Test sanguin pour l'hormone stimulant la thyroïde

La thyrotropine (TSH) fait référence aux glycoprotéines, produites par l'hypophyse, ses récepteurs sont situés à la surface de l'épithélium thyroïdien. L'hormone est impliquée dans presque tous les processus de base du corps. La relation qui existe entre le système hypothalamo-hypophysaire et la glande thyroïde régule la production et l'activité de la thyrotropine et des hormones thyroïdiennes (T3 et T4). Le taux de TSH chez les femmes fluctue en fonction de l'heure de la journée, de l'âge et sous l'influence de facteurs spéciaux, tels que la grossesse.

qcpbjd - 11

Fonctions et signification de la thyrotropine dans le corps féminin

Avec une diminution de la concentration de T3 et T4 dans la circulation sanguine, l'hypothalamus compensatoire augmente la synthèse de thyréolibérine, ce qui déclenche l'hypersécrétion de TSH, qui, à son tour, agit dans le sens opposé. Une grande quantité d'hormones thyroïdiennes amène l'hypothalamus à sécréter de la thyrostatine, ce qui abaisse la teneur en TSH. Ce mécanisme de rétroaction est capable de normaliser le travail des glandes endocrines.

Les fluctuations quotidiennes de TSH sont prises en compte lors de la réussite des tests. Une augmentation de l'hormone est enregistrée jusqu'à 6-8 heures du matin, le pic tombe à 2-4 heures du matin, ses valeurs minimales sont déterminées à 18 heures. L'insomnie, le travail de nuit perturbe le rythme de la production d'hormones. La synthèse de la thyrotropine change également pendant la grossesse. Par exemple, au premier trimestre, il diminue considérablement, puis augmente progressivement. Ensuite, il revient à son état d'origine.

TSH, avec T3 et T4, sont impliqués dans la création d'un fond hormonal normal dans le corps féminin. Les écarts par rapport au niveau admissible de l'hormone provoquent un dysfonctionnement du travail des organes et des systèmes internes. Chez les femmes, TSH remplit les fonctions les plus importantes:

  • Régule le métabolisme, en particulier la synthèse des hormones thyroïdiennes, ce qui en fait l'une des principales hormones du système des glandes endocrines.
  • Responsable du fonctionnement du système reproducteur, de la régulation de la production de globules rouges et du flux sanguin normal. En d'autres termes, pour la possibilité de conception, qui peut ne pas se produire en raison de règles irrégulières, un manque de libido.
  • Participe à la création de conditions favorables à la conception pendant la FIV.
  • Supprime l'instabilité psycho-émotionnelle.
  • Stimule le système immunitaire, accélère la production de vitamine A par le foie, un puissant antioxydant, élimine les radicaux libres du corps, ralentit le vieillissement cellulaire et rajeunit le corps.
  • Permet d'éliminer l'excès de cholestérol, empêchant la sténose vasculaire par les plaques athéroscléreuses.
  • Sature tous les tissus du corps en oxygène, assure leur développement et leurs fonctions normales.
  • Il garantit le niveau d'iode nécessaire aux cellules, ce qui permet la formation normale de phagocytes dans le corps, détruisant les corps étrangers et les microbes qui sont entrés dans le sang.
  • Favorise la croissance osseuse améliorée en bloquant les ostéoclastes, cellules qui peuvent déclencher l'ostéoporose.
  • Montre une activité antitumorale.
  • Participe au transfert d'informations génétiques codées.

L'hormone stimulant la thyroïde peut remplir ces fonctions en raison de sa capacité à stimuler la pompe à iode agissant dans le corps humain. Il accélère l'apport d'iode aux glandulocytes - cellules glandulaires qui régulent la libération d'hormones iodées dans le sang.

Rôle de l'hormone pendant la grossesse

Après la conception, les changements nécessaires se produisent dans le corps de la femme pour assurer le succès du portage du fœtus et son développement normal. Tout le travail du système endocrinien est subordonné à ce processus et le fond hormonal change constamment en fonction des besoins du fœtus, ce qui est la norme pour une femme enceinte.

tsena opredeleniya à k tpo v chastnyh laboratoriy 1 - 13

Mais parfois, le système de la glande endocrine échoue. Et c'est l'analyse TSH qui permet de le constater. De plus, un test sanguin de l'hormone TSH pendant la grossesse permet au médecin de contrôler et de corriger les écarts survenus. Comment les niveaux d'hormones changent:

  • Dans les premiers stades de la naissance d'un enfant, la concentration d'hCG est élevée.Par conséquent, le taux de TSH pendant la grossesse au 1er trimestre est beaucoup plus faible que d'habitude.
  • De 10 à 13 semaines, l'hCG diminue, respectivement, la TSH augmente à ce moment.
  • Avec une augmentation du terme, la concentration d'oestrogènes augmente, ce qui, dans le contexte d'une baisse de la gonadotrophine chorionique, augmente également la thyrotropine.
  • Au 2ème trimestre, une augmentation régulière de la TSH commence, qui se poursuit jusqu'à l'accouchement.

Un médecin expérimenté appréciera la nécessité de contrôler la TSH lors de la planification d'une grossesse, car le fonctionnement incorrect des glandes endocrines entraîne l'incapacité de tomber enceinte et des problèmes pour porter un enfant. Une étude sur l'hormone stimulant la thyroïde chez la femme aide à identifier les causes de la pathologie et à sélectionner un traitement médicamenteux.

Indications à la nomination d'une analyse pour TSH

Les femmes sont testées pour la thyrotropine dans un certain nombre de cas:

  • lorsqu'il y a une augmentation de la taille de la glande thyroïde ou que la glande est enlevée,
    en cas de surpoids, d'infertilité, d'aménorrhée, de troubles menstruels,
  • la présence de signes de déséquilibre hormonal, de taux élevés de prolactine,
  • au stade de la planification de la grossesse, lors de la première grossesse à l'âge de 30 à 35 ans, à une période de 12 semaines, afin d'éliminer le risque de fausse couche,
  • après l'accouchement avec suspicion de dysfonctionnement thyroïdien,
  • en cas de diagnostic de maladies du système biliaire, de diabète sucré, d'autres conséquences de troubles métaboliques,
  • en cas de détection de symptômes d'instabilité du système nerveux (irritabilité, fatigue, insomnie), troubles du rythme cardiaque, dépression.

Des études sur le fond hormonal d'une femme sont menées régulièrement comme prescrit par un médecin pendant les périodes de changements hormonaux dans le corps pendant la formation d'un cycle mensuel, avec le début de la ménopause (après 40 ans), lorsque des taux hormonaux élevés sont dangereux pour la thyroïde dysfonctionnement. Il est recommandé de vérifier périodiquement le taux de TSH et d'hormones thyroïdiennes pendant la période postménopausique après 60 ans (avec une ménopause précoce après 50 ans).

Types d'analyses

Les femmes enceintes, conformément aux indications, se voient attribuer un ensemble de tests qui doivent être effectués:

  • Test de la teneur en thyrotropine (sous la forme que l'on peut appeler TSH, il est préférable d'utiliser les systèmes de test les plus sensibles pour la recherche).
  • Gratuit T3 - T4.
  • HCG est un indicateur du développement réussi de la grossesse.
  • ATTG - anticorps contre la thyroglobuline, dont l'apparition indique une pathologie thyroïdienne.
  • AT rTTG - AT (autoanticorps) aux récepteurs TSH, qui indiquent des problèmes immunitaires.

Parfois, il est également recommandé de donner des anticorps anti-TPO (thyroïde peroxydase), qui apparaissent dans les problèmes auto-immunes, et TPT (hormone de libération hypothalamique responsable de la prolactine) pour clarifier le diagnostic. La prolactine et la TSH sont liées par l'hypophyse et les taux de prolactine affectent l'activation de la lactation, la durée de l'allaitement et la régulation de la menstruation (ovulation).

sntitovidna jleza normalen i uvelichen razmer 1 - 15

Préparation à la recherche

Le sang pour l'analyse TSH est prélevé dans une veine. Préparez-vous soigneusement à la livraison, car toute petite chose peut affecter le résultat. Le niveau de l'hormone n'est pas associé à la phase de menstruation, vous pouvez donc prélever un échantillon n'importe quel jour du cycle. Préparation étape par étape:

  • Le sang en laboratoire est prélevé à jeun, 8 heures avant l'étude, la nourriture est interdite, seule l'eau est autorisée.
  • Il est interdit de fumer et de boire de l'alcool deux jours avant le prélèvement sanguin.
  • Vous ne pouvez pas prendre de médicaments, aucun médicament nécessitant un traitement continu, vous devez en avertir votre médecin à l'avance.

Même si toutes les conditions sont réunies, des inexactitudes dans l'interprétation des analyses sont possibles. Ainsi, dans chaque laboratoire, des valeurs de référence sont indiquées dans le formulaire de comparaison des indicateurs obtenus avec la norme.

Taux de contenu TSH chez les femmes en fonction de l'âge

La concentration de TSH dans le sang dépend directement de l'âge de la femme. Les valeurs normales moyennes en chiffres sont présentées dans le tableau.

L'âge de la femmeNorme en unités internationales (UI / L, miel / L, μM / ml)
14 - 25 ans0,6 à 4,5 μm / ml
25 - 40 ans0,4 à 4,0 μm / ml
40 - 60 ans0,2 à 3,5 μm / ml
Après les années 601,0 à 10 μm / ml
Pendant la planification de la grossesse0,4 à 4,0 μm / ml
Norme en position0,1 à 3,5 μm / ml

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Taux de TSH pendant la grossesse

Le taux de thyrotropine est déterminé lors de l'inscription de la femme enceinte à la clinique prénatale. Les femmes enceintes qui ont eu des problèmes de glande thyroïde lors d'une grossesse précédente doivent faire particulièrement attention à une telle analyse, car c'est la TSH qui vous permet d'avoir une vue d'ensemble de l'état de la glande thyroïde. Vous devriez y penser même au stade de la planification familiale.

Tableau des normes par semaine:

SemaineIndicateurs de la norme
Jusqu'à 13 semaines0,1 à 2,0 mUI / L
Deuxième trimestre - de 14 à 27 semaines incluses0,3 à 2,8 mUI / L
Troisième - de 28 à 40 semaines ou accouchement0,4 à 3,5 mUI / L

Les principales raisons de l'augmentation des taux de thyrotropine

Lorsque la TSH est élevée pendant la grossesse, cela peut être dû à l'influence d'un certain nombre de facteurs. La cause la plus fréquente est un faible taux d'hormones iodées ou une résistance aux hormones iodées. Cependant, des anomalies psychosomatiques provoquent parfois une hypersécrétion de TSH. Une thyrotropine élevée est observée avec des problèmes de fonctionnement de l'hypothalamus et de l'hypophyse. L'effort physique, le stress, les mauvaises habitudes déstabilisent les hormones. La pathologie des reins (hémodialyse) et des glandes surrénales est également la raison pour laquelle la TSH est surestimée. Les facteurs provoquants comprennent l'intoxication aux sels de plomb, la cholécystectomie, la toxicose prénatale et les particularités de la pharmacothérapie.

Les causes et les conséquences d'une TSH élevée chez les femmes peuvent être très graves:

  • Processus tumoraux avec métastases, qui donnent une augmentation de la synthèse de la thyrotropine.
  • Pathologies somatiques métaboliques, dystrophiques, inflammatoires sévères, provoquant un taux élevé de TSH.
  • Manque d'iode, provoquant un déséquilibre hormonal dans le corps d'une fille, d'une fille, d'une femme.
  • Maladies génétiques, dont un signe est l'hyper demande du corps en iode.

Facteurs de réduction du niveau de TSH dans le corps d'une femme

Les faibles niveaux de thyrotropine peuvent être dus aux éléments suivants: autoimmunnyy tireoidit 1 - 17

  • hyperthyroïdie (si la TSH est proche de zéro, on parle de thyrotoxicose).
  • malnutrition des organes du système hypophyso-hypothalamique,
  • régimes hypocaloriques, jeûne,
  • situation d'hyper stress,
  • thérapie médicamenteuse,
  • problèmes mentaux
  • Maladie de Graves
  • nécrose post-partum de l'hypophyse,
  • tumeurs ou nœuds de la glande thyroïde.

Quel est le danger de modifier le niveau de TSH pendant la grossesse pour le fœtus

L'hypothyroïdie, comme en témoigne un taux de TSH anormalement élevé, est une menace directe pour l'enfant à naître. Le risque d'impact négatif est le plus élevé au cours des premières semaines du trimestre. C'est pendant cette période que tous les organes du bébé à naître se forment. Une perturbation de l'équilibre hormonal peut entraîner de graves conséquences pathologiques, notamment:

  • maladies génétiques,
  • malformations du cœur et d'autres organes internes,
  • hypoxie et anémie de l'embryon avec déviations du développement mental et mental,
  • malnutrition foetale,
  • fausse couche spontanée, décollement placentaire,
  • la naissance d'un enfant immobile.

vospalenie shhitovidnoy zhelezy 1 - 19Contrairement à une surabondance de TSH, son faible niveau ne menace pas la mère et le fœtus aux premiers stades. À 16 semaines, la TSH se normalise sans effort supplémentaire. Mais sa diminution persistante à la suite d'une pathologie de la glande thyroïde ou de l'hypothalamus-hypophyse conduit à l'activation de T3 - T4, à la croissance de la glande, aux phénomènes de thyrotoxicose. Chez certaines femmes (3%), cette symptomatologie conduit à la diffusion d'anticorps pathogènes à travers le placenta et au développement d'une thyrotoxicose intra-utérine. Et il menace la formation d'une pathologie de l'appareil visuel, des palpitations, de l'hyperexcitabilité, de la malnutrition fœtale. Pour la mère elle-même, une diminution de la TSH menace d'un accouchement difficile.

Comment ramener le niveau d'hormones à la normale?

Les données sur la concentration de l'hormone dans le sang sont analysées par le médecin. La correction de la TSH nécessite une approche intégrée, qui comprend l'étude du système cardiovasculaire, l'analyse des médicaments pris et l'exclusion de la pathologie auto-immune. L'interférence avec la glande thyroïde peut être thérapeutique ou chirurgicale. La décision sur le choix de la correction est strictement individuelle et elle est prise par le médecin. Le traitement dépend de la cause de la pathologie, de l'état général du patient. Les mesures thérapeutiques normalisent la quantité d'iode dans le corps et soulagent les symptômes de la pathologie.

Le traitement implique:

  • une bonne nutrition (contrôle de l'iode),
  • paix psycho-émotionnelle complète,
  • thérapie sédative.

Avoir une chirurgie pour enlever votre thyroïde signifie une thérapie de remplacement hormonal à vie. Après avoir corrigé le taux d'hormones, le patient est inscrit au dispensaire, surveillé et régulièrement examiné afin de maintenir la qualité de vie.

Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologist Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il a travaillé comme un cardiologist dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation cardiaque, de décodage de l'ECG, de tests fonctionnels, d'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux symposiums médicaux et ateliers pour médecins - familles, thérapeutes et cardiologists. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il suit régulièrement les nouvelles publications des journaux européens et américains cardiology revues, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des cardiolcongrès ogy.

Detonic