Comment puis-je diagnostiquer l'hypertension

La maladie fait référence à des pathologies associées à un dysfonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins. Ce sont l'un des organes humains les plus importants responsables de tous les processus en cours dans le corps. En plus du fait qu'avec l'hypertension artérielle, le système cardiovasculaire souffre, en fonction de la gravité de la maladie, d'autres organes sont également touchés - le foie, les reins, le cerveau et autres.

diagnostika arterialnoj gipertenzii e1534368623351 - Comment puis-je diagnostiquer l'hypertension

L'hypertension artérielle peut survenir secrètement, c'est pourquoi vous devez contrôler vous-même votre pression

L'hypertension est presque toujours accompagnée de symptômes qui détériorent la qualité de vie et provoquent l'émergence de nouveaux processus pathologiques. L'absence de traitement approprié conduit le plus souvent à:

  • Crise hypertensive;
  • Un AVC ou un infarctus du myocarde;
  • Dommages graves aux organes cibles.

Si la pathologie s'accompagne de maux de tête sévères, cela peut ensuite entraîner une hémorragie cérébrale. Avec une déficience visuelle, un décollement de la rétine peut survenir.

Si le syndrome hypertenseur affecte les reins, une insuffisance rénale aiguë peut se développer à tout moment. Ce sont loin de tous les troubles qui peuvent survenir dans le contexte de l'hypertension artérielle. Par conséquent, vous devriez consulter un médecin dès que possible.

CardiolLes ogistes appellent l'hypertension un «tueur silencieux». Il ne donne presque aucun symptôme jusqu'à ce qu'il entraîne des complications, comme un accident vasculaire cérébral. Rappelez-vous un algorithme simple d'actions qui vous aidera à identifier la maladie à temps et à la maîtriser.

Les personnes de plus de 40 ans doivent le mesurer au moins 1 fois par mois, quel que soit leur état de santé. Si au moins une fois la pression «supérieure» est égale ou supérieure à 140 mm Hg. Art., Et le «inférieur» - 90 mm RT. Art., Vous devez voir un médecin. Une visite est nécessaire, même si un indicateur est augmenté.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Confirmer le diagnostic

L'examen par un médecin comprend également une mesure de la pression. Mais, pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de le réaliser non pas une fois, mais au moins trois - à des jours différents. Si les trois fois la pression est supérieure à la normale, l'hypertension est considérée comme confirmée.

Évaluez le risque

  • effectuer une cardiographie ECHO pour évaluer l'état du cœur;
  • déterminer le niveau de cholestérol dans le sang pour comprendre à quel point l'athérosclérose est prononcée;
  • vérifier l'urine pour l'albumine et les protéines, ce qui indique des problèmes avec les reins (ils peuvent être la cause de l'hypertension et la conséquence);
  • pour évaluer le niveau d'acide urique dans le sang - il est à noter que les personnes qui l'ont élevé souffrent souvent d'hypertension et de maladie coronarienne;
  • donner du sang pour le sucre pour voir s'il y a du diabète.

Après avoir évalué ces indicateurs et d'autres, le médecin décidera de l'ampleur de la menace pour la santé et formulera des recommandations sur le traitement de l'hypertension. Assurez-vous de les suivre - cela vous permettra de vivre pleinement et pendant longtemps.

Classification de l'hypertension

Il existe plusieurs classifications de l'hypertension.

La maladie peut prendre une forme bénigne (progressant lentement) ou maligne (progressant rapidement).

Selon le niveau de tension artérielle diastolique, on peut distinguer l'hypertension pulmonaire (pression artérielle diastolique inférieure à 100 mm Hg), modérée (100–115 mm Hg) et sévère (plus de 115 mm Hg).

En fonction du niveau d'augmentation de la pression artérielle, on distingue trois degrés d'hypertension:

  1. 140–159 / 90–99 mmHg. st.;
  2. 160–179 / 100–109 mmHg. st.;
  3. plus de 180/110 mm RT. Art.

Quand faut-il un diagnostic?

Une augmentation unique de la pression peut être une conséquence du stress, d'un effort physique excessif, du manque de sommeil, de la consommation d'alcool et d'autres choses. Dans ce cas, la pression artérielle, en règle générale, se normalise après avoir éliminé les causes du changement des indicateurs, et le diagnostic n'est pas nécessaire. Un examen est nécessaire si:

  • La haute pression dure un à deux jours et après un bon repos ne revient pas à la normale;
  • Il y a souvent des maux de tête, des nausées, des étourdissements et d'autres phénomènes négatifs;
  • Un gonflement des extrémités ou dans tout le corps est apparu, alors que la pression est supérieure à la normale;
  • Des saignements de nez soudains se sont produits;
  • Il s'assombrit souvent dans les yeux et des acouphènes apparaissent.

Dans le cas de l'apparition de plusieurs manifestations à la fois, il est préférable de consulter un médecin, car cela peut déjà indiquer le développement d'une hypertension artérielle.

Remarque Si l'un des symptômes apparaît une fois, il s'agit peut-être d'un phénomène temporaire qui ne présente aucun danger pour la santé, mais le contrôle de la pression artérielle ne fait toujours pas de mal. Il suffit de mesurer la pression 1 à 2 fois par jour pour exclure le développement de la maladie.

Étapes de l'hypertension

Pour un diagnostic correct, les médecins doivent déterminer le stade de l'hypertension chez le patient et faire une entrée appropriée dans son dossier médical. Si l'hypertension est diagnostiquée tardivement chez le patient, c'est-à-dire

au 2e ou 3e stade, les conséquences pour son corps seront plus graves que si le traitement de l'hypertension commençait au premier stade de la maladie.

Néanmoins, peu de personnes souffrant d'hypertension au stade initial consultent un médecin ou au moins mesurent leur tension artérielle.

Cela est dû au fait que l'hypertension chez de nombreux patients se poursuit sans symptômes prononcés jusqu'au passage au deuxième, voire au troisième stade.

Stade d'hypertension
1Aucun signe de dommages aux organes cibles
2Il existe des signes objectifs de lésions des organes cibles, sans altérer leurs fonctions ou symptômes subjectifs chez le patient:
  • Hypertrophie du ventricule gauche du cœur (selon électro- et échocardiographie, radiographie)
  • Rétrécissement de l'artère rétinienne
  • L'apparition de protéines dans les urines ou une augmentation significative de la teneur en créatine dans le plasma sanguin (177 μmol / L ou 2 mg / dl)
3 (lourd) Le patient présente des signes objectifs de lésions des organes cibles, ainsi que des plaintes concernant des violations de leurs fonctions:
  • Infarctus du myocarde
  • Insuffisance cardiaque stade II A-III
  • coup
  • Accident ischémique transitoire
  • Encéphalopathie hypertensive aiguë
  • Encéphalopathie chronique de stade III causée par l'hypertension
  • Démence vasculaire (démence progressive)
  • Hémorragies et exsudats rétiniens avec ou sans œdème optique
  • créatine plasmatique gt; 177 μmol / L (2 mg / dl)
  • Anévrisme aortique exfoliant

Dans le tableau clinique de l'hypertension, en fonction de la défaite des organes cibles et du développement de processus pathologiques concomitants, trois étapes sont distinguées:

  1. Préclinique ou stade d'hypertension légère à modérée.
  2. Stade de modifications artérielles courantes ou d'hypertension sévère.
  3. Changements de stade dans les organes cibles, qui sont causés par des changements dans les artères et une altération du flux sanguin intraorganique, ou une hypertension très sévère.

Algorithme d'enquête

Le diagnostic est effectué en plusieurs étapes à l'aide de diverses techniques conçues pour étudier l'état du cœur, des vaisseaux sanguins, du cerveau et d'autres organes. Après avoir passé toutes les procédures recommandées, le médecin décide de la nomination d'un médicament particulier.

diagnostika arterialnoj gipertenzii 1 - Comment diagnostiquer l'hypertension

La tension artérielle met en danger les organes cibles, ce sont eux qui nécessitent une attention particulière dans le diagnostic

Parfois, deux ou trois procédures suffisent pour établir un diagnostic précis et, dans certains cas, plusieurs méthodes de diagnostic peuvent être nécessaires. Dans ce cas, tout dépend des caractéristiques physiologiques du patient et de la gravité de la pathologie.

Traitement préhypertension

La communauté médicale moderne n'a pas d'opinion sans équivoque sur la faisabilité et le volume nécessaire de thérapie pour la préhypertension. Certains experts considèrent que les changements de style de vie sont suffisants, tandis que d'autres insistent sur une prescription précoce. En analysant et en résumant les recommandations pour la prise en charge des patients présentant une pression artérielle normale élevée, les principes de non-médicament et de traitement médicamenteux peuvent être distingués.

Thérapie non médicamenteuse.

Des mesures de bien-être sont recommandées pour tous les patients présentant une augmentation persistante de la pression supérieure à 120/80 mm Hg. Ils sont conçus pour empêcher la transition de la pré-pathologie dans une maladie, pour influencer les facteurs de risque existants. Les principales mesures comprennent l'arrêt du tabac et de l'alcool, la normalisation du poids corporel, l'augmentation de l'activité physique (exercice aérobie 30 minutes 3 à 4 fois par semaine). Il est important de corriger le régime alimentaire, de réduire la consommation de sel et d'aliments gras, d'augmenter la proportion de légumes et de fruits frais, de poisson.

Thérapie médicamenteuse.

L'utilisation de médicaments pour la préhypertension n'est généralement considérée comme appropriée que s'il existe des facteurs concomitants, des signes de lésions des organes cibles. La correction médicale peut prévenir ou retarder considérablement le développement d'une hypertension stable. Il est possible d'utiliser une monothérapie ou des combinaisons de médicaments à petites doses dans le contexte d'une auto-surveillance régulière de la pression artérielle. Les médicaments de première étape comprennent des inhibiteurs du système rénine-angiotensine-aldostérone (énalapril, lisinopril), des antagonistes calciques (amlodipine, nifédipine), thiazidique, diurétiques épargneurs de potassium.

L'hypertension chronique est un problème médical courant du st siècle, avec lequel des personnes d'âges différents se tournent vers des spécialistes des pays développés.

Des spécialistes de l'hôpital Yusupov diagnostiquent et traitent les patients souffrant d'hypertension artérielle. L'apparition de symptômes d'hypertension devrait être la raison de consulter un médecin.

Les médecins ont à leur disposition des méthodes modernes de traitement de l'hypertension. L'obtention d'un résultat positif dans le traitement de l'hypertension n'est possible qu'avec une approche intégrée et un respect attentif des instructions d'un spécialiste.

Un examen rapide peut vous sauver la vie et la santé.

Avec l'hypertension artérielle, une personne a constamment une pression artérielle élevée. Cette condition se produit en raison d'un spasme des vaisseaux, à la suite de quoi le flux sanguin à travers eux est entravé. Le diagnostic d'hypertension artérielle est posé par un spécialiste avec une augmentation stable de la pression systolique supérieure à 140 mm RT. Art.

Pour déterminer la pression, au moins trois mesures doivent être prises à des moments différents. Le patient doit être dans un état calme et ne pas prendre de médicaments qui abaissent ou augmentent la pression artérielle.

b497ac7db00a6d820174829ad4501053 - Comment puis-je diagnostiquer l'hypertension

Les causes de l'hypertension artérielle, les spécialistes ne peuvent pas l'établir dans 90% des cas. Dans 10% des cas, la maladie peut se développer comme complication d'une autre maladie ou à la suite de la prise de médicaments. Le risque de développer un syndrome d'hypertension peut augmenter en raison de certains facteurs:

  • prédisposition héréditaire;
  • l'âge et le sexe d'une personne;
  • fumeur;
  • situations stressantes fréquentes;
  • forte consommation d'alcool;
  • apport excessif en sel;
  • faible mobilité et obésité;
  • maladie rénale;
  • Troubles métaboliques;
  • Diabète.

La classification de l'hypertension est basée sur divers paramètres, dont l'un est l'origine. Par origine, le patient peut être diagnostiqué avec:

  • l'hypertension artérielle primaire est causée par de nombreux facteurs, dont la clarification est effectuée par des spécialistes du monde entier. Cependant, il a été établi de manière fiable que la base de cette maladie est l'hérédité défavorable en conjonction avec des facteurs agissant sur elle. La grande majorité des patients - environ 90% - souffrent de ce type d'hypertension artérielle. Cette maladie a un deuxième nom - l'hypertension essentielle;
  • l'hypertension artérielle secondaire se manifeste par des lésions des organes impliqués dans la régulation de la pression artérielle, de sorte que la maladie est autrement appelée hypertension artérielle symptomatique.

Avec cette maladie, des changements irréversibles se produisent dans le corps qui nécessitent un traitement immédiat. Le diagnostic se déroule en plusieurs étapes et comprend un examen spécialisé et la collecte de matériel pour le diagnostic.

Le diagnostic du patient commence par une mesure de la pression artérielle, afin de confirmer le diagnostic, au moins trois mesures sont nécessaires. Dès l'obtention de taux élevés, le patient est envoyé en laboratoire et études instrumentales:

  • électrocardiogramme;
  • analyse générale et clinique de l'urine;
  • test sanguin biochimique détaillé;
  • Échographie du cœur et des organes internes.

Le schéma d'examen est sélectionné par le médecin individuellement pour chaque patient. Si le médecin suggère que le patient souffre d'hypertension secondaire, dont la classification est extensive, des études supplémentaires sur les organes sont effectuées, dont la violation pourrait provoquer une hypertension artérielle.

Au cours de l'étude de l'hypertension artérielle, les spécialistes ont développé plusieurs classifications pour différents motifs: étiologie, causes d'augmentation de la pression, degré de lésion des systèmes et des organes, stabilité et niveau de pression, nature du développement de la maladie. Certaines classifications au fil du temps n'ont pas perdu de leur pertinence: selon les stades et le degré de la maladie.

Sur la base des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé, une classification est élaborée en fonction du niveau de pression qui est d'une importance pratique, les conditions et degrés suivants d'hypertension artérielle sont distingués:

  • la pression artérielle optimale est à un niveau de 120/80 mm RT. st .;
  • la pression artérielle normale ne dépasse pas 120/80 - 129/84 mm RT. st.;
  • la pression artérielle à la frontière est comprise entre 140/90 et 159/99 mm RT. st.;
  • l'hypertension du 1er degré est diagnostiquée avec un niveau de pression de 140/90 à 159/99 mm RT. Art. Dans la pratique internationale, les facteurs de risque sont pris en compte lors du diagnostic. Ainsi, chez une personne présentant ces indicateurs de pression artérielle et en l'absence de facteurs aggravants, le diagnostic peut être posé: hypertension artérielle, degré 2, risque 1;
  • L'hypertension artérielle de grade 2 est caractérisée par une tension artérielle comprise entre 160/100 et 179/109 mm RT. Art. Avec un ou deux facteurs aggravants, il existe une hypertension artérielle de degré 2 risque 2;
  • une hypertension artérielle de grade 3 est observée chez un patient avec une pression de 180/110 mm Hg. Art. et plus. Sous l'action de plus de trois facteurs aggravants, l'hypertension artérielle de degré 3 est diagnostiquée, risque 3. Si des lésions organiques sont observées, un diagnostic d'hypertension artérielle de degré 3 risque 4 est établi;
  • l'hypertension artérielle isolée est caractérisée par une pression artérielle systolique égale ou supérieure à 140 et diastolique - inférieure à 90 mm Hg.

La classification de la maladie est importante dans le diagnostic de l'hypertension, déterminant les options de traitement en fonction du degré et du stade. Ainsi, l'hypertension artérielle du risque 1er degré 2 et l'hypertension artérielle du risque 2e degré 3 suggèrent différentes méthodes de traitement de l'hypertension.

Actuellement, les médecins utilisent une classification selon la nature des lésions organiques, dans laquelle on distingue 3 stades de l'hypertension artérielle:

  • hypertension artérielle du 1er stade. À ce stade, le patient a une légère et instable augmentation de la pression artérielle, il n'y a pas de plaintes. Le fonctionnement du système cardiovasculaire n'est pas altéré.
  • l'hypertension artérielle à 2 stades, en particulier à 2 degrés, se caractérise par une augmentation de la pression artérielle. À ce stade du développement de la maladie, le ventricule gauche augmente et un rétrécissement des vaisseaux de la rétine de l'œil peut également être noté.
  • hypertension artérielle 3 stades. Les conditions suivantes du patient sont caractéristiques de cette étape: angine de poitrine, insuffisance cardiaque, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, insuffisance rénale, troubles de l'apport sanguin au cerveau et aux yeux.

Le choix du traitement de l'hypertension est effectué par des spécialistes sur la base de données de recherche. Les méthodes de traitement de l'hypertension artérielle sont divisées en non médicamenteux et médicamenteux.

Les patients diagnostiqués avec une hypertension légère, en particulier une hypertension artérielle de stade 1 degré 1, peuvent être dispensés par le médecin de prendre des médicaments spéciaux. La principale méthode de traitement non médicamenteux consiste à modifier le mode de vie du patient:

  • rejet de mauvaises habitudes;
  • contrôle du poids;
  • activité physique modérée régulière. Les activités quotidiennes telles que la marche modérée ou l'entraînement léger sont efficaces;
  • réduction du stress. Lors de situations stressantes, une personne peut augmenter la pression, il est possible de la diminuer par des massages, des exercices de respiration ou de la méditation;
  • l'inclusion dans l'alimentation d'aliments riches en macro et micronutriments, et une diminution de l'apport en sel.

Des médicaments contre l'hypertension sont prescrits aux patients dans le cas où un traitement non médicamenteux a été inefficace pendant 3 à 4 mois, et il existe également des facteurs de risque. Ainsi, l'hypertension artérielle 2 risque 3 nécessite l'utilisation de médicaments spéciaux. Le nombre de médicaments est déterminé par la pression artérielle et la présence de maladies concomitantes.

Les médecins modernes prescrivent des médicaments pour le traitement de l'hypertension conformément à l'une des stratégies: la monothérapie ou la thérapie combinée. Lors de l'élaboration d'un plan de traitement, la question de l'admissibilité à l'utilisation d'un médicament est la plus pertinente pour un spécialiste.

En monothérapie, un patient de degré I se voit prescrire un médicament au début du traitement. Un facteur important dans la nomination du médicament est son efficacité à réduire le risque de complications.

Actuellement, les médecins utilisent les médicaments les plus étudiés appartenant à deux groupes pour contrôler la pression artérielle: les diurétiques thiazidiques et les diurétiques thiazidiques, qui ont un effet diurétique.

Antécédents médicaux

Avant de prescrire des mesures diagnostiques, le médecin doit recueillir des informations complètes sur le patient. Cela vous aidera à élaborer le plus précisément possible un plan d'enquête par étapes. Les informations pouvant être utiles au médecin sont les suivantes:

  1. Y a-t-il des membres de la famille avec un diagnostic similaire pour écarter / identifier une prédisposition génétique?
  2. Lorsque le patient a montré les premiers signes de la maladie, à quelle fréquence la tension artérielle augmente-t-elle, à quelles limites et quels médicaments ont été pris.
  3. Quels symptômes spécifiques sont apparus - maux de tête, étourdissements, nausées, problèmes sexuels et plus encore. Cela aidera à deviner approximativement la forme et le stade de la pathologie et à comprendre quelles mesures de diagnostic doivent être effectuées en premier lieu.
  4. Dans quelles conditions le patient vit-il et travaille-t-il, à quelle fréquence est-il exposé au stress, à la surcharge physique, au manque de sommeil et au stress mental? Il est également important de savoir quels aliments le patient consomme le plus souvent et quel type de régime.
  5. Si la pathologie est apparue chez une femme, le médecin doit connaître la fréquence du cycle menstruel, s'il y a une ménopause en ce moment et si des contraceptifs ou d'autres médicaments hormonaux ont été pris.

En outre, le médecin doit connaître l'âge du patient, s'il y a déjà eu des arythmies cardiaques, une augmentation de la pression due à des événements météorologiques, etc.

diagnostika arterialnoj gipertenzii 3 e1534369572919 - Comment diagnostiquer l'hypertension

Des réponses vraies et précises permettront au spécialiste de prescrire un traitement efficace

Complications et conséquences possibles

Avec une évolution prolongée de l'hypertension en l'absence de traitement ou dans le cas d'une forme maligne de la maladie, les vaisseaux sanguins des organes cibles (cerveau, cœur, yeux, reins) sont endommagés. Un apport sanguin instable à ces organes entraîne le développement d'une angine de poitrine, d'un accident vasculaire cérébral, d'un accident vasculaire cérébral hémorragique ou ischémique, d'une encéphalopathie, d'un œdème pulmonaire, d'un asthme cardiaque, d'un décollement de la rétine, d'une dissection aortique, d'une démence vasculaire, etc.

Hypertension artérielle: a-t-il des signes externes

Il est généralement admis que les personnes au visage rouge qui sont en surpoids et sujettes à la transpiration ont une pression artérielle élevée. Mais tout est-il aussi simple qu'on le pense? Le correspondant de BBC Future a découvert que la science était au courant de cela et si nous pouvions nous fier à ces connaissances.

Vous avez dû voir plus d'une fois un étranger agité qui hache le long de la rue - bouffi, rugissant et avec un visage rouge. Ce spectacle fait inévitablement penser que le malheureux doit souffrir d'hypertension artérielle. Peut-être en le regardant, vous vous promettez même de vous présenter plus souvent au gymnase.

Si nous parlons de votre ami ou collègue, qui, en outre, commence à se plaindre de maux de tête et de saignements de nez, vous pouvez craindre que ces symptômes ne soient pas annonciateurs d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral. Mais est-il vraiment possible de reconnaître les signes d'hypertension artérielle en regardant simplement la personne?

Une personne devient rouge lorsque les vaisseaux sanguins situés près de la peau se dilatent pour laisser entrer plus de sang. Parfois, une rougeur apparaît soudainement sur le visage et une personne devient soudainement chaude - par exemple, par honte ou par embarras.

Et parfois, le visage devient progressivement rouge - ce processus prend jusqu'à 20 minutes, et sa cause peut également être l'embarras ou la chaleur, le froid et un effort physique intense. Dans tous ces cas, la pression artérielle d'une personne augmente temporairement, mais la rougeur causée par le cyclisme en montée, la marche par temps glacial ou une rencontre inattendue avec un ancien partenaire de vie n'est pas un signe d'hypertension persistante.

Si la rougeur du visage persiste, cela pourrait être un signe de rosacée, une maladie de la peau associée à une inflammation chronique des petits vaisseaux sanguins. L'hypertension artérielle peut compliquer le cours de cette maladie, mais les personnes atteintes de rosacée ne sont pas toujours hypertendues.

Les glandes sudoripares eccrines se trouvent en très grand nombre sur le visage, ainsi que sur les paumes, les pieds et les aisselles. Leur travail est régulé par le système nerveux sympathique, qui est également responsable de la réponse du corps au danger détecté et de notre décision de rejoindre le combat ou mieux de fuir. Une transpiration excessive, ou hyperhidrose, peut être héréditaire ou indiquer un certain nombre d'autres maladies - mais pas l'hypertension.

Le corps réagit d'une certaine manière, même dans les cas où une situation stressante n'implique pas une menace pour la vie. Si vous vous précipitez vers le bus en toute hâte pour rentrer à la maison, ou si vous vous battez avec l'un de vos amis, cela peut également provoquer un fort rythme cardiaque et une pression accrue. Cependant, une fois que vous rentrez chez vous et faites la paix avec un ami, ces symptômes disparaissent rapidement.

La relation entre le stress et l'augmentation de la pression est très complexe, et si la pression saute souvent sous l'influence de situations stressantes, cela peut contribuer au développement de l'hypertension. Mais si une personne est en colère de temps en temps, cela ne trahit pas l'hypertension en elle.

Et la tête?

Mais qu'en est-il des maux de tête associés à la pression? Auparavant, les médecins pensaient qu'ils étaient dus à l'hypertension, mais des preuves récentes suggèrent que le contraire est vrai. Lors de la mesure de la pression, deux indicateurs sont toujours pris en compte.

Le haut d'entre eux - la pression systolique - est la pression dans les artères lors de la contraction du muscle cardiaque. Selon les résultats d'études scientifiques, il a été constaté que les personnes ayant une pression systolique élevée sont beaucoup moins sujettes aux maux de tête, et celles qui ont une différence plus élevée entre les indicateurs supérieur et inférieur (pression différentielle) sont également moins susceptibles de souffrir de maux de tête. Et des scientifiques brésiliens ont découvert que les personnes souffrant d'hypertension artérielle sont moins susceptibles de développer des migraines.

En passant, cela ne s'applique pas seulement aux maux de tête et aux migraines. Récemment, une étude a été menée en Norvège auprès de plus de 17 personnes - pendant plusieurs années, les scientifiques ont observé lesquels d'entre eux développaient des maux de dos. Un tiers des participants a rencontré ce problème, mais il a été remarqué que plus leur pression systolique et pulsée est élevée, plus le risque de douleur est faible.

Cette sensibilité réduite à la douleur due à une pression élevée est appelée hypalgésie due à l'hypertension. Ce phénomène permet également de comprendre pourquoi certaines femmes en fin de grossesse cessent d'avoir des migraines - pendant cette période elles augmentent naturellement la pression.

Personne ne sait avec certitude le mécanisme de l'hypalgésie dans l'hypertension, mais selon une version, le compactage des parois des vaisseaux sanguins en raison d'une pression accrue interfère avec l'activité normale des terminaisons nerveuses et la douleur devient sourde.

Cela ne signifie pas que l'hypertension est utile, mais il semble que certains symptômes, y compris les maux de tête, sont plus probablement un signe d'hypertension artérielle normale.

Si un mal de tête n'est pas un indicateur de l'hypertension artérielle, qu'en est-il des saignements de nez? Les résultats des recherches sur ce sujet sont contradictoires. Ainsi, les scientifiques autrichiens ont constaté que les patients admis aux urgences de l'hôpital de Vienne se plaignant de saignements de nez persistants avaient en effet une pression plus élevée que les autres. Cependant, des études menées au Brésil n'ont établi aucun lien entre ces phénomènes.

Cependant, ces études visaient exclusivement les personnes souffrant de saignements de nez. Mais pour savoir si ce problème indique vraiment une pression artérielle élevée, vous devez comprendre la fréquence à laquelle il survient chez les patients hypertendus.

En Grèce, une étude a été menée auprès de patients admis à l'hôpital dans un état aigu causé par une pression artérielle élevée. Il s'est avéré que des saignements de nez constants ne sont observés que dans 17% d'entre eux. Apparemment, chez certains patients, les saignements peuvent être un signe d'augmentation de la pression, mais chez la plupart des gens, cette relation n'est pas observée.

La réponse la plus simple à toutes ces questions est que l'hypertension peut souvent être asymptomatique - avec une mise en garde importante. Si la pression monte brusquement à un niveau dangereux, une personne éprouve généralement une anxiété sévère, des maux de tête aigus et des étourdissements, elle n'a soudainement pas assez d'air. Ces symptômes peuvent indiquer un problème de santé grave et ne doivent pas être ignorés.

Cependant, c'est rare. Dans 90% des cas, la cause exacte de l'hypertension est inconnue. La seule façon de diagnostiquer une hypertension persistante est de mesurer régulièrement la pression artérielle. Donc, si à la vue d'amis ou d'étrangers au visage rouge, en sueur et excités vous ressentez un sentiment de fierté dans l'état de vos propres vaisseaux, rappelez-vous: la haute pression n'est pas en vain appelée le «tueur silencieux».

L'hypertension artérielle chez les femmes et les hommes caractérise les signes d'hypertension, qui s'est développée ces dernières années à un âge relativement jeune. La maladie est dangereuse, sujette à une évolution chronique.

Afin d'exclure l'hypertension secondaire, il est nécessaire de procéder en temps opportun aux soins intensifs.

obsledovanie na gipertoniyu 1 - Comment diagnostiquer l'hypertension

Il est important de connaître les principaux signes de pression, de sorte que, dès les premiers changements dans l'état de santé général, vous devez immédiatement contacter votre médecin ou cardiologiste.

L'hypertension artérielle est une maladie vasculaire dans laquelle la tension artérielle dépasse la limite autorisée de 140/90 mm Hg. Art. Plus souvent, une maladie caractéristique progresse chez les hommes plus âgés, mais se retrouve également chez les jeunes au cours de la dernière décennie.

Après l'apparition d'une hypertension, il est nécessaire de contrôler l'indice de pression artérielle, car le nombre de rechutes est considérablement réduit.

Un diagnostic détaillé de la maladie est effectué par le médecin traitant en milieu hospitalier, mais il existe des symptômes de pression élevée, que le patient est difficile à ignorer.

Avec cette maladie, des violations prononcées de la pression artérielle sont observées. Idéalement, le chiffre normal est de 120/80 mm. Hg. Art.

Les petits sauts ne provoquent pas une anxiété accrue pour leur propre santé, car ils n'indiquent pas le développement de maladies graves.

5df4afb4fff230cec3338bdf50c385a8 - Comment puis-je diagnostiquer l'hypertension

Il est possible que cela soit la conséquence d'un changement de temps (signes de changements de pression atmosphérique), résultat du stress et d'une mauvaise humeur. Des manifestations d'hypertension se produisent si la pression artérielle dépasse les limites de 140/90 mm RT. Art.

Le patient éprouve une faiblesse, un inconfort interne, après le début de la maladie, il y a des plaintes d'épisodes de maux de tête, qui sont temporaires.

D'autres symptômes initiaux de l'hypertension artérielle chez les hommes et les femmes sont présentés ci-dessous:

  • diminution des performances, somnolence accrue;
  • concentration réduite;
  • l'apparition de mouches dans les yeux;
  • perte d'appétit;
  • transpiration accrue;
  • saignements nasaux;
  • blanchiment inattendu du visage;
  • sensation d'anxiété;
  • insomnie chronique;
  • signes de troubles de la mémoire.

L'hypertension artérielle du sexe faible est précédée de déséquilibres hormonaux.Par conséquent, un tel problème de santé survient plus souvent à la ménopause. Des attaques dangereuses peuvent être causées par des maladies du système cardiovasculaire, des pathologies rénales étendues. Les symptômes caractéristiques de l'hypertension chez la femme sont présentés ci-dessous:

  • crises de migraine;
  • augmentation de la pression sanguine;
  • crises d'angine de poitrine;
  • spasmes des vaisseaux sanguins;
  • bouffées de chaleur au visage;
  • trouble du sommeil;
  • œdème périphérique.

L'intensité des symptômes cliniques de l'hypertension chez le sexe fort réduit également la qualité de vie et les crises hypotoniques sont observées plus souvent après 40 à 45 ans. L'hypertension artérielle est causée par une maladie rénale et non seulement n'exclut pas le développement de complications dangereuses. Pour éviter cela, il est important de connaître les principaux signes et manifestations de l'hypertension primaire. It:

  • engourdissement des doigts;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • bruit dans les oreilles;
  • saignement de nez;
  • douleur myocardique;
  • transpiration accrue;
  • baisse des performances.

Prévision

55ffc8b1c37910224c91365b1f38d27c - Comment puis-je diagnostiquer l'hypertension

Le résultat dépend de la présence de facteurs prédisposants et de leur nombre, de la présence de conditions associées. Dans la grande majorité des cas, le pronostic reste favorable si la préhypertension n'entre pas directement dans la maladie. La prévention est étroitement liée à la thérapie non médicamenteuse, comprend des mesures de santé générales (correction de l'alimentation et du poids corporel, rejet des mauvaises habitudes, activité physique modérée). Indépendamment de la présence de plaintes, il est recommandé de consulter un thérapeute une fois par an, de subir un examen médical ou un examen médical de routine.

Un traitement de l'hypertension correctement sélectionné en temps opportun peut ralentir la progression de la maladie et empêcher le développement de complications. Dans le cas des débuts de l'hypertension à un jeune âge, de la progression rapide du processus pathologique et de l'évolution sévère de la maladie, le pronostic empire.

Examen physique

Dans ce cas, un examen complet du patient est effectué avec détermination de la pression artérielle, de la température corporelle et de l'état de la peau. De plus, lors du diagnostic, le médecin palpe (palpe) la glande thyroïde, prend des mesures des bords du cœur et procède à un examen visuel des vaisseaux visibles à travers la peau.

diagnostika arterialnoj gipertenzii 4 e1534369889700 - Comment diagnostiquer l'hypertension

L'examen physique fait partie intégrante du diagnostic de l'hypertension

Si un examen physique révèle:

  • Souffle cardiaque;
  • Augmentation ou diminution de la fréquence cardiaque;
  • Augmentation de la taille du cœur;
  • Gonflement dans les membres ou dans tout le corps;
  • Troubles du rythme cardiaque.

Cela, très probablement, indique le développement d'une hypertension artérielle ou d'une autre pathologie associée au système cardiovasculaire.

Électrocardiogramme

Cette mesure diagnostique vous permet de déterminer l'état du cœur. L'examen est effectué à l'aide d'un équipement spécial qui détecte le degré de lésion du muscle cardiaque, détermine la fréquence cardiaque et s'il y a des violations. Un électrocardiogramme permet également d'identifier les pathologies associées à un épaississement des parois et à une modification de la taille du cœur. Le décryptage des données est effectué par un cardiologist qui peut faire une prévision approximative.

diagnostika arterialnoj gipertenzii 2 e1534369364225 - Comment diagnostiquer l'hypertension

La durée de l'électrocardiogramme ne dépasse pas 10 minutes

Diagnostic des organes cibles

Étant donné que la maladie entraîne une perturbation des organes cibles, un diagnostic différentiel complet de l'hypertension artérielle est nécessaire, y compris un examen:

  • Fond;
  • Rein (analyse d'urine et échographie);
  • Navires (dopplerographie);
  • Glande thyroïde (échographie).

Si ces mesures ne suffisent pas, le médecin peut prescrire une échographie des glandes surrénales, une analyse biochimique de l'urine et du sang, ainsi que des consultations de spécialistes étroits.

Les méthodes de diagnostic de l'hypertension dépendent généralement des caractéristiques de la pathologie, de l'âge du patient et d'autres facteurs. En cas de diagnostic d'hypertension artérielle, le traitement doit être complet et urgent. Par conséquent, quelles que soient les études attribuées, elles doivent être terminées complètement.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic