Cardiopathie congénitale chez un fœtus treatment Traitement cardiaque

La grossesse elle-même est une période extrêmement difficile dans la vie d'une femme. Il est encore plus difficile de porter un bébé lorsque la femme enceinte sait qu'elle a une maladie cardiaque congénitale.

Malheureusement, les statistiques sont inexorables - plus de 75% des enfants nés avec des malformations cardiaques congénitales meurent, n'atteignant généralement pas l'âge de six mois. Les médecins ajoutent du carburant au feu. Après avoir diagnostiqué une maladie cardiaque, ils disent immédiatement que l'enfant ne survivra pas, quelle que soit la gravité de la violation!

Notre consultante, responsable de la périnatalité CardiolDépartement d'ogie du Centre de chirurgie cardiovasculaire. AN Bakuleva, MD Elena Dmitrievna BESPALOVA pense différemment: «La détection en temps opportun des maladies cardiaques, la préparation du futur bébé à l'accouchement et l'opération à venir lui sauveront la vie, et dans 90% des cas se débarrasser de cette maladie pour toujours!

Dans notre pays, il est à la mode de faire du sport, de bien manger et, dernièrement, il a été très honorable d'accorder une attention particulière à votre santé. Mais, malheureusement, la planification de la grossesse ne prend toujours pas sa place dans cette liste particulière de popularité. Mais c'est précisément de la «non-aléatoire de la conception» que dépend la santé des futurs bébés.

Quelle en est la raison? Tout d'abord, avec le fait que la formation du cœur se produit à la 6-8e semaine de grossesse, c'est-à-dire lorsque la femme elle-même ne soupçonne même pas qu'elle deviendra bientôt une mère. Le point le plus important est la cinquième semaine de grossesse, responsable des processus de séparation des différentes structures et départements du cœur.

Une femme qui planifie sa grossesse quelques mois avant l'événement à venir exclut de son régime tout ce qui pourrait nuire à son bébé à naître - certains médicaments, cigarettes, alcool - elle essaie de minimiser le risque de contracter des ARVI ou des ARI - ce sont les infections courantes les plus dangereuses au cours des dix premières semaines de grossesse. Ainsi, cette mère a une chance de donner naissance à un bébé complètement sain et fort.

Malheureusement, aucun de nous n'est à l'abri de la naissance d'un bébé atteint d'une maladie cardiaque congénitale. Mais il y a des femmes pour qui chaque grossesse est une sorte de loterie: et si vous avez de la chance et que le bébé naît en bonne santé? Quels sont les facteurs de risque?

- La famille a des parents souffrant de malformations cardiaques. La probabilité qu'elle se reproduise chez un enfant est plutôt élevée. Si de telles violations étaient observées chez la mère, la probabilité de transmettre de mauvais gènes au bébé est 5 à 7 fois plus élevée que si le père avait une maladie cardiaque.

- La présence chez une femme d'enfants atteints d'une cardiopathie congénitale. S'il y a des facteurs qui ont causé cette maladie qui n'ont pas été résolus, il y a un risque de répétition.

- Maladies chroniques de la mère. L'un des plus dangereux dans ce cas est le diabète sucré insulino-dépendant (diabète de type 33). Terrible n'est pas seulement la probabilité de défauts, mais aussi l'issue de la grossesse elle-même. Dans la seconde moitié de la grossesse, l'état de la femme s'aggrave en raison de sa maladie sous-jacente. Le plus souvent, cela conduit au fait que la femme enceinte doit être livrée plus tôt (parfois à la rd semaine).

- Exposition à des facteurs externes - contact avec des produits chimiques, conditions environnementales défavorables, rayons X. Ainsi, il est à noter que chez les femmes peintres, la probabilité d'avoir des enfants présentant une variété de défauts, y compris le cœur, est extrêmement élevée. Même s'ils arrêtent de travailler à l'avance, cette probabilité demeure. Et dans le cas des rayons X - une action unique suffit, surtout si la procédure est effectuée avant la 8e semaine de grossesse.

- Prendre certains médicaments - antibiotiques, tranquillisants, antiviraux - en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse. Je voudrais particulièrement souligner les femmes qui ont été traitées pour l'infertilité pendant une longue période ou qui ont opté pour une fécondation in vitro. Ces femmes prennent beaucoup de médicaments - antiviraux et hormonaux. Et cela peut avoir un effet indésirable sur le déroulement de la grossesse et la santé du bébé à naître, même après l'arrêt du traitement médicamenteux.

- La présence d'une infection chez une femme - cytomégalovirus, ureaplasmose, leucoplasmose, virus de l'herpès, virus Coxsackie. C'est l'un des facteurs les plus dangereux, car une femme peut être porteuse de ces infections pendant longtemps sans le savoir. En règle générale, soit ils ne se manifestent d'aucune manière, soit leurs symptômes sont très généraux et ne peuvent être détectés qu'à l'aide de tests spéciaux.

De plus, il existe des centaines de milliers de virus. Il est tout simplement impossible d'exclure la présence de toutes les femmes dans le corps d'une femme. Tels, par exemple, incluent le virus Coxsackie, qui a de nombreuses options - les femmes ne sont pas examinées pour cela dans les consultations de routine. Mais parfois, c'est à cause de lui que la grossesse se termine très mal.

Les infections virales deviennent la cause de malformations extrêmement graves. Cela est dû au fait qu'ils sont capables d'agir sur l'une des périodes critiques de la formation du cœur - la période de différenciation cellulaire - qui conduit à de graves troubles anatomiques de sa structure. Ainsi, chez trois femmes enceintes sur quatre qui n'ont pas traité d'infections latentes, une hypoplasie (sous-développement) des parties gauches du cœur fœtal est observée. Ce défaut réduit la qualité de vie du bébé, et même un grand nombre d'opérations ne prolongent que brièvement la vie de l'enfant.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Diagnostics

L'une des composantes du traitement réussi des malformations cardiaques est l'étude de tout le fond de cette maladie avant la naissance du bébé. Il existe des indicateurs indirects de la possibilité de développer une maladie cardiaque pendant la grossesse: retard de croissance fœtale, hydropisie fœtale, présence d'une artère dans le cordon ombilical (normalement il devrait y en avoir deux). Toutes ces violations sont une bonne raison de subir des examens supplémentaires.

La présence ou l'absence de cardiopathie congénitale chez le fœtus ne peut être déterminée que par ultrasons. En utilisant des méthodes de diagnostic modernes, cela peut être fait très tôt, à partir de la 14-15e semaine de grossesse.

Si ce n'est pas possible, assurez-vous d'examiner à 18-20 semaines. Pendant cette période, vous pouvez retrouver absolument toutes les pathologies cardiaques connues. Il est très important que l'échographie soit approfondie et précise, le médecin doit pouvoir regarder le cœur et savoir à quoi faire attention.

Si la cardiopathie congénitale du bébé est confirmée, ne manquez en aucun cas une échographie aux derniers stades de la grossesse. Cet examen nous permet de comprendre si le myocarde se contracte bien ou mal, s'il y a du liquide dans le péricarde - tous ces changements fonctionnels sont des manifestations d'une infection intra-utérine.

Ils peuvent être corrigés médicalement avant l'accouchement à l'aide des médicaments les plus courants - actavigil ou carillons - médicaments qui améliorent l'apport d'oxygène. Cette thérapie est utilisée pour la manifestation de toute infection intra-utérine, la détection d'une hypoxie ou d'un retard de développement, et traite les troubles du rythme hypoxiques (associés à un manque d'oxygène).

À un stade ultérieur de la grossesse - 33 à 34 semaines - une échocardiographie est prescrite à une femme enceinte. Il est nécessaire pour comprendre l'état de l'anatomie du défaut au moment de la naissance.

Certaines malformations cardiaques sont associées à des maladies associées à des dégradations chromosomiques - dans de tels cas, la procédure de caryotypage génétique est nécessaire. Il s'agit d'une procédure invasive visant à examiner les cellules fœtales et n'est utilisée que dans des cas exceptionnels. Ainsi, la forme complète des communications auriculo-vén-triculaires est l'une des violations les plus graves de l'anatomie des valvules cardiaques, dans 50% des cas, elle est associée à la maladie de Down.

Quelle est la prévision

Ainsi, un diagnostic terrible a été confirmé: le futur bébé a une malformation cardiaque. Que vaut-il la peine de préparer davantage? Plus de 100 malformations cardiaques différentes sont connues de l'homme du métier. Parmi eux, il y a des défauts favorables, c'est-à-dire ceux qui peuvent être opérés. Ces anomalies comprennent le canal artériel ouvert (la communication normale entre l'aorte et l'artère pulmonaire doit se fermer immédiatement après la naissance du bébé), des anomalies des septa auriculaires et interventriculaires (ouvertures dans le septum du cœur), des modifications mineures des valves cardiaques .

Parfois, ils sont si insignifiants qu'ils ne nécessitent aucune intervention chirurgicale - seulement une surveillance plus étroite par un médecin. Ces défauts ne perturbent pas le fonctionnement normal du cœur et se ferment souvent spontanément au cours de la première année de vie. Si un cardiologist suggère que ces défauts peuvent entraîner une insuffisance cardiaque au fil du temps, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Du point de vue des chirurgiens cardiaques, ils ne sont pas classés comme complexes et leur technique est bien développée. Il existe des malformations cardiaques plus complexes et plus graves, par exemple une violation de la structure et de l'emplacement des principaux vaisseaux sanguins ou des modifications importantes de la structure des valves cardiaques. Le résultat de l'opération dans ce cas dépend des caractéristiques de la maladie - le même défaut peut avoir plusieurs variations anatomiques - et également de la rapidité avec laquelle les violations de l'anatomie du cœur ont été détectées, si le bébé a été rapidement livré à une clinique spécialisée . Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire dans les premiers jours ou même les heures après la naissance du bébé.

Il existe un groupe de malformations dites indésirables lorsque la chirurgie est impossible et que la probabilité d'une issue fatale pour un bébé est élevée. Dans de tels cas, les femmes ont la possibilité d'être examinées et ensuite de faire un choix plus équilibré - interrompre la grossesse ou la garder.

En attente d'un miracle

Interprétation des résultats: norme et pathologie

Sur une échographie cardiaque, vous pouvez voir en temps réel:

  • chambres (ventricule droit et gauche, oreillette droite et gauche);
  • septum interventriculaire et interauriculaire;
  • parois cardiaques;
  • valves (artères mitrale, tricuspide, aortique et pulmonaire);
  • péricarde et cavité péricardique;
  • gros vaisseaux, y compris les vaisseaux coronaires;
  • vitesse et rythme des contractions;
  • circulation sanguine dans le cœur et les vaisseaux sanguins (en utilisant l'effet Doppler), etc.

L'épaisseur des parois et du septum interventriculaire (MJP), le diamètre des gros vaisseaux, la taille de chaque chambre à systole (CSD) et diastole (CDD) sont mesurés, leur volume est calculé. En utilisant la dopplerographie, la vitesse du flux sanguin, le volume sanguin dans la systole et la diastole, la fraction d'éjection (RF) est déterminée.

En conclusion, le médecin décrit toutes les données obtenues, indique la présence de changements:

  • défaut du septum, appareil à valve;
  • obstruction des vaisseaux sanguins, ischémie myocardique, tissu cicatriciel;
  • lésions tissulaires inflammatoires (myocardite, péricardite);
  • la présence de liquide dans la cavité péricardique;
  • dysfonctionnement des valves;
  • congestion (décompensation du muscle cardiaque);
  • l'arythmie;
  • hypertrophie myocardique avec hypertension;
  • rétrécissement de l'aorte, etc.

Le diagnostic est fait par un cardiologist sur la base des résultats et du tableau clinique de la maladie.

Le cœur fœtal a des caractéristiques structurelles qui peuvent être vues à l'échographie. Normalement, comme les poumons fœtaux ne fonctionnent pas dans le septum interauriculaire, il existe une fenêtre ovale à travers laquelle le sang est partiellement évacué dans l'oreillette gauche. Il grossit après l'ouverture des poumons, c'est-à-dire la naissance d'un enfant, ainsi que le canal de Batalov, qui relie le tronc pulmonaire à l'aorte.

Le tissu cardiaque est également examiné. Par exemple, une augmentation de l'échogénicité de l'endocarde se produit avec la fibroélastose, un amincissement du myocarde indique une anomalie d'Ulya et un épaississement de la cardiomyopathie. Dans le myocarde, la détection de formations hyperéchogènes (rhabdomyomes) est possible. Parfois, il y a une augmentation de l'échogénicité dans le septum interventriculaire, cela peut être un phénomène temporaire provoqué par le dépôt de sels de calcium, mais peut également indiquer le syndrome de Down.

Les prix de l'échographie cardiaque à Moscou varient de 1500 à 3000 roubles. Il s'agit d'une méthode informative et, surtout, sûre pour l'étude des pathologies pendant la grossesse. Selon les experts, l'échographie permet d'identifier la pathologie, de choisir des tactiques de traitement et de contrôler son efficacité.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic