Douleur dans le cœur lors de l'inhalation de la cause et du diagnostic des maladies

La douleur dans la moitié gauche de la poitrine est déclenchée par 2 types de déclencheurs:

  1. cardiological, déclenché par des maladies du cœur et des vaisseaux qui le fournissent;
  2. non-cardiological, commencé par de nombreuses autres pathologies. Ils ont leur propre département, en fonction du système organique qui a déclenché le syndrome.

La vérité que le cœur fait mal est montrée par de telles indications:

  • localisation de la douleur: derrière le sternum et à gauche, au bord gauche de la clavicule;
  • le personnage peut être varié: blessé, cousant, envahissant ou terne;
  • non accompagné de douleur dans les zones intercostales ou dans les vertèbres;
  • il n'y a aucun lien avec un type de mouvement spécifique (par exemple, tourner une main dans une articulation de l'épaule ou lever une main), la douleur apparaît généralement après l'entraînement;
  • il peut y avoir un lien avec la consommation alimentaire - les douleurs cardiaques associées à l'angine de poitrine peuvent être liées à la consommation d'une quantité abondante de nourriture ou à la promenade immédiatement après la consommation, mais elles ne sont pas accompagnées de brûlures d'estomac, de rots ou de selles;
  • peut offrir à la main gauche (en particulier le petit doigt de la main), la moitié gauche de la mâchoire inférieure, l'emplacement de l'omoplate gauche, mais en même temps il n'y a pas d'offense du niveau de sensibilité de la main, elle ne gèle pas, ne fait pas de compromis, la peau ne commence pas à pâlir et les cheveux tombent.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Angine de poitrine

Il s'agit d'un type de maladie coronarienne. Il est lié au fait que, en raison d'une plaque athéroscléreuse, d'un thrombus ou d'une convulsion dans l'artère coronaire, la taille de ce vaisseau, qui nourrit la structure cardiaque, diminue. Ce dernier n'a pas d'oxygène et envoie des signaux de douleur. Caractéristique de ce dernier:

  • se déroulent généralement après des tensions physiques ou psychologiques: soulever des poids, monter des escaliers, se promener vite, se promener contre le vent (particulièrement froid, particulièrement tôt le matin), se promener après avoir consommé
  • peut apparaître pendant la nuit tôt le matin ou après s'être levé, lorsqu'une personne n'est pas encore sortie du lit (il s'agit de l'angor de Prinzmetall);
  • après le repos ou l'arrêt dans le tout premier cas ou la prise de Corinfar, Nifedipine ou Phenigidinum, dans le 2ème, la douleur disparaît;
  • douleur compressive, cuisson;
  • il est localisé soit derrière le sternum, soit à gauche du sternum, son emplacement peut être indiqué du bout du doigt;
  • peut offrir à l'emplacement de la main gauche, les omoplates; la moitié gauche de la mâchoire;
  • se débarrasser de la «nitroglycérine» après 10-15 secondes.

Infarctus du myocarde

C'est le deuxième et le plus extrême des maladies coronariennes. Il établit quand ces plaques ou artères qui ont déclenché à court terme, juste pendant un effort psychologique ou physique, la faim myocardique d'oxygène, ont grandi et ont obstrué pratiquement entièrement l'artère. Cette condition peut survenir lorsqu'une embolie ou un morceau de graisse, qui a bloqué une artère, s'est effectivement envolé quelque part (d'une veine, généralement dans les jambes). En conséquence, une partie du cœur, si dans l'heure qui suit vous ne fournissez pas l'aide d'un expert, présentant un médicament dissolvant le thrombus, mourra.

kolit serdce pri vdohe 2 - Douleur dans le cœur lors de l'inhalation de la cause et diagnostic des maladies

L'infarctus du myocarde peut se manifester par diverses méthodes. Dans la variante traditionnelle c'est:

  • douleur forte, brûlante et déchirante dans le côté gauche dans la région du cœur. Il est si fort qu'un individu peut même s'évanouir;
  • ne pas se débarrasser de la «nitroglycérine» et se reposer;
  • offre à la main gauche, à l'omoplate, au cou et à la mâchoire - sur le côté gauche;
  • la douleur augmente par vagues;
  • accompagné d'essoufflement, de nausées, de troubles du rythme cardiaque;
  • de la sueur froide apparaît sur la peau partout.

Une crise cardiaque est une maladie périlleuse: si elle se manifeste habituellement, elle offre à l'individu une opportunité de rédemption. Mais de même avec cette maladie nuisible, juste la main, la mâchoire ou peut-être un petit doigt de la main gauche peuvent nuire; une perturbation du rythme cardiaque peut avoir lieu ou tout d'un coup, sans facteur évident, une douleur à l'estomac commence ou un relâchement des selles se produit.

Péricardite

C'est ce qu'on appelle un gonflement de la poche cardiaque déclenché par une cause contagieuse. Les gens expliquent une telle douleur comme:

  • douleur thoracique (ou ils indiquent: «Localisée profondément dans la poitrine»);
  • caractère perçant;
  • améliore dans une position sensible;
  • compromis en position assise ou debout en se penchant un peu en avant;
  • long, dans de nombreux cas, passe de temps en temps;
  • n'offre nulle part;
  • pas éliminé par la nitroglycérine;
  • survient après des infections respiratoires graves, une pneumonie et d'autres maladies déclenchées par des micro-organismes;
  • accompagné de point faible, fièvre.

Cette «flexion» de la valve dans l'oreillette gauche (généralement ses lobes doivent s'ouvrir en systole et se fermer fermement dans la diastole) a soit une cause génétique, soit s'établit après un rhumatisme, un infarctus du myocarde ou une myocardite, par rapport au lupus, aux maladies coronariennes ou d'autres maladies cardiaques.

  • pas de douleur cardiaque extrême;
  • accès de palpitations cardiaques;
  • troubles du travail du cœur;
  • étourdissements;
  • s'évanouir;
  • malaise;
  • expérience de «coma» dans la gorge;
  • transpiration accrue;
  • en raison d'un apport sanguin insuffisant au cerveau, un individu souffrant de prolapsus de la valve mitrale est sensible à l'anxiété, durées de mauvais état d'esprit.

C'est le nom de la condition dans l'aorte, le plus gros vaisseau dans lequel la plus grande pression, la croissance se produit - anévrisme. Ensuite, par rapport à ce fond, entre les couches formant la paroi de l'anévrisme, il y a une accumulation de sang - un hématome. Elle «rampe» vers le bas, décollant les couches de la paroi aortique l'une de l'autre. En conséquence, la paroi du vaisseau finit par être faible et peut être déchirée à tout moment, provoquant d'énormes saignements.

L'anévrisme exfoliant n'arrive presque jamais «tout seul», il est généralement précédé d'une durée pendant laquelle un individu souffre continuellement d'hypertension, ou il lutte contre l'athérosclérose, lorsque des plaques se forment dans la région aortique, ou la cause de la maladie finit par être la syphilis ou Le syndrome de Marfan.

Douleur avec anévrisme aortique stratifié:

  • fort
  • situé derrière la partie supérieure du sternum;
  • peut offrir au cou, à la mâchoire inférieure;
  • peut être ressenti dans toute la poitrine;
  • dure de quelques heures à plusieurs jours;
  • pas éliminé par la nitroglycérine;
  • peut être accompagné d'un visage bleu et d'un gonflement des veines jugulaires trouvées sur les surfaces latérales du cou.

Aortite

C'est le nom du gonflement des 3 (panaortite) ou des parties (endortite, mésaortite, péroortite) des membranes de l'aorte thoracique. La cause de la maladie peut être:

  • infection (streptocoque, syphilis, tuberculose, brucellose);
  • maladies auto-immunes (maladie de Takayasu, collagénoses, spondylarthrite ankylosante, thromboangéite oblitérante);
  • le gonflement peut «aller» des organes irrités situés près de l'aorte: avec pneumonie, abcès pulmonaire, endocardite transmissible, médiastinite.

La maladie apparaît par un groupe de signes: certains d'entre eux sont des indications de la maladie sous-jacente, d'autres sont des symptômes d'une violation de l'apport sanguin aux organes internes ou au cerveau et d'autres sont des signes d'un gonflement aortique droit. Ces derniers sont constitués de:

  • inconforts de poussée et de brûlure dans la poitrine;
  • généralement - derrière la poignée du sternum, mais la douleur peut être offerte à gauche;
  • offrir au cou, entre les omoplates, à la zone «épigastrique»;
  • le pouls sur les artères carotide et radiale n'est pas proportionnel, peut manquer entièrement d'un côté;
  • l'hypertension artérielle peut ne pas être détectée sur un bras.

Endocardite

C'est ce qu'on appelle le gonflement de la paroi interne du cœur, à partir de laquelle les valves sont fabriquées, les cordes de la «pompe» primaire d'un individu. La douleur associée à cette maladie ne survient presque jamais - juste dans ses phases tardives, lorsque le client fait de l'exercice ou ressent une forte sensation. Elle a mal, pas extrême, peut offrir au bras et au cou.

Les autres indications d'endocardite sont:

  • augmentation du niveau de température, souvent à de faibles nombres;
  • le niveau de température corporelle diminue et augmente sans facteur évident;
  • la fièvre s'accompagne d'une sensation de froid ou de frissons extrêmes;
  • la peau est pâle, peut être de couleur terreuse;
  • les ongles s'épaississent, finissant par ressembler à des lunettes dans une montre;
  • si vous abaissez la paupière inférieure, chez certaines personnes, vous pouvez découvrir une hémorragie au point de la conjonctive;
  • les petites articulations des mains sont touchées;
  • perte de poids rapide;
  • Parfois, tête étourdie et douloureuse, mais en position horizontale, ces signes disparaissent.

cardiomyopathie

Il existe 3 types de cette maladie, mais la douleur dans la région du cœur est particulière uniquement pour la variation hypertrophique. Le syndrome douloureux ne diffère pas de celui de l'angine de poitrine, et apparaît même après un effort physique.

En plus de la douleur, une cardiomyopathie hypertrophique apparaît:

  • essoufflement;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • la toux;
  • étourdissements et évanouissements;
  • gonflement des jambes (voir œdème cardiaque);
  • fatigue accrue.

Problèmes cardiaques

Ils sont soit de nature héréditaire, soit établissent par rapport au contexte du rhumatisme. La douleur cardiaque accompagne généralement juste une sténose de l'ouverture aortique - une réduction de la taille à l'endroit où l'aorte provient du cœur.

Le syndrome douloureux dans ce cas est continu, son caractère est désagréable, cousant, poussant. De plus, l'hypertension artérielle augmente fréquemment, un gonflement apparaît sur les jambes. Il n'y a pas d'autres indications particulières à la sténose aortique.

Myocardite

L'inflammation du muscle cardiaque, qui est généralement le résultat d'une infection grippale ou à entérovirus, se manifeste également par des douleurs cardiaques dans 75 à 90% des cas. Ils ont un caractère de mue perforante, se déroulent à la fois en relation avec l'exercice et dans un état de repos relatif, après l'entraînement. La fatigue et la fièvre sont également gardées à l'esprit. La nitroglycérine n'aide pas à soulager la douleur.

Dystrophie myocardique

C'est le nom d'un groupe de maladies cardiaques dans lesquelles le muscle cardiaque n'est pas irrité et ne subit pas de dégénérescence, mais les fonctions standard du cœur liées à sa contractilité et à son rythme en souffrent.

1 6 - Douleur au cœur lors de l'inhalation de la cause et diagnostic des maladies

La maladie peut se manifester par un syndrome douloureux de nature diverse. Le plus souvent, il s'agit d'inconforts douloureux ou douloureux qui apparaissent dans le contexte d'une expérience de chaleur ou, alternativement, d'un froid accru des extrémités, de transpiration. De plus, point faible, fatigue accrue, maux de tête réguliers sont pris en compte.

Une hypertension artérielle constamment élevée peut se manifester non seulement par un mal de tête, des «mouches» devant les yeux ou une expérience de «précipitation». Dans ce cas, une douleur peut apparaître dans la moitié gauche de la poitrine, qui a un caractère douloureux et poussant ou une sensation de «lourdeur» dans la poitrine.

Ceci, en principe, est une maladie cardiaque qui pourrait être accompagnée de douleur dans la moitié gauche de la poitrine. Il y a beaucoup plus de non-cardiolpathologies ogiques qui causent ce signe, et maintenant nous allons les examiner.

Douleur par inhalation avec problèmes cardiaques

La douleur pendant la motivation est liée au mouvement du diaphragme, leur nature est diverse et pourrait suggérer la cause de l'événement.

Les types de douleur pendant la motivation sont divisés par la catégorie médicale globale. Le département est le suivant:

  • Un symptôme aigu. Il capture tout d'un coup, accompagné d'une modification spasmodique de l'hypertension artérielle. Les copains fréquents d'une telle attaque sont des échecs de pouls, une infraction de la fréquence respiratoire, une peau bleue et une transpiration accrue.
  • Sensations pressantes. Se manifestent par des convulsions et sont fréquemment liés à des modifications de l'hypertension artérielle. Peut être accompagné de signes tels qu'une arythmie et des vertiges.
  • Signes compressifs. Le plus souvent lié à la faim d'oxygène. Il accompagne différents types d'anémie, et peut également accompagner l'abus de composés composés de nitroglycérine et un effort physique extrême.
  • Sensations de couture. Étant la gamme la plus typique, ce type est le moins nocif. Il se manifeste comme une preuve de névrose résultant d'un surmenage et d'une pression inquiète.
  • Symptôme aigu. Elle s'accompagne d'une sensation d'inquiétude et de malaise. Et il y a un facteur à cela, étant donné que ce type pourrait suggérer une crise cardiaque imminente ou une apoplexie majeure.
  • Expériences brûlantes. Associé à une fonction pulmonaire altérée.

Selon les professionnels de la santé, les douleurs respiratoires liées aux problèmes cardiaques sont plutôt inhabituelles. Le plus souvent, les expériences indésirables sont liées à des chocs psychologiques déplacés. Environ 80% de tous les griefs de douleur de cette nature sont le résultat d'une compression nerveuse. Parfois, les pathologies des organes internes produisent des sensations inconfortables qui offrent au myocarde.

Si le cœur fait mal en bougeant ou après un effort physique, comme faire des exercices de conditionnement physique, s'entraîner, courir et marcher vigoureusement, cela peut être une douleur angineuse. Leur période est généralement de 10 à 15 minutes. À titre indicatif, après la fin de la charge et la correction de la respiration, ils disparaissent d'eux-mêmes sans l'utilisation d'aucun moyen.

Quant aux inconforts cardiaques, ils sont sévères et accompagnent une sensation d'oppression dans la poitrine. Ils peuvent être gardés à l'esprit dans divers endroits du corps, offrir au bras, au cou ou à l'omoplate. Dans ce cas, même une respiration profonde ne diminue pas la gravité de l'attaque. Cependant, le client peut subir des modifications de la pression et de l'essoufflement.

Lorsque la nature de la douleur ressemble à une injection, le problème peut résider dans les facteurs suivants:

  • La névrose est fondamentale chez les personnes qui sont fréquemment dans un état de stress et d'anxiété. Le client, en essayant de respirer profondément, ressent une douleur aiguë qui limite la consommation de suffisamment d'air. Dans cette condition, les faux pas sont souvent gardés à l'esprit. Après une attaque désagréable, le côté gauche de la poitrine peut être retiré.
  • Blessures (contusion, coup violent) - les inconforts sont de nature perforante et coupante. Des impacts similaires persistent pendant une longue période chez les individus après une blessure ou une fracture des côtes.
  • Colique rénale - avec une attaque manifeste, la douleur peut survenir dans toute la région péritonéale.
  • Maladies respiratoires. Il s'agit de la bronchite, de la pneumonie et de la pleurésie. Dans ce cas, la membrane qui tapisse la cavité thoracique finit par être irritée, ce qui rend la respiration difficile. L'évolution de ces maladies peut être accompagnée d'un point faible extrême dans le corps ou de signes supplémentaires manifestes sous forme de transpiration extrême, de fièvre et de toux.

Parmi les causes possibles où elle peut nuire au niveau du cœur, la croissance pleurale, l'ostéochondrose de la zone thoracique, la névralgie intercostale doit également être associée.

La plupart des maladies cardiovasculaires sont des douleurs à l'emplacement du cœur. Ceux-ci consistent en:

  • Angine de poitrine. Cela se produit principalement chez les personnes âgées. Le surpoids, la dépendance à la nicotine, l'hypertension artérielle peuvent provoquer des maladies comparables chez les filles et les hommes. Une crise d'angine de poitrine provoque de vifs picotements dans la poitrine. De plus, ils ont tendance à s'agrandir lorsqu'un individu tente de respirer. À une telle minute, il pourrait ressentir un sentiment d'inquiétude, de stress et d'anxiété.
  • Infarctus du myocarde. Son événement est lié à un épaississement du sang, qui se traduit par une obstruction de l'artère. Dans ce contexte, il y a une infraction à l'approvisionnement en sang, à la suite de quoi tout ce qui peut se terminer par la mort du client.

Dans un tel scénario, chaque minute compte. C'est pourquoi vous devez fonctionner le plus rapidement possible.

  • Maladie cardiaque. Pendant une longue période, le client peut même ne pas penser à un problème dangereux. Les problèmes cardiaques en phase compensée sont souvent asymptomatiques. Avec un type sous-compensé, le client peut observer une douleur après un effort physique. Les principaux signes de cette affection consistent en un essoufflement, une augmentation du rythme cardiaque, un gonflement des membres inférieurs, des évanouissements, une ruée vers les tissus du visage.
  • Péricardite. La cause de cette condition peut être une infection virale. Parallèlement à la détresse, le client se sent faible dans le corps, il a une toux sèche, une hémoptysie, une sensation de contrainte du meilleur hypochondre. Pour atténuer une crise, il suffit de prendre une anesthésie.
  • Myocardite. Cela se produit en raison de rhumatismes du cœur. Des signes désagréables apparaissent après l'entraînement. La douleur n'est pas ressentie constamment en ce moment. Le client pourrait l'observer après quelques heures. Un traitement opportun et approprié éliminera complètement cette condition.
  • Cardiomyopathie Lorsque des lésions myocardiques surviennent, elles peuvent se produire sous la forme d'une douleur cardiaque continue ou courante.

Cette condition est-elle nocive?

Vous pouvez simplement passer en revue les effets d'une telle condition après que la cause de l'événement de douleur dans le cœur soit clarifiée. La première étape consiste à déterminer si la douleur dans la poitrine est liée à un effort physique accru, à la marche rapide ou à l'atteinte du sol.

Lorsque le cœur fait mal lors de l'inspiration et de l'expiration, cela ne suggère pas constamment l'avancement de la pathologie du système cardiovasculaire. Si d'autres expériences indésirables contribuent à ce signe, nous pouvons alors discuter d'un problème majeur. Par exemple, lors d'une crise d'angine de poitrine ou d'un infarctus du myocarde, la cliente grogne encore des douleurs au sternum de nature poussante qui infectent le dos, la mâchoire, le cou. Une photo médicale comparable ne doit pas être négligée.

Picotements dans le cœur

Si votre cœur pique dans certains cas, ne vous faites pas d'horribles diagnostics médicaux. Cela ressemble souvent à des blessures ou à des problèmes avec le système musculo-squelettique. Des picotements pourraient accompagner de telles pathologies du cœur:

  • angine de poitrine;
  • la dystonie;
  • péricardite;
  • infarctus du myocarde;
  • embolie pulmonaire.

Les maladies non liées au moteur humain primaire peuvent entraîner de «faux» picotements:

  • névralgie intercostale - varie selon la localisation du point cardiaque;
  • ostéochondrose - une telle douleur, contrairement au cœur, disparaît après la prise d'antispasmodiques;
  • instabilité du système nerveux - en plus de la douleur, il existe des troubles du sommeil et une fatigue continue.

De plus, il ne faut pas oublier que les picotements dans le cœur peuvent être déclenchés par une surcharge lors d'un effort physique, une marche rapide, l'existence de rhumes (grippe, SRAS).

Douleur au cœur et au bras gauche

Le principal «coupable» de la douleur thoracique avec rayonnement à la main gauche est appelé anémie. En outre, un tel signe est souvent gardé à l'esprit avec:

  • angine de poitrine ou, comme on l'appelle communément, «angine de poitrine»;
  • infarctus du muscle cardiaque;
  • myocardite;
  • l'athérosclérose (les plaques diminuent la lumière du capillaire, évitant ainsi au cœur de fonctionner habituellement).

Les douleurs au cœur et au bras gauche peuvent provoquer des maladies qui ne sont pas liées à l'organe primaire, en particulier:

    gonflement à l'avant du m>1aiapi - Douleur dans le cœur lors de l'inhalation de la cause et du diagnostic de maladies

Pour arrêter un syndrome douloureux très émergent dans votre maison pendant la nuit, ou lorsqu'il n'y a pas d'autre moyen d'appeler une organisation médicale, vous devez effectuer les actions suivantes:

  • Pour commencer, vous pouvez basculer de votre côté et découvrir une position dans laquelle la douleur finit par être moindre.
  • Mettez un comprimé de nitroglycérine sous la langue. Ce médicament soulagera la douleur si la cause de cette condition était une infraction du système cardiovasculaire. Mais il a un résultat à court terme, et son résultat dure jusqu'à 15 minutes.
  • En l'absence du résultat correct après l'occasion initiale, vous devez consommer un anesthésique. Une crise de douleur peut être liée au système respiratoire, au système musculo-squelettique, au système de digestion.

Si, pendant la motivation, il perce le cœur, il finit par être difficile de respirer, la peau pâlit, la transpiration augmente et le client est sur le point de s'évanouir - pour le sauver, vous devez d'urgence appeler un groupe d'ambulances.

Déclencheurs et maladies possibles

Coeur et capillaire

Nous discutons des pathologies qui affectent les muscles cardiaques, en plus des vaisseaux qui fournissent la nutrition myocardique. «Coupables» fréquents d'expériences indésirables lors de l'inspiration et de l'expiration:

  • Angine de poitrine et maladie coronarienne. Les pathologies cardiaques les plus typiques se produisant par rapport au fond d'une sensation de douleur dans le cœur. Il est assez facile de les différencier des inconforts qui sont apparus pour d'autres facteurs - ils sont rapidement abandonnés dans la prise de médicaments du groupe des nitrates.
  • Vasospasme des artères coronaires. Maladie liée à des lésions du muscle cardiaque, par rapport au contexte de rétrécissement du capillaire. Une condition peut provoquer des tensions extrêmes, en plus d'une tension psycho-émotionnelle extrême. Ils provoquent une anémie myocardique rapide avec des picotements appropriés.
  • Endocardite et péricardite. Pathologies identifiées par le gonflement de diverses couches et valves du cœur. Les principales causes de l'évolution des maladies sont les infections et les infections qui affectent différents organes et systèmes du corps, constitués du muscle cardiaque.
  • Maladies auto-immunes et rhumatismales affectant les valves des valves cardiaques. Ils peuvent provoquer des conditions pratiques et des pannes dans le travail de l'organe «principal» du corps.

Avec un traitement rapide et bien choisi des maladies cardiaques, elles disparaissent rapidement. Ce n'est que dans les conditions les plus extrêmes que le diagnostic indésirable pour le client se produit.

Névralgie

La névralgie intercostale est l'un des déclencheurs de la douleur respiratoire déclenchée par des causes extracardiaques. Cette maladie se fait sentir avec un gonflement de l'emballage neurovasculaire de la côte. La cause de l'avancement de la procédure inflammatoire pourrait être des procédures transmissibles de genèse différente ou de blessure à la poitrine.

Identifier que les expériences troublantes sont apparues spécifiquement en raison du fait que la névralgie est plutôt gênante. La principale distinction entre les inconforts de cette genèse est qu'ils ne modifient pas leur caractère lors de l'effort physique et se magnifient avec un résultat direct sur le sternum:

  • en essayant d'inspirer totalement;
  • toux;
  • rire
  • éternuements
  • une modification brusque de la posture;
  • pression sur le sternum, etc.

Le plus souvent, ils passent aussi vite qu'un individu prend une position confortable et cesse de bouger.

La douleur déclenchée par la névralgie n'est pas nocive et ne provoque généralement aucun effet.

Ils provoquent une douleur qui dépend directement du stade de la respiration - inhalation ou expiration. Conditions fréquentes provoquant une douleur particulière:

Dans 90% des cas, ces pathologies ont lieu non seulement par rapport au fond de douleur proche du cœur, mais également en présence d'autres signes concomitants:

  • désespoir de base;
  • transpiration extrême;
  • augmentation du niveau de température corporelle;
  • toux.

Pneumothorax

La traduction réelle du mot grec «pneumothorax» est l'air dans la poitrine. Ce dernier entre dans l'orgue selon 2 méthodes:

  • à l'extérieur (par exemple, en cas de blessure au sternum ou de blessure);
  • de l'intérieur (en cas d'atteinte à la stabilité du tissu pulmonaire).

Si de l'air pénètre dans les poumons du côté gauche, le client ressent une douleur assez notable lorsqu'il tente d'obtenir ou de presser de l'air. Dans ce cas, la douleur augmente avec:

  • quintes de toux;
  • pendant le rire;
  • respiration profonde;
  • plonger dans les profondeurs.

Organes gastro-intestinaux

La prise régulière du contenu de l'hirondelle dans l'œsophage déclenche des procédures dystrophiques. Les médecins appellent cette condition GERD - maladie de reflux gastro-œsophagien. C'est cette pathologie qui peut provoquer des inconforts brûlants qui atteignent leur apogée tout en jetant soudainement une grande quantité d'acide gastrique et en inspirant / expirant.

Le plus souvent, il s'agit d'une maladie telle que l'ostéochondrose. Avec lui, des signes inconfortables surviennent après un long séjour dans une position désagréable et ne s'arrêtent pas avec des médicaments pour le cœur, montrant des problèmes de colonne vertébrale. Seuls les analgésiques peuvent aider le client.

La procédure de formation des conditions avec des pathologies de la colonne vertébrale est la suivante:

  • Déformation du disque intervertébral avec pincement ultérieur des terminaisons nerveuses.
  • La compréhension des impulsions, comme la douleur dans le cœur, peut avoir lieu uniquement avec l'ostéochondrose de la colonne vertébrale supérieure. Dans les parties inférieures de la colonne vertébrale, il n'y a pas de fibres allant au cœur, pour cette raison, des signes indésirables en cas d'infractions ne se produisent pas en eux.

Pour comprendre que la douleur est déclenchée spécifiquement par l'ostéochondrose, vous devez effectuer un test simple: soulevez et étirez votre bras vers l'avant et en même temps tournez la tête à 90 degrés. Avec l'ostéochondrose et essaie de le faire, les expériences inconfortables se magnifient.

blessures

Toutes les blessures du sternum, les fractures, les contusions des côtes sont également considérées comme des causes possibles de douleur près du cœur. Le plus souvent, ils n'apparaissent pas seulement avec les mouvements du diaphragme, mais également avec les modifications de la position du corps. Le point culminant est qu'ils sont longs et forts, et leur épreuve est constamment précédée de blessures. Le résultat de cette condition dépend constamment du degré de dommage.

Si la blessure était accompagnée d'une perte de conscience chez un individu, alors des picotements de ce type peuvent être mal interprétés pour un cœur.

Le plus souvent, nous parlons de la ménopause, qui, en plus de la douleur dans la région du cœur, peut être accompagnée de:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • transpiration extrême;
  • inflammation du visage;
  • perturbation du sommeil.

Dans la plupart des cas, la ménopause avec des conditions péricardiques extrêmes est détectée chez les femmes qui ont franchi la barre des 55 ans.

  • nutrition inadéquate des muscles cardiaques eux-mêmes;
  • procédure inflammatoire dans les tissus de l'organe;
  • conditions métaboliques dans les artères coronaires;
  • une charge importante qui déclenche des modifications dans l'organe lui-même (rehaussement des ventricules, fermeture lâche des valves).

2. Maladies qui ne touchent pas directement le cœur, mais distribuent la douleur à cet endroit:

  • pathologie intestinale (gastrite, ulcère);
  • névralgie - fixation des terminaisons nerveuses dans la colonne vertébrale, les côtes;
  • pathologie des poumons et des bronches;
  • effet de la blessure.

L’électrocardiogramme est l’une des techniques de diagnostic essentielles. Il peut être effectué non seulement sur un lieu de travail avec un gadget unique, si nécessaire, un électrocardiogramme est réalisé:

  • pendant l'effort physique - un test sur tapis roulant;
  • les signes sont composés tout au long de la journée - suivi holter.

Il existe d'autres méthodes pour regarder le cœur:

  • technique d'échocardiographie - le tissu musculaire du cœur, ses valves sont examinées;
  • technique de phonocardiographie - les chuchotements cardiaques sont enregistrés sur bande magnétique;
  • technique d'échographie - le flux sanguin dans différentes cavités du cœur est analysé;
  • technique de coronographie - les artères coronaires elles-mêmes et leurs performances sont analysées;
  • technique de scintigraphie myocardique - détermine le degré de rétrécissement de la lumière vasculaire;
  • La technique des rayons X (tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique) - permet de valider les pathologies cardiaques ou de reconnaître les déclencheurs «non cardiaques» de la douleur.
  1. pannes du muscle cardiaque;
  2. gonflement de la plèvre (coquille externe des poumons);
  3. pression musculaire ou gonflement, lésions du tissu osseux ou des fibres nerveuses.
  • Spondylarthrose des articulations costales. Cette maladie est déclenchée par un gonflement des procédures nerveuses dans la colonne vertébrale. Parmi les signes, des bardeaux à l'emplacement du cœur peuvent apparaître. Parfois, il coupe ou poignarde.
  • Ostéochondrose thoracique. Il établit par rapport à l'arrière-plan de la constriction des disques intervertébraux. Cela entraîne une compression des procédures nerveuses, qui sont concentrées dans la cavité de la colonne vertébrale, ce qui entraîne des inconforts de couture chez le client à l'emplacement des omoplates ou de la poitrine.
  • Maladie de Scheuermann-Mau. C'est une contorsion des vertèbres thoraciques. Leur courbure entraîne une infraction d'innervation. Parallèlement à cela, le client établit des expériences inconfortables dans la poitrine.
  • Fibromyologie. Ce qu'on appelle une maladie du tissu musculaire. La caractéristique est la douleur au moment de tourner le corps ou de lever la main. La maladie s'accompagne d'une douleur lancinante, d'une irradiation lors d'une tentative de respirer profondément.
  • Pneumothorax. La cause de son événement est l'existence d'un coussin d'air à l'emplacement entre la poitrine et les organes respiratoires (poumons). Cette condition est un effet de maladies transmissibles - tuberculose, pneumonie, fibrose pulmonaire. Un coussin d'air exerce une pression sur la poitrine, provoquant ainsi une attaque de douleur vive lors d'une respiration profonde.

Une douleur au cœur lors de la prise d'une profonde inspiration est un signe d'embolie. La condition est aggravée par la toux. Parallèlement à cela, il y a toujours un fort rythme cardiaque et un essoufflement.

Pour poser un diagnostic précis, le client sera envoyé pour une série d'études de recherche, consistant en:

    kolit serdce pri vdohe 5 - Douleur dans le cœur lors de l'inhalation de la cause et diagnostic des maladies

  • L'échographie vous permet d'identifier l'existence de conditions pathologiques pouvant provoquer des douleurs cardiaques. Les poumons, le cœur, le pancréas et l'estomac sont analysés.
  • Test sanguin de laboratoire. Avec son aide, la pathologie peut être distinguée par des diagnostics médicaux présomptifs.
  • Échocardiographie. Il est recommandé aux clients en cas de suspicion de pathologie cardiaque.
  • Électrocardiographie L'une des techniques de diagnostic efficaces, grâce à laquelle le médecin manipule pour obtenir une photo en profondeur du muscle cardiaque, identifie l'anémie, qui peut provoquer des douleurs près du cœur.
  • En cas de pleurésie, de pneumothorax ou de péricardite, une auscultation des poumons est réalisée.

    1. Si la douleur s'étend à l'omoplate, elle peut être: angine de poitrine, convulsion œsophagienne, infarctus du myocarde, cardionévrose.
    2. Lorsque la douleur s'intensifie lors de la motivation, cela se manifeste: névralgie intercostale, pleurésie ou myosite des muscles intercostaux. Lorsque la force du syndrome douloureux augmente avec une respiration profonde, cela peut être: une pneumonie ou une thromboembolie pulmonaire. Dans les deux cas, une condition de base s'aggrave, mais avec la pneumonie, cela se produit lentement, et avec l'embolie pulmonaire, le décompte se poursuit pendant des minutes.
    3. Si le syndrome douloureux s'intensifie avec le mouvement, cela pourrait être une indication d'une ostéochondrose de la région cervicale ou thoracique.
    4. Lorsqu'il y a de la douleur à la main, un individu peut avoir l'une des maladies suivantes:
      • ostéochondrose;
      • myosite des muscles intercostaux du côté gauche;
      • infarctus du myocarde;
      • angine de poitrine;
      • syndrome de douleur interscapulaire;
      • endocardite;
      • pneumothorax.
    5. Lorsque la douleur s'accompagne d'un essoufflement:
      • infarctus du myocarde;
      • pneumothorax;
      • embolie pulmonaire;
      • pneumonie;
      • rupture d'un anévrisme aortique.
    6. Si un point faible et une douleur à l'emplacement du cœur apparaissent, cela peut être une tuberculose, une pleurésie, une péricardite, un anévrisme aortique exfoliant, une pneumonie.
    7. Le mélange de «douleur étourdissante» est particulier de:
      • prolapsus valvulaire mitral;
      • cardiomyopathie;
      • cardionévrose;
      • ostéochondrose ou hernie de la colonne vertébrale cervicale, accompagnée d'une compression de l'artère vertébrale.

    Douleur au cœur avec péricardite

    La péricardite est une plaie inflammatoire d'une paroi spécifique du cœur. Fondamentalement, une telle pathologie est un effet (problème) d'autres maladies.

    • La douleur avec péricardite est ressentie au milieu de la poitrine, peut être offerte au dos, au bras.
    • Elle est particulièrement ressentie lors de la déglutition, avec une inspiration / expiration profonde, une toux, dans une position sensible.
    • Cela ressemble à une douleur sourde et douloureuse dans des cas inhabituels avec une sensation de coupure. Si vous vous asseyez ou vous penchez un peu en avant, le soulagement vient. Chez les individus aux prises avec cette pathologie, respiration superficielle et palpitations cardiaques.

    Défauts de la valve mitrale du cœur

    La valve mitrale se trouve sur le côté gauche du cœur. Il partage l'oreillette et le ventricule.

    Les défauts de cette valve consistent en:

    1. Déficit de la valve mitrale. On pense au type de maladie cardiaque le plus typique, dans lequel ses ailes ne sont pas fermées fermement, ce qui amène le sang à drainer les tuyaux à travers l'espace entre eux. Au fil du temps, le volume de sang dû aux tuyaux de drainage continus dans l'oreillette finit par être plus grand, ce qui entraîne une poussée dans la chambre et un épaississement de ses parois. Avec de telles modifications, l'anneau fibreux est allongé, ce qui aggrave l'état des cuspides.
    2. Prolapsus valvulaire mitral (syndrome de Barlow). Avec une telle anomalie, les volets semblent fléchir vers l'oreillette. Cela accompagne la systole du ventricule gauche. Comme la fermeture de la valve est lâche, un peu de sang retourne dans l'oreillette. Dans les médicaments, un tel syndrome est également appelé coulée inversée.
    3. Sténose de la valve mitrale - lorsque la lumière de la valve elle-même se rétrécit. Elle a lieu:
    • avec un épaississement de ses ailes;
    • quand ils grandissent ensemble.
      Un problème est posé lorsque la lumière atteint une marque inférieure à 2 cm, bien que dans des conditions typiques, elle doive avoir environ 6 cm.

    Premières procédures pour les douleurs cardiaques

    Dans les cas où un individu ne comprend pas les pathologies possibles du cœur et que la douleur au cœur s'est manifestée pour la toute première fois, vous devez alors faire ce qui suit:

    1. Buvez un sédatif. Il peut s'agir de corvalol, de fonte de valériane ou d'agripaume.
    2. Allongez-vous ou installez-vous confortablement.
    3. Si la douleur thoracique est extrême, vous pouvez consommer un analgésique.
    4. Si après avoir pris des sédatifs ou des analgésiques, la douleur persiste pendant la toute première demi-heure, appelez une ambulance.

    Svetlana Borszavich

    Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
    Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
    Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
    L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

    Detonic