élasticité;
  • facteur héréditaire;
  • l'embonpoint: de nombreuses personnes en surpoids attribuent leur obésité à des anomalies des glandes endocrines, s'inscrivent sur la liste des «patients» et ne veulent rien changer à leur mode de vie. En fait, il peut ne pas y avoir de troubles endocriniens. L'excès de poids est pris en raison d'une mauvaise alimentation et d'une mauvaise alimentation, ainsi que d'une suralimentation régulière. Avec cette évolution des événements, une alimentation bien choisie peut sauver les patients de kilos en trop et d'hypertension artérielle;
  • mode de vie sédentaire;
  • consommation excessive de nombreux cafés bien-aimés. Dans le même temps, le niveau de caféine dans le sang augmente, ce qui empêche les vaisseaux de se détendre normalement et de se dilater. Vous devez toujours vous rappeler: «le bien est que dans la modération»;
  • apport excessif en sel. Il retient l'humidité dans le corps et entraîne une augmentation de la pression artérielle. On sait que les Japonais consomment deux fois plus de sel que les Européens, et l'hypertension essentielle est très courante dans la population japonaise;
  • une augmentation de la pression artérielle peut être causée par une utilisation prolongée de glucocorticostéroïdes, de contraceptifs hormonaux et de certains autres médicaments, en particulier des gouttes vasoconstrictives dues au rhume;
  • l'abus d'alcool et le tabagisme entraînent une altération de la régulation normale du tonus vasculaire.

Environ 2% des patients souffrent d'hypertension artérielle rénovasculaire, une maladie résultant de l'occlusion des branches rénales.

Bien que ce nombre soit déjà assez élevé, il n'inclut pas les personnes souffrant de la forme essentielle d'hypertension, sans consulter un médecin à taux élevé. Cela signifie que le pourcentage de patients est plus élevé.

L'hypertension essentielle est souvent appelée une épidémie non infectieuse et fait partie d'un groupe de maladies civilisationnelles. On estime que 25% des décès de plus de 40 ans sont causés par l'hypertension.

L'une des raisons de ces tristes statistiques est que l'hypertension (pression élevée) aux premiers stades n'a presque aucun signe, par conséquent, les gens ne sont pas conscients de la présence de taux élevés ou ignorent simplement leurs symptômes insignifiants et le traitement n'est pas effectué .

L'hypertension artérielle essentielle (EAG) est une maladie qui se caractérise par une augmentation de la pression artérielle supérieure à 140/90. C'est l'une des maladies modernes les plus courantes. L'hypertension artérielle affecte presque toutes les personnes de plus de 40 ans. L'hypertension essentielle est discutée si des taux élevés sont mesurés à plusieurs reprises.

On pense qu'une personne qui a des kilos en trop est sujette à cette maladie 5 fois plus qu'avec un poids normal. Souvent, les victimes de l'obésité ne sont pas celles qui mangent beaucoup, mais celles qui mènent le mauvais style de vie. Une bonne alimentation, le stress sportif, un bon repos, l'abandon des mauvaises habitudes - la clé d'une bonne silhouette et d'une bonne santé.

C'est cette dépendance qui peut augmenter l'activité de certaines parties du système nerveux, étant également un facteur de risque de survenue d'une maladie coronarienne.

  • Apport excessif d'aliments salés

Pour cette raison, le corps accumulera une quantité excessive d'eau, ce qui peut affecter la pression d'une personne - l'augmenter considérablement.

Comment prévenir le développement de l'hypertension

Les vaisseaux à travers lesquels le sang circule ont la propriété de se dilater et de se rétrécir, c'est-à-dire de changer de ton. Cela régule la pression exercée par le cœur.

En raison du fonctionnement dynamique de cette «pompe» et des vaisseaux sanguins, la circulation sanguine est effectuée. S'il est nécessaire d'abaisser la pression artérielle, lorsque, par exemple, une personne est calme, les artérioles se détendent.

Sous charges, lorsque son augmentation est requise, les navires, au contraire, se rétrécissent.

Cependant, si les artérioles sont constamment en hypertonie, il s'agit d'une condition pathologique. Le diagnostic d'hypertension (hypertension) est établi lorsque la pression systolique (supérieure) dépasse 130-140, et la pression diastolique (inférieure) est de 90 millimètres de mercure.

Dans 90% des cas, une hypertension essentielle est observée - de quoi s'agit-il? Pathologie primaire en progression constante, non causée par des facteurs externes.

Ce qui est une hypertension essentielle peut être jugé par les violations qui se sont produites dans la régulation neuro-endocrine du tonus des vaisseaux sanguins.

Alors, qu'est-ce que l'hypertension essentielle dans sa pathogenèse, c'est-à-dire dans le mécanisme de nucléation? Il s'agit de la principale forme de lésions multifactorielles du système cardiovasculaire. Les causes profondes de la maladie ne sont pas encore connues de la médecine.

L'hypertension essentielle bénigne est lente, avec de légers symptômes. Si la pathologie est caractérisée par un développement rapide, des crises hypertensives, les médecins déclarent une forme maligne de la maladie.

L'hypertension primaire essentielle dépend de la pathogenèse et est divisée en ces types:

  • hyperadrénergique - avec augmentation des émissions d'hormones, frissons, rougeur de la peau;
  • hypo- ou normorénine - dans laquelle un gonflement sévère se produit;
  • hyperrénine - avec des sauts importants de la pression artérielle, des vomissements, des maux de tête (plus souvent chez les hommes jeunes).
  • pression - 160-180 / 95-105;
  • maux de tête, insomnie, vertiges, saignements de nez, acouphènes ne surviennent qu'occasionnellement;
  • Il n'y a aucun changement dans l'état du cœur, des reins ou de l'appareil oculaire.
  • la pression 180-200 / 105-115 reste stable;
  • maux de tête, maux de cœur, vertiges, crises surviennent souvent;
  • des pathologies du cœur, des reins, du cerveau, du fond d'œil sont révélées.
  • sauts La pression artérielle atteint des valeurs très élevées sous la forme de crises hypertensives - 220-230 / 130-150;
  • les organes vitaux sont affectés.

La cardiopathie hypertensive est dangereuse car elle peut entraîner un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral. Plus la tension artérielle est élevée, plus le risque de ces maladies catastrophiques est élevé. Selon le stade de développement, il est d'usage de différencier les degrés de la maladie:

  • I - 140-159 / 90-99;
  • II - 160-179 / 100-109;
  • III - au-dessus de 180/110.

Compte tenu de cette gradation, les médecins, lorsqu'ils déterminent le diagnostic, établissent la probabilité de dommages aux organes qui deviennent la cible d'une hypertension essentielle. Le degré de risque peut être:

Le tableau clinique de l'apparition de cette maladie se caractérise par une absence prolongée de symptômes. Au fil du temps, des signes indiquant que l'hypertension essentielle progresse deviennent apparents.

Au départ, ce sont des maux de tête, un essoufflement, des palpitations, des étourdissements, de l'insomnie, des douleurs thoraciques. Les symptômes de l'hypertension essentielle sont particulièrement prononcés lors de crises hypertensives.

Remèdes à la maison pour les maux de tête et les migraines 01 RM - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

Cependant, le tableau clinique devient plus prononcé avec les pathologies des organes internes.

Les principales cibles qui affectent l'hypertension essentielle sont:

  • cœur - arythmies, angine de poitrine, micro-infarctus;
  • vaisseaux - athérosclérose;
  • cerveau - encéphalopathie, microstrokes;
  • reins - déficience fonctionnelle;
  • yeux - dystrophie rétinienne, hémorragie, perte partielle ou totale de la vision.

Dans la pathogenèse de la maladie, une prédisposition héréditaire prévaut, qui se retrouve chez un patient sur deux souffrant d'hypertension artérielle.

Le risque de GB augmente considérablement chez les hommes après 50-55 ans et chez les femmes qui ont franchi la barre des 60 ans.

L'hypertension primaire essentielle se développe également souvent chez les personnes obèses, lorsque la taille chez les femmes est supérieure à 88 cm et chez les hommes - 102 cm. L'excès de poids augmente la probabilité d'hypertension de 5 fois!

De plus, la liste des facteurs de risque comprend:

  • excès de «mauvais» cholestérol;
  • apport excessif en sel;
  • stress fréquent;
  • manque de vitamines, calcium, magnésium, oligo-éléments;
  • fumeur;
  • l'abus d'alcool;
  • passivité physique;
  • période de gestation.

Le tableau clinique de la maladie se caractérise par une abondance de troubles causés par l'hypertension artérielle. Signes d'hypertension artérielle communs à l'hypertension primaire de toutes formes:

  • le vertige;
  • cardiopalmus;
  • mal de tête;
  • transpiration accrue;
  • rougeur de la peau;
  • accès d'irritabilité;
  • «Vole» devant l'œil;
  • bruit dans les oreilles;
  • diminution de la capacité de travail;
  • œdème;
  • engourdissement des doigts des membres;
  • affaiblissement de la coordination des mouvements;
  • troubles de la vision, de la mémoire, de l'intelligence, de la démence.

Vous ne pouvez pas vous débarrasser de cette maladie, mais vous pouvez améliorer considérablement la qualité de vie. L'objectif du traitement essentiel de l'hypertension est de retarder l'apparition de complications dangereuses en réduisant la pression. Le traitement avec ce diagnostic doit être complet. La cause, le stade, le degré de risque de la maladie, le sexe et l'âge du patient doivent être pris en compte.

photo 7699 - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

Le traitement de l'hypertension artérielle primaire de stade I est commencé à l'aide d'agents non pharmacologiques:

  • un régime avec une diminution de la quantité de sel et de graisse, le rejet de la nicotine et de l'alcool;
  • herbes medicinales;
  • méthodes de psychothérapie;
  • exercices thérapeutiques;
  • traitement de Spa.

Si un tel traitement ne donne pas les résultats escomptés, des médicaments antihypertenseurs doivent être pris. Au début, c'est la monothérapie, quand 1 ou 2 médicaments sont prescrits. Avec l'hypertension essentielle des stades II et III, on ne peut pas se passer d'une combinaison de plusieurs médicaments qui réduisent la pression artérielle. Le plus souvent, ce sont des bêta-bloquants ou des antagonistes du calcium en combinaison avec des diurétiques.

Le traitement de l'hypertension essentielle est difficile dans la mesure où la combinaison de médicaments doit être sélectionnée par essai et plus d'une fois. Premièrement, l'effet de tous ces médicaments est purement individuel.

Deuxièmement, au fil du temps, leur dépendance se développe et ils deviennent inefficaces. En outre, un inconvénient important des antihypertenseurs est un grand nombre de contre-indications et d'effets négatifs.

Une condition indispensable pour le traitement de l'hypertension essentielle est un médicament quotidien, sans interruption.

Les informations présentées dans l'article sont fournies à titre indicatif uniquement. Les matériaux de l'article n'appellent pas un traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut poser un diagnostic et formuler des recommandations de traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

L'hypertension essentielle primaire (code CIM 10 - 110) est divisée en étapes et degrés de cours que vous devez connaître lors du choix d'un traitement et pour prévenir la mort subite en cas de complications. Selon la gravité de la maladie, il est divisé en:

  1. Le premier degré de gravité, auquel la pression est observée de 140/90 à 159/99 mm. Hg. Art.
  2. Le deuxième degré, dans lequel la pression monte de 160/100 à 179/109 mm. Hg. Art.
  3. Le troisième degré de gravité, dans lequel la pression d'une personne sur 180/110 mm. Hg. Art.

Il est d'usage de distinguer les stades suivants de développement de l'hypertension:

  1. Première étape. À ce stade, la pression augmente constamment pendant le stress et l'effort physique. Les organes ne sont pas affectés, il n'y a pas de complications. L'hypertension essentielle primaire de ce stade peut durer de nombreuses années.
  2. Deuxième étape. Avec elle, la pression est constamment élevée, mais diminue lors de la prise de médicaments spéciaux. Des crises hypertensives peuvent survenir. Les organes qui ressentent les changements sont affectés. À ce stade, l'hypertension peut provoquer une pathologie de la rétine oculaire, une augmentation de la masse myocardique, des dommages au cerveau, aux reins et plus encore.
  3. La troisième étape est causée par une augmentation persistante de la pression, qui ne peut être réduite qu'en combinant des médicaments. Et les crises hypertensives se produisent assez souvent. Cette maladie chronique entraîne des complications telles qu'un inconfort derrière le sternum, une altération de la fonction rénale, un accident vasculaire cérébral et une crise cardiaque, un anévrisme aortique, une insuffisance cardiaque, etc.
  • mal de tête;
  • cardiopalmus;
  • pression thoracique
  • vision altérée;
  • irritabilité;
  • le vertige;
  • bruit dans les oreilles;
  • fatigue;
  • insomnie;
  • saignement du nez;
  • gonflement des chevilles;
  • transpiration excessive.

Ce sont des signes insignifiants auxquels une personne ne fait souvent pas attention pendant longtemps. Par conséquent, l'hypertension - l'hypertension artérielle - est généralement diagnostiquée par hasard. Les symptômes des stades plus avancés se produisent en raison de dommages aux organes.

L'hypertension essentielle peut être divisée en 3 groupes selon le stade de développement et la participation de l'organe cible.

  • Gravité 1 - une augmentation de la pression qui n'affecte pas les organes.
  • 2 gravité - un changement dans les organes est enregistré qui ne provoque pas leur défaillance ou leur dysfonctionnement. Par exemple, résultats du fond d'œil, modifications des artères, de l'ECG et de l'échocardiographie, calcification de l'aorte et d'autres artères, microalbuminurie (détection de protéines dans l'urine à la suite de l'étude).
  • Grade 3 - des changements graves dans les organes présentant des déficiences fonctionnelles sont évidents. Il existe une insuffisance cardiaque gauche, une athérosclérose, un anévrisme, un accident vasculaire cérébral, une maladie coronarienne, une insuffisance rénale, une neurorétinopathie et un infarctus du myocarde.

La phase 3 est également appelée hypertension maligne, qui survient principalement avec une hypertension essentielle, qui n'est pas traitée ou dont le contrôle de la pression est insuffisant. La pression à ce stade dépasse souvent 230/130. Avec des dommages rapides aux organes, qui étaient accompagnés de leur échec précoce.

Changements pathologiques dans le corps avec hypertension essentielle

Au stade initial de la maladie, tous les processus pathologiques qui se produisent dans le corps sont réversibles. Avec le développement de l'hypertension, une pathologie organique irréversible se produit.

Ces changements comprennent:

  • violation du tonus des veines et des artères du globe oculaire;
  • hypertrophie ventriculaire gauche;
  • dépôt dans les vaisseaux du cœur et d'autres artères de plaques athérosclérotiques;
  • dystrophie myocardique en combinaison avec une expansion du cœur dans la mesure de l'échec;
  • la formation de microanévrismes dans les tissus du cerveau, entraînant un accident vasculaire cérébral;
  • le processus de filtration difficile de l'urine en raison du rétrécissement des lacunes dans les vaisseaux des reins.

Le degré de développement des processus pathologiques dépend directement du stade de l'hypertension essentielle.

Diagnostics

Les types de diagnostic de l'hypertension essentielle sont les suivants:

    analyse des plaintes des patients. Le médecin précise combien de temps le patient a eu des problèmes de pression artérielle, quelles mesures il a prises, s'il a demandé à l'hôpital pour un traitement. Il est également important de clarifier la pression exercée par le patient. Le corps de chaque personne est indiv>Ibuprofène ot davleniya 6 1200x801 1 - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

Dans notre clinique, tout type de diagnostic est effectué. L'expérience des médecins et des équipements médicaux modernes peut diagnostiquer la maladie à un stade précoce de son développement et prévenir les complications.

Le diagnostic de l'hypertension est étroitement lié aux mesures répétées de la pression artérielle. Mais ici, il est nécessaire de distinguer si une maladie survient ou ce que l'on appelle. syndrome de la blouse blanche. Une mesure de la pression artérielle sur 24 heures est également nécessaire. Cependant, comme il y a beaucoup de patients hypertendus, il est impossible pour tout le monde de fournir un examen approfondi. Méthodes de recherche typiques:

  • histoire de la maladie;
  • examen gynécologique;
  • test du pouls sur les gros vaisseaux sanguins;
  • mesure de la pression artérielle dans différentes positions (assis, debout, couché), la pression est également mesurée sur les membres inférieurs;
  • Analyse d'urine;
  • biochimie du sang;
  • ECG
  • études du fond d'œil.

Pour que le traitement de l'hypertension essentielle soit efficace, vous devez prendre soin de votre santé aux premiers stades de la maladie. Bien qu'il n'y ait pratiquement aucun signe de la maladie, à l'exception d'une augmentation de la pression artérielle, aux premier et deuxième stades, vous devez toujours écouter votre corps autant que possible et aller chez le médecin au premier soupçon.

Comment un médecin peut-il détecter cette maladie? Tout d'abord, il effectue un examen général du patient - mesure la pression, écoute le cœur, le vérifie pour le bruit. Le médecin évalue également l'état de la rétine. Afin de confirmer le diagnostic et de dissiper les doutes, les données obtenues lors de l'examen doivent être étayées par les résultats d'études et d'analyses.

Tout d'abord, il est nécessaire de passer une analyse d'urine et de sang, puis d'être examiné sur un équipement de diagnostic spécial. Avec l'hypertension idiopathique, un cardiogramme est une méthode d'examen obligatoire. Il aide aux premiers stades de la maladie à identifier l'hypertrophie ventriculaire gauche et à prévenir l'aggravation du patient.

L'échocardiographie permet de déterminer la physiopathologie, la taille et la fonction du cœur et d'évaluer la fonction des valves. Afin d'établir un tel diagnostic, une mesure de pression unique ne suffit pas, il est nécessaire de surveiller ces indicateurs pendant une longue période. À l'aide d'un appareil spécial, situé sur la ceinture du patient, une surveillance quotidienne de la pression artérielle peut être effectuée.

En faisant une radiographie des organes de la cavité thoracique, il est possible d'identifier les changements athérosclérotiques dans les vaisseaux, les troubles du tissu pulmonaire.

Ce n'est qu'après avoir reçu tous les résultats de l'étude que nous pouvons parler de la maladie et de son traitement. Ce diagnostic ne peut être établi que par un spécialiste, et c'est exclusivement avec lui qu'il est nécessaire d'élaborer un plan d'action visant à améliorer l'état du patient.

1 27 - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

Le diagnostic est le plus souvent posé après la recherche, à la suite de quoi aucun changement d'organe n'est détecté, ce qui a provoqué une pression artérielle élevée. Si des changements pathologiques ont été causés par une hypertension essentielle primaire, le diagnostic doit le confirmer. Les patients sont examinés dans un hôpital.

  1. Diagnostic de laboratoire. Cela comprend l'étude de l'urine et du sang, du cholestérol, des tests sanguins hormonaux, du test de tolérance au glucose.
  2. Instrumental. Un ECG, une échographie des organes internes et de la glande thyroïde, une étude de BP sur une heure, une radiographie pulmonaire, une coronographie et une IRM du cerveau, des reins et des glandes surrénales sont effectués.

Complications

Parmi les complications les plus courantes de l'hypertension essentielle figurent:

  • la crise hypertensive est une forte augmentation de la pression artérielle, qui se manifeste par de graves maux de tête, des acouphènes, un voile devant les yeux;
  • le développement d'un «cœur hypertonique»: les parois de l'organe s'épaississent progressivement et sa contractilité diminue. Cela peut entraîner un infarctus du myocarde, des arythmies cardiaques, une mort cardiaque subite, une insuffisance cardiaque;
  • lésions du système nerveux central: étourdissements, troubles de la mémoire et coordination des mouvements sont observés. Avec une violation de la circulation cérébrale, un accident vasculaire cérébral peut survenir;
  • lésions rénales: il y a une excrétion accrue d'urine ou une envie fréquente d'uriner la nuit;
  • lésions oculaires: hémorragie, rétrécissement des vaisseaux oculaires, perte de vision.

Le syndrome d'hypertension essentielle chez l'adulte entraîne une forte augmentation de la pression artérielle et une diminution des fonctions de divers organes.

L'hypertension artérielle, si elle n'est pas traitée, conduit à une crise hypertensive. Il s'agit d'une condition dans laquelle la pression artérielle atteint 220 mm. Hg. Art. en quelques heures ou jours. Chez certaines personnes qui ne supportent même pas une chute de pression faible, une crise peut survenir avec une pression artérielle allant jusqu'à 150/100 et plus. Il y a un mal de tête qui ne disparaît pas lors de la prise de médicaments spéciaux, des nausées et des vomissements, des douleurs cardiaques, un essoufflement et des étourdissements constants.

Il est recommandé au patient de donner immédiatement un comprimé de Captopril. Si une personne a une maladie chronique telle que le diabète sucré, ainsi qu'un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, il est nécessaire d'être hospitalisé. Pendant cette période, des complications de la maladie telles que des troubles ischémiques de la circulation sanguine du cerveau, des troubles neurologiques, une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une hémorragie dans la rétine de l'œil peuvent survenir, un œdème pulmonaire peut survenir et une insuffisance rénale et cardiaque peut survenir. .

Ces conditions doivent être traitées immédiatement dans un hôpital. De plus, le patient peut avoir un cœur hypertendu, qui se caractérise par une augmentation de la taille de l'organe, à la suite de laquelle sa fonction est altérée, ce qui entraîne la mort d'une partie du muscle cardiaque, un arrêt cardiaque et la mort de le patient. L'AVC se développe également souvent à la suite de la mort des tissus cérébraux en raison de vasospasmes et de la mort des cellules nerveuses. Une cécité due à une hémorragie rétinienne peut survenir. Dans certains cas, la démence se développe à la suite d'un spasme des vaisseaux cérébraux.

De plus, l'hypertension peut entraîner un accident vasculaire cérébral, une insuffisance rénale, une cécité, une ischémie des membres inférieurs.

La prévention

Les méthodes de prévention sont l'utilisation constante de médicaments prescrits. Il est nécessaire d'utiliser des médicaments hypotenseurs à vie. Si les premiers stades du développement de la maladie sont observés, la posologie des médicaments est progressivement réduite jusqu'à ce qu'ils soient complètement annulés. La maladie présente un grand danger car elle peut provoquer des maladies du système cardiovasculaire telles que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

a01d5011f9018fb23d9cbd08979245df - Quels sont les symptômes essentiels de l'hypertension

La sélection des médicaments doit être effectuée par un médecin. Étant donné que le stress joue un rôle important dans l'apparition de la maladie, il est nécessaire d'enseigner au patient comment se rapporter à différentes situations de la vie, s'adapter à l'environnement social et également éliminer tous les facteurs traumatiques qui provoquent le développement de la maladie.

Comme mesures de prévention de la maladie:

  • le bon mode de vie;
  • refus des mauvaises habitudes - tabagisme et abus d'alcool;
  • respect de la bonne alimentation et de la bonne alimentation. Vous devriez manger plus d'aliments contenant des fibres et minimiser les aliments gras, épicés et frits;
  • activité physique. Dans ce cas, nous ne parlons pas du fait que tout le monde devrait s'épuiser avec une activité physique quotidienne dans le gymnase. Pour maintenir un corps normal, il suffit de se promener au grand air à un rythme modéré pendant trente minutes par jour;
  • subir régulièrement des examens médicaux préventifs, au cours desquels le niveau de pression artérielle est obligatoire pour le patient.

Pour éviter les complications, il est nécessaire de demander de l'aide dans un hôpital de Yusupov en temps opportun, où ils diagnostiqueront et traiteront la pathologie.

La qualité des services fournis à l'hôpital est au niveau européen. Toutes les procédures de diagnostic et de traitement sont effectuées sur les derniers équipements médicaux. Les chambres sont équipées d'un confort maximum pour les patients.

Ne tardez pas à consulter un médecin et pour toute manifestation d'augmentation de la pression intracrânienne, demandez l'aide de médecins hautement qualifiés à l'hôpital Yusupov. Appelez par téléphone et le médecin coordonnateur répondra à toutes vos questions.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic