Les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes de premiers secours

Causes de l'infarctus du myocarde chez les hommes:

  1. Athérosclérose L'hérédité chargée est importante. Des plaques de cholestérol se déposent sur les parois vasculaires, rétrécissant leur lumière. Le muscle cardiaque ressent une carence en oxygène, qui se manifeste sous la forme d'une douleur cardiaque aiguë - angine de poitrine. Ces douleurs ne peuvent être tolérées: si elles durent très longtemps, la partie du myocarde, qui manque d'oxygène, commence à mourir. La nitroglycérine est utilisée pour soulager la douleur.
  2. Quelles sont les autres causes d'une crise cardiaque chez les hommes? Dans le contexte d'une pression artérielle élevée stable - pression artérielle, augmentation de la viscosité du sang et formation d'un caillot sanguin, obstruant la lumière du vaisseau alimentant le myocarde.
  3. Long spasme des artères coronaires contre le stress prolongé ou les charges lourdes.
  4. Serrer le vaisseau d'alimentation pendant la chirurgie ou la manipulation.

Le mécanisme de développement du processus pathologique est associé à la stratification de la plaque de cholestérol, accompagnée de saignements. Si le saignement est localisé à l'intérieur de la plaque et s'organise en un caillot sanguin, cela ne provoque pas toujours de nécrose, mais aggrave le cours de la cardiopathie ischémique.

Une maladie beaucoup plus grave survient si un caillot de sang se forme dans la lumière du vaisseau et le bloque complètement. Cela se produit généralement sous l'influence de certains facteurs externes ou internes: le stress, une forte augmentation de la pression artérielle, etc. Avec un tel thrombus, l'IM est garanti de se développer.

La cause la plus fréquente de cette affection est une altération de la circulation dans les vaisseaux coronaires, qui peut être causée par l'athérosclérose. Les plaques conduisent à la déformation des parois des vaisseaux sanguins ou à leur destruction, il y a une thrombose, un vasospasme. Avec un manque d'oxygène et de nutriments, certaines sections du muscle cardiaque meurent.

Les facteurs qui contribuent à la survenue d'une crise cardiaque sont l'hérédité, un taux de cholestérol élevé, le tabagisme, le surpoids, l'hypertension, le diabète, un mode de vie sédentaire, une abondance d'aliments gras dans l'alimentation, le stress, la vieillesse. Le risque de crise cardiaque augmente s'il y a plusieurs facteurs à la fois.

Les conséquences d'une crise cardiaque peuvent être différentes. Les complications ne sont pas toujours graves - souvent, le patient ne découvre pas immédiatement les violations existantes du cœur. Un homme peut subir une première crise cardiaque aux jambes sans aller chez le médecin, car la douleur survient soudainement et disparaît également. Par conséquent, une personne peut apprendre qu'elle a subi une crise cardiaque uniquement lors d'un examen diagnostique, et également après une rechute de la crise.

Cependant, la maladie ne doit pas être prise à la légère. Une personne peut mourir dans la journée, voire plusieurs heures après le développement d'une attaque. Certaines personnes meurent en quelques mois. Si des soins médicaux ont été prodigués en temps opportun, une personne peut reprendre une vie normale.

Peut-être une récidive d'une crise cardiaque s'est-elle produite, après quoi il y a formation de nouvelles cicatrices, ce qui entrave le fonctionnement normal du cœur.

La nécrose aiguë du muscle cardiaque se développe en présence d'une plaque athérosclérotique. Sa croissance en diamètre ou son détachement de fragments contribuent au blocage de la lumière des artères coronaires. L'approvisionnement en sang d'une certaine zone du myocarde est perturbé et la zone affectée meurt. La localisation la plus courante est la paroi antérieure et le septum interventriculaire. Moins fréquemment, une pathologie se produit en raison d'un spasme ou d'un colmatage des artères coronaires avec un caillot de sang (caillot de sang).

Ma pratique médicale a confirmé que les causes de crise cardiaque chez l'homme sont le plus souvent:

  • surcharge psycho-émotionnelle, stress chronique;
  • effort physique excessif;
  • tabagisme et abus d'alcool;
  • excès d'aliments gras, salés et fumés dans l'alimentation.

À mon avis, un facteur important est également la réticence à traiter des maladies graves telles que l'hypertension artérielle, le diabète sucré et la maladie pulmonaire obstructive chronique. Leur principal danger est l'absence de douleur. La présence de ces pathologies augmente considérablement la probabilité d'un accident cardiovasculaire.

De plus, l'œstrogène - une hormone qui protège le cœur - est produit chez les hommes en beaucoup plus petites quantités que chez les femmes. C'est pourquoi l'infarctus du myocarde jusqu'à 50–55 ans (avant le début de la ménopause) affecte souvent le sexe fort.

Le plus souvent, les personnes âgées de 40 à 60 ans doivent faire face à une crise cardiaque. Cependant, la présence de diverses maladies, ainsi que l'impact constant du stress, peuvent contribuer au développement d'une crise cardiaque à un âge plus jeune.

Un patient sur trois qui rencontre cette maladie décède, ce qui fait l'objet d'une assistance rapide et qualifiée, sinon cet indicateur augmente.

priznaki infarkta - Les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes premiers secours

Dans 9 cas sur 10, une crise cardiaque se développe en raison d'une thrombose de l'artère coronaire (coronaire), qui alimente le cœur en sang. Les Français l'appellent «l'artère de la mort».

L'athérosclérose est l'un des facteurs aggravants de l'infarctus du myocarde.

    Cependant, les signes d'une crise cardiaque chez les femmes, ainsi que chez les hommes, peuvent se produire pour une autre raison:

  • spasme de l'artère responsable de l'apport sanguin au cœur;
  • traumatisme cardiaque;
  • obstruction d'un thrombus pariétal;
  • caillot de sang sur une valve cardiaque artificielle.
    1. En plus des causes directes, il existe des groupes dits à risque - des facteurs qui ne provoquent pas directement une crise cardiaque, mais augmentent considérablement le risque de survenue:
  • Diabète.
  • Hypertension artérielle.
  • Cholestérol sanguin élevé.
  • Fumeur.
  • Mode de vie sédentaire.
  • En surpoids.
  • Même individuellement, de tels facteurs peuvent déclencher le développement d'une crise cardiaque, mais la situation est considérablement aggravée par la présence simultanée de plusieurs d'entre eux.

    Il existe plus de facteurs prédisposants à la survenue d'un IM chez l'homme que chez la femme. Le plus souvent, l'attaque se produit chez les jeunes et l'âge moyen. Cela est principalement dû au mode de vie sédentaire des hommes modernes. Beaucoup d'entre eux font du travail de bureau, fument et boivent souvent de l'alcool, souffrent d'obésité ou de diabète, de sorte qu'ils font tôt ou tard face à une crise cardiaque.

    Les autres causes courantes d'IM chez les hommes, pas chez les femmes, sont les suivantes:

    • La tendance à la rivalité, la confrontation, les scandales.
    • Occupations plus fréquentes par des types de travail nuisibles.
    • Manque de bonne alimentation.
    • La présence de mauvaises habitudes.

    Plus les facteurs de risque sont déterminés chez un patient, plus le risque de développer un infarctus du myocarde primaire ou récurrent est élevé.

    Les causes de crise cardiaque chez le sexe fort ne diffèrent pas de celles des femmes. Le principal facteur pathogénétique est l'athérosclérose des vaisseaux sanguins. Un cholestérol excessif dans la circulation sanguine conduit à la formation de plaques qui bloquent la lumière du vaisseau sanguin. À un moment donné, leur séparation se produit, ce qui entraîne une violation de l'intégrité du vaisseau sanguin.

    À ce stade, un caillot de sang se forme, qui bloque complètement le vaisseau, empêchant le sang de circuler normalement. Cela entraîne la mort des cellules myocardiques, qui ne reçoivent pas d'oxygène et de nutriments avec le sang.

    Infarkt - Les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes premiers secours

    D'après les observations de cardiologists, une crise cardiaque chez l'homme se développe 5 fois plus souvent que chez la femme. Cela est dû au fait que les hormones sexuelles féminines ont le meilleur effet protecteur sur les vaisseaux sanguins. Ceci est confirmé par les statistiques: chez la femme, une crise cardiaque se développe 10 ans plus tard que chez l'homme. Avant le début de la ménopause, cela ne se produit pratiquement pas.

    Les signes d'une crise cardiaque dans la plupart des cas sont évidents, par conséquent, la pathologie peut être identifiée par le tableau clinique caractéristique. Dans la plupart des cas, le facteur de risque de développer la maladie est augmenté chez les patients atteints de maladie coronarienne. Elle s'exprime par la formation d'un grand nombre de plaques athérosclérotiques.

    Avant l'apparition des symptômes d'une crise cardiaque chez l'homme, peu de temps avant le développement de la nécrose, des changements caractéristiques du bien-être sont observés. Dans cardiology, ils sont généralement appelés les précurseurs d'une crise cardiaque. Leur présence chez un patient avec un degré de probabilité élevé indique qu'en l'absence de surveillance et de traitement appropriés, il existe un risque élevé de nécrose cardiaque.

    En parlant de la façon de reconnaître les symptômes d'une crise cardiaque chez un homme, les médecins vous conseillent de faire attention à:

    • ronflement accompagné d'apnée (arrêt respiratoire);
    • gonflement des jambes (pieds) et des mains (mains);
    • l'arythmie;
    • douleur à l'épaule gauche;
    • essoufflement, surtout après un effort physique;
    • maux de tête fréquents;
    • augmentation de la miction nocturne.

    Entre autres manifestations caractéristiques, cardiolLes ogists nomment les signes suivants d'infarctus du myocarde:

    • peau bleue;
    • la tachycardie;
    • douleur dans la région interscapulaire.

    L'infarctus aigu du myocarde chez les hommes de 25 à 50 ans s'accompagne de douleurs sévères et poignardes. Les patients le décrivent comme une brûlure, des surpiqûres. Les hommes qui ont subi une crise cardiaque affirment que ces sensations douloureuses d'intensité étaient les plus fortes qu'elles ont dû endurer. La douleur avec infarctus du myocarde n'est pas arrêtée par la prise de nitroglycérine, analgésiques. Le syndrome douloureux dure plusieurs dizaines de minutes et peut dans certains cas donner à l'épaule, à l'estomac.

    De plus, les signes d'une crise cardiaque chez l'homme ressemblent souvent aux pathologies suivantes:

    • coliques gastriques;
    • une attaque d'ulcère gastro-duodénal.

    kardiomiopatiya 2 - Les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes premiers secours

    Les signes d'une crise cardiaque chez les hommes de plus de 60 ans sont légèrement différents des symptômes de pathologie chez les jeunes hommes. Cela est dû aux changements liés à l'âge dans le corps. Chez les personnes âgées, une crise cardiaque est souvent masquée par d'autres maladies.

    Preuve

    La maladie est insidieuse car elle peut ne pas se manifester pendant longtemps. Les signes évidents d'une crise cardiaque chez l'homme peuvent être absents, et une visite chez le médecin est souvent intempestive. Par conséquent, vous devez connaître les symptômes qui indiquent un danger imminent. Cela sauvera la santé et même la vie.

    L'apparition d'un essoufflement, d'une faiblesse, de vertiges, d'une sensation de manque d'air, d'une augmentation soudaine de la pression devrait alerter. Une personne est plongée dans une sueur froide, sa peau devient bleue, son pouls s'accélère et une douleur aiguë se produit dans sa poitrine, qui dure plus de 10 minutes. Dans le même temps, la prise de médicaments n'apporte pas de soulagement. Ce sont les premiers symptômes d'une crise cardiaque chez un homme.

    Si une personne ressent une douleur cardiaque aiguë, vous devez lui donner un comprimé de nitroglycérine et appeler une ambulance. Après six minutes, le médicament est administré à nouveau si la douleur ne s'est pas calmée. La prise de médicaments qui abaissent la tension artérielle en présence de symptômes d'une crise cardiaque est inacceptable.

    Une crise cardiaque aiguë se produit lorsque la lumière de l'une des artères qui alimentent le cœur en sang est complètement bloquée. Les complications, graves et soudaines, sont souvent fatales. Plus une personne est transportée rapidement à l'hôpital, plus le traitement sera efficace.

    Une crise cardiaque aiguë se caractérise par des brûlures intenses ou des douleurs pressantes dans la poitrine, qui peuvent irradier vers l'épaule gauche, le bras et la mâchoire inférieure. Une personne est plongée dans une sueur froide, des étourdissements, des nausées, une sensation de peur surviennent. La douleur dure plus de 40 minutes, peut s'arrêter et se reproduire après un quart d'heure. Consultez immédiatement un médecin si vous présentez de tels symptômes.

    L'infarctus du myocarde (IM) est un processus pathologique associé à une violation de l'apport sanguin dans la zone du muscle cardiaque, ce qui entraîne sa mort (nécrose). Les signes d'une crise cardiaque chez l'homme dépendent de la taille du foyer de nécrose et de son emplacement. Les symptômes classiques typiques suggèrent la présence d'une nécrose focale. Le déroulement d'un tel processus comprend plusieurs périodes typiques. La microinfarction présente des symptômes similaires mais légers.

    La nature de la douleur dépend de la période de la maladie. Les douleurs les plus sévères surviennent dans la phase aiguë - c'est le temps entre le début d'une violation de l'apport sanguin à une partie du muscle cardiaque et l'apparition des symptômes de la nécrose. La période dure d'une demi-heure à deux heures.

    La façon dont une crise cardiaque se manifeste chez les hommes dans les premières heures est connue depuis longtemps, mais en pratique, poser un diagnostic peut entraîner des difficultés, car ces manifestations peuvent être très différentes. La maladie commence soudainement, accompagnée d'une manifestation prononcée.

    Un traitement intensif dans les 12 premières heures après le début d'une période aiguë est très efficace. Un homme présente les symptômes suivants d'une crise cardiaque:

    • état de la douleur - apparition soudaine d'une douleur aiguë prolongée dans le cœur, s'étendant au dos, au bras et à la mâchoire inférieure; le patient est pâle, couvert de sueur froide, éprouvant une grande peur de la mort; cette condition dure plusieurs heures;
    • douleur atypique - peut survenir dans le haut du corps, irradiant vers les yeux, le côté droit de la poitrine, le cou;
    • syndrome abdominal - une douleur apparaît dans l'abdomen, accompagnée de nausées, d'une augmentation de la formation de gaz; parfois les signes d'un abdomen aigu sont clairement prononcés et le patient est prêt pour la chirurgie; le diagnostic correct aidera à mettre un ECG;
    • cérébral - maux de tête sévères, vertiges; troubles de la vision, de l'audition, de la parole et des mouvements.

    Dans la période aiguë d'infarctus du myocarde chez l'homme, les symptômes s'estompent, la douleur disparaît partiellement ou complètement; il y a une formation finale du foyer de nécrose et des cellules affectées qui l'entourent, qui, avec un traitement approprié, peuvent être restaurées. La durée de la période aiguë est de 2 à 10 jours. Les douleurs s'en vont.

    Période subaiguë - la reprise du muscle cardiaque se produit: au site de la nécrose, les cellules du tissu conjonctif se développent et une cicatrice se forme qui recouvre de manière fiable le défaut de la paroi. L'état du patient est normalisé, la fièvre disparaît.

    Période post-infarctus - le muscle cardiaque s'habitue progressivement à de nouvelles conditions. Durée - 3-6 mois à compter du début de la nécrose. L'état du patient se stabilise progressivement.

    Localisation de la douleur dans l'infarctus du myocarde

    Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

    Detonic pour la normalisation de la pression

    L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

    Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

    Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

    Autres symptômes

    En plus de la douleur à différentes périodes d'une crise cardiaque, le patient peut présenter d'autres symptômes.

    Dans la période aiguë, au lieu de douleurs caractéristiques, les symptômes suivants peuvent apparaître:

    • syndrome asthmatique - l'apparition d'un essoufflement causé par une insuffisance cardiopulmonaire aiguë et un œdème pulmonaire; condition dangereuse nécessitant des soins d'urgence;
    • syndrome arythmique - le rythme cardiaque est perturbé: il accélère ou diminue considérablement (risque de développer un bloc cardiaque).

    Dans la phase aiguë, les produits de la dégradation cellulaire pénètrent dans la circulation sanguine, une fièvre apparaît, dans les tests de laboratoire, vous pouvez voir des signes d'inflammation (le nombre de leucocytes augmente, l'ESR augmente). En raison de la désintégration cellulaire, l'activité d'un certain nombre d'enzymes (CPK, AST, troponine, etc.) augmente. À l'avenir, les paramètres biochimiques sont normalisés, la fièvre disparaît.

    La petite focale ou micro-infarctus chez l'homme commence également par les précurseurs, que de nombreux patients prennent pour des crises fréquentes d'angine de poitrine. La microinfarction procède selon le même principe que le classique, mais ses symptômes, y compris les premiers signes, sont moins prononcés.

    Des douleurs cardiaques qui ne peuvent pas être soulagées par la nitroglycérine peuvent apparaître. Les symptômes d'un micro-infarctus chez un homme comprennent:

    • irritabilité;
    • malaise;
    • essoufflement;
    • fièvre légère.

    Un tel cours est souvent confondu avec un rhume.

    Comment reconnaître une crise cardiaque chez l'homme? Seul un ECG peut confirmer le diagnostic, par conséquent, pour les personnes souffrant d'athérosclérose, lorsque des symptômes inhabituels apparaissent, il est préférable de mener cette étude. Les micro-dysfonctionnements se transforment souvent en nécrose profonde étendue, s'ils ne sont pas détectés à temps et traités.

    Il existe un certain nombre de symptômes d'infarctus du myocarde qui ne sont pas toujours assez prononcés pour attirer l'attention du patient ou de son entourage. Mais les connaître est extrêmement important, car la fourniture rapide de premiers soins et de soins médicaux fait gagner un temps précieux.

    1. Irradiation de la douleur (généralement dans le bras). La douleur sternale typique ne se produit pas toujours. Les sensations désagréables dans la poitrine peuvent être légères, tandis que la douleur principale se propage au bras, à la mâchoire inférieure, à la colonne vertébrale thoracique, etc.
    2. Vertiges. Les patients atteints d'IM peuvent ressentir une perte d'équilibre ou une faiblesse instantanée. Cette condition est souvent associée à un inconfort dans la poitrine ou derrière le sternum.
    3. Douleur dans la mâchoire inférieure ou la gorge. Un tel signe n'a probablement pas de lien direct avec les dommages au muscle cardiaque, mais lors de sa détermination, vous devez absolument consulter un médecin.
    4. Ronflement. Un léger ronflement n'est pas particulièrement dangereux. Si le ronflement se prolonge, comme la respiration, cela peut indiquer une apnée du sommeil.
    5. Toux qui n'apporte pas de soulagement. Ce symptôme n'est pas caractéristique d'une crise cardiaque, mais avec une occurrence fréquente de toux sèche et des antécédents de maladie cardiaque, vous devez y prêter attention.
    6. Gonflement des jambes dans les chevilles et les pieds. Le signe indique une insuffisance cardiaque, qui dans certains cas se développe immédiatement après l'IM. Il se produit dans le contexte d'une fonction de pression faible du cœur, à cause de laquelle le sang commence à s'accumuler dans les veines des jambes et sa partie liquide pénètre dans les tissus voisins, conduisant à leur œdème
    7. Rythme cardiaque perturbé (arythmie). Avec une évolution prononcée de la maladie, ce symptôme devrait alerter, ce qui leur permettra de consulter un médecin à un stade précoce de l'IM. Parfois, l'arythmie se produit en raison d'un manque de sommeil ou de l'utilisation de caféine en grande quantité. Mais en même temps, un symptôme similaire peut indiquer la présence d'une fibrillation auriculaire, dans laquelle une ambulance est requise.

    Toute maladie peut être traitée, et si elle est détectée à un stade précoce, cela augmente les chances de guérison complète. Si vous savez quels sont les premiers signes d'une crise cardiaque chez l'homme, vous pouvez agir à temps, évitant ainsi une catastrophe.

    Les premiers indicateurs de menace sont:

    • l'apparition d'un essoufflement même avec un effort physique mineur;
    • sensation constante d'inconfort;
    • constriction dans la poitrine;
    • douleurs incompréhensibles irradiant vers le haut du corps, le cou et même dans la mâchoire.

    Important! Les symptômes énumérés ci-dessus apparaissent aux tout premiers stades de la maladie. Ils se caractérisent à la fois par une apparition soudaine et une disparition.

    Au fur et à mesure que l'état pathologique du muscle cardiaque se développe, d'autres signes d'une crise cardiaque chez l'homme apparaissent, à savoir:

    • sensation de faiblesse;
    • le vertige;
    • transpiration, et la sueur est répartie froide;
    • l'acquisition d'une peau avec une teinte bleuâtre;
    • une douleur intense, localisée entre les omoplates et pouvant durer environ 10 minutes;
    • cardiopalmus.

    En aucun cas, vous ne pouvez ignorer l'inconfort sous la forme de symptômes d'infarctus du myocarde sur les jambes, car si vous ne le prenez pas, la maladie passera à un stade grave, dans lequel des changements irréversibles de la structure du muscle cardiaque se produiront.

    Symptômes et précurseurs précoces

    Souvent, le développement de la maladie se produit lentement, tandis que les manifestations ne sont pas caractéristiques d'une crise cardiaque. Une personne commence à traiter des maladies complètement différentes, perdant un temps précieux. Les signes atypiques d'une crise cardiaque chez l'homme peuvent se manifester par des maux de dents sur le côté gauche de la mâchoire, des douleurs dans le cou, le bras ou la jambe gauche, des crises d'asthme, une légère augmentation de la température sans autres signes de rhume, une pâleur de la peau , sueurs froides moites, vomissements, brûlures d'estomac.

    Le développement de la maladie peut durer de plusieurs jours à plusieurs semaines. Les symptômes d'une crise cardiaque chez un homme peuvent ne pas être présents en permanence, apparaître et disparaître périodiquement. Si une crise cardiaque se produit dans un contexte de diabète, alors les signes peuvent être complètement absents. Dans ce cas, le patient ne ressent que de la faiblesse, de l'anxiété, de la dépression.

    Par conséquent, si des signes avant-coureurs apparaissent, vous devez consulter un médecin pour examen.

    La période pré-infarctus est caractérisée par une augmentation de la fréquence et de la gravité des crises de douleur cardiaque - une angine instable se développe. Les signes avant-coureurs d'une crise cardiaque chez les hommes apparaissent tout au long du mois. Mais parfois, cette période est réduite à plusieurs heures. Un traitement médicamenteux adéquat empêchera le développement de la nécrose.

    Je tiens à noter que les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes sont généralement soudains et qu'ils ne ressentent pas l'approche de la maladie. Le symptôme principal est une attaque de brûlure, de cuisson, de douleur pressante derrière le sternum qui survient tôt le matin (4 à 6 heures du matin). La douleur irradie vers la moitié gauche du corps, la gorge, la mâchoire inférieure, l'estomac et la région interscapulaire. Autres manifestations:

    • dyspnée;
    • une sensation d'interruption du travail du cœur;
    • abaisser la pression artérielle;
    • cyanose ou pâleur de la peau;
    • peur de la mort.

    Les troubles de l'autonomie - transpiration excessive, troubles de la conscience - sont moins courants. En outre, la probabilité de développer des complications aiguës graves, telles qu'une insuffisance cardiaque et rénale, des saignements, est également faible. Le syndrome de Dressler, les troubles du rythme et de la conduction, l'angine de poitrine post-infarctus se produisent avec la même fréquence.

    La probabilité de rechute ou d'infarctus du myocarde récurrent chez l'homme est de 74% des cas, chez la femme - 41%. Harbingers - malaise et sensation de manque d'air.

    La maladie est associée à une perturbation très aiguë du fonctionnement normal du cœur, qui provoque un dysfonctionnement dans de nombreux organes et systèmes du corps. Selon le type d'irritation nerveuse, l'une ou l'autre des symptômes est déterminée, parmi lesquelles la douleur est de première importance. Le plus souvent, c'est avec elle que commence l'infarctus du myocarde et qu'une personne comprend que quelque chose ne va pas chez lui.

    La douleur avec MI peut être de plusieurs types:

    • Zagrudnaya
    • Par type d'inconfort ou de pression cardiaque
    • Douleur dans d'autres parties du corps.

    priznaki infarkta u muzhchin - Les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes premiers secours

    Il s'agit du symptôme le plus fréquent d'une crise cardiaque chez l'homme et la femme. Le plus souvent, il se développe lentement, en commençant par une légère douleur ou un inconfort. L'apparition soudaine de symptômes graves est parfois appelée «crise cardiaque à Hollywood», car des cas typiques d'IM sont très souvent décrits dans les films et à la télévision. Dans la version traditionnelle du développement, une crise cardiaque n'est pas si courante.

    Gêne thoracique ou pression

    La douleur peut être difficile à tolérer, mais ce n'est pas nécessaire. Il y a souvent une sensation de «plénitude», de compression ou de compression. Avec une conscience insuffisante, cette condition peut être confondue avec des brûlures d'estomac. Une sensation inconfortable se produit souvent dans la partie gauche ou centrale de la poitrine. La sensation peut durer plusieurs minutes ou s'éterniser pendant une demi-heure ou plus.

    La douleur ou l'inconfort a parfois un emplacement différent, car avec l'infarctus du myocarde, il y a une mauvaise distribution du sang dans différents organes, le plus souvent dans le cerveau. Les parties du corps qui sont au-dessus de la taille sont généralement affectées, y compris le haut de l'abdomen, les épaules, un bras (peut-être la gauche), ou les deux, le dos, le cou ou la mâchoire, parfois même les dents.

    L'essoufflement causé par des difficultés respiratoires peut être associé à une douleur thoracique ou se manifester sans. Ce symptôme est souvent le premier à indiquer une violation en développement de l'activité cardiaque. Habituellement, l'essoufflement se produit lorsque le patient effectue une activité physique accrue ou même au repos après un dîner copieux. L'essoufflement se développe en raison de l'accumulation de liquide dans les poumons. Les personnes malades à proximité peuvent également entendre une respiration sifflante à distance.

    Ressentir une fatigue intense sans raison est un autre symptôme courant dans lequel des précautions appropriées doivent être prises.

    Un autre symptôme possible est l'augmentation de la sueur froide. De plus, des nausées et des vomissements peuvent être ressentis, mais ces symptômes sont plus fréquents chez les femmes que chez les hommes.

    Plus les symptômes sont déterminés, plus le risque de crise cardiaque est élevé. Mais vous devez savoir que la maladie peut survenir sans aucun symptôme. Ces crises cardiaques sont dites silencieuses et sont plus fréquentes chez les patients âgés.

    Diagnostics

    L'électrocardiographie est la principale méthode de recherche sur la maladie. À l'aide d'un ECG, vous pouvez déterminer où se trouvent les lésions nécrotiques, évaluer leurs volumes et déterminer la durée du processus. Pour obtenir une image plus complète, un ECG est effectué toutes les 30 minutes. Après vérification des indicateurs, un diagnostic précis est établi et un traitement est prescrit.

    Assurez-vous d'effectuer un test sanguin biochimique. L'apparition de marqueurs spéciaux est un signe de dommages mortels aux organes.

    L'échocardiographie est une méthode de recherche auxiliaire qui aide à clarifier certains détails. À l'aide de cette étude, une ischémie cardiaque, une angine de poitrine, un infarctus du myocarde sont détectés.

    Une forme compliquée de la maladie entraîne l'apparition d'une stagnation dans les poumons, qui est diagnostiquée par radiographie.

    Selon la direction de l'American College of Cardiologie, le traitement des patients souffrant d'angor instable (pré-infarctus) et d'infarctus du myocarde sans augmenter le segment ST est effectué en totalité sans différence de sexe. Mais en pratique, les hommes sont plus souvent soumis à des procédures médicales invasives:

    • angiographie coronaire;
    • interventions coronariennes percutanées.

    Les bêta-bloquants peuvent nuire à la puissance.

    Ce qui laisse présager une crise cardiaque

    L'approche de l'infarctus du myocarde peut être reconnue par certains signes qui surviennent peu de temps avant le début d'une attaque. L'apparition de douleurs dans diverses parties du corps, en particulier du côté gauche, ainsi que de maux de dents et de douleurs à la mâchoire devrait alerter. Les sensations désagréables peuvent durer 15 à 30 minutes, après quoi elles passent.

    La respiration peut être altérée. Le patient sent un bouillonnement dans la poitrine, il y a un manque d'air, une incapacité à respirer complètement. C'est ainsi que se manifeste une crise cardiaque asthmatique.

    Un autre symptôme est un saut de la température corporelle à 39–40 ° C. Une personne est plongée dans la sueur, la peau pâlit, la condition s'accompagne de faiblesse et de vertiges.

    A partir du système digestif, divers troubles sont également possibles: nausées, vomissements, brûlures d'estomac, douleurs dans la cavité abdominale. Des signes similaires de crise cardiaque chez l'homme nécessitent une attention médicale immédiate.

    Mode de vie après une catastrophe cardiovasculaire

    Étant proches de ceux qui savent quoi faire d'une crise cardiaque, les bonnes actions peuvent empêcher le développement de complications. Sinon, l'infarctus du myocarde peut entraîner un arrêt cardiaque et la mort clinique. Si cela se produit en dehors de l'hôpital, les chances de succès sont faibles. Le moment est important lorsque des signes de crise cardiaque chez l'homme sont détectés.

    Il existe d'autres complications qui peuvent se développer après un infarctus du myocarde:

    • œdème pulmonaire;
    • insuffisance du rythme cardiaque;
    • ulcère d'estomac et ulcère duodénal;
    • AVC;
    • anévrisme cardiaque;
    • déviations psychiques.

    Les conséquences physiologiques et psychologiques d'une crise cardiaque sont possibles. Une personne peut avoir des crises d'angine pendant l'exercice et au repos. Cela peut conduire à une deuxième attaque, vous devez donc visiter un cardiologist qui prescrira le traitement nécessaire.

    Les conséquences d'une crise cardiaque peuvent affecter l'état du système nerveux. Le patient est dominé par des émotions négatives, une dépression et d'autres troubles mentaux peuvent se développer. Un homme commence à craindre pour sa santé, les hommes peuvent devenir agressifs. Dans ce cas, un psychologue qualifié vous aidera.

    Les perturbations du travail du cœur entraînent une diminution du handicap. Beaucoup deviennent incapables de faire un travail physique dur, cela provoque des douleurs dans la poitrine, un essoufflement et une faiblesse. Une personne qui a eu une crise cardiaque doit limiter son activité physique, il est parfois avantageux de changer de métier. La période de récupération peut durer plusieurs semaines et plusieurs années.

    Des conséquences plus graves sont le développement d'une insuffisance cardiaque, d'une péricardite, d'un œdème pulmonaire, d'une thrombose vasculaire, d'un AVC ischémique et d'une rupture cardiaque.

    Par conséquent, plus une personne reçoit rapidement des soins médicaux qualifiés, plus ses chances de préserver sa santé et sa vie sont élevées.

    Bien sûr, tous les hommes qui ont souffert de nécrose myocardique sont immédiatement préoccupés par plusieurs questions: comment récupérer plus rapidement après une crise cardiaque, est-il nécessaire de suivre un régime, est-il possible de boire de l'alcool et d'avoir des relations sexuelles. Je vais leur répondre dans l'ordre.

    La période de récupération, à mon avis, est l'étape la plus importante et la plus cruciale, car maintenant beaucoup dépend non seulement du médecin, mais aussi du patient lui-même. Sa durée dépend de la gravité de la crise cardiaque et de la présence de complications concomitantes (angine de poitrine post-infarctus, anévrismes, insuffisance cardiaque chronique) et comprend:

    • Thérapie diététique. Je recommande de limiter considérablement la consommation de sel de table, d'épices et de viandes grasses (porc, agneau, etc.). La multiplicité de l'apport alimentaire devrait être augmentée à 5-6 fois par jour, mais le volume des portions devrait être réduit.
    • Changement de mode de vie. Une bonne nuit de sommeil, de l'exercice modéré et l'arrêt du tabac sont importants. Si possible, il est nécessaire de changer de travail pour un travail plus calme. Il est important de se rappeler que le travail de nuit est associé à des situations de stress constant (agents de sécurité, enseignants, médecins et autres).
    • Réhabilitation psychologique. À mon avis, il est plus difficile pour un homme de réaliser sa maladie et une sorte de faiblesse qui lui est associée. Il devient agressif et irritable, il est donc important de travailler avec un psychologue compétent.

    Alcool après une crise cardiaque et des interventions chirurgicales sur le cœur (stenting ou pontage), je recommande de l'exclure pendant au moins un an. Dans une étude récente, des scientifiques américains ont observé 2000 crises cardiaques et ont obtenu des résultats intéressants. Les patients qui ont eu une crise cardiaque et qui ont ensuite bu de l'alcool modérément (jusqu'à 30 g d'éthanol par jour) couraient un risque de mourir de 14% de moins que ceux qui l'avaient complètement abandonné. De plus, le risque de crise cardiaque récurrente était inférieur de 42%.

    Avoir des relations sexuelles n'est pas non plus contre-indiqué. Au contraire, un effort physique léger affecte favorablement la santé. Je veux juste noter que les positions dans lesquelles l'homme est en dessous ou sur le côté sont souhaitables.

    chto takoe infarkt - Les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes premiers secours

    Les conséquences d'une crise cardiaque chez l'homme sont différentes. Tout dépend du volume du foyer de nécrose et de la rapidité du traitement commencé.

    Une thérapie intensive, commencée dans les 6 premières heures après le début de la période la plus aiguë, sauvera des vies, donnera une chance pour un rétablissement complet de la santé.

    Traitement efficace dans les 12 premières heures. La réadaptation prendra de 4 mois à six mois, selon la gravité du processus transféré.

    Le pronostic de la maladie n'est pas toujours favorable. La nécrose étendue est souvent compliquée par une insuffisance cardiovasculaire chronique. Des arythmies sévères se développent souvent. S'il n'est pas possible de restaurer complètement la santé, le patient est diagnostiqué avec un handicap.

    Ils fournissent des soins pré-médicaux (ils sont fournis par des proches ou le patient lui-même), des soins médicaux primaires (fournis par un médecin urgentiste) et spécialisés (fournis par un cardiologist et réanimateur à l'hôpital).

    Selon les statistiques, la plupart des gens meurent dans la première heure de la période la plus aiguë. Par conséquent, lorsque les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes apparaissent, les premiers soins sont nécessaires immédiatement. Il s'agit de premiers soins, son algorithme inclut les appels d'urgence en temps opportun et limite l'impact des facteurs traumatiques. Les proches des patients atteints de maladie coronarienne doivent clairement comprendre comment aider un être cher.

    Les soins médicaux primaires devraient être fournis dans les 6 à 12 premières heures suivant le début du processus aigu:

    • l'introduction d'analgésiques - cela évitera le développement d'une complication grave - choc douloureux;
    • l'introduction de médicaments qui soutiennent le travail du cœur: les glycosides cardiaques (sous leur influence le myocarde se contracte moins souvent et avec plus de force) les diurétiques (enlèvent l'excès de liquide) le potassium (aide le myocarde à se contracter);
    • en cas d'arythmie, des médicaments antiarythmiques sont introduits;
    • le patient est hospitalisé le plus rapidement possible.

    Des soins spécialisés sont dispensés par un cardiologist ou réanimateur dans un hôpital - il s'agit d'une poursuite du traitement initié par une ambulance visant à éliminer les principaux syndromes d'IM et à prévenir les complications.

    Parfois, le patient reçoit une aide chirurgicale: la lumière du vaisseau est élargie à l'aide de divers dispositifs mécaniques ou une anastomose est établie - un nouveau vaisseau est amené dans la zone touchée du myocarde, transportant le sang de l'aorte.

    La vie après une crise cardiaque chez l'homme doit obéir à certaines règles. Après avoir subi un IM, le patient doit être engagé dans la restauration de l'activité motrice pendant une longue période:

    • le premier jour, il devrait rester immobile sur le dos;
    • s'il n'y a pas de complications, le 2ème jour il est permis de se retourner sur le côté;
    • s'il n'y a pas de douleurs et d'essoufflement, commencer une thérapie physique (thérapie par l'exercice);
    • la position assise est prise sur 5 à 18 jours;
    • Thérapie par l'exercice tous les jours;
    • le patient prend une position verticale sur 11–25 jours;
    • augmentation progressive des charges de thérapie par l'exercice sous la supervision d'un instructeur;
    • commence à marcher de façon autonome après 14-30 jours;
    • La thérapie par l'exercice est effectuée dans différentes positions;
    • marcher dans les escaliers est autorisé de 4 à 6 semaines;
    • Thérapie d'exercice avec des charges croissantes tout au long de la rééducation

    Le mouvement aide à restaurer la fonction cardiaque et à prévenir le développement de complications.

    Une bonne nutrition est également importante. 1-2 jours de la période aiguë, vous devez utiliser une purée semi-liquide préparée à partir d'aliments riches en calories.

    Ensuite, le régime est élargi: les plats bouillis et cuits ne sont pas frottés, les légumes et fruits bouillis progressivement (notamment les bananes, les abricots secs, les raisins secs - une source de potassium), le fromage cottage, les produits laitiers (une source de calcium nécessaire pour réduire le myocarde) sont introduit progressivement. Les plats frits et fumés ne sont pas recommandés. Ne mangez pas d'aliments gras, salés et épicés.

    Premiers secours

    La toute première étape consiste à appeler une ambulance. Ensuite, le patient doit être rassuré, car un état de panique peut aggraver le bien-être. Pour ce faire, on peut lui donner une teinture d'agripaume, de valériane.

    Une personne suspectée d'une crise cardiaque doit être placée en position horizontale, lui interdisant de bouger. Sous la langue, vous devez mettre un comprimé de nitroglycérine (la procédure peut être répétée toutes les 15 minutes). Avant l'arrivée du médecin, vous ne pouvez pas donner plus de trois comprimés. Les vêtements fermés doivent être défaits ou enlevés, et il est important de s'assurer que l'air frais est disponible.

    Les premiers soins correctement administrés en cas de crise cardiaque sont à la base d'une thérapie efficace. En cas d'infarctus du myocarde, les 2 premières heures déterminent entièrement le résultat. L'élimination du blocage d'un vaisseau sanguin, le rétablissement d'une circulation sanguine normale dans cette période permettent d'éviter des conséquences catastrophiques. Après 2 heures, la mort massive des cellules myocardiques commence, alors les médecins mettent tout en œuvre pour réduire la zone affectée.

    S'il y a des symptômes d'une crise cardiaque chez un homme, vous devez répondre immédiatement. Pour commencer, vous devez prendre un ou deux comprimés de nitroglycérine et appeler une ambulance.

    Le validol ne doit pas être pris, il n'aidera pas dans ce cas. Pendant l'attaque, il y a une forte augmentation de la pression artérielle, il est impossible de la réduire vous-même. Seule l'aspirine (un demi-comprimé) est autorisée.

    Si une douleur thoracique aiguë se produit, vous pouvez juger de l'apparition des premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes et vous devez penser à fournir les premiers soins. Pour ce faire, vous devez appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, de telles mesures doivent être prises.

    1. Placez le patient sur une surface horizontale dure, il est préférable que la partie supérieure de son corps soit légèrement surélevée.
    2. Donnez à la victime un comprimé de nitroglycérine et un antipyrétique / analgésique. Si l'attaque ne s'arrête pas dans une demi-heure et que les médecins ne sont toujours pas arrivés, vous pouvez donner une autre pilule.
    3. Afin de calmer le patient, vous pouvez lui donner des médicaments tels que le corvalol, le valocordin ou la teinture de valériane.
    4. L'attaque de douleur est supprimée à l'aide d'un comprimé d'analgine.

    Il est très important que quelqu'un d'autre se trouve à côté du malade, car vous devez surveiller la respiration du patient, le niveau de sa tension artérielle et le travail du muscle cardiaque. En cas d'arrêt cardiaque, vous devez procéder à des méthodes d'exposition radicales. Il pourrait être:

    • un poing court mais assez fort en direction du sternum. Son efficacité n'est constatée que dans les premières secondes d'un arrêt;
    • massage cardiaque indirect;
    • ventilation mécanique par la bouche ou les ouvertures nasales.

    Cas clinique

    Au cours du traitement (masque à oxygène, morphine, aspirine, nitrospray, énoxaparine) et la période de rééducation ultérieure, l'état général s'est sensiblement amélioré. J'ai observé un patient pendant 1,5 ans, un infarctus du myocarde répété et d'autres complications n'ont pas été observés.

    Les sources d'information suivantes ont été utilisées pour préparer le matériel.

    La crise cardiaque détectée la plus rapide est une garantie que les soins médicaux seront fournis en temps opportun. Les causes et les signes de crise cardiaque chez les femmes et les hommes sont différents. De plus, les femmes qui ont eu cette maladie sont beaucoup plus difficiles à récupérer. Sachant comment vous protéger contre une maladie dangereuse, vous pouvez prendre des mesures pour la prévenir.

    Complications de l'infarctus du myocarde

    1. En fonction de l'emplacement du foyer de nécrose:

    • infarctus du myocarde ventriculaire gauche (antérieur, postérieur, latéral, inférieur);
    • infarctus du myocarde apex isolé;
    • crise cardiaque de la cloison ventriculaire;
    • infarctus ventriculaire légal.

    2. La profondeur de la lésion, selon le type de couche affectée:

    • sous-endocardique;
    • sous-épicardique;
    • intra-muros;
    • transmurale.

    3. Par la nature du cours:

    • monocyclique;
    • prolongée;
    • récurrente (une nouvelle lésion se forme après 3 à 7 jours);
    • répété (se développe après 1 mois).

    Après avoir parlé de la façon de reconnaître une crise cardiaque, il est nécessaire de souligner ses conséquences possibles. Selon le moment de l'événement, les complications d'une crise cardiaque sont généralement divisées en début et en fin.

    Les premiers (se développent en quelques heures ou 3-4 jours à partir du moment de la pathologie) comprennent:

    • rupture du myocarde, le plus souvent la paroi libre du ventricule gauche;
    • choc cardiogénique - il est difficile pour le cœur de se contracter, la pression diminue, ce qui entraîne une perturbation du fonctionnement d'autres organes et systèmes;
    • insuffisance cardiaque aiguë;
    • l'arythmie;
    • fibrillation ventriculaire;
    • thromboembolie;
    • péricardite;

    Parmi les complications tardives, cardiolles ogistes distinguent:

    1. Une plaque de cholestérol avec un couvercle étanche se forme sur la paroi artérielle.
    2. Le couvercle est déchiré en raison d'une inflammation chronique lente.
    3. Un caillot de sang se forme, bloquant le flux sanguin.
    4. Sans accès au sang, une partie du muscle cardiaque meurt.

    Comment reconnaître la maladie

    La reconnaissance en temps opportun qu'une personne a dû faire face à une crise cardiaque augmente considérablement la probabilité de recevoir des soins médicaux de manière efficace. Environ 30% de tous les patients décèdent par manque de traitement dans la première heure.

    Les symptômes de l'infarctus du myocarde chez les hommes peuvent apparaître progressivement, ce qui empêche ces patients de soupçonner une condition dangereuse et de consulter un médecin. Il vaut la peine de s'inquiéter de trouver ces signes:

    • sensation de manque d'air;
    • décoloration de la peau (cyanose);
    • pouls fréquent;
    • le vertige;
    • la faiblesse;
    • douleur dans la poitrine, que les médicaments n'aident pas;
    • forte séparation de la sueur froide;
    • augmentation de la pression artérielle à un nombre critique.

    Ce sont les symptômes les plus courants. La prise de médicaments peut modifier le tableau clinique et compliquer le diagnostic.Par conséquent, si vous constatez des symptômes d'une crise cardiaque chez les hommes, vous devez immédiatement appeler une ambulance et ne pas essayer de faire face vous-même au problème.

    Il a déjà été dit plus haut que les signes d'infarctus du myocarde chez la femme sont légèrement différents. Ce sont:

    • douleur dans la mâchoire inférieure avec une absence complète de problèmes dentaires;
    • forte envie de vomir;
    • douleur non seulement dans la poitrine, mais aussi à l'arrière de la tête, du cou;
    • pâleur sévère de la peau;
    • le vertige;
    • fatigue soudaine en l'absence de charges adéquates.

    Le fait que les symptômes de l'infarctus du myocarde chez les femmes soient différents est dû aux caractéristiques structurelles de leur cœur. Cependant, les recommandations sont similaires: lorsque les premiers symptômes dangereux apparaissent, consultez un médecin dès que possible.

    Symptômes latents

    Les symptômes d'infarctus du myocarde sont néanmoins assez effrayants pour le patient à consulter un médecin. Cependant, il existe toujours le concept de pré-infarctus: les symptômes, les premiers signes chez les femmes et les hommes dans ce cas peuvent ne pas effrayer le patient, ce qui entraînera une perte de temps. Il est nécessaire de consulter un médecin si:

    1. Il y a de la douleur dans le haut de l'abdomen. En règle générale, il s'accompagne de nausées, de vomissements. Le patient pense qu'il a été empoisonné et commence à ne traiter plus du tout la maladie qu'il a rencontrée.
    2. Augmentation de la respiration en l'absence de douleur. Les signes évidents d'une crise cardiaque chez les femmes, ainsi que chez les hommes, mentionnent le plus souvent la douleur comme un facteur indispensable. Cependant, si le nombre de respirations dépasse 20 par minute et que la respiration elle-même donne l'impression de «bouillonner» - appelez immédiatement une ambulance, même en dépit de l'absence de douleur et d'autres signes.
    3. Fatigue et essoufflement. En règle générale, ces signes de crise cardiaque chez les femmes de plus de 50 ans se produisent dans le contexte du diabète sucré.
    4. Insomnie, non corrigée par les somnifères.
    5. Oedème de n'importe quelle partie du corps.

    Si votre bien-être ou celui d'une personne près de chez vous s'aggrave soudainement - ne comprenez pas, quelle était la raison: appelez immédiatement une ambulance. Si un patient développe un pré-infarctus, les symptômes, les premiers signes chez l'homme et la femme, détectés à temps, peuvent aider à sauver une vie.

    AVIS

    «Pendant de nombreuses nuits, je n'ai pas pu dormir, les somnifères habituels n'ont pas aidé. Environ une semaine plus tard, une douleur intense dans la poitrine est apparue, s'est tournée vers l'hôpital pour cette raison, il s'est avéré être une crise cardiaque. "La rééducation a été longue, les médecins ont dit que la situation était aggravée par le traitement tardif."

    «Une mère âgée s'est plainte d'une douleur thoracique aiguë, elle est devenue très pâle. La mesure de la pression artérielle a montré des nombres critiques, ce qui a amené à appeler une ambulance plutôt que de prendre des pilules, comme d'habitude. "L'équipe arrivée a noté une crise cardiaque et a emmené sa mère à l'hôpital, où elle a reçu une aide qualifiée."

    koronarnaya arteriya - Les premiers signes d'une crise cardiaque chez les hommes premiers secours

    «Face à une faiblesse grave, fatiguée, sortant à peine du lit, n'ayant même pas le temps de faire quoi que ce soit. Ensuite, un gonflement des jambes a commencé à apparaître, mais elle ne s'est encore tournée vers le médecin qu'après avoir commencé à suffoquer après avoir marché une centaine de mètres. Je n'aurais jamais pensé que des problèmes cardiaques pourraient se manifester de cette façon, et maintenant je suis en rééducation post-infarctus. "

    L'infarctus du myocarde (IM) est une maladie grave qui nécessite une attention maximale à la fois du patient lui-même et du personnel médical. La maladie se caractérise par la mort des cardiomyocytes dans une zone plus ou moins grande, à la suite de quoi le cœur commence à se contracter moins efficacement et à pomper le sang dans tout le corps.

    Une crise cardiaque est le plus souvent déterminée à l'âge de 41 à 50 ans, tandis que chez les hommes, elle survient cinq fois plus souvent que chez les femmes. Après 51 ans, ce rapport est de 2: 1, et dans la vieillesse il devient le même, car le nombre de femmes à cet âge prévaut.

    Pour déterminer l'infarctus du myocarde en médecine, des méthodes standard pour toutes les maladies cardiovasculaires sont utilisées. Tout d'abord - électrocardiographie, puis, en fonction de l'évolution de la maladie - tests de laboratoire, échographie du cœur, IRM, scanner.

    Comment empêcher?

    Les hommes à risque sont ceux dont les proches parents souffrent d'angine de poitrine. Pour éviter un accident cardiovasculaire, il est recommandé:

    • bouger plus; pratiquer des sports réalisables;
    • suivre un régime: manger plus de poisson (y compris marin, huileux), fruits de mer, fromage cottage, kéfir, céréales, plats de légumes, fruits;
    • exclure la viande grasse, les aliments frits, ainsi que tous les aliments épicés, fumés et salés du régime;
    • surveiller le poids: le surpoids augmente le risque de développer un IM;
    • se débarrasser du tabagisme (contribue à la progression de l'athérosclérose);
    • déterminer régulièrement la quantité de cholestérol dans le sang: avec une augmentation des indicateurs, effectuer la thérapie prescrite par le médecin avec des statines et d'autres médicaments;
    • éviter le stress prolongé, les charges lourdes;
    • surveillez votre tension artérielle et prenez des antihypertenseurs prescrits par votre médecin.

    Chez les femmes en âge de procréer, l'infarctus du myocarde se développe très rarement, car les œstrogènes, hormones sexuelles qui soutiennent l'activité vitale de tout le corps, empêchent cela. Ils empêchent le développement de troubles du métabolisme du cholestérol et des spasmes des vaisseaux sanguins. Après le début de la ménopause, la sécrétion d'oestrogène diminue et l'incidence de l'IM augmente progressivement. Les femmes et les hommes plus âgés sont également touchés.

    Les symptômes de l'IM chez les femmes ont également leurs propres caractéristiques. Ils sont moins prononcés, c'est pourquoi le diagnostic provoque parfois des difficultés. Ainsi, la douleur a souvent une localisation inhabituelle à l'arrière de la tête. Parfois, les symptômes cérébraux prédominent, car un accident vasculaire cérébral se produit simultanément.

    La microinfarction se caractérise par une faiblesse, une irritabilité, une baisse des performances et une anxiété accrue.

    Tatyana Jakowenko

    Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologist Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il a travaillé comme un cardiologist dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation cardiaque, de décodage de l'ECG, de tests fonctionnels, d'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

    Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux symposiums médicaux et ateliers pour médecins - familles, thérapeutes et cardiologists. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

    Il suit régulièrement les nouvelles publications des journaux européens et américains cardiology revues, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des cardiolcongrès ogy.

    Detonic