Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaque

Les facteurs qui ont provoqué le développement du syndrome peuvent être des maladies passées ou en cours qui sont liées à des lésions myocardiques. Les raisons du développement sont caractérisées par:

  • hypertrophie myocardique ventriculaire;
  • ischémie myocardique;
  • hypertension artérielle dans les vaisseaux pulmonaires;
  • maladie des valves cardiaques;
  • insuffisance rénale;
  • maladie cardiaque congénitale ou maladie mitrale;
  • maladies pulmonaires (maladies respiratoires chroniques) ou plaies, infections. La maladie se développe en raison de la contraction des ventricules et de la contraction du myocarde.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Enfants

Avec le développement de cette maladie, l'enfant a une fatigue accrue, des difficultés à respirer ou un essoufflement, une perte de conscience, des étourdissements, un assombrissement des yeux, la peau pâlit, les lèvres, les orteils et les mains s'assombrissent, la tachycardie, un sommeil agité, une toux avec respiration sifflante, vomissements. Chez les bébés, des régurgitations fréquentes, un gonflement spécifique des membres sont observés.

Le développement de la forme aiguë se produit sous l'influence de:

  1. Maladies qui réduisent la contractilité du muscle cardiaque, l'endommageant ou l'étourdissant. Cela se produit avec l'infarctus du myocarde, lorsqu'une violation du flux sanguin vers la zone du cœur provoque la mort cellulaire, avec une inflammation du muscle cardiaque, ainsi qu'après des interventions chirurgicales sur le cœur ou à la suite de l'utilisation d'un pontage cardiopulmonaire.
  2. Décompensation d'une insuffisance chronique, à la suite de laquelle le cœur ne peut pas prov>ostraya serdechnaya nedostatochnost5 - Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaque

Il existe également des causes extracardiaques de la maladie. L'insuffisance cardiovasculaire aiguë peut être causée par:

  • processus infectieux;
  • une perturbation circulatoire en développement dans le cerveau, dans laquelle les tissus sont endommagés et les fonctions organiques sont altérées;
  • interventions chirurgicales étendues;
  • lésions cérébrales graves;
  • effets toxiques sur le muscle cardiaque avec des drogues ou de l'alcool;
  • thérapie par impulsions électriques, blessures résultant d'une exposition à un courant électrique.

Dans la grande majorité des cas, l'insuffisance cardiaque est le résultat naturel de nombreuses maladies du cœur et des vaisseaux sanguins (cardiopathie valvulaire, coronaropathie (CHD), cardiomyopathie, hypertension artérielle, etc.). Ce n'est qu'occasionnellement que l'insuffisance cardiaque est l'une des premières manifestations d'une maladie cardiaque, telle qu'une cardiomyopathie dilatée.

Avec l'hypertension, il peut s'écouler de nombreuses années entre le début de la maladie et l'apparition des premiers symptômes de l'insuffisance cardiaque. Alors qu'en raison, par exemple, d'un infarctus aigu du myocarde, accompagné de la mort d'une partie importante du muscle cardiaque, ce délai peut être de plusieurs jours ou semaines.

En plus des maladies cardiovasculaires, l'apparition ou l'exacerbation des manifestations de l'insuffisance cardiaque est favorisée par la fièvre, l'anémie, l'augmentation de la fonction thyroïdienne (hyperthyroïdie), l'abus d'alcool, etc.

Pour une condition telle que l'insuffisance cardiaque aiguë, la pathogenèse peut inclure des complications de diverses affections dans lesquelles des troubles circulatoires se produisent en raison d'un affaiblissement de la fonction de pompage du cœur et de son remplissage sanguin inférieur.

Il convient de souligner que dans un état pathologique tel que l'insuffisance cardiaque aiguë, les causes de son apparition, ainsi que les mécanismes de son développement, peuvent varier.De plus, il peut se développer dans le contexte d'autres maladies, aggravant gravement leur évolution. Qu'est-ce qui cause une insuffisance cardiaque aiguë? Ceux-ci peuvent être cardiolcauses ogiques et situations qui ne sont pas liées au cœur.

Étiologie de l'insuffisance cardiaque aiguë associée à des problèmes cardiaques:

  • Cardiolaffections ogiques entraînant une forte diminution de la contractilité du myocarde (en raison de son «étourdissement» ou de ses dommages) - parmi lesquelles la myocardite, l'infarctus aigu du myocarde, les conséquences de la connexion à un pontage cardio-pulmonaire, les conséquences de la chirurgie cardiaque.
  • Décompensation (phénomènes accrus) de l'insuffisance cardiaque chronique, c'est-à-dire une condition dans laquelle le cœur n'est pas en mesure de fournir suffisamment de sang au corps.
  • Tamponnade cardiaque.
  • Violation de l'intégrité des cavités ou valves cardiaques.
  • Crise hypertensive.
  • Hypertrophie sévère (épaississement des parois) du myocarde.
  • Maladies entraînant une augmentation de la pression dans la circulation pulmonaire: maladies aiguës, embolie pulmonaire.
  • Arythmies cardiaques (tachycardie ou bradycardie).

Les causes de l'insuffisance cardiaque aiguë peuvent ne pas être cardiolnature ogique:

  • intervention chirurgicale extensive;
  • AVC cérébral (manque de circulation sanguine, entraînant la mort de certaines parties du cerveau et la perturbation de son fonctionnement);
  • infection;
  • empoisonnement myocardique à l'alcool ou à une surdose de médicaments;
  • lésion cérébrale grave;
  • les conséquences de la thérapie par impulsions électriques - traumatisme électrique résultant de l'exposition au corps d'un patient avec un courant électrique.

Les causes de l'insuffisance cardiaque chronique sont les suivantes:

  • Pathologie des valves cardiaques. Ils entraînent la pénétration d'un excès de sang dans les ventricules, ce qui provoque leur congestion.
  • L'hypertension Consiste en une pression chronique élevée due à un dysfonctionnement de la régulation du flux sanguin.
  • La cardiomyopathie dilatée est une distension de la cavité cardiaque qui réduit la décharge de sang dans les artères.
  • Sténose aortique. La lumière aortique est rétrécie, entraînant une accumulation de sang dans le ventricule gauche.
  • La tachyarythmie est un rythme cardiaque rapide.
  • La myocardite est une inflammation du muscle cardiaque qui entraîne une réduction de sa conductivité.
  • La maladie de Bazedova est le contenu dans le sang d'un nombre impressionnant d'hormones thyroïdiennes qui affectent le fonctionnement du cœur.
  • L'infarctus du myocarde, la maladie ischémique conduisent au fait que le myocarde n'est pas alimenté en sang dans les volumes requis.
  • Péricardite - l'inflammation de cette muqueuse du cœur empêche le remplissage normal des cavités cardiaques.
  • Cardiomyopathie hypertrophique - hypertrophie des parois du ventricule, en raison de laquelle son volume à l'intérieur est rétréci.

Toutes ces maladies entraînent un affaiblissement du cœur.

Les causes de l'insuffisance cardiaque aiguë sont généralement divisées en deux grands groupes:

  • pathologies et malformations cardiaques;
  • les maladies qui ne sont pas liées au cœur.

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque aiguë causée par des pathologies et des malformations cardiaques sont les suivants:

  • Thromboembolie de petites branches de l'artère pulmonaire. Une pression élevée dans les vaisseaux pulmonaires entraîne une surcharge excessive du ventricule droit.
  • Crise hypertensive. Un spasme des petites artères qui alimentent le cœur est dû à une pression accrue. Ainsi, l'ischémie se produit. Dans le même temps, le nombre de contractions cardiaques augmente rapidement, conduisant à une surcharge de cet organe.
  • Problèmes de mouvement intracardiaque du sang. Il peut y avoir plusieurs raisons à cette pathologie: endommagement de la valve cardiaque, rupture de la corde et des murs de soutènement de la valve.
  • Perturbations aiguës du rythme cardiaque. Le rythme cardiaque devient fréquent, d'où une insuffisance cardiaque congestive.
  • Pathologie «tamponnade du cœur». L'excès de liquide s'accumule entre les feuilles du péricarde, tandis que les cavités cardiaques ne sont pas comprimées et rien n'empêche sa réduction complète.
  • Myocardite aiguë sévère. Souvent chez l'homme, l'inflammation myocardique entraîne une forte diminution de la fonction de pompage du cœur, des dysfonctionnements du rythme cardiaque.
  • Infarctus du myocarde. Elle peut entraîner la mort des cellules myocardiques cardiaques en raison de troubles circulatoires aigus.
  • La bradycardie ou la tachycardie, conduisent à une diminution de la fonction contractile du cœur, il y a une violation du rythme cardiaque.
  • Rupture de l'aorte. Cette maladie entraîne des problèmes dans l'écoulement du sang du ventricule gauche et le fonctionnement du cœur.

De plus, l'AHF peut déclencher un stress physique ou un choc émotionnel en se joignant à une insuffisance cardiaque chronique.

Variétés d'insuffisance cardiaque

Selon la classification de l'insuffisance, il existe deux formes de taux de développement de la maladie en fonction des lésions myocardiques. La forme aiguë a un développement rapide, se manifestant sous la forme d'asthme cardiaque et de choc cardiogénique. Causes - rupture des parois du ventricule gauche, infarctus du myocarde. La forme chronique se développe progressivement, sur plusieurs semaines, mois, années. Causes - anomalies des valves cardiaques, insuffisance respiratoire chronique, anémie, baisse de la pression artérielle.

Étapes

Il existe quatre stades fonctionnels de cette maladie:

  • Au premier stade, lorsque vous faites du sport, il n'y a pas de faiblesse, un rythme cardiaque accéléré et aucune douleur dans la poitrine.
  • Au deuxième stade de la maladie, le patient a des restrictions modérées pour faire du sport. Au repos, le patient se sent bien, mais l'essoufflement se manifeste pendant le sport.
  • Au troisième stade de la maladie, le patient se sent à l'aise au repos.
  • Au quatrième stade de la maladie, une gêne est observée avec toute activité, charge. Le syndrome de l'angine de poitrine n'est observé qu'au repos.

shutterstock 463298582 - Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaque

Il existe plusieurs options pour l'évolution de la maladie.

Si le mouvement sanguin stagne, le développement est observé:

  • Insuffisance ventriculaire droite, dans laquelle le sang veineux stagne dans tous les organes et tissus.
  • Insuffisance ventriculaire gauche avec stase sanguine dans la circulation pulmonaire.
  • L'asthme cardiaque. La condition est caractérisée par un début brutal d'essoufflement, se transformant en étouffement.
  • Oedème pulmonaire. Dans ce cas, le liquide intravasculaire s'accumule dans le tissu pulmonaire.

Pour le type hémodynamique hypocinétique, le développement est observé:

  1. Choc cardiogénique. Dans le même temps, la contractilité myocardique diminue brusquement et le flux sanguin vers tous les organes et tissus s'arrête.
  2. Choc arythmique associé à une altération du rythme cardiaque.
  3. Choc réflexe. Il survient à la suite d'une douleur intense et est rapidement éliminé avec des analgésiques.
  4. Véritable choc cardiogénique. Le problème est observé si la moitié des muscles du ventricule gauche sont affectés. Habituellement, cela se produit chez les personnes après 60 ans avec une crise cardiaque répétée et en présence d'hypertension et de diabète.

Une forte détérioration au cours de l'insuffisance cardiaque chronique peut également se produire. Dans le même temps, un apport sanguin adéquat aux organes et aux tissus devient impossible.

Selon les phases du rythme cardiaque, où une violation se produit:

  • systolique (incapacité du cœur à jeter la quantité de sang nécessaire du ventricule);
  • diastolique (incapacité des ventricules à se remplir complètement de sang).

Pour la raison qui a causé la maladie:

  • échec survenu chez l'homme pour la première fois et dans lequel auparavant aucune pathologie cardiaque n'était observée;
  • insuffisance aiguë, qui était le résultat de la décompensation aiguë d'une insuffisance cardiaque chronique existante.

Dans la partie du cœur principalement touchée:

Deux types de LCO sont connus de la médecine:

  • Insuffisance ventriculaire droite. Elle est causée par des problèmes dans le ventricule droit, résultant souvent de malformations congénitales ou de crises cardiaques.
  • Insuffisance ventriculaire gauche. La pathologie du ventricule gauche en est la cause, tandis que celle du droit continue de fonctionner normalement. La moitié gauche ne fait pas face au flux sanguin qui vient de la droite. Par conséquent, le sang stagne dans la circulation pulmonaire.

Avec l'infarctus du myocarde, une insuffisance biventriculaire peut se produire si les deux ventricules sont affectés ou si un septum interventriculaire est rompu.

Les caractéristiques suivantes de l'évolution de l'insuffisance cardiaque aiguë sont mises en évidence:

  • Oedème pulmonaire. Il s'agit d'un remplissage des organes respiratoires avec un fluide qui s'infiltre à travers les parois capillaires, ce qui provoque un manque d'air et un essoufflement.
  • Choc cardiogénique. Il s'agit d'une diminution significative de la contractilité myocardique. Le niveau de volume sanguin minute et accident vasculaire cérébral est réduit, ce qui n'est pas en mesure de compenser même l'augmentation de la résistance vasculaire. Les symptômes sont les suivants: une couleur de peau terreuse, un pouls fréquent, une sensation de peur, une douleur thoracique aiguë qui passe dans le cou, les bras, les omoplates. Le patient a besoin d'une aide urgente.
  • Crise hypertensive. Augmentation de la pression entraînant des dommages aux organes. Si le patient a déjà des malformations cardiaques, le risque de décès est grand.
  • Décompensation aiguë de CHF. Dans un tel cas, les symptômes de la FAG sont implicitement présentés.
  • DOS à débit cardiaque élevé. Les signes d'insuffisance cardiaque sont les suivants: tachycardie, stagnation de sang dans les poumons, souvent hypertension artérielle.

Il se caractérise par un développement soudain, dynamique et dans une certaine mesure imprévisible. Une attaque peut se développer en 3-5 minutes ou 3-5 heures. Il y a une violation de la fonction contractile du cœur, par conséquent, la circulation sanguine en souffre et la charge sur le tissu cardiaque (sur le ventricule gauche ou droit) augmente considérablement.

Différents types de formes aiguës se caractérisent par:

  • stagnation de sang dans diverses grosses veines ou circulation pulmonaire;
  • une forte diminution de la fréquence des battements cardiaques, ce qui provoque une détérioration de l'apport sanguin aux organes et tissus du corps;
  • détérioration soudaine de l'état d'un patient souffrant d'une forme chronique de la maladie.

La forme la plus courante. Il se caractérise par une évolution progressive, une augmentation des problèmes fonctionnels du cœur. La maladie a plusieurs stades.

Initialement, le muscle cardiaque compense la quantité insuffisante de sang éjecté, augmentant le nombre de contractions. À ce moment, l'hypertrophie myocardique se produit progressivement, les vaisseaux commencent à se rétrécir par réflexe et le patient ressent des affections périodiques.

Cette condition dure jusqu'à ce que le mécanisme de compensation ait épuisé ses ressources. Les organes et les tissus sont plus déficients en oxygène livré au sang, et les produits métaboliques sont excrétés pire. Des phénomènes dystrophiques se développent dans le corps.

  • D'abord. Le patient est physiquement actif et ne ressent aucun signe évident de la maladie.
  • Deuxième. Le patient connaît une bonne paix, mais l'activité physique provoque l'apparition des symptômes de la maladie.
  • Troisième Le patient est à l'aise au repos, cependant, pour l'apparition de signes de la maladie, beaucoup moins d'activité physique est nécessaire.
  • Quatrièmement. Déjà au repos, le patient ressent une gêne, et avec une charge minimale, les symptômes augmentent fortement.

Types et étapes

ostraya serdechnaya nedostatochnost - Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaque

En médecine, 4 stades (degrés) d'insuffisance cardiaque sont connus.

  • Le premier. Manifestations légères de la maladie pendant l'effort physique (fatigue, essoufflement, accélération du rythme cardiaque), auxquelles la plupart des patients ne prêtent généralement pas attention. Au calme, les symptômes disparaissent.
  • Le deuxième. Il y a des changements assez longs et croissants dans les fonctions du cœur. Le patient commence à ressentir des interruptions du rythme cardiaque et l'essoufflement est déjà au repos, cependant, leur degré reste modéré. De plus, des symptômes peuvent apparaître soudainement, par exemple, lorsque vous essayez de sortir du lit.
  • Le troisième. En fin de compte, des interruptions du travail d'autres organes, des vaisseaux sanguins, accompagnées de changements pathologiques dans leurs tissus et du système circulatoire se font sentir.

Caractéristiques générales et mécanisme de développement

Le moment du début de l'insuffisance cardiaque apparente est individuel pour chaque patient et sa maladie cardiovasculaire. Selon le ventricule cardiaque qui souffre le plus de la maladie, faites la distinction entre l'insuffisance cardiaque ventriculaire droite et gauche.

En cas d'insuffisance cardiaque ventriculaire droite, l'excès de liquide est retenu dans les vaisseaux de la circulation pulmonaire, entraînant un gonflement, initialement au niveau des pieds et des chevilles. En plus de ces signes de base, l'insuffisance cardiaque ventriculaire droite est caractérisée par une fatigue rapide, due à une faible saturation en oxygène du sang, ainsi qu'une sensation de plénitude et de pulsation dans le cou.

L'insuffisance cardiaque ventriculaire gauche se caractérise par une rétention d'eau dans la circulation pulmonaire, ce qui entraîne une diminution de la quantité d'oxygène pénétrant dans le sang. En conséquence, l'essoufflement se produit, s'intensifiant pendant l'effort physique, ainsi que la faiblesse et la fatigue.

La séquence d'apparition et la gravité des symptômes de l'insuffisance cardiaque sont individuelles pour chaque patient. Dans les maladies accompagnées de lésions du ventricule droit, les symptômes d'insuffisance cardiaque apparaissent plus rapidement que dans les cas d'insuffisance ventriculaire gauche. Cela est dû au fait que le ventricule gauche est la partie la plus puissante du cœur.

Selon la vitesse à laquelle les symptômes de l'insuffisance cardiaque augmentent, ils parlent de ses variantes aiguës ou chroniques.

  • L'insuffisance cardiaque aiguë augmente en quelques heures, voire quelques minutes. Elle est précédée de diverses catastrophes cardiaques: infarctus aigu du myocarde, thromboembolie pulmonaire. Dans ce cas, le ventricule gauche ou droit du cœur peut être impliqué dans le processus pathologique.
  • L'insuffisance cardiaque chronique est le résultat de maladies de longue durée. Elle progresse progressivement et s'aggrave de manifestations minimes à une grave défaillance de plusieurs organes. Il peut se développer dans l'un des cercles de circulation sanguine.

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque chez les hommes

En plus des symptômes généraux, chez la femme, la maladie se manifeste:

  • douleurs thoraciques (nature brûlante);
  • perte de poids due au manque d'appétit;
  • augmentation de la pression sanguine;
  • gonflement des membres et du bout des doigts bleus.

Les symptômes les plus souvent observés chez l'homme sont les suivants:

  • douleur thoracique (de nature pressante) qui donne à la main gauche;
  • toux, accompagnée dans certains cas d'hémoptysie;
  • gonflement des extrémités;
  • insuffisance respiratoire avec rougeur de la peau sur la poitrine.

Quand demander de l'aide: les principaux symptômes de la maladie

Le syndrome d'insuffisance cardiaque a plusieurs types de symptômes cliniques qui sont divisés en étapes. Un essoufflement est observé, qui s'accompagne d'une toux avec du sang. Vous pouvez les trouver pendant les sports. Le patient peut se plaindre de faiblesse générale, de fatigue. Certains patients se plaignent d'une diminution de l'urine lors des visites nocturnes aux toilettes. Avec la maladie, une teinte bleue sur la peau des mains, des pieds, du bout du nez, des lobes d'oreille peut être observée.

Les symptômes d'insuffisance cardiaque aiguë sont associés à une altération des fonctions des ventricules gauche ou droit.

Le développement d'une insuffisance ventriculaire gauche est observé avec des pathologies qui augmentent la charge sur le cœur gauche. Cela est possible si une personne souffre d'hypertension, d'anomalie aortique, a subi un infarctus du myocarde.

Si le ventricule gauche ne peut pas remplir ses fonctions, il y a une augmentation de la pression dans les grands et petits vaisseaux pulmonaires, leur perméabilité augmente, en raison de laquelle la partie liquide du sang circule à travers leurs parois. Un œdème interstitiel et progressivement alvéolaire se développe.

Le tableau clinique de cette condition est représenté par l'asthme cardiaque et l'œdème pulmonaire alvéolaire. Une attaque survient si une personne est finalement soumise à un stress physique ou émotionnel. Les patients souffrent généralement d'asphyxie soudaine la nuit, ce qui les amène à se réveiller.

L'asthme cardiaque se caractérise par l'apparition d'une sensation de manque d'air, de palpitations, de toux avec crachats, de faiblesse grave, de sueur froide. Une attaque oblige une personne à s'accroupir et à baisser les jambes.

Avec le développement de la stagnation de la circulation pulmonaire, l'œdème pulmonaire progresse. Lors d'une asphyxie aiguë, le patient commence à tousser et des expectorations roses mousseuses sont libérées, cela est dû à l'apparition d'impuretés sanguines.

Le patient respire comme un samovar bouillant, est en position assise, les jambes baissées, le visage devient bleu, les veines du cou gonflent, la peau est couverte de sueur froide.

En présence d'un œdème pulmonaire, il est nécessaire de livrer d'urgence le patient à l'unité de soins intensifs et de fournir des soins médicaux, car la probabilité d'une issue fatale est très élevée.

L'insuffisance auriculaire gauche se retrouve dans la sténose mitrale. Les manifestations cliniques sont similaires à la pathologie ventriculaire gauche.

Le développement d'une insuffisance ventriculaire droite se produit en relation avec un blocage thrombus de grandes branches de l'artère pulmonaire.

La stagnation se développe dans un grand cercle de circulation sanguine, en raison de laquelle les membres inférieurs gonflent, cela fait mal à droite sous les côtes, les veines du cou éclatent et pulsent, un essoufflement se produit, la surface de la peau devient bleue, des douleurs pressantes apparaissent dans la zone cardiaque.

Il y a aussi un affaiblissement du pouls périphérique, une forte diminution de la pression artérielle.

Si la pathologie ventriculaire droite se développe au stade de la décompensation, les signes apparaissent plus tôt que dans l'insuffisance ventriculaire gauche aiguë. Cela est dû au fait que ce dernier possède un large éventail de capacités compensatoires, car il s'agit de la partie la plus puissante du cœur.

L'insuffisance cardiaque peut se manifester par différents symptômes, selon la partie du cœur la plus affectée. Essoufflement, arythmies, vertiges, assombrissement des yeux, évanouissement, gonflement des veines cervicales, pâleur de la peau, gonflement des jambes et douleur dans les jambes, hypertrophie du foie, ascite (liquide libre dans la cavité abdominale) peuvent survenir .

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque dépendent de quel côté du cœur, droit, gauche ou les deux, est inefficace. Si le côté droit du cœur ne fonctionne pas bien, le sang déborde des veines périphériques et s'infiltre par conséquent dans les tissus des jambes et de la cavité abdominale, y compris le foie. Cela provoque un gonflement et une hypertrophie du foie.

Si le côté gauche est affecté, le sang déborde des vaisseaux de la circulation pulmonaire et du cœur et passe partiellement dans les poumons. Une respiration rapide, une toux, une fréquence cardiaque fréquente, une couleur de peau bleuâtre ou pâle sont caractéristiques de ce cas d'insuffisance cardiaque. Les symptômes peuvent être de gravité variable, la mort est possible.

L'œdème est l'un des premiers symptômes de l'insuffisance cardiaque ventriculaire droite. Au départ, les patients sont préoccupés par un œdème mineur, affectant généralement les pieds et le bas des jambes. L'œdème affecte uniformément les deux jambes. L'enflure se produit en fin d'après-midi et disparaît le matin. Avec le développement d'une insuffisance, l'œdème devient dense et ne passe pas complètement le matin.

Ensuite, le liquide s'accumule dans la cavité abdominale (ascite). Avec le développement de l'anasarque, le patient est généralement assis, car en position couchée, il y a un manque d'air brutal. Une hépatomégalie se développe - une hypertrophie du foie due au débordement de son réseau veineux avec la partie liquide du sang. Les patients présentant une hypertrophie du foie remarquent souvent une gêne (inconfort, lourdeur) et une douleur dans l'hypochondre droit.

ostraya serdechnaya nedostatochnost2 - Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaque

La fatigue est un symptôme caractéristique de l'insuffisance ventriculaire droite et gauche. Dans un premier temps, les patients ont noté un manque de force lors d'une activité physique auparavant bien tolérée. Au fil du temps, la durée des périodes d'activité physique diminue et les pauses pour se reposer augmentent.

L'essoufflement est le principal et souvent le premier symptôme d'une insuffisance ventriculaire gauche chronique. Pendant l'essoufflement, les patients respirent plus souvent que d'habitude, comme s'ils essayaient de remplir leurs poumons avec la quantité maximale d'oxygène. Au début, les patients ne remarquent l'essoufflement que lorsqu'ils effectuent un effort physique intense (course à pied, montée rapide des escaliers, etc.).

Une toux paroxystique, qui survient principalement après un exercice intense, est souvent perçue par les patients comme une manifestation d'une maladie pulmonaire chronique, par exemple une bronchite. Par conséquent, lors d'un entretien avec un médecin, les patients, en particulier les fumeurs, ne se plaignent pas toujours de toux, estimant que cela n'est pas lié à une maladie cardiaque.

Les palpitations cardiaques (tachycardie sinusale) sont perçues par les patients comme une sensation de «flottement» dans la poitrine, qui se produit avec une sorte d'activité motrice et disparaît après un certain temps après son achèvement. Souvent, les patients s'habituent aux palpitations cardiaques, ne fixant pas leur attention dessus.

Les manifestations de l'insuffisance circulatoire dépendent de sa gravité. On distingue traditionnellement trois étapes.

Je met en scène

Au stade initial de la maladie, une fatigue, un essoufflement, une fréquence cardiaque excessive pendant l'effort physique se produisent. Même plusieurs squats provoquent une dépression respiratoire en une fois et demie à deux fois. La restauration de la fréquence cardiaque initiale se produit au plus tôt 10 minutes de repos après l'exercice. Avec un effort physique intense, un léger étouffement peut apparaître.

shutterstock 607133411 - Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaque

Les symptômes locaux sont légers. Parfois, une acrocyanose à court terme peut apparaître (peau bleue des mains, des pieds). Après des charges importantes, en buvant de grandes quantités d'eau ou de sel le soir, de petites enflures des jambes ou une peau pâteuse des chevilles apparaissent.

La taille du foie n'est pas augmentée. Parfois, il y a une nycturie périodique - des mictions fréquentes la nuit.

Après avoir limité la charge et corrigé l'utilisation du sel et du liquide, ces phénomènes disparaissent rapidement.

Étape II

Au deuxième stade de la maladie, des symptômes locaux d'insuffisance cardiaque apparaissent. Premièrement, il y a des signes de dommages principalement à l'un des ventricules du cœur.

Avec une insuffisance ventriculaire droite, la stase sanguine se produit dans un grand cercle de circulation sanguine. Les patients s'inquiètent de l'essoufflement pendant l'effort physique, par exemple lors de la montée des escaliers, de la marche rapide. Il y a un rythme cardiaque rapide, une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. Assez souvent, il y a la nycturie et la soif.

Cette étape se caractérise par un gonflement des jambes, qui ne passent pas complètement le matin. L'acrocyanose est déterminée: cyanose des jambes, des pieds, des mains, des lèvres. Le foie grossit, sa surface est lisse et douloureuse.

Avec une insuffisance ventriculaire gauche, des symptômes de stagnation dans la circulation pulmonaire prévalent. Les patients se sentent moins bien qu'avec une insuffisance ventriculaire droite. L'essoufflement pendant l'exercice est plus fort, se produit pendant la marche normale. Avec une charge importante, ainsi que la nuit, une suffocation, une toux sèche et même une légère hémoptysie se produisent.

Extérieurement, la pâleur de la peau, l'acrocyanose, dans certains cas un rougissement cyanotique particulier (par exemple, avec des malformations cardiaques mitrales), sont déterminées. Des râles bouillonnants secs ou petits peuvent être entendus dans les poumons. Pas de gonflement sur les jambes, la taille du foie est normale.

Limiter la charge, corriger l'utilisation de l'eau et du sel, un traitement approprié peut entraîner la disparition de tous ces symptômes.

L'insuffisance cardiaque congestive augmente progressivement, les deux cercles de circulation sanguine sont impliqués dans le processus pathologique. Il y a une stagnation de liquide dans les organes internes, qui se manifeste par une violation de leur fonction. Il y a des changements dans l'analyse de l'urine. Le foie s'épaissit et devient indolore. Changements dans l'analyse biochimique du sang, indiquant une altération de la fonction hépatique.

Les patients sont préoccupés par un essoufflement avec un effort physique minimal, un pouls fréquent, une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit. Le débit urinaire diminue, un gonflement des pieds et des jambes apparaît. La nuit, une toux peut apparaître, le sommeil est perturbé.

  • L'essoufflement est l'un des symptômes les plus courants de l'insuffisance cardiaque. Avec le développement de la maladie, son intensité augmente.
  • En raison de l'apport insuffisant d'oxygène aux tissus, une privation d'oxygène se développe, qui se traduit par une fatigue rapide, une fatigue chronique.
  • Le liquide stagnant dans les poumons, associé à une détérioration de l'hémodynamique dans la circulation pulmonaire, provoque une toux humide.
  • Une augmentation des ventricules conduit au fait que le cœur doit se contracter plus souvent pour expulser la bonne quantité de sang - le rythme cardiaque augmente.

Comment identifier l'insuffisance cardiaque?

Le diagnostic fonctionnel de cette maladie est le suivant. Les médecins effectuent un examen clinique et utilisent des méthodes d'examen instrumentales. Lors de l'étude initiale, le spécialiste détermine la gravité des symptômes et l'état du patient. Pour ce faire, vérifiez les symptômes de la maladie pendant l'activité physique et au repos, vérifiez les signes objectifs d'insuffisance cardiaque pendant le repos.

Au stade des méthodes instrumentales, un ECG est utilisé, mesurant les dimensions de la cavité des oreillettes gauche et droite, les deux ventricules, et la taille de la fraction d'éjection. Un critère d'examen obligatoire est l'échocardiographie Doppler, qui vous permet de déterminer la vitesse du flux sanguin, la pression, la présence d'un écoulement pathologique de sang. Avec des évaluations négatives par les médecins, le patient est envoyé pour traitement à cardiology.

L'insuffisance cardiaque est la conséquence de diverses maladies et affections, cardiovasculaires et autres. Pour établir la présence d'une insuffisance cardiaque, un examen médical de routine suffit parfois, tandis qu'un certain nombre de méthodes de diagnostic peuvent être nécessaires pour clarifier ses causes.

L'électrocardiographie (ECG) aide les médecins à détecter les signes d'hypertrophie et d'approvisionnement sanguin inadéquat (ischémie) du myocarde, ainsi que diverses arythmies. En règle générale, ces signes ECG peuvent survenir dans diverses maladies, c'est-à-dire non spécifiques à l'insuffisance cardiaque.

Sur la base de l'ECG, des tests dits d'exercice ont été créés et sont largement utilisés, consistant dans le fait que le patient doit surmonter des niveaux d'exercice qui augmentent progressivement. À ces fins, un équipement spécial est utilisé pour doser la charge: une modification spéciale du vélo (ergométrie du vélo) ou un tapis roulant (tapis roulant). Ces tests fournissent des informations sur les capacités de réserve de la fonction de pompage du cœur.

La méthode principale et généralement disponible pour diagnostiquer les maladies qui surviennent avec une insuffisance cardiaque est l'échographie du cœur - échocardiographie (échocardiographie). En utilisant cette méthode, vous pouvez non seulement établir la cause de l'insuffisance cardiaque, mais également évaluer la fonction contractile des ventricules du cœur.

Un examen aux rayons X des organes thoraciques en cas d'insuffisance cardiaque révèle une stagnation du sang dans la circulation pulmonaire et une augmentation de la taille des cavités du cœur (cardiomégalie). Certaines maladies cardiaques, par exemple les malformations cardiaques valvulaires, ont leur propre «image» radiologique caractéristique.

Cette méthode, ainsi que l'échocardiographie, peuvent être utiles pour surveiller le traitement. Les méthodes radioisotopiques pour l'examen du cœur, en particulier la ventriculographie radioisotopique, permettent une évaluation très précise de la fonction contractile des ventricules du cœur chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque, y compris le volume de sang qu'ils contiennent. Ces méthodes sont basées sur l'introduction et la distribution ultérieure de médicaments radio-isotopes dans le corps.

L'une des dernières réalisations de la science médicale, en particulier le diagnostic dit nucléaire, est la méthode de tomographie par émission de positons (TEP). Il s'agit d'une étude très coûteuse et pourtant rare. La TEP permet d'utiliser une «étiquette» radioactive spéciale pour identifier les zones de myocarde viables chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque afin de pouvoir ajuster le traitement.

De toute évidence, le diagnostic d'insuffisance cardiaque aiguë, qui comprend les mesures suivantes, est d'une importance capitale.

  • Analyse des plaintes des patients et des antécédents médicaux.
  • Une analyse de l'histoire de la vie afin de déterminer les causes possibles de l'AHF, ainsi que des maladies cardiovasculaires antérieures.
  • Une analyse des antécédents familiaux pour déterminer si des proches avaient une maladie cardiaque.
  • Examen pour détecter les souffles cardiaques, la respiration sifflante dans les poumons, la pression artérielle et la stabilité hémodynamique des vaisseaux.
  • Suppression d'un électrocardiogramme, avec lequel vous pouvez détecter une augmentation de la taille (hypertrophie) du ventricule, des signes de surcharge, ainsi que des signes plus spécifiques indiquant une violation de l'approvisionnement en sang du myocarde.
  • Effectuer une analyse sanguine générale, sur la base de laquelle il est possible de déterminer la leucocytose (une augmentation du niveau de leucocytes), une augmentation de l'ESR, qui est un signe non spécifique de la présence dans le corps d'une inflammation due à la destruction des cellules myocardiques.
  • Un test sanguin biochimique pour déterminer les niveaux de cholestérol total et «mauvais», responsables de la formation de plaques athérosclérotiques sur les parois des vaisseaux sanguins, ainsi que du «bon» cholestérol, qui, au contraire, empêche la formation de plaques. Le niveau de triglycérides et de sucre dans le sang est également déterminé.
  • Réalisation d'une analyse générale de l'urine, grâce à laquelle vous pouvez détecter un niveau élevé de globules rouges, de globules blancs et de protéines, qui peut être une conséquence de l'AHF.
  • L'échocardiographie permet de détecter d'éventuelles violations de la contractilité myocardique.
  • Détermination dans le sang du niveau de biomarqueurs - corps qui indiquent la présence d'une lésion dans le corps.
  • Une radiographie des organes thoraciques afin de déterminer la taille du cœur, la netteté de son ombre et de déterminer la stagnation du sang dans les poumons. La radiographie est utile non seulement comme méthode de diagnostic, mais aussi comme moyen d'évaluer l'efficacité du traitement.
  • Évaluation du sang artériel pour sa composition gazeuse et détermination de ses caractéristiques.
  • L'angiographie cardiaque est une étude qui vous permet de trouver avec précision le lieu de rétrécissement des artères coronaires qui alimentent le cœur, de déterminer son degré et sa nature.
  • La tomodensitométrie multispirale du cœur avec l'introduction d'un agent de contraste vous permet de visualiser les défauts des valves et des parois cardiaques, d'évaluer leur travail et de trouver des endroits de rétrécissement des vaisseaux coronaires.
  • Le cathétérisme de l'artère pulmonaire aide non seulement au diagnostic, mais aussi au processus de suivi des résultats du traitement de l'AHF.
  • L'imagerie par résonance magnétique permet d'obtenir des images des organes internes sans recourir à des rayons X nocifs.
  • Détection du peptide natriurétique ventriculaire - cette protéine est produite dans les ventricules du cœur au moment de la surcharge, et avec l'augmentation de la pression et l'étirement du ventricule, elle est éjectée du cœur. Plus l'insuffisance cardiaque est forte, plus ce peptide apparaît dans le sang.

Parmi les principales caractéristiques, citons les suivantes:

Après avoir remarqué de tels symptômes de base, vous devez subir un examen et, si nécessaire, un traitement.

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque aiguë ventriculaire droite sont dus à la présence de sang stagnant dans la circulation pulmonaire. Les manifestations de l'insuffisance cardiaque seront les suivantes:

  • Battements cardiaques rapides. Elle survient lorsque le sang pénètre dans les vaisseaux coronariens. Les personnes se caractérisent par un essoufflement, une sensation de lourdeur derrière le sternum, des étourdissements et des tachycardies.
  • Gonflement. Ils surviennent en raison de plusieurs facteurs: la perméabilité des parois capillaires augmente, la circulation sanguine ralentit, le liquide est retenu dans les tissus, s'accumule dans les membres et les cavités corporelles. L'œdème peut également provoquer un déséquilibre du métabolisme eau-sel.
  • Veines cervicales gonflées - le gonflement augmente avec l'inspiration, ce qui est associé à une augmentation de la pression intrathoracique et à des problèmes de circulation sanguine vers le cœur.
  • Pression artérielle basse causée par une diminution du débit cardiaque. Il peut être reconnu par une transpiration excessive, une pâleur et une perte de force.

Les symptômes sont assez graves, mais il n'y a pas de congestion pulmonaire.

L'insuffisance cardiaque aiguë ventriculaire gauche peut être déterminée par les symptômes suivants:

  • Pendant le sommeil, des crises d'asthme cardiaque sont notées: essoufflement avec respiration sifflante, essoufflement, panique. Le patient doit s'asseoir et commencer à respirer avec sa bouche pour ressentir une amélioration. Mais le manque d'air se fait sentir pendant un certain temps - de quelques minutes à deux heures.
  • Toux. Au début, il fait très sec, puis la production d'expectorations roses commence, ce qui n'améliore pas.
  • Le développement d'un œdème pulmonaire. La pression dans les capillaires des poumons devient élevée, provoquant une fuite de liquide et de cellules sanguines dans l'espace autour des poumons et des alvéoles. Cela conduit à une détérioration des échanges gazeux, à cause de laquelle le sang ne reçoit pas la quantité nécessaire d'oxygène. Le patient commence à respirer, sa respiration devient bouillonnante, se produit avec difficulté, le nombre de respirations augmente. La tension des muscles respiratoires est palpable.
  • De la mousse se forme dans les poumons. Le liquide qui pénètre dans les alvéoles commence à mousser à chaque respiration, ce qui entraîne une distension des poumons, avec une toux, des expectorations mousseuses sont libérées, qui peuvent être libérées de la bouche et du nez.
  • Mal au cœur Les patients peuvent ressentir une douleur derrière le sternum, souvent des crampes dans le cou, les omoplates et le coude.
  • Problèmes de perception et excitation. Les problèmes circulatoires affectent le cerveau, c'est pourquoi le patient peut commencer à se comporter de manière inappropriée. Ces personnes se caractérisent par des attaques de panique, la peur d'une mort imminente, elles s'évanouissent souvent, ce qui indique le début d'une famine en oxygène.

La combinaison de ces signes indique que l'insuffisance cardiaque se développe et que le traitement ne peut pas être retardé.

Si le patient est suspecté d'insuffisance cardiaque aiguë, la détermination de son type et de ses symptômes est effectuée à l'aide d'un examen complet, qui comprend plusieurs étapes:

  • Au premier stade, un premier examen est effectué, permettant au médecin d'identifier la cyanose, et le pouls et la pression sont également vérifiés.
  • La prochaine étape est d'écouter le cœur. Souvent, il est difficile et s'accompagne d'une respiration sifflante et de bruit.
  • De plus, un ECG (électrocardiographie) est effectué, ce qui permet de détecter des anomalies de la fonction cardiaque.
  • ECHO-KG avec dopplerographie permet d'obtenir des informations détaillées sur l'état cardiaque du patient.
  • Radiographie Il permet de détecter une augmentation de la pression artérielle dans les vaisseaux et une augmentation du cœur.
  • Une étude du plasma sanguin permet de déterminer le niveau d'hormones produites par les cellules myocardiques.

Traitement de l'insuffisance cardiaque

Il existe deux types de traitement pour cette maladie: la thérapie médicamenteuse et non médicamenteuse. Pendant le traitement médicamenteux, le patient se voit prescrire des médicaments après le diagnostic. Le traitement sans drogue de l'insuffisance cardiaque est un régime, une rééducation physique, un alitement. Le régime doit être strict, sans sel.

L'activité physique consiste à marcher ou à faire de l'exercice sur des vélos d'exercice. Le jour, le patient doit faire de l'exercice pendant 25 minutes. Dans ce cas, les médecins doivent surveiller le bien-être et le pouls du patient (augmenter ou diminuer la fréquence). Concernant le repos au lit. Les experts ne recommandent pas le repos absolu et le repos au lit aux patients, car le cœur a besoin de mouvement. Le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique se fait par l'activité physique.

Premiers secours

Avec la manifestation de l'essoufflement, la toux, la respiration bruyante, la présence de peur, d'anxiété, le patient doit fournir les premiers soins:

  • Une personne doit être placée dans une position confortable, tandis que le dos doit être relevé autant que possible.
  • Les mains et les pieds peuvent être plongés dans l'eau chaude.
  • Ensuite, vous devez appeler une ambulance, le répartiteur doit décrire tous les symptômes.
  • Après cela, asseyez le patient plus près de la fenêtre ouverte, retirez vos vêtements respirants. Mesurez ensuite la pression et soutenez la personne.
  • Pour une pression artérielle systolique basse (supérieure à 90 mm), donnez au patient un comprimé de nitroglycérine et un comprimé de diurétique.
  • 20 minutes après avoir placé le patient, placez un garrot sur une cuisse. Lorsqu'un arrêt cardiaque est nécessaire pour effectuer un massage cardiaque indirect, la respiration artificielle, le battement précardial, c'est-à-dire un ensemble de mesures pour la réanimation cardio-pulmonaire.

Médicament

Les inhibiteurs de l'angiotension affectent le travail de la rénine-angiotensine-aldostérone. Ils ralentissent la progression de la maladie. Ceux-ci incluent le captopril et le quinapril. Captopril ne peut pas être utilisé en cas d'insuffisance hépatique sévère, de choc cardiogénique, d'hypotension artérielle, de grossesse, d'allaitement et chez les enfants de moins de 18 ans. Il est pris 1 heure avant un repas, chaque dosage est individuel. Pour éliminer les symptômes - essoufflement ou suffocation - on prescrit de la morphine au patient.

Le bêta-bloquant réduit le risque de décès par manque d'activité cardiaque et bloque la transmission des impulsions aux organes et aux tissus corporels. Il s'agit notamment du carvédiol non cardiosélectif. Cet outil ne peut pas être utilisé pour l'hypotension artérielle, la bradycardie sévère, le choc cardiogénique et l'asthme bronchique. Tout d'abord, le patient reçoit 6,25 mg par jour, augmentant progressivement la dose à 50 mg en 14 jours.

Médicaments qui améliorent la circulation sanguine musculaire et le métabolisme myocardique ou les glycosides cardiaques. Il s'agit notamment d'Erinit et de Nitrosorbit:

  • L'érinite est lentement absorbée. C'est un remède efficace. Pour prévenir les attaques d'insuffisance coronaire chronique, elles sont prises par voie orale.
  • Le nitrosorbitol a un effet similaire et une absorption prolongée.

Si le patient se voit prescrire une intervention chirurgicale pour traiter la maladie, il peut alors subir une transplantation cardiaque ou une cardiomyoplastie. La cardiomyoplastie consiste en ce que pendant l'opération, le chirurgien découpe un lambeau du muscle large du dos et en enveloppe le cœur du patient pour améliorer la fonction contractile.

L'insuffisance cardiaque aiguë est une condition qui menace la vie d'une personne.

Le traitement de la maladie après les premiers soins dépend de la raison principale:

  1. Si la violation est causée par une arythmie, afin de stabiliser l'état du patient et d'établir la circulation sanguine, rétablissez la fréquence normale des contractions.
  2. En présence d'infarctus du myocarde, la thrombolyse systémique est utilisée pour rétablir un flux sanguin normal, c'est-à-dire que les thrombus sont dissous à l'aide de médicaments thrombolytiques. Les médicaments sont administrés par voie intraveineuse.
  3. Si une défaillance aiguë se produit en raison de blessures, d'une rupture du myocarde, de dommages à la valve, il est nécessaire d'hospitaliser d'urgence le patient et de lui fournir des soins chirurgicaux.

L'insuffisance ventriculaire droite congestive aiguë est traitée avec la méthode de correction des conditions qui l'ont provoquée, c'est-à-dire qu'elles éliminent la thromboembolie, l'état asthmatique.

L'insuffisance cardiaque directe est éliminée:

  1. ostraya serdechnaya nedostatochnost6 - Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaqueThérapie à l'oxygène.
  2. Sédation. Les médicaments provoquent le sommeil, dont le patient peut être réveillé à tout moment.
  3. Antidouleurs.
  4. Glucosides cardiaques, qui ont un effet stimulant sur le cœur.
  5. Cardiotonique pour augmenter la contractilité du muscle cardiaque.
  6. Diurétiques pour éliminer l'excès de liquide du corps.
  7. Vasodilatateurs.
  8. Agents antiplaquettaires pour réduire l'adhérence plaquettaire.

Contrairement aux années précédentes, les réalisations de la pharmacologie moderne ont permis non seulement de s'étendre, mais aussi d'améliorer la qualité de vie des patients souffrant d'insuffisance cardiaque. Cependant, avant le début du traitement médicamenteux de l'insuffisance cardiaque, il est nécessaire d'éliminer tous les facteurs possibles qui provoquent son apparition (fièvre, anémie, stress, consommation excessive de sel, abus d'alcool, ainsi que la prise de médicaments qui aident à retenir les fluides dans le corps). , etc.). L'accent principal du traitement est mis à la fois sur l'élimination des causes de l'insuffisance cardiaque elle-même et sur la correction de ses manifestations.

Parmi les mesures générales de traitement de l'insuffisance cardiaque, la paix est à noter. Cela ne signifie pas que le patient doit se coucher tout le temps. L'exercice est acceptable et souhaitable, mais il ne devrait pas provoquer de fatigue ni d'inconfort importants. Si la tolérance aux charges est considérablement limitée, le patient doit s'asseoir autant que possible et ne pas mentir.

Dormir avec une insuffisance cardiaque est plus pratique avec une tête surélevée du lit ou sur un oreiller haut. Il est également recommandé aux patients souffrant d'œdème des jambes de dormir avec un pied légèrement surélevé ou un oreiller mince placé sous leurs jambes, ce qui contribue à réduire la gravité de l'œdème.

Le régime doit être pauvre en sel; les aliments cuits ne doivent pas être ajoutés. Il est très important d'obtenir une perte de poids excessive, car cela crée un fardeau supplémentaire important pour un cœur malade. Bien qu'avec une insuffisance cardiaque avancée, le poids peut baisser de lui-même. Pour contrôler le poids et détecter rapidement la rétention d'eau dans le corps, la pesée quotidienne doit être effectuée à la même heure de la journée.

Actuellement, les médicaments suivants sont utilisés pour traiter l'insuffisance cardiaque, qui contribuent à: • augmenter la contractilité myocardique; • diminution du tonus vasculaire; • réduire la rétention d'eau dans le corps; • élimination de la tachycardie sinusale; • prévention de la thrombose dans les cavités cardiaques.

Parmi les médicaments qui augmentent la contractilité myocardique, on peut citer les soi-disant glycosides cardiaques (digoxine, etc.) utilisés depuis plusieurs siècles. Les glycosides cardiaques augmentent la fonction de pompage du cœur et de la miction (diurèse), et contribuent également à une meilleure tolérance de l'activité physique.

shutterstock 470445872 - Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaque

Parmi les principaux effets secondaires observés lors de leur surdosage, je note les nausées, l'apparition d'arythmies et un changement de perception des couleurs. Si, au cours des dernières années, des glycosides cardiaques ont été prescrits à tous les patients souffrant d'insuffisance cardiaque, ils sont désormais prescrits principalement aux patients atteints d'insuffisance cardiaque en combinaison avec la fibrillation auriculaire dite.

Les médicaments qui abaissent le tonus des vaisseaux sanguins comprennent les soi-disant vasodilatateurs (du latin vas et dilatatio - «vasodilatation»). Il existe des vasodilatateurs avec un effet prédominant sur les artères, les veines, ainsi que des médicaments à action mixte (artères veineuses). Les vasodilatateurs de dilatation artérielle aident à réduire la résistance créée par les artères pendant la contraction cardiaque, ce qui entraîne une augmentation du débit cardiaque.

Les vasodilatateurs qui dilatent les veines contribuent à une augmentation de la capacité veineuse. Cela signifie que le volume de sang contenu dans les veines augmente, à la suite de quoi la pression dans les ventricules du cœur diminue et le débit cardiaque augmente. La combinaison des effets des vasodilatateurs artériels et veineux réduit la gravité de l'hypertrophie myocardique et le degré de dilatation des cavités cardiaques.

Les vasodilatateurs de type mixte comprennent les soi-disant inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA). J'en nommerai quelques-uns: captopril, énalapril, périndopril, lisinopril, ramipril. Actuellement, ce sont les inhibiteurs de l'ECA qui sont les principaux médicaments utilisés pour traiter l'insuffisance cardiaque chronique.

En raison de l'action des inhibiteurs de l'ECA, la tolérance à l'exercice augmente considérablement, l'apport sanguin au cœur et au débit cardiaque s'améliore et la miction augmente. L'effet secondaire le plus souvent signalé associé à l'utilisation de tous les inhibiteurs de l'ECA est une toux irritante sèche («comme si on chatouillait avec un pinceau dans la gorge»).

Comme alternative aux inhibiteurs de l'ECA en cas de toux, les bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II (losartan, valsartan, etc.) sont actuellement utilisés.

Premiers soins pour une personne victime d'une attaque

Dans une crise aiguë, 3 minutes suffisent pour que la fonction ventriculaire soit altérée. Si une telle situation se présente, une assistance immédiate doit être fournie. Une hospitalisation est nécessaire, il faut donc appeler immédiatement après les premiers signes.

Tout d'abord, appelez immédiatement une ambulance, rassurez le patient. Eux-mêmes ne devraient pas paniquer non plus, car l'anxiété ne fera qu'aggraver l'état d'une personne. Si l'attaque se produit à l'intérieur, il est recommandé de fournir de l'air frais. Pour détacher les boutons supérieurs des vêtements, facilitant ainsi la respiration du patient.

Avant l'arrivée de spécialistes, il est recommandé de placer la victime en position semi-assise, cela aidera le sang à se déplacer vers les jambes. Après quelques minutes, appliquez un garrot sur la cuisse. Mettez de la nitroglycérine sous la langue, répétez le médicament toutes les 10 minutes. Si possible, contrôlez la pression.

%D1%81%D0%B5%D1%80%D0%B4%D0%B5%D1%87%D0%BD%D0%B0%D1%8F %D0%BD%D0%B5%D0%B4%D0%BE%D1%81%D1%82%D0%B0%D1%82%D0%BE%D1%87%D0%BD%D0%BE%D1%81%D1%82%D1%8C6 - Heart failure symptoms and treatment

Les premiers soins pour l'insuffisance cardiaque sont principalement nécessaires pour les maladies aiguës, lorsque le risque d'infarctus du myocarde augmente. Seule une équipe de réanimateurs avec un équipement spécial peut aider les qualifiés. Par conséquent, vous devez appeler d'urgence une ambulance.

Pendant que vous attendez un médecin, prodiguez les premiers soins en cas d'insuffisance cardiaque aiguë:

  • asseoir le patient en posant des oreillers;
  • lui donner un comprimé de nitroglycérine;
  • fournir un accès aérien.

Si le patient perd connaissance, un massage cardiaque indirect est nécessaire.

Grippe liée à l'âge et aux facteurs de risque

Le pronostic de l'insuffisance aiguë s'aggrave si la fréquence cardiaque est significativement altérée. Affecte également le sexe et l'âge du patient. Les femmes récupèrent plus vite que les hommes. De plus, un pronostic favorable est observé chez les personnes de moins de 65 ans par rapport aux patients plus âgés que cet âge.

Jusqu'à 50 ans, un homme est plus susceptible de souffrir d'une maladie cardiaque qu'une femme. Après ce jalon, la probabilité est égalisée. Les crises cardiaques chez les personnes de moins de 40 ans sont rares.

À partir de 45 ans, chez l'homme, la principale cause de décès est l'insuffisance cardiaque aiguë. Chez les femmes, après 65 ans.

Important! Maladie coronarienne chez les parents, les grands-parents - une forte probabilité de développer une pathologie dans la postérité.

Il est à noter que plus de la moitié des décès dus à une insuffisance cardiaque sont causés par des provocateurs tels que:

  • Fumer. Un tel exercice double le risque de développer une crise cardiaque. Les fumeurs à long terme qui ont arrêté de fumer peuvent améliorer considérablement leur santé;
  • Mode de vie passif. L'activité physique est nécessaire à tout âge. Les exercices sont sélectionnés individuellement, mais selon la norme, une marche de 30 minutes par jour est suffisante pour maintenir la santé d'une personne;
  • Taux de cholestérol élevé. Avec une légère augmentation du niveau, le risque de développer une pathologie augmente plusieurs fois. Dans ce cas, il est recommandé d'équilibrer le régime alimentaire;
  • Hypertension 50 millions de personnes souffrent d'hypertension artérielle. La maladie se déroule sans signes prononcés, c'est pourquoi elle est dangereuse;
  • Diabète Les personnes atteintes de cette maladie risquent de quitter ce monde plus souvent qu'elles ne sont malades sans diagnostic similaire. Il est recommandé de maintenir les niveaux de sucre à une échelle optimale, de changer de style de vie, de prendre des médicaments;
  • Alcool La consommation modérée de boissons gazeuses réduit le développement de l'insuffisance cardiaque aiguë de 40%;
  • Obésité Avec un excès de poids supérieur à 20%, le risque de maladie cardiaque double. L'endroit le plus dangereux pour stocker les graisses est l'estomac.

La prévention

Pour prévenir les complications de la maladie, les mesures préventives sont les suivantes: vous devez manger correctement et varié, faire de l'exercice régulièrement, maintenir des routines quotidiennes, renoncer aux mauvaises habitudes et visiter souvent un cardiologist. Les patients doivent constamment bouger physiquement, par exemple, en marchant rapidement pendant 30 à 50 minutes par jour.

Pour éviter une insuffisance cardiaque aiguë, vous devez:

  • consultez un médecin au moins deux fois par an, surtout s'il y a des maladies chroniques du système cardiovasculaire;
  • arrêter de fumer et abus d'alcool;
  • éviter le stress psycho-émotionnel;
  • maintenir un poids corporel optimal;
  • vous fournir une activité physique régulière;
  • surveiller les indicateurs de pression artérielle;
  • manger de manière rationnelle et équilibrée, consommer des aliments qui contiennent plus de fibres, refuser les aliments frits, chauds et épicés;
  • surveiller le cholestérol.

Le respect de ces recommandations réduira la probabilité de développer une insuffisance cardiaque aiguë.

La prévention et la correction du mode de vie aideront à réduire la probabilité de développer une insuffisance cardiaque aiguë.

Une condition préalable est une visite à un cardiologist deux fois par an. Ainsi, vous pouvez identifier le problème au stade initial.

Vous ne pouvez pas exposer le corps à un effort physique intense.

Cela est particulièrement vrai pour les personnes non préparées. Évitez la graisse corporelle, surveillez la nutrition et la consommation de sel.

Il est conseillé de faire une promenade quotidienne en plein air et de commencer à nager. Avec un séjour constant dans la pièce, une inactivité physique peut se développer.

Prévision

Le pronostic de cette maladie dépend entièrement de sa gravité. Avec un traitement rapide, l'utilisation de moyens modernes, la mortalité est réduite à 30%. Aux premiers stades de la maladie, les médicaments peuvent aider à stabiliser les symptômes; c'est une chance d'augmenter la durée de vie du patient. Si vous effectuez correctement tous les rendez-vous d'un spécialiste, la maladie ralentira pendant des mois ou de nombreuses années.

Selon les statistiques, chez les patients présentant une insuffisance aux stades tardifs dangereux, la mortalité s'élève à 70%. Dans les premiers stades, cette maladie peut être guérie. Selon les scientifiques, près de 50% des patients diagnostiqués avec une insuffisance vivent cinq ans ou plus, pratiquent un sport et mènent un mode de vie normal. Cependant, vous ne pouvez pas vous débarrasser complètement de cette maladie.

Le pronostic de l'AHF est déterminé par la maladie qui l'a provoquée. Le pronostic de l'insuffisance cardiaque est toujours défavorable, par conséquent, en tant que cause de décès, l'insuffisance cardiaque aiguë est mentionnée assez souvent.

Dans l'année qui suit l'hospitalisation avec AHF, 17% des patients décèdent, ainsi que 7% observés en ambulatoire. Très souvent (30 à 50%) des personnes souffrant d'insuffisance cardiaque aiguë meurent subitement d'arythmies cardiaques graves.

Par conséquent, il est très important pour les patients en phase de traitement ambulatoire de prendre régulièrement des médicaments prescrits et de maintenir un mode de vie sain.

Seule une stricte adhésion aux recommandations du médecin traitant améliorera la qualité de vie et évitera plus les hospitalisations répétées.

Avez-vous ou vos proches avez-vous reçu un diagnostic d'insuffisance cardiaque aiguë? Comment avez-vous géré cette maladie? Parlez-nous-en dans les commentaires - aidez les autres lecteurs!

Nutrition et routine quotidienne

Le repas doit être fractionné: 5 à 6 fois par jour en petites portions. Limitez l'utilisation de viande, de sel, excluez les viandes fumées, le chocolat et l'alcool. Pour reconstituer la force, les patients doivent manger des aliments riches en potassium: sarrasin et farine d'avoine, bananes, abricots secs, choux de Bruxelles, etc. Prescrire un régime protéiné et vitaminique.

Le régime de la journée dépend de la forme de la maladie. Sous une forme aiguë, seule la paix est nécessaire. En chronique, au contraire, la paix est contre-indiquée. Le patient est recommandé la modération de l'activité physique, un système spécial d'exercices est développé pour la prévention de la maladie.

Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologist Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il a travaillé comme un cardiologist dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation cardiaque, de décodage de l'ECG, de tests fonctionnels, d'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux symposiums médicaux et ateliers pour médecins - familles, thérapeutes et cardiologists. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il suit régulièrement les nouvelles publications des journaux européens et américains cardiology revues, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des cardiolcongrès ogy.

Detonic