Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

La dystrophie myocardique est tout le temps une maladie secondaire qui survient à l'arrière-plan d'une autre pathologie et (ou) du mouvement de substances toxiques.

Groupe d'élémentsLes causes spécifiques
ToxinesL'alcool

Médicaments chimiothérapeutiques cardiotoxiques

Substances anti-inflammatoires non stéroïdiennes

Dyshormonale et endocrinienne (une dystrophie myocardique dyshormonale survient)Phéochromocytome - néoplasme surrénalien

Thyrotoxicose (exercice élevé des hormones thyroïdiennes)

Syndrome des antiphospholipides - destruction des lipides personnels sur les partitions cellulaires

5b6c7cec6eb5b5b6c7cec6ebf4 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

AlimentationProblèmes de poids extrêmes

Réduction de poids significative (cachexie) ou réduction de poids sur un intervalle de temps très court

5b6c7cec75d285b6c7cec75db5 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

Courtiers physiquesAccidents thoraciques sourds dans la projection du cœur coronaire
ИнфекцииAmygdalite

5b6c7cec7b5dd5b6c7cec7b65a - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

GastrointestinalToutes sortes d'hépatite
Maladies d'accumulationAmylose - accumulation dans les organes de l'amyloïde

Maladie de Wilson-Konovalov - accumulation dans les cellules de cuivre

Mucopolysaccharidose - dépôt extrême de mucopolysaccharide

Glycogénose - accumulation de glycogène supplémentaire dans les reins, le foie, le cœur coronaire

Troubles de la filtration rénaleGlomérulonéphrite - dégénérescence du tissu rénal

Myélome - une tumeur des cellules sanguines

Syndrome de compression prolongé - se produit lorsqu'un élément du corps passe sous un objet lourd

5b6c7cec808405b6c7cec80923 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

Maladies héréditaires de la famille nuisant au système neuromusculaireDystrophie neuromusculaire progressive - la dégénérescence des cellules des fibres musculaires en tissu conjonctif

Amyotrophie spinale - la dégénérescence des cellules filaires de la colonne vertébrale en tissu conjonctif inactif

Myoplégie paroxystique - épisodes de faiblesse musculaire

Myasthénie grave - perte progressive de puissance musculaire

AutresPathologie neurogène - névrose, dystonie

Anémie - une baisse des taux d'hémoglobine

5b6c7cec85e0f5b6c7cec85e8e - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

Dystrophie myocardique dyshormonale

La dystrophie myocardique dyshormonale survient normalement chez les femmes âgées de 45 à 50 ans, à la suite d'une violation de la performance œstrogénique des ovaires. Parfois, une telle maladie survient chez les hommes de 50 à 55 ans auparavant, à la suite d'une violation de la fabrication de testostérone. Dans ce cas, les symptômes les plus importants de la dystrophie myocardique sont les suivants:

  • instabilité émotionnelle, irritabilité élevée;
  • sensation de manque d'air, vertiges;
  • problèmes de sommeil;
  • courbatures ou piqures dans la région du cœur coronaire, qui s'intensifie avec une respiration profonde, du plaisir et ne repose pas sur l'exercice corporel.

La dystrophie myocardique dyshormonale consiste en des maladies coronariennes qui pourraient être liées à une altération de la thyroïde. Avec des capacités plus faibles (hypothyroïdie), le métabolisme diminue, des douleurs coronariennes douloureuses, un stress moindre, un gonflement, une sensation de frisson semblent. Avec une augmentation de la thyroïde (thyrotoxicose), le métabolisme augmentera, ce qui se manifeste par une réduction de poids, une altération du rythme cardiaque coronarien, des douleurs coronariennes, des troubles du sommeil, une nervosité élevée, la soif.

Dans les médicaments, une période de temps proche de l'étiologie est largement utilisée, ce qui, dans un sens fondamental, désigne les causes et les situations d'apparition de la maladie. Ainsi, toujours en 1960, l'académicien GF Lang a proposé de catégoriser la dystrophie myocardique sur cette base étiologique. La définition d'une sorte de maladie choisie existe maintenant.

Une maladie de classe «digormonale» pourrait être un phénomène secondaire de dysfonctionnement hormonal ou thyroïdien.

1. Associée à des anomalies dans la fabrication des hormones, la dystrophie myocardique désormonale survient le plus souvent chez les femmes de 45 à 50 ans ou chez les hommes de 50 à 55 ans. La maladie, reconnue chez les hommes, est liée à des dysfonctionnements dans la fabrication de la testostérone. Chez les femmes, le déclencheur est une violation de la performance œstrogénique des ovaires qui se produit tout au long de la ménopause, beaucoup moins généralement le problème est le syndrome prémenstruel, le dysfonctionnement du cycle avec des anomalies gynécologiques.

Ce sont les hormones œstrogènes qui agissent sur le métabolisme des protéines et des électrolytes dans le corps et immédiatement dans le myocarde: en raison de leur impact, la quantité de fer, de cuivre, de glucose et de phosphore dans le sang et les tissus musculaires augmentera. Les œstrogènes contribuent à l'accumulation de vitalité obligatoire des tissus musculaires, stimulent la synthèse des acides gras. La dystrophie métabolique du myocarde peut également être caractérisée par des problèmes métaboliques métaboliques, qui seront probablement mentionnés plus tard.

Étant donné que les femmes souffrant de violations tout au long de la ménopause, la dystrophie myocardique peut se développer assez rapidement, j'imagine que même en l'absence d'indicateurs prononcés de la maladie, les femmes dans un tel intervalle veulent des examens de prévention. Mieux vaut arrêter la maladie que commencer.

2. Les problèmes hormonaux de la glande thyroïde se traduisent par une augmentation (thyrotoxicose) ou une diminution (hypothyroïdie) de ses capacités. L'hyper - ou l'hypofonction entraîne des processus dystrophiques tout au long du métabolisme dans le myocarde.

Le traitement de la dystrophie myocardique de type dyshormonale vise tout d'abord la normalisation des capacités de la glande thyroïde et le maintien de la stabilité du corps. Des médicaments tels que le panangin, le chlorure de potassium doivent être prescrits uniquement par un fournisseur de soins de santé et, pour obtenir un impact plus rapide, par voie intraveineuse. Si la maladie a un stade préliminaire, des médicaments sont prescrits pour une utilisation orale (par ingestion). En conséquence, des phénomènes tels que:

  • Douleurs piquantes dans le cœur coronaire, donnant à la main gauche, arythmies cardiaques (tachycardie, arythmie), soif fréquente, nervosité élevée, irritabilité, troubles du sommeil, étourdissements, réduction de poids soudaine en raison d'un métabolisme élevé avec thyrotoxicose;
  • Douleurs cardiaques coronariennes douloureuses irradiant vers la main gauche, bruits cardiaques ennuyeux, gonflement, sensation fréquente de frissons, diminution du stress en raison d'un cours métabolique plus lent de l'hypothyroïdie>5b6c7cec6825a5b6c7cec682d2 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

En raison du fait incontestable que la dystrophie myocardique dans les premières années d'existence dans le corps peut être asymptomatique, toute douleur à la poitrine dans le cœur coronaire qui provoque des crampes ou des douleurs dans la main gauche nécessite un examen médical rapide, car elle ne signifie pas le stade préliminaire de la maladie. Les symptômes signalent des troubles du rythme du cœur coronaire et du système nerveux et ne disparaîtront pas d'eux-mêmes.

Lors du traitement de tout type de dystrophie myocardique après l'établissement du pronostic, l'accent est mis sur l'élimination du déclencheur racine de la maladie, sur la stimulation des processus métaboliques dans le muscle cardiaque coronaire, ce qui est obtenu en utilisant l'orotate de potassium, la riboxine, les stéroïdes anabolisants, la vitamine B S'il y a des manifestations claires d'insuffisance cardiaque coronarienne, des glycosides cardiaques sont prescrits.

Dystrophie myocardique dyshormonale - qu'est-ce que c'est?

La dystrophie myocardique dyshormonale est une maladie coronarienne provoquée par un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Pendant l'hypothyroïdie (diminution de la performance), le métabolisme du corps ralentit, le stress diminue, un œdème et une douleur prolongée apparaissent. Avec la thyrotoxicose (performance thyroïdienne élevée), le métabolisme est accéléré et contribue à une réduction de poids rapide. En outre, la personne affectée ressent des douleurs coronariennes, une soif, une nervosité extrême; trouble coronarien et sommeil.

Les symptômes de la MKD malhonnête sont:

  • le vertige;
  • manque d'air;
  • sommeil perturbé;
  • douleurs de couture dans le cœur coronaire;
  • irritabilité et extra.

En règle générale, une telle dystrophie myocardique apparaît chez les femmes de 45 à 50 ans auparavant, car à cet âge, l'ovaire effectue des dysfonctionnements. Les hommes âgés de 50 à 55 ans sont également vulnérables à cette maladie en raison d'une altération de la fabrication de testostérone.

Stades de la dystrophie myocardique

La dystrophie myocardique se développe en phases. Chaque étape du cours de a ses symptômes personnels s'apparentant au diplôme de violation des processus biochimiques dans les tissus du cœur coronaire. En plus de ces manifestations, les personnes atteintes ont des plaintes inhérentes à la maladie sous-jacente - le déclencheur de lésions myocardiques.

  • Douleur irrégulière, vague, faible dans la projection du cœur coronaire. Ils viennent vers l'arrière-plan du stress émotionnel ou corporel. À la relaxation, il n'y a pas de douleur.
  • Fatigue modérée après le stress commun.
  • Une légère réduction de poids pourrait également être célèbre.
  • Les patients se sentent vraiment passables, peuvent résoudre les problèmes courants.
  • Il n'y a aucune modification dans l'examen de la performance myocardique.
  • Dyspnée, mensonge nettement pire. Au stade excessif, les personnes atteintes ne peuvent dormir que sur le mensonge.
  • Point faible sévère, fatigue progressive de tout travail.
  • Incapacité à effectuer des actions familières et des exercices corporels.
  • Perte de poids.
  • Palpitations.
  • Violation du rythme des contractions myocardiques.
  • Gonflement des pieds et des jambes.
  • Respiration sifflante humide dans les poumons lors de la respiration.
  • Modifications importantes dans l'analyse.

Il est courant de distinguer les 3 phases les plus importantes de la dystrophie myocardique, dont l'évolution est généralisée ou focale:

  1. Augmentation de «l'usure» du muscle cardiaque coronaire - son hyperfonction. Un individu malade développe des douleurs coronariennes prolongées et une respiration lourde, même indépendamment de l'absence d'effort corporel. L'endurance physique est diminuée. Les modifications objectives (par exemple, sur l'électrocardiogramme) ne sont généralement pas visibles.
  2. Les mécanismes de compensation myocardique sont épuisés. La dystrophie myocardique du cœur coronaire se manifeste par un essoufflement avec un effort corporel, une violation du rythme cardiaque coronaire, un léger gonflement des jambes est remarqué. L'ECG révèle des modifications atypiques au cours desquelles la détérioration de la performance contractile est au stade préliminaire.
  3. Un gros rabais dans la réalisation de la contraction, une baisse du tonus musculaire, qui se termine par une insuffisance cardiaque coronarienne complète. La personne affectée a une douleur persistante dans le cœur coronaire, un gonflement des jambes, un essoufflement pendant l'effort corporel ne disparaît pas même à la relaxation. Les modifications atypiques se manifestent clairement sur l'ECG.

La dystrophie myocardique peut être détectée chez les jeunes de tout âge, allant des nouveau-nés. Les causes peuvent être chaque irritation intra-utérine transférée, infections et rachitisme, encéphalopathie périnatale (problèmes du système nerveux des jeunes de moins d'un an), hypervitaminose, problèmes de consommation continus.

Étant donné que les jeunes jeunes ne sont généralement pas capables de clarifier clairement leur état de bien-être et que les symptômes de la maladie ne sont généralement pas trop prononcés, papa et maman devraient demander l'avis d'un cardiologue pour toute suspicion de maladie coronarienne: fatigue élevée du jeune , essoufflement avec un effort mineur. L'échographie du cœur coronaire, un examen intensif et un électrocardiogramme peuvent établir des anomalies dans le travail du cœur coronaire.

Quant au traitement de la dystrophie myocardique tout au long de la grossesse, il n'y a normalement pas de cause pour mettre fin à la grossesse. Il est essentiel de se débarrasser du déclencheur et d'arrêter les problèmes qui ont un effet sur la croissance du fœtus. Soyez prudent et attentif aux complexes vitaminiques attribués pour éviter les réactions allergiques.

L'une des sanctions de la consommation fréquente d'alcool est la croissance de la dystrophie myocardique alcoolique, qui est considérée comme toxique. L'empoisonnement du corps à l'éthanol (un élément des boissons alcoolisées) entraîne toujours des troubles myocardiques, au cours desquels les membranes cellulaires sont détruites et la quantité d'acides gras et de potassium diminue fortement.

À l'avenir, la dystrophie alcoolique se manifeste par une arythmie, un essoufflement extrême, un manque d'air et un gonflement. En conséquence, une insuffisance cardiaque coronarienne. Dans le même temps, il n'y a normalement pas de douleurs dans le cœur coronaire, bien que, à mon avis, si, avec la dystrophie myocardique alcoolique, il existe différentes maladies sous-jacentes (diabète, stress), il y a une douleur assez prononcée dans le cœur coronaire.

Il faut parler d'un type tel que la dystrophie myocardique neuroendocrine. Des névroses et une anxiété extrêmes fréquentes entraînent son apparence. Le stress du système nerveux, qui est depuis très longtemps dans un état d'excitabilité élevée, contribue au lancement extrême d'adrénaline dans le sang. Cela viole la pure stabilité de sa consommation corporelle, ce qui augmentera la charge sur le muscle cardiaque coronaire. En conséquence, une dystrophie myocardique se produit.

Il devrait être célèbre que la vie à la mode est une sorte de «dépossession» de l'apparence de telles maladies, car la plupart des individus sont sujets à souligner et à stresser sur le système nerveux. Par conséquent, les examens par un cardiologue et un neuropathologiste pour les fonctions prophylactiques sont obligatoires.

Seul le cœur coronaire est prêt à présenter une circulation sanguine fixe dans notre corps. Étant le physique le plus important, il est également le plus faible. La violation de l'une de ses capacités est lourde de sanctions défavorables pour tout l'organisme. Par conséquent, vous voulez y faire face avec soin et considération: au moindre inconfort dans la poitrine, à toute douleur ou modification du rythme, et bien plus encore en cas d'essoufflement, d'enflure et de fatigue élevée, vous devez immédiatement contacter des spécialistes. Il est plus sain de prendre des mesures préventives que de remords une dystrophie myocardique non détectée dans les phases préliminaires et de ne pas consacrer du temps et de la vitalité au traitement.

miokardiodistrofiya simptomy i lechenie 1 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

Les violations de la construction des cellules myocardiques subissent un certain nombre de phases de leur croissance.

  1. La première étape est nommée compensatoire.

L'intervalle préliminaire de modifications sous l'effet du dysmétabolisme est caractérisé par une lésion de type focal. Dans ce cas, le mécanisme de compensation se déclenche: de nouvelles cellules apparaissent autour des zones cassées, la dimension du tissu cardiaque coronaire va augmenter. Les processus en cours sont considérés comme réversibles. Symptômes de la première étape: douleur dans la région de la poitrine de nature compressive à la relaxation, essoufflement avec un effort corporel moyen, fatigue rapide.

  1. La deuxième étape est appelée sous-compensatoire.

Les carences alimentaires myocardiques sont exacerbées. Les foyers affectés se développent en dimension et se mélangent les uns aux autres. Les tissus sains sont envahis par de nouvelles cellules en grand nombre, tentant d'échanger un groupe de cardiomyocytes altérés. En conséquence, les cloisons coronaires s'épaississent, la performance contractile s'aggrave.

  1. La troisième étape est décompensatoire.

Les modifications structurelles des cellules myocardiques sont prononcées et achètent un caractère diffus. Les violations sont reconnues comme irréversibles. Les contractions cardiaques deviennent inférieures. Une insuffisance cardiaque se développe. Symptômes du troisième stade: essoufflement extrême même en l'absence d'effort corporel, perte presque totale de la capacité de travail, aggravation des dysfonctionnements du rythme sinusal, hypertrophie du foie, œdème persistant, les pores et la peau pâlissent à l'ombre , le sang stagne dans les poumons, le cardiogramme présente des modifications importantes dans le travail du cœur coronaire.

Les causes de la dystrophie myocardique peuvent être divisées en deux équipes.

Le premier groupe est la maladie coronarienne. Ces embrassent:

Le deuxième groupe est celui des maladies «extracardiaques». Il comprend les causes suivantes:

  • intoxication aiguë et continue, par exemple empoisonnement;
  • problèmes métaboliques et endocriniens;
  • anémie;
  • accumulation dans le corps tout au long du traitement à long terme de médicaments - antibiotiques, cytostatiques, médicaments hormonaux;
  • une infection;
  • surtension corporelle;
  • impact corporel défavorable sur le corps - rayonnement, surchauffe, apesanteur;
  • maladies systémiques - dystrophie neuromusculaire, collagénoses et autres.

miokardiodistrofiya - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

Le traitement de la dystrophie myocardique est principalement lié à l'élimination du déclencheur qui l'a provoquée. Dans tous les cas, le traitement de la dystrophie myocardique nécessite une stratégie intégrée. Selon la situation de la personne touchée, les médicaments cardiaques obligatoires, les hormones anabolisantes, les sédatifs et les complexes vitaminiques sont prescrits.

Un ensemble de mesures pour le traitement de la dystrophie myocardique devrait stabiliser le rythme cardiaque coronaire de la personne touchée. Les contractions cardiaques à la relaxation ne doivent pas dépasser 70 battements par minute.

Une personne atteinte de dystrophie myocardique veut avoir un mode de vie sain, ne pas boire d'alcool, arrêter de fumer. Il est essentiel de se tenir à l'écart du stress, des rhumes, du refroidissement. Vous devez toujours surveiller le rythme cardiaque et le stress, adhérer à un plan de perte de poids équilibré.

La personne affectée doit être sous surveillance médicale fixe.

Symptômes et traitement de la MKD d'origine compliquée

La dystrophie myocardique d'origine mixte a un impact défavorable sur le muscle cardiaque coronaire, le déformant avec le temps. En conséquence, un étirement du tissu ventriculaire se produit, une mollesse et un amincissement du septum apparaissent.

La dystrophie myocardique d'origine compliquée est l'une des variétés de la dystrophie myocardique répandue. De quoi s'agit-il et quelles sont les causes de sa prévalence? La maladie affecte le muscle cardiaque coronaire et n'est pas inflammatoire. Les facteurs affectant la formation de MCD d'origine compliquée ne sont généralement pas liés à la maladie coronarienne:

  • intoxication du corps (intoxication, alcool, médicaments, cigarettes);
  • violation des capacités du système endocrinien;
  • défaillance métabolique.

Une telle dystrophie myocardique (ses symptômes et son traitement, en principe, sont similaires à une autre maladie coronarienne) se manifeste par une tachycardie, un essoufflement, une insuffisance cardiaque coronarienne, des douleurs thoraciques, de la fatigue, des frissons.

Lors du traitement, tout d'abord, ils se débarrassent de la cause pour laquelle le MCD de genèse compliquée a été provoqué. Les médecins prescrivent de nombreuses sortes de médicaments: orotate de potassium, nérobol, cardiomagnyl et autres. Un tel médicament rétablit le métabolisme myocardique.

Cependant, sans observer la routine quotidienne et les vitamines appropriées, les comprimés seront probablement inefficaces, vous devez donc adhérer à un mode de vie sain et vivant.

En abordant le traitement de la maladie dans une méthode complète, nous dépendrons d'une restauration rapide et d'une amélioration de la situation de base.

L'apparence de l'anémie (faibles taux d'hémoglobine du sang, globules rouges violets), en particulier chez les jeunes jeunes, en plus des problèmes endocriniens, du manque de vitamines nutritionnelles, des problèmes métaboliques en raison de la thyroïde élevée chez les adultes et les jeunes à genèse de la dystrophie myocardique mixte.

Le remède à base de cellules souches est reconnu comme une méthodologie efficace pour lutter contre une telle maladie. La personne affectée prend de telles cellules, parmi lesquelles les plus viables sont choisies et lancées dans le corps. Les cellules saines se connectent aux malades dans le cœur coronaire, il existe une alternative aux cellules malades.

Traitement inacceptable avec des traitements populaires pour la dystrophie myocardique de toute sorte. Le seul facteur requis et qui repose sur celui qui a le même pronostic est de s'en tenir à certaines directives de vie qui ne sont pas associées à un traitement médical:

  1. Fournit un exercice corporel moyen au corps.
  2. Maintenez une stabilité entre la détente et le travail.
  3. Adhérez à un plan de perte de poids équilibré.
  4. Minimisez les habitudes malsaines.
  5. Essayez d'éviter le stress, le stress nerveux, l'hypothermie et le rhume.

Séparément, il est possible de distinguer ces types de MCD comme des problèmes de genèse mixte ou compliquée. Dans ce cas, l'origine des phénomènes pathologiques dans les cardiomyocytes est directement liée à un certain nombre de causes, par exemple un dysfonctionnement de la glande thyroïde, une carence en vitamines, une baisse du stade de l'hémoglobine dans le sang et des lésions infectieuses.

Déterminer précisément quelles sont les causes supplémentaires qui influencent les modifications en cours est moyennement difficile. Le traitement de ces personnes pose en outre quelques difficultés, car il est essentiel de prendre en compte de nombreux éléments dans le choix du médicament. Sur la situation du myocarde, une telle pathologie se reflète de manière très visible: sous l'effet direct d'un certain nombre de phénomènes défavorables, le muscle cardiaque coronaire s'use plus vite, il se déforme, les cellules s'étirent, perdent leur puissance, les septa se transforment en plus minces .

Diagnostics

Lors du premier rendez-vous avec le médecin, une clarification approfondie des plaintes de la personne concernée a lieu et un examen complet est effectué. Étant donné que dans certains cas, la maladie peut évoluer sans symptômes, des méthodes instrumentales supplémentaires seront probablement nécessaires pour le pronostic:

  • IRM cardiaque;
  • radiographie;
  • Échographie du cœur coronaire;
  • phonocardiographie. Cela permet de détecter des souffles coronariens mineurs;
  • électrocardiographie - révèle des anomalies du cœur coronaire à tout stade;
  • biopsie.

Le problème pour faire le pronostic approprié de la dystrophie myocardique réside dans l'absence de modifications dans l'examen au premier stade du cours de. À ce stade, seule la maladie sous-jacente, pour laquelle la dystrophie myocardique secondaire est typique, peut être détectée.

Méthodologie d'enquêteModifications caractéristiques
système d'inspectionAgrandissement cardiaque avec déplacement des bordures vers la gauche

Battements cardiaques irréguliers (arythmies sinusales)

Auscultation (évaluation des bruits coronariens par l'oreille)Muet modéré à tous égards

Faiblesse du premier ton au sommet du cœur coronaire

Faible souffle systolique

Électrocardiographie (ECG)Arythmie sinusale (extrasystole, prix coronarien élevé ou réduit)

Ventriculaire basse tension compliqué

Blocus partiel des jambes du faisceau de Ses

Violation de la repolarisation (restauration après contraction) du cœur coronaire

ECG avec des échantillons de médicaments (potassium, bêta-bloquants)Améliorer les modifications pathologiques
Vélergométrie (ECG sous l'effort corporel)Aucune amélioration de la quantité éjectée lorsque le sang diminue

Tolérance de train réduite

Incapacité à effectuer complètement la charge requise

Examen échographique (échographie)Hypertrophie cardiaque

Expansion des cavités des cavités coronariennes au troisième stade de la maladie

Diminution de la quantité de sang éjecté tout au long de la contraction du myocarde dans la section de dysfonctionnement d'organe

Scintigraphie au thallium 201Violation du passage des ions potassium et sodium via la paroi cellulaire

Pathologie des processus métaboliques myocardiques

Imagerie par résonance magnétique (IRM) avec du phosphore radioactifRéduire la quantité de réserves de vitalité des cellules du muscle coronarien

Changement du pH (acidité) du liquide cellulaire

Biopsie myocardique (prélèvement tissulaire) avec évaluation histochimiquePathologie du métabolisme enzymatique dans le tissu cardiaque coronarien

Destruction des fibres myocardiques

Modifications des cellules d'organes

La méthodologie de diagnostic la plus correcte consiste à prélever du tissu myocardique, cependant, à condition que le processus nécessite une ponction du cœur coronaire, les indications en sont extrêmement limitées. Une biopsie est réalisée uniquement dans des conditions de diagnostic difficiles lorsque la dystrophie myocardique ne peut être établie par différentes stratégies.

L'ECG révèle une baisse de la tension du QRS compliquée, un aplatissement de l'émail, et le déplacement de la phase ST. Les modifications ECG sont célèbres dans toutes les dérivations avec dystrophie diffuse, et avec une ou deux focales.

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est une toute nouvelle méthodologie de diagnostic. Par l'accumulation de phosphore radioactif dans les cellules du myocarde, sa performance est jugée.

La détection de la dystrophie myocardique chez les jeunes, comme chez les adultes, est réalisée par des mesures courantes: échographie du cœur coronaire, ECG et examen par un cardiologue, après quoi un pronostic de clôture est établi.

Les mesures diagnostiques visent à découvrir la nature des modifications qui se produisent, les causes de la croissance de la pathologie, en plus de la différenciation des problèmes dystrophiques de différentes situations avec des symptômes connexes. Par exemple, radiculopathie de la poitrine. Il se manifeste par une douleur dans l'espace thoracique, une perte de sensation sur cet espace, un prix coronarien rapide, une anxiété élevée, une douleur peut se déployer à la main gauche.

Les stratégies suivantes sont utilisées pour faire le pronostic approprié:

Cet examen nous permet d'établir des tailles d'organes élevées, des phénomènes œdémateux, des déviations du travail des ventricules en plusieurs phases de contraction, le stade de compactage des cloisons coronaires, l'aggravation de l'exercice contractile.

Il détecte les symptômes de malformations coronariennes, d'insuffisance myocardique continue, de mouvement sanguin accéléré et de sa quantité élevée, de faible stress dans les ventricules et les oreillettes, en plus de l'intérieur des vaisseaux.

  1. ECG du cœur coronaire (électrocardiographie).

Sur le cardiogramme, vous pourrez voir: des ondes T plus plates, reflétant de faibles contractions des ventricules, une amplitude plus faible de toutes sortes d'émail en raison d'un cœur coronaire défectueux, des indicateurs de blocage incomplet dans les branches de His, irrégulier complexes contractiles.

  1. Au moyen de l'imagerie par résonance magnétique nucléaire, les modifications suivantes peuvent être enregistrées: la présence de problèmes focaux ou diffus, des éléments élargis du cœur coronaire, une compaction myocardique inégale au stade précoce, une couche musculaire amincie au stade tardif de la MCD.
  2. Examen aux rayons X.

Il révèle un pouls faible, une hypertrophie du ventricule gauche ou propre et une stagnation du sang dans les poumons.

Une biopsie du tissu myocardique peut en outre être utilisée. Son évaluation permet d'établir des enjeux pathologiques du métabolisme enzymatique, du diplôme de destruction des fibres musculaires, des modifications structurelles des cardiomyocytes.

Pour décider des écarts liés à la pénétration de particules de potassium et de sodium via la membrane cellulaire, une scintigraphie est réalisée.

Une prise de sang ne détecte pas d'anomalies.

thérapies

La dystrophie myocardique se réfère à des maladies qui peuvent être complètement guéries si le déclencheur sous-jacent de la pathologie est stabilisé, mais à condition que la maladie ne soit pas entrée dans la section de l'insuffisance cardiaque. Dans ce cas, il s'agit simplement d'améliorer la qualité et d'allonger la vie de la personne affectée.

Le traitement comprend un certain nombre de domaines les plus importants qui doivent être effectués simultanément.

Le chemin le plus important du remède. Il est essentiel de se débarrasser de la maladie principale ou des causes qui ont entraîné des modifications pathologiques du muscle cardiaque coronaire. Sur l'efficacité de ces mesures, le risque de restauration complète du myocarde repose sur.

La dystrophie myocardique toxique et dyshormonale répond efficacement au traitement, il est plus difficile d'avoir un effet sur les maladies à transmission génétique (maladie neuromusculaire) ou celles liées à une accumulation extrême de substances dans les cellules des organes internes.

La dystrophie liée au surmenage corporel nécessite l'abolition des masses, et la dystrophie myocardique neurogène nécessite une aide psychologique de haute qualité et des médicaments sédatifs.

Les dystrophies myocardiques infectieuses nécessitent un traitement antibactérien et l'élimination du foyer d'une infection. Avec l'amygdalite, les amygdales doivent être éliminées dans l'intervalle froid, dans tous les autres cas, il n'y a pas d'impact du traitement.

26f29f138f986d183ef3c1ee892d4165 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

Les dystrophies alcooliques peuvent être traitées très lentement, le cours dure plusieurs mois et généralement des années. Une condition préalable est un rejet total de l'utilisation de tout type d'alcool.

Réduction significative du poids - signe d'une aide entérale alternative (par voie orale) en introduisant des médias traditionnels riches en calories:

Prévision

La dystrophie myocardique du tissu cardiaque coronaire est prise en compte comme traitable dans les première et deuxième phases de la croissance des modifications pathologiques. Lorsque les violations préjudiciables sont devenues irréversibles et ont conduit à une conséquence telle qu'une insuffisance cardiaque coronarienne, le pronostic pour les personnes atteintes sera probablement défavorable. Une maladie évolutive entraîne une incapacité et un type extrême de maladie se caractérise par un prix de mortalité excessif. Les gens ne vivent pas plus de deux ans, même avec un traitement approprié.

Les processus dystrophiques dans le myocarde exigent une réponse au bon moment. Tout symptôme suspect lié à la situation du muscle coronarien ne doit pas être ignoré. Ce physique remplit une fonction essentielle pour la mise en œuvre de tous les processus de la vie, et par la suite il doit être particulièrement protégé. Beaucoup dépend de l'individu lui-même, il peut arrêter la croissance de la pathologie ou réduire le risque de problèmes supplémentaires. Ce n'est que par des efforts conjoints que le médecin et la personne affectée peuvent parvenir à traiter une maladie quelconque.

La dystrophie myocardique pourrait être complètement rétablie si le déclencheur de la maladie est traitable et si le traitement est effectué plus tôt que l'insuffisance coronarienne extrême ne semble.

Dans le cas d'un type extrême de perturbation du débit cardiaque, le pronostic est mauvais - les patients meurent en 1 à 2 ans, même pendant le traitement. Sans remède, les malades ne survivent pas à l'année.

La dystrophie myocardique peut survenir dans un type aigu, entraînant rapidement une altération des performances cardiaques et être le déclencheur d'une disparition soudaine (athlètes tout au long ou instantanément après l'entraînement). Dans ce cas, une pénurie d'oxygène se produit dans le myocarde, la composition électrolytique des cellules se modifie et l'excitation via le système conducteur est perturbée - le cœur coronaire s'arrête.

Dystrophie myocardique, symptômes, traitement

Les symptômes de la dystrophie myocardique peuvent être masqués par des indicateurs de la maladie sous-jacente qui a conduit à cette pathologie. Les symptômes suivants sont distingués:

  • fatigue, léthargie, point faible;
  • essoufflement avec un effort corporel mineur;
  • interruptions du travail du cœur coronaire, maux de cœur, palpitations fréquentes;
  • L'ECG révèle des modifications non spécifiques;

Les symptômes de la dystrophie myocardique, qui est provoquée par la thyrotoxicose, sont un stress élevé, une arythmie, une tachycardie.

Si la maladie a commencé à la suite d'une anémie, la personne affectée peut entendre un bruit attributif au-dessus de l'artère pulmonaire et de l'apex du poumon.

Dans le cas de l'apparence de la dystrophie myocardique de la personne affectée chez une personne affectée avec mexidème (lésion inflammatoire de la glande thyroïde), essoufflement, hypotension, bruits cardiaques ennuyeux, indicateurs d'insuffisance cardiaque coronarienne, et un prix du cœur sont célèbres.

Si la dystrophie myocardique est liée à une intoxication alcoolique du corps, une insuffisance cardiaque coronarienne, une tachycardie, des palpitations coronariennes et une augmentation de la dimension coronarienne semblent.

La dystrophie myocardique chez les jeunes peut survenir à la suite du rachitisme, des problèmes de consommation continus, de l'hypervitaminose, des infections virales et des maladies bactériennes. Parfois, cette maladie se développe à un âge précoce en raison d'une surcharge corporelle ou, au contraire, d'un manque d'exercice corporel. De plus, la dystrophie myocardique chez les jeunes est la conséquence d'un empoisonnement, par exemple avec des médicaments. Des cas de maladie infantile sont reconnus et pourraient être liés à des violations de la régulation endocrinienne et neuro-végétative.

Les symptômes les plus importants de la dystrophie myocardique chez les jeunes sont la fatigue, l'essoufflement avec peu d'effort corporel, l'asthénie, l'affaiblissement du son des bruits coronariens.

Actuellement, de nombreuses personnes souffrent de la maladie de la dystrophie myocardique. Tout le monde n'est pas conscient de ce que c'est et des méthodes pour y faire face. La dystrophie myocardique (en abrégé MKD) comprend un groupe de maladies coronariennes qui pourraient être de nature non inflammatoire. Avec la maladie, il y a une baisse de la performance contractile du cœur coronaire, de son excitabilité, de sa conductivité, de son automatisme et d'une violation des processus métaboliques du myocarde.

La dystrophie myocardique du muscle cardiaque coronaire se produit en raison de masses robustes sur le cœur coronaire lors d'un entraînement inapproprié et intensif. De plus, un plan de perte de poids déséquilibré, une brève relaxation, une interruption fixe du sommeil peuvent provoquer l'apparence du MCD. D'autres éléments répandus pour la croissance de la dystrophie myocardique comprennent:

  • maladies infectieuses dans la section d'irritation;
  • amygdalite continue;
  • intoxication du corps (intoxication, alcool, cigarettes, médicaments);
  • joufflu;
  • myxœdème;
  • l'avitaminose;
  • diabète;
  • thyrotoxicose;
  • anémie;
  • radiation;
  • dystrophie musculaire;
  • irritation génitale;
  • la collagénose;
  • l'apparence de la ménopause chez les femmes;
  • surchauffe;
  • manque de potassium dans le corps;
  • Syndrome de Cushing;
  • faim;
  • maintien prolongé sur les mono-régimes;
  • dépôt de sels dans le muscle cardiaque coronaire.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Symptômes de MCD

Les signes de dystrophie myocardique sont le plus souvent observés uniquement avec un effort corporel intense. À la relaxation, la maladie est passive. Les symptômes de MKD peuvent généralement être confondus avec différentes maladies, de sorte que la dystrophie myocardique est un peu difficile à établir et à diagnostiquer au stade principal. Les indicateurs les plus importants de la maladie MKD:

  • douleur thoracique spasmodique ou douloureuse;
  • fatigue;
  • impuissance;
  • état de mélancolie;
  • essoufflement lors du changement de vitesse;
  • point faible;
  • cardiopalmus;
  • douleur au cœur coronaire;
  • interruption du muscle cardiaque coronaire;
  • l'arythmie;
  • souffle systolique au sommet du cœur coronaire;
  • prix cardiaque coronarien progressif.

Dans des cas continus, dystrophie myocardique du cœur coronaire, traitement, symptômes - tout cela prend un caractère fantaisiste. La personne affectée a un essoufflement extrême à la relaxation, une hypertrophie du foie et une apparence d'œdème.

Traitement MKD

Dans la dystrophie myocardique, les symptômes, les causes et le traitement jouent une fonction numéro un. Il est essentiel de demander l'avis d'un fournisseur de soins de santé lorsque les premiers indicateurs apparaissent. Dans ce cas, il y a une probabilité pour une restauration rapide.

Un cardiologue aura la capacité de remédier à un certain nombre de problèmes:

  • établir le déclencheur de la maladie;
  • diagnostic bien chronométré;
  • prescrire un remède satisfaisant.

Cette forme de traitement doit être effectuée dans un hôpital sous la supervision de médecins spécialistes.

Lors de l'utilisation de pour l'assistance, un cardiologue effectuera tout d'abord des lectures sur un électrocardiogramme (ECG), effectuera une échographie du cœur coronaire et donnera des recommandations sur la correction de l'approche commune de la vie. Soyez positif d'introduire un plan de perte de poids équilibré pour relancer le métabolisme régulier, et exclut en outre tout travail corporel. En règle générale, avec une maladie de dystrophie myocardique, la relaxation du matelas n'est tout simplement pas bénéfique.

Ensuite, le médecin procède à un examen des évaluations pour établir les foyers infectieux qui ont provoqué la dystrophie myocardique. Le cas échéant, leur réorganisation est effectuée.

miokardiodistrofija simptomy 1 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

Un remède médicamenteux peut également être indiqué. Très généralement, les médecins prescrivent des médicaments qui rétablissent le métabolisme dans le myocarde: Mexicor et Trimetazidine. Ils ont des résultats antihypoxiques et cytoprotecteurs. Les médicaments sont prescrits à une dose allant jusqu'à deux mois, 1 comprimé 3 fois par jour.

Pour normaliser l'ECG et améliorer le stade de potassium dans le corps, prenez Asparkam ou Panangin, 1 comprimé 3 fois par jour.

Pour calmer le système nerveux, des antipsychotiques et des tranquillisants sont généralement prescrits, par exemple Sonopax, Coaxil.

Il est essentiel de savoir que tout médicament immédiatement avant son utilisation doit être convenu avec votre médecin. Il est essentiel d'observer strictement la posologie bénéfique et les directives de prise de comprimés.

MCD dyshormonal

Dystrophie myocardique dyshormonale - qu'est-ce que c'est?

Traitement

Avec la maladie, la dystrophie myocardique dyshormonale, le traitement est prescrit sous la forme d'idées et de suggestions particulières pour maintenir un mode de vie sain. L'un des rôles essentiels ici est la mobilité:

  • loisir;
  • séances d'entraînement thérapeutiques (6-7 minutes par jour);
  • natation et différentes activités sportives qui ne nécessitent pas une charge lourde.

Chaque matin, vous souhaitez prendre un bain de distinction pendant 10 minutes. Il est essentiel d'examiner un plan de perte de poids, d'exclure la farine, les repas fumés et gras.

Si les stratégies de maintien d'un mode de vie sain ne donnent pas des résultats corrects, les médecins passeront à des médicaments: Belloid, Valerian, Bellataminal. Si vous avez besoin de réduire l'excitabilité du système nerveux, prescrivez des tranquillisants, par exemple «Mebicar». Ce médicament ne déclenche pas de somnolence, n'a pas d'effet sur la réduction de la capacité de travail et n'interfère pas avec la coordination des actions. La dose quotidienne atteint trois comprimés. Si Mebikar est inefficace, il est changé avec un autre médicament.

stroyeniye stenki serdtsa - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

La dystrophie myocardique (myocardiodystrophie; grec mys. Myos muscle kardia dystrophie cardiaque coronarienne, synonyme de dystrophie myocardique) est un ensemble de lésions coronariennes secondaires basées principalement sur la non-inflammation, la tumeur ou la dégénérescence principale (dépôt de produits de synthèse pathologique), problèmes métaboliques et vitalité carence dans le myocarde entraînant une réversibilité dans les premières phases de la croissance de la dystrophie des cardiomyocytes et des cellules du système de conduction cardiaque, qui se manifeste cliniquement par de nombreux problèmes d'exercice cardiaque.

Dans la nomenclature des maladies myocardiques, la période a été lancée pour la première fois par GF Langom (1936), mais pas dans le contenu morphologique restreint de l'idée de «dystrophie» (nécrobiose, gonflement trouble, dégénérescence graisseuse, etc.), cependant comme une idée médicale et physiopathologique plus large qui révèle et met l'accent sur la fonction élémentaire des processus de dystrophie au stade moléculaire (pathobiochimique, pathobiophysique) dans la pathogenèse d'une insuffisance cardiaque coronarienne intentionnelle survenant dans une quantité de maladies, avec

(et surtout) dans les cas où les modifications morphologiques de la place dans le myocarde ne sont généralement pas détectées ou dans la gravité et la nature ne correspondent pas aux problèmes déterminés reconnus. Enseigner à GF Lang la dystrophie myocardique, en particulier sa variante en cas de surmenage du muscle coronarien (dystrophie par hyperfonction), était bien avancé;

des progrès supplémentaires de la science médicale lui ont permis d'affirmer complètement son exactitude et de spécifier les mécanismes de formation d'un déficit de vitalité dans le myocarde aux niveaux subcellulaire et moléculaire. Seule une connaissance insuffisante de cette doctrine peut clarifier le fait incontestable que les maladies appartiennent au groupe des dystrophies myocardiques.

dans la littérature médicale à l'étranger, on parle parfois de «myocardiopathie», qui a été rejetée par GF Langom comme «ne donnant aucune idée de la nature des lésions myocardiques». En russe branché cardiologie, la dystrophie myocardique est prise en compte comme une lésion myocardique secondaire (pour de nombreuses maladies), mais relativement impartiale (dans l’essence de l’évolution pathologique de) étiologie et pathogenèse (les soi-disant cardiomyopathies) et principaux processus dégénératifs dans le myocarde liés au dépôt pathologique dans celui-ci de nombreux produits de synthèse pathologique (avec amylose, hémochromatose, etc.).

Étiologie et pathogenèse. La croissance de la dystrophie myocardique est tout le temps basée principalement sur un décalage entre la dépense de vitalité et les bâtiments fonctionnels du myocarde d'une part et leur restauration sur les différents. Les maladies et les situations pathologiques qui pourraient être à l'origine d'un tel écart, avec un grand nombre d'entre elles, pourraient être systématisées en trois équipes les plus importantes.

Le premier groupe est constitué de maladies et de situations pathologiques au cours desquelles la croissance de la dystrophie myocardique est liée à une baisse de la consommation de substances dans le corps et le myocarde obligatoires pour relancer les bâtiments consommables dans le myocarde, ou d'oxygène, de substrats d'oxydation ou de vitamines nutritionnelles, qui offrent les processus de formation et d'utilisation de la vitalité.

C'est la nature de M. avec une dystrophie alimentaire, une certaine hypovitaminose (par exemple, le béribéri), ​​une entérite avec un syndrome d'absorption intestinale altérée, une insuffisance hépatique (principalement en raison d'une carence en protéines), une anémie, une hypoxémie hypobare (par exemple, avec une maladie des montagnes dans la variante aiguë de l'œdème pulmonaire alpin) et dans différents cas d'hypoxie myocardique (dystrophie myocardique hypoxique), incl.

Vue d'ensemble

Dystrophie myocardique chez les jeunes

  • stress psychologique et émotionnel des jeunes;
  • stress corporel irrationnel;
  • malnutrition;
  • manque de protéines dans le corps;
  • soins inadéquats du jeune;
  • maladies infectieuses à un stade compliqué.

La dystrophie myocardique chez les jeunes n'est tout simplement pas très prononcée et est asymptomatique.Par conséquent, en cas de suspicion de problèmes cardiaques coronariens, vous devez immédiatement demander l'avis d'un spécialiste du cœur.

Si cette maladie a une place, il est préférable de la traiter dans l'enfance, pour pouvoir se débarrasser du danger de croissance supplémentaire du MCD et de son impact néfaste sur le physique des jeunes.

La dystrophie myocardique chez les jeunes se développe généralement au cours de la croissance fœtale. Lors d'une grossesse infructueuse, l'enfant à naître peut, pour de nombreuses causes, connaître une faim aiguë ou continue d'oxygène. Une autre cause de la prévalence des processus dégénératifs est une infection du fœtus dans l'utérus de la mère. Vous pouvez spécifier une autre cause répandue de la croissance du MCD dans l'enfance:

  • sensibilité aux rhumes fréquents et aux maladies virales;
  • détection de l'encéphalopathie périnatale;
  • anémie;
  • mode de vie sédentaire;
  • train extrême;
  • plénitude extrême;
  • dysfonction endocrinienne;
  • intoxication médicamenteuse.

Le plus souvent, c'est ce type de pathologie qui est reconnu comme une dystrophie du ventricule gauche. Ceci est défini par le fait que la majorité de la charge au cours de l'exercice contractile tombe sur cette moitié du cœur coronaire. Les zones du myocarde qui bloquent la partie postérieure du ventricule gauche et de l'oreillette sont particulièrement touchées, en plus de délimiter chaque ventricule.

Manifestations cliniques

Trois équipes de symptômes sont distinguées:

  1. Signes de dystrophie myocardique.
  2. Manifestations de la maladie sous-jacente.
  3. Clinique d'insuffisance cardiaque.

Si des maladies concomitantes sont courantes, l'image médicale peut changer. Avec l'anémie, le métabolisme myocardique souffre si l'hémoglobine est inférieure à 80 g / l. Manifesté par une tachycardie, une douleur thoracique, un essoufflement. Dans la clinique de la thyrotoxicose, le pouls rebondissant, l'essoufflement et le stress excessif du pouls prédominent.

Des problèmes métaboliques hormonaux dans le myocarde se développent avec la ménopause. Ils s'accompagnent de problèmes végétatifs: rougeur du visage, sensation de chaleur, transpiration élevée. La cardiopathie alcoolique se manifeste sous la forme d'un sentiment de manque d'air, prix cardiaque coronarien rapide. La dystrophie du cœur coronaire, qui est survenue vers l'arrière-plan de l'angine de poitrine, se manifeste par des douleurs thoraciques, un essoufflement.

Le mélange des symptômes de la dystrophie et de la maladie la plus importante complique le pronostic médical, nécessite l'utilisation de stratégies d'analyse instrumentales supplémentaires très compliquées.

Traitement et prévention

La période et l'efficacité du traitement par MKD chez les jeunes reposent sur la pathologie de la croissance de la maladie, qui a provoqué la dystrophie myocardique. Le plus souvent, les jeunes se voient prescrire des préparations de sel de potassium et de magnésium. Ces médicaments restaurent les processus métaboliques dans le myocarde, normalisent l'ECG, éliminent les problèmes d'électrolyte mobile, reconstituent le corps en potassium et en magnésium.

Il peut également être possible d'utiliser des sédatifs avec la psychothérapie et l'acupuncture.

anevrizma miokarda posle infarkta 1 1 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

La meilleure prévention de la dystrophie myocardique chez les jeunes est un mode de vie sain et vivant. Par conséquent, il est essentiel de montrer à un tout-petit cela dès son plus jeune âge, afin qu'à la maturité, il puisse simplement adhérer à la vitamine correcte et abandonner les habitudes malsaines.

Tout d'abord, la prévention de la dystrophie myocardique doit consister en le traitement de la maladie vers laquelle elle se manifeste. De plus, les stratégies préventives comprennent:

  • prendre des médicaments dans les limites habituelles;
  • renoncer à l'alcool et fumer;
  • les actions corporelles au jour le jour, mais uniquement à la plus grande des compétences de chaque individu;
  • évitement de l'hypothermie ou de la surchauffe du corps;
  • examen médical deux fois par an;
  • consommer des protéines et des vitamines nutritionnelles;
  • diminution de la consommation de calories. Essayez de ne pas manger de repas rapides;
  • la consommation quotidienne de liquide n'est tout simplement pas inférieure à un litre.

Comment arrêter la pathologie?

Aux premières manifestations de la pathologie - fatigue non motivée, essoufflement, moindre douleur, sensation d'inconfort dans la poitrine, il faut demander l'avis d'un professionnel de la santé. Lors de la confirmation du pronostic, un traitement complet doit être suivi et toutes les suggestions médicales doivent être adoptées sans demande.

Si vous vous conformez à des directives simples, vous pourrez arrêter la pathologie:

  • portent souvent des examens préventifs;
  • protégez-vous du stress, des sentiments désagréables, des résultats dangereux;
  • regarder un mode de rêve et de détente.

Prenez soin de votre bien-être, ne négligez pas les suggestions des médecins. Cela aidera à éviter les sanctions similaires à une attaque coronarienne, un accident vasculaire cérébral, un anévrisme éclaté, une thrombose, une paralysie. La prévention de la maladie vous procurera une vie prolongée, saine et animée.

En règle générale, les modifications dystrophiques du myocarde se produisent dans le contexte de maladies systémiques et de situations pathologiques du corps.

Ainsi, la dystrophie myocardique peut se développer en raison de:

  • Carence en vitamines;
  • Modifications du métabolisme des glucides, des protéines et des graisses (ce qui est typique de l'insuffisance hépatique, de l'urémie, du diabète);
  • Perturbations dans le commerce des électrolytes (diminution ou amélioration du stade physique de potassium et de calcium);
  • Perturbations du système endocrinien (hypothyroïdie, thyrotoxicose, dysfonctionnement de l'hypophyse);
  • Lésions neuromusculaires systémiques (myasthénie grave, myopathie);
  • De divers niveaux d'hypoxie - faim d'oxygène (insuffisance cardiaque pulmonaire ou coronarienne);
  • Intoxications - empoisonnement du corps avec des substances toxiques (intoxication alcoolique, surdose de drogue, empoisonnement avec des toxines en cas d'insuffisance rénale ou hépatique).

La dystrophie myocardique est une maladie vraiment critique nécessitant un traitement rapide.

  • Infections (aiguës ou continuelles);
  • Résultats neurogènes (stress, sympathicotomie).
  • Surtension physique;
  • Anémie

image médicale

Les modifications dystrophiques diffuses dans le myocarde se produisent de manière latente pendant très longtemps, néanmoins, il existe des cas reconnus de disparition soudaine qui se produisent chez les athlètes souffrant de stress corporel aigu.

Les symptômes de la dystrophie peuvent être variés, en fonction de la nature et de la période de la maladie qui l'a provoquée, en plus de la prévalence des lésions myocardiques.

Les plaintes des patients visent les symptômes suivants: inconfort derrière le sternum, douleur ennuyeuse dans le cœur coronaire, palpitations, essoufflement, fatigue. Cette affection est caractérisée par des modifications de la capacité de contraction du muscle cardiaque coronaire, ce qui provoque un poumon et, rarement, un type moyen d'insuffisance cardiaque coronarienne.

Les patients ressentent vraiment une douleur ennuyeuse dans le cœur coronaire, un essoufflement, de la fatigue

Dans la croissance de la dystrophie myocardique, il est courant de distinguer 3 phases:

  1. Neurofonctionnel (sans écarts par rapport à la norme, mais avec l'existence de lésions métaboliques);
  2. Échange-structurel (avec des indicateurs de modifications myocardiques);
  3. Stade de l'insuffisance coronaire (avec des modifications prononcées dans la construction, en plus des capacités du muscle cardiaque coronaire).

Le pronostic de la dystrophie myocardique est toujours uniquement un ajout au pronostic le plus important. Dans les cas où il existe des indicateurs clairs de dystrophie myocardique, néanmoins, le déclencheur qui les a provoqués n'est pas clair, une recherche intensive de la maladie sous-jacente est essentielle.

En utilisant le pronostic de la «dystrophie myocardique», vous découvrirez ce qui a provoqué cette maladie

Le pronostic différentiel de la dystrophie myocardique est généralement réalisé avec une myocardite, une myocardite ou une cardiosclérose athéroscléreuse, une coronaropathie, une névrose. Un pronostic correct est généralement fait en éliminant les maladies coronariennes potentielles. Le critère le plus important qui permet de dire que la dystrophie myocardique s'est développée est l'identification de son déclencheur.

thérapies

Il est généralement admis que la dystrophie myocardique est réversible. Le traitement de cette maladie est dû à l'influence sur les modifications des processus métaboliques, l'insuffisance coronarienne, les processus de conduction.

Par conséquent, les médicaments qui ont un effet sur le métabolisme des électrolytes sont largement utilisés. En règle générale, c'est l'utilisation de sels de potassium, de magnésium et de vitamines B et B6 nutritionnelles phosphorylées.

Récemment, l'utilisation d'hormones anabolisantes a changé de style, ce qui a prouvé son efficacité explicite dans les problèmes de métabolisme des protéines et de vitamine du muscle coronarien.

Ce groupe de médicaments comprend la méthandrosténolone, la pyridine (orotate de potassium), en plus des mononucléotides de purine (inoside, riboxine), AMP, ATP.

Parfois, en présence de manifestations d'insuffisance coronaire latente ou manifeste, il est conseillé d'utiliser des glycosides cardiaques. Dans ce cas, le traitement des troubles du rythme cardiaque coronarien est effectué conformément aux directives de base.

miokardiodistrofija1 - Symptômes de la dystrophie myocardique et traitement de la maladie

La visite systématique des sanatoriums médicaux spécialisés dans le traitement des maladies coronariennes et vasculaires est d'une grande importance dans le traitement et la prévention de la dystrophie myocardique. Les eaux minérales, avec une teneur excessive en potassium, calcium, magnésium, en plus de différents composants obligatoires, peuvent compenser le déséquilibre biochimique dans le corps, restaurer le métabolisme des électrolytes.

Les entraînements de physiothérapie améliorent en outre la résistance myocardique pour accentuer et, ainsi, améliorer la performance contractile du muscle cardiaque coronaire. En ce qui concerne les procédures physiothérapeutiques, leur utilisation en cas de dystrophie myocardique nécessite un avertissement gentil, et est par la suite prescrite uniquement pour des indications particulières à une personne.

Idées générales

La dystrophie myocardique est un dommage au muscle cardiaque coronarien, qui est apparu à la suite de problèmes métaboliques. Un tel dysfonctionnement des processus métaboliques (métaboliques) entraîne des dommages à la construction et une perturbation des cellules musculaires, car il se propage à tout son étage. En conséquence, la contractilité du cœur coronaire est considérablement diminuée.

Le deuxième titre de la maladie est la dystrophie myocardique (ce même muscle cardiaque coronaire). En raison du fait qu'il y a une dégénérescence des cellules - les myocytes - et des bâtiments du système conducteur, les capacités du myocarde sont perturbées. En plus de la contractilité, c'est l'excitabilité, la conduction et l'automatisme. Fondamentalement, la maladie est caractérisée comme secondaire, c'est-à-dire résultant de toute violation.

La maladie nécessite non seulement un traitement, mais également une attention particulière au corps pour des fonctions préventives. Il faut reconnaître qu'une telle maladie ne peut cesser de soulager l'irritation, car la maladie est de nature non inflammatoire et, avec une perspective superficielle du choix, peut entraîner une incapacité totale.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic