Le sable des reins pendant la grossesse chez la femme cause, comment il est dangereux et comment le traiter

La grossesse est une expérience intéressante pour toute femme. Cependant, en plus de la satisfaction d'une femme enceinte, elle doit souvent faire face à des problèmes et à des maladies qu'elle n'avait pas dans le passé.

Sable dans les reins pendant la grossesse chez la femme

L'urolithiase est un trouble typique pendant la grossesse. Il ne nécessite aucun traitement à moins qu'il ne provoque une gêne et des problèmes d'urination. Mais il est nécessaire de demander conseil à votre médecin sur les effets de l'impact sur le corps et sur le fœtus.

La lithiase urinaire naissante est accompagnée de signes:

  • Inconfort sévère et extrême dans la région latérale, arrière ou abdominale.
  • Inconfort lors de la miction.
  • Sang dans l'urine.
  • Nausées ou vomissements

pes122 - 7

Causes

Les facteurs d'avancement de la lithiase urinaire pendant la grossesse peuvent être:

  • Consommation de fluide insuffisante. Un pourcentage de liquide intoxiqué favorise l'excrétion d'urine extrêmement concentrée avec une forte teneur en minéraux: phosphore et calcium. Ces composés augmentent la probabilité de tomber malade.
  • Les gènes. Une prédisposition génétique à une maladie rénale peut déclencher un grincement des reins. Une teneur en calcium anormalement élevée dans l'urine des êtres chers suggère une prédisposition à une maladie rénale.
  • Syndrome du côlon irritable (IBS). Ce syndrome touche un individu sur 4 dans le monde, les personnes ayant un niveau de sensibilité intestinale ont tendance à tendre des cristaux de calcium.
  • Consommer de grandes quantités de calcium. Pendant la grossesse, les professionnels de la santé conseillent vivement aux femmes de prendre un supplément de calcium pour la bonne santé de leur bébé. Cela doit être fait comme indiqué par un professionnel de la santé, car un excès de calcium entraîne sa formation et du sable dans les reins.
  • Infections du système urinaire. Les modifications physiologiques pendant la grossesse augmentent le risque de développer de nombreuses maladies. Les infections chroniques du système urinaire peuvent être à la fois une cause et une indication de sable rénal. Il est extrêmement essentiel que si un signe comparable est présent, il doit être discuté avec votre médecin.
  • Âge de 30 à 50 ans. L'âge a un impact important sur les procédures métaboliques dans le corps.

dépr11 - 9

Une nouvelle étude de recherche a en fait révélé que l'avancement du sable rénal entraîne de nombreux problèmes pendant la grossesse. Cela suggère une maladie cardiaque ou un diabète. L'urolithiase est liée à l'avancement de l'hypertension artérielle, du diabète et des conditions métaboliques dans le corps.

Le diabète gestationnel et l'hypertension artérielle gestationnelle surviennent en particulier chez les femmes souffrant de problèmes rénaux. Ces femmes sont obèses au début de la grossesse, elles doivent donc suivre attentivement l'état des reins pour éviter de tels problèmes:

  • Naissance prématurée.
  • Prééclampsie (augmentation de la pression et gonflement)
  • Développement d'un type plus grave de lithiase urinaire, colique rénale.
  • Augmentation de la température.
  • Nausées et vomissements.

Tout cela peut être à la fois une répercussion et une cause de sable dans les reins. La physiologie d'une femme se modifie considérablement pendant la grossesse, il existe donc un risque de lithiase urinaire.

Influence sur la femme et le fœtus

L'urolithiase affecte à la fois la mère et le nourrisson dans l'utérus, ce qui nuit à la santé, à l'avancement du fœtus et à la naissance elle-même. Dans le monde moderne, grâce à des diagnostics rapides, le risque de développer des problèmes rénaux est réduit.

Une lithiase urinaire négligée peut entraîner de graves coliques rénales, ce qui peut entraîner une fausse couche. Une infection, qui accompagne fréquemment des problèmes rénaux, peut également avoir un effet majeur sur une femme et un enfant. Elle peut contaminer non seulement la mère, mais également le fœtus à travers le placenta.

Toutes les maladies affectent gravement à la fois la jeune maman et l'enfant. Premièrement, ce sont des problèmes majeurs avec les reins eux-mêmes, le foie et les autres organes de la maman, et deuxièmement, l'impact défavorable sur le fœtus, par exemple, en raison de l'hypoxie (absence d'oxygène), qui peut par conséquent conduire maladie grave comme paralysie spastique.

Diagnostics

Afin de recommander le traitement approprié, il est nécessaire de procéder à un diagnostic médical. Ces occasions consistent en:

  • Analyse générale du sang et de l'urine. Cela exposera l'existence d'un gonflement dans le corps, du sang dans les urines, du taux d'acide urique sérique et d'autres indications apparentes de l'existence de pathologies dans les reins.
  • Radiographie. C'est une méthode efficace pour reconnaître le sable des reins, mais il est extrêmement dommageable pendant la grossesse, donc ce type de diagnostic médical est mieux évité.
  • Urétéroscopie. Cette technique est la meilleure pour les femmes enceintes, étant donné qu'un petit tube avec une came est inséré dans l'urètre et vous pouvez voir qu'il y a du sable ou non.

ur12 - 11

Que faire et comment traiter

Tout d'abord, dès les premiers signes, vous devez demander l'aide d'un professionnel de la santé. L'objectif du traitement est de réduire les signes indésirables chez la femme, d'éviter les lésions rénales et de minimiser le risque d'infections.

La technique conservatrice vise à atténuer les signes et à se débarrasser du sable par elle-même, elle consiste en:

  • Repos au lit.
  • Buvez beaucoup de liquides.
  • Analgésiques / analgésiques.
  • Antibiotiques
  • Anti-nausées et antiémétiques.
  • Un régime pauvre en calcium et en sel.

Si de telles techniques n'ont pas aidé, ne sont pas idéales ou si la maladie est devenue grave, l'urétéroscopie est utilisée, qui, lors du diagnostic médical, élimine immédiatement le sable ou les calculs rénaux.

Quelle que soit la technique de traitement utilisée, il est nécessaire de suivre à fond les suggestions du professionnel de la santé, puis le risque d'établir des problèmes de sable dans les reins sera diminué.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic