Caractéristiques du développement de méthodes de diagnostic et de traitement pour la cardiomyopathie ischémique

La cardiomyopathie ischémique est une maladie du myocarde dans laquelle une augmentation des cavités cardiaques se produit et le rythme cardiaque est perturbé. La cause de cette pathologie est une insuffisance circulatoire chronique. Le danger de la maladie réside en l'absence de signes spécifiques.

La cardiomyopathie ischémique est un changement pathologique du myocarde, la forme la plus courante d'une telle déviation. Avec le développement de la maladie, une augmentation des cavités du muscle cardiaque et un épaississement de ses parois se produisent.

Le plus souvent, une lésion du côté gauche de l'organe est observée. Dans certains cas, avec une cardiomyopathie ischémique, le septum interventriculaire s'épaissit.

Chez l'homme, une telle déviation est diagnostiquée beaucoup plus souvent que chez la femme. La pathologie survient à l'âge de 45-55 ans.

Il existe de telles formes de cardiomyopathie ischémique:

  • symétrique: les deux cavités du muscle cardiaque augmentent uniformément;
  • asymétrique: à mesure que la pathologie se développe, la chambre gauche du cœur augmente principalement.
Peut-être voulez-vous connaître le nouveau médicament - Cardiol, qui normalise parfaitement la pression artérielle. Cardiol les capsules sont un excellent outil pour la prévention de nombreuses maladies cardiaques, car elles contiennent des composants uniques. Ce médicament est supérieur dans ses propriétés thérapeutiques à ces médicaments: Cardiline, Recardio, Detonic. Si vous souhaitez des informations détaillées sur Cardiol, Aller à la site web du fabricant. Vous y trouverez des réponses aux questions liées à l'utilisation de ce médicament, les avis des clients et les médecins. Vous pouvez également découvrir Cardiol capsules dans votre pays et les conditions de livraison. Certaines personnes parviennent à obtenir une remise de 50% sur l'achat de ce médicament (comment faire et acheter des pilules pour le traitement de l'hypertension pour 39 euros est écrit sur le site officiel du fabricant.) Cardiol capsules pour coeur

Causes

La cardiomyopathie de type ischémique se développe avec des lésions des artères coronaires, qui surviennent le plus souvent dans le contexte de changements athérosclérotiques. Ces derniers provoquent une vasoconstriction, à cause de laquelle une hypoxie tissulaire persistante se développe. Dans ce contexte, il y a un épaississement de la paroi du muscle cardiaque.

Les facteurs de risque sont les suivants:

  • une histoire d'infarctus du myocarde;
  • hypertension;
  • mauvaises habitudes;
  • l'hérédité accablée;
  • cholestérol sanguin élevé;
  • obésité;
  • diabète;
  • anévrisme ventriculaire gauche;
  • mode de vie sédentaire;
  • augmentation de l'activité physique;
  • l'usage de drogues;
  • stress psycho-émotionnel;
  • pathologie du cortex surrénalien;
  • maladie thyroïdienne.

Des phénomènes pathologiques tels que l'hypertrophie myocardique, l'hypoxie cardiaque, les dommages aux myofibrilles myocardiques contribuent également au développement de la maladie.

La pathologie peut être exprimée par de tels signes.

  • essoufflement, qui est particulièrement prononcé pendant l'effort physique et les expériences émotionnelles;
  • trouble du rythme cardiaque;
  • mal de tête;
  • fatigue;
  • attaques de suffocation la nuit;
  • gain de poids sans cause;
  • miction rare;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • le vertige;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • toux productive; des stries de sang peuvent être observées dans les expectorations;
  • trouble du sommeil;
  • évanouissement;
  • une sensation de douleur aux piqûres et de constriction dans la poitrine;
  • perturbation de l'appétit;
  • douleur sourde dans l'hypochondre droit;
  • différentes formes d'arythmie.

Aux premiers stades du développement de la pathologie, les signes d'une altération de l'activité cardiaque peuvent être absents.

Méthodes de diagnostic

Pour le diagnostic, un certain nombre d'études sont menées, notamment:

  • collection d'histoire familiale;
  • examen physique;
  • écouter le cœur;
  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • analyse générale de l'urine;
  • ECG;
  • angiographie coronaire;
  • radiographie pulmonaire;
  • surveillance quotidienne de l'ECG;
  • Echoecg;
  • IRM du muscle cardiaque;
  • si nécessaire, un examen scintigraphique et une biopsie sont également prescrits.

La base de la thérapie est l'administration de médicaments. L'intervention chirurgicale n'est effectuée que dans des cas exceptionnels, car elle représente une menace pour la vie du patient.

Les patients recevront des médicaments tels que:

  • médicaments antiarythmiques (digoxine);
  • les bêta-bloquants (métaprolol, carvédilol);
  • Inhibiteurs de l'ECA (Kapoten);
  • diurétiques (Lasix);
  • anticoagulants (acide acétylsalicylique).

Parallèlement à l'utilisation de médicaments spéciaux, le patient doit respecter les règles suivantes:

  • limiter la quantité de gras et de sel consommée au minimum;
  • abandonner l'effort physique accru;
  • éviter le stress et les tensions émotionnelles;
  • laisser suffisamment de temps pour un bon repos;
  • refuser de mauvaises habitudes.

La chirurgie de la cardiomyopathie ischémique n'est indiquée que si les méthodes conservatrices de thérapie n'ont pas donné de résultats.

Ces méthodes de traitement chirurgical de la pathologie se distinguent:

  • Implantation d'un stimulateur cardiaque. Un dispositif implantable est nécessaire pour détecter l'insuffisance cardiaque. Grâce au stimulateur cardiaque, la fréquence cardiaque se normalise. Le dispositif réduit également le risque de mort subite causée par une cardiomyopathie ischémique.
  • Implantation d'un défibrillateur cardioverter. Une telle mesure est nécessaire pour l'arythmie ventriculaire - une condition qui menace la vie du patient. L'appareil contrôle le rythme du muscle cardiaque.
  • Chirurgie de pontage coronarien. Pendant l'opération, un autre vaisseau, préalablement retiré, est réalisé à côté de l'artère obstruée. C'est à travers lui que le flux sanguin est dirigé. Un tel événement stimule le flux sanguin vers le muscle cardiaque.
  • L'angioplastie est une opération visant à élargir les artères pour améliorer leur perméabilité.
  • Installation de stents pour élargir la lumière vasculaire.
  • L'atérectomie est une manipulation visant à nettoyer les parois artérielles des plaques et des plaques qui empêchent la progression du sang.
  • Dans les cas les plus graves, le patient nécessite une transplantation cardiaque.

Caractéristiques de la nourriture

Il est recommandé aux personnes souffrant de cardiomyopathie ischémique d'inclure ces aliments et boissons dans leur alimentation:

  • produits de boulangerie sans sel;
  • produits laitiers faibles en gras;
  • légumes transformés de diverses manières;
  • Fruit de mer;
  • poisson maigre;
  • des céréales;
  • pâtes de blé dur;
  • soupes de légumes;
  • baies et fruits frais et secs;
  • mon chéri;
  • les huiles végétales;
  • thé aux feuilles vertes;
  • jus de fruits frais.

Les aliments et boissons suivants qui affectent négativement l'état du muscle cardiaque ne doivent pas être consommés:

  • viande et poisson gras;
  • confiserie;
  • plats salés et épicés;
  • bouillons gras;
  • nourriture en conserve;
  • produits fumés;
  • ail oignon;
  • produits semi-finis;
  • café et thé forts;
  • de l'alcool.

Le sens de l'utilisation de recettes alternatives pour la cardiomyopathie ischémique est d'alléger l'état du patient. De telles méthodes de thérapie ne peuvent pas guérir la maladie et ne doivent en aucun cas être la base de la thérapie.

Les recettes suivantes sont utiles:

  • Teinture de baies de viorne. Pour cuisiner, il faut prendre 40 g de matières premières (les baies doivent être mûres), verser un verre d'eau chaude. Laisser infuser le liquide pendant 2 heures, puis filtrer. Le volume résultant est la dose quotidienne du médicament. Il doit être bu 2 fois dans la journée.
  • Décoction à base d'agripaume. Vous devez prendre 15 g de matières premières et le remplir avec 0,5 l d'eau chaude. Le produit doit être perfusé pendant 7 heures. Après cela, le liquide doit être filtré. Prenez la perfusion terminée pendant la journée. Norm - un verre de bouillon, dont le volume doit être divisé en 4 doses.
  • Récolte à base de plantes. Il faut préparer 2 cuillères à soupe de feuilles d'ortie et une cuillère à soupe d'agripaume, mélanger les composants, verser 250 il d'eau bouillante. Insister sur le produit pendant une heure, puis filtrer. Prenez un demi-verre deux fois par jour.
  • Infusion de graines de lin. Pour préparer le produit, vous devez verser 4 cuillères à café de graines de lin semées dans un litre d'eau. Mettez la composition sur le feu, laissez bouillir. Le produit doit être infusé au bain-marie pendant une heure. Après cela, le bouillon doit être filtré. Prenez le produit fini sous forme chaude dans un demi-verre, jusqu'à 5 fois par jour.

Pendant le traitement, le médecin surveille régulièrement les indicateurs les plus importants: fréquence cardiaque, fréquence cardiaque, tension artérielle du patient.

Prévision

Si elle n'est pas traitée, à mesure que la cardiomyopathie coronaire progresse, le risque de complications augmente. Il s'agit notamment des éléments suivants:

  • caillots sanguins;
  • infarctus du myocarde;
  • insuffisance cardiaque aiguë;
  • œdème pulmonaire;
  • arythmie.

Ces conditions peuvent entraîner la mort du patient, car elles se développent rapidement.

La survie des patients à cinq ans est supérieure à 30%.

Avec le traitement opportun de la pathologie, les chances de prévenir les complications dangereuses augmentent.

Mesures préventives

À l'heure actuelle, un complexe spécial de mesures préventives visant à prévenir le développement de la cardiomyopathie ischémique n'a pas été développé.

Il existe un certain nombre de recommandations généralement acceptées, dont le respect réduit plusieurs fois la probabilité de développer une pathologie cardiaque. Pour ce faire, vous devez:

  • arrêtez de boire de l'alcool;
  • arrêter de fumer;
  • respecter les principes d'une bonne nutrition, à l'exclusion des aliments à forte teneur en sel et en cholestérol, ainsi que des graisses animales provenant de l'alimentation;
  • contrôler le poids, la pression artérielle, la glycémie et le cholestérol;
  • consultez un cardiologue une fois tous les six mois, ce qui est particulièrement important pour ceux dont les antécédents familiaux sont accablés de cas de maladies cardiovasculaires.

La cardiomyopathie ischémique est une pathologie du système cardiovasculaire qui survient seule ou en tant que maladie secondaire. La maladie crée un risque élevé de complications et de décès, il est donc nécessaire de la diagnostiquer et de commencer le traitement dès que possible.

La cardiomyopathie est un groupe de pathologies qui s'accompagnent de dysfonctionnements du fonctionnement du muscle cardiaque. Il existe plusieurs mécanismes de lésions myocardiques qui combinent de telles maladies.

Les raisons du développement de la cardiomyopathie sont le plus souvent floues et le diagnostic nécessite l'absence de malformations congénitales. Il existe différents types de telles pathologies et la classification des cardiomyopathies dépend des caractéristiques des troubles circulatoires du cœur.

La cardiomyopathie est une définition collective d'un groupe de pathologies myocardiques d'origine inconnue. La base de ces maladies est les processus dystrophiques et sclérotiques dans les cellules cardiaques - les cardiomyocytes. Avec une violation telle que la cardiomyopathie, dans la plupart des cas, le travail des ventricules du cœur change.

À ce jour, il n'a pas été possible d'établir les véritables causes de la cardiomyopathie. Les experts soutiennent que de telles pathologies peuvent évoluer en raison de changements mutationnels dans les gènes ou du fait du développement actif de maladies existantes chez l'homme.

De telles maladies peuvent être diagnostiquées chez des personnes de tout âge, mais chez les enfants, elles sont détectées beaucoup moins souvent que chez les adultes.

Cela est dû au fait qu'un tel groupe de maladies est héréditaire et des problèmes avec le travail du cœur peuvent déjà apparaître chez les jeunes enfants.

Causes et symptômes

Les cardiomyopathies comprennent toute pathologie qui s'accompagne de lésions du muscle cardiaque. En fait, il existe de nombreuses raisons qui peuvent provoquer le développement d'une telle maladie.

Concept

On pense que la maladie touche le plus souvent les hommes d'âge moyen. Selon la Classification internationale des maladies, cette maladie est considérée comme une variante de la maladie coronarienne chronique.

La cardiomyopathie ischémique est une affection pathologique du muscle cardiaque causée par un manque d'oxygène et des dommages aux myocytes. Ces cellules peuvent «fonctionner» sans oxygène, mais dans ce cas, l'énergie qu'elles reçoivent n'est pas suffisante pour le bon fonctionnement du myocarde. En conséquence, il y a une expansion des cavités cardiaques avec un épaississement de leur paroi.

Une augmentation de la taille du cœur (cardiomégalie) est de deux types:

  1. Symétrique, dans lequel les deux cavités du cœur sont élargies.
  2. Asymétrique, dans lequel une seule caméra est agrandie. Le plus souvent, le processus affecte la cavité cardiaque gauche.

Les statistiques indiquent que le plus souvent la maladie est détectée chez les hommes dans la période d'âge entre 45 et 55 ans. Les femmes sont beaucoup moins susceptibles de souffrir de cette forme de maladie cardiaque. On le trouve principalement dans la ménopause, ainsi que chez les femmes qui prennent des contraceptifs oraux pendant une longue période ou abusent excessivement du tabac.

Classification des cardiomyopathies et caractéristiques du traitement de la maladie

Toutes les cardiomyopathies sont divisées en primaire et secondaire.

Les maladies primaires sont divisées en groupes:

  1. Congénitales, qui apparaissent pendant la période de développement fœtal, principalement en raison du tabagisme de la mère, de la consommation d'alcool et de drogues, du stress et de l'anxiété, d'une nutrition inadéquate ou insuffisante.
  2. Acquis après exposition à des toxines, des troubles métaboliques ou des virus.
  3. Mixte, combinant les deux types d'effets négatifs.

Les pathologies secondaires sont causées par les maladies ou affections suivantes:

  • l'effet de certains médicaments, y compris la chimiothérapie;
  • alcoolisme;
  • les maladies endocriniennes qui provoquent un dysfonctionnement myocardique;
  • obésité;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • troubles de l'alimentation;
  • diabète;
  • l'utilisation de régimes alimentaires sévères à long terme, entraînant une pénurie aiguë de vitamines et de nutriments;
  • effets négatifs au niveau cellulaire (rayonnement, toxines, poisons, etc.).

La cardiomyopathie primaire est divisée en types:

  • dilaté ou ischémique;
  • hypertrophique
  • restrictif;
  • dysplasie arythmogène.

Les maladies secondaires sont des types suivants:

  • alcoolique
  • diabétique;
  • thyréotoxique (associée à des pathologies de la glande thyroïde);
  • stressant.

La forme ischémique de la maladie est appelée stagnation en raison de la présence d'un mauvais apport sanguin.

  • ILC dilaté.
  • CMP hypertrophique.
  • ILC restrictif.
  • Types spécifiques d'ILC.
  • Voiture ventriculaire droite arythmogène>

Une telle cardiomyopathie se distingue par l'expansion des cavités du cœur, une augmentation de la taille du cœur et le développement d'une insuffisance cardiaque progressive.

Symptômes

  1. Insuffisance cardiaque chronique de la gauche ou en même temps deux ventricules. Dans ce cas, des phénomènes de stagnation sont observés dans un ou deux cercles de circulation sanguine à la fois. Cliniquement, il se manifestera par de tels signes:
  2. Dyspnée survenant pendant l'effort / au repos;
  3. Fatigue;
  4. Gonflement des jambes, principalement le soir;
  5. Blanchiment de la peau;
  6. Refroidissement des parties périphériques des membres, leur cyanose.
  7. La présence de divers types de troubles du rythme (fibrillation auriculaire, blocage, arythmies ventriculaires).
  8. Complications thromboemboliques - elles sont observées dans environ 20% des cas et comprennent une thromboembolie des branches de l'artère pulmonaire ou une obstruction du thrombus des artères dans un grand cercle de circulation sanguine avec des dommages à divers organes.

Diagnostics

La base du diagnostic du DCMP est une échographie cardiaque. Il vous permet d'identifier de tels changements:

  • Fraction d'éjection inférieure à 20-30%;
  • Expansion de toutes les cavités du cœur;
  • Diminution de la force de contraction (hypokinésie) dans le ventricule gauche;
  • La présence de caillots sanguins à l'intérieur du cœur;
  • Signes d'insuffisance valvulaire (mitrale et tricuspide), qui sont relatifs (survenus en raison de l'expansion des cavités);
  • Diminution du flux sanguin dans la section initiale de l'aorte.

La radiographie vous permet d'identifier des signes tels qu'une augmentation de la taille du cœur, sa forme sphérique et une augmentation de l'ombre des vaisseaux pulmonaires due au développement d'une hypertension.

Traitement

Un spécialiste dans ce domaine, un cardiologue, est impliqué dans le traitement.

Pour cela, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • Bêtabloquants
  • Diurétiques
  • Les nitrates;
  • Glycosides cardiaques;
  • Agents antiplaquettaires.

Les autres causes de décès chez les patients atteints de myocardiopathie comprennent les complications thromboemboliques et les arythmies.

Elle se caractérise par une hypertrophie (épaississement) des parois du ventricule gauche. Dans le même temps, la cavité ventriculaire diminue, les parois deviennent moins malléables, ce qui entraîne une diminution de leur remplissage en sang. Le résultat est un volume réduit de sang entrant dans le grand cercle de circulation sanguine depuis le ventricule gauche.

Symptômes

  • Angine de poitrine - caractérisée par une douleur cardiaque. Elle se produit en raison de la compression des artères coronaires avec une augmentation de la masse musculaire. La prise de nitroglycérine ne soulage pas la douleur, ce qui fait la différence entre cette variante de la cardiopathie et la véritable angine de poitrine.
  • Une tachycardie arythmique - ventriculaire se développe.
  • Syncopal - caractérisé par une diminution du flux sanguin dans les artères carotides et des évanouissements.
  • Asymptomatique
  • Polysymptomatique

Diagnostics

Radiographie - les changements ne sont visibles qu'aux stades ultérieurs sous forme d'hypertension pulmonaire (expansion des racines des vaisseaux pulmonaires).

L'échographie cardiaque est l'étalon «d'or» pour la détection du HCMP. ECHO-KG permet à un spécialiste de mesurer l'épaisseur de la paroi BT, la taille de sa cavité, ainsi que de visualiser la compliance des parois lors de la contraction du cœur et lors de sa relaxation.

Traitement

De plus, la cardiomyopathie hypertrophique peut être traitée par chirurgie. De telles interventions chirurgicales sont possibles:

  • Myectomie septale;
  • Ablation par transcathéter à l'alcool;
  • Installation d'un stimulateur électrique à deux chambres.

Le pronostic est relativement favorable, car un ventricule épaissi peut inhiber le développement de l'insuffisance cardiaque pendant une longue période de temps. Dans 1 à 4% des cas, une mort cardiaque subite se développe, le plus souvent avec angine de poitrine ou variante polysymptomatique de l'évolution de la pathologie.

Elle se caractérise par la rigidité des parois du ventricule, qui ne lui permet pas de se remplir de sang en volume suffisant pendant la période de relaxation myocardique. Ce type de cardiopathie s'accompagne du développement progressif d'une insuffisance cardiaque diastolique.

La cardiopathie restrictive peut être une maladie indépendante ou être secondaire et se produire dans le contexte de telles pathologies:

  • Maladie de Leffler;
  • Sarcoïdose;
  • Amylose;
  • Sclérose systémique;
  • Hémochromatose;
  • Maladie de Fabry.

Symptômes

Pendant longtemps, la pathologie se déroule sans manifestations visibles. Les signes de la maladie comprennent les symptômes de la pathologie sous-jacente, ainsi que le développement de l'insuffisance cardiaque: essoufflement, fatigue, gonflement des extrémités, etc.

Diagnostics

L'ECG n'est pas une méthode d'examen informative dans ce cas, car elle ne révèle pas de signes spécifiques.

Sur une radiographie, il est parfois possible de visualiser une réduction du cœur ou des signes de congestion dans le CCI (circulation pulmonaire).

L'échographie cardiaque est la principale méthode permettant de diagnostiquer une cardiopathie restrictive chez un spécialiste. Les signes échocardiographiques suivants sont observés:

  1. Épaississement de la paroi interne du cœur;
  2. Réduire la taille des cavités des ventricules;
  3. Le mouvement paradoxal du septum interventriculaire;
  4. Prolapsus des cuspides des valves mitrale et tricuspide et leur insuffisance relative.
  5. Violation de l'apport sanguin aux ventricules dans la diastole;
  6. La présence de caillots sanguins dans la région pariétale du cœur.

Traitement

Le traitement de la cardiomyopathie dans ce cas est pour un spécialiste quelques difficultés dues à la détection tardive d'une pathologie.

De plus, lorsqu'une cardiopathie restrictive se développe, le traitement médicamenteux n'aboutit pas au résultat souhaité. Il est possible de prescrire des GCS, des immunosuppresseurs, ainsi que des diurétiques, des vasodilatateurs et des agents antiplaquettaires pour réduire les signes d'insuffisance cardiaque.

La base du traitement est une méthode chirurgicale qui consiste à exciser un myocarde épaissi et à normaliser la fonction diastolique LV.

Le pronostic est défavorable, car la survie à cinq ans ne dépasse pas 30%.

Facteurs de risque

Les experts ont identifié un certain nombre de facteurs de risque qui augmentent la probabilité de développer une maladie. Si ces facteurs sont présents dans votre vie, ils doivent être supprimés dès que possible. Leur liste est la suivante:

  • la présence d'une maladie coronarienne dans la famille;
  • haute pression stable;
  • fumer et boire;
  • taux de cholestérol élevé;
  • grand poids corporel;
  • mode de vie sédentaire;
  • diabète;
  • accumulation de protéines anormales dans les tissus (amylose);
  • pathologie avancée des reins.

Les hommes sont plus enclins à développer une cardiomyopathie ischémique que les femmes qui n'ont pas atteint la ménopause. Après cette période, la probabilité de manifestation d'une cardiomyopathie ischémique devient la même. Chez les femmes après 35 ans qui utilisent des contraceptifs oraux et qui ont une dépendance à la nicotine, les chances de développer une cardiomyopathie ischémique augmentent.

symptomatologie

Les principaux symptômes peuvent apparaître lorsque la maladie progresse:

  • angine de poitrine;
  • battements cardiaques irréguliers fréquents;
  • douleur thoracique, sensation de constriction;
  • fatigue, fatigue
  • mal de tête;
  • étourdissements et perte de conscience;
  • forme productive de toux (avec crachats);
  • les troubles du sommeil;
  • gonflement des membres inférieurs ou déversé dans tout le corps;
  • obésité à des degrés divers.

De plus, les patients souffrent d'une tendance à former des caillots sanguins, des crises de dyspnée (essoufflement) la nuit et pendant l'effort physique, une perte d'appétit et des douleurs dans l'hypochondre droit.

Les attaques peuvent se produire assez rarement, de sorte que les patients les oublient souvent et ne consultent pas le médecin. Si vous le faites dès que possible, vous pouvez vous éviter des complications extrêmement dangereuses et même la mort d'une crise cardiaque. L'augmentation des crises est un symptôme menaçant qui nécessite une décision et un traitement immédiats.

Pathogénèse

Le principal facteur qui provoque le développement de la forme ischémique de la cardiomyopathie est l'état pathologique des artères coronaires. Dans la grande majorité des cas, ce problème se pose en raison de la formation de plaques athérosclérotiques denses sur les parois des vaisseaux sanguins. Ils bloquent la circulation sanguine, réduisent la clairance dans les vaisseaux et peuvent même provoquer leur atrophie.

Dans cette condition, le cœur s'affaiblit, ne fonctionne pas bien et s'use rapidement. Au fil du temps, l'angine de poitrine apparaît et les crises cardiaques deviennent plus fréquentes. Le processus de développement de la pathologie peut être déterminé par les facteurs suivants:

  • la prédisposition du corps au développement de la cardiomyopathie, qui se transmet au niveau génétique;
  • haute pression;
  • mauvaises habitudes, malnutrition et routine quotidienne perturbée;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • pourcentage élevé de lipides;
  • processus pathologiques dans le cortex surrénal.

À son tour, la formation de plaques athérosclérotiques peut être due aux facteurs suivants:

  • hypoxie du cœur;
  • changements dans la fonction contractile du myocarde;
  • dommages aux myofibrilles myocardiques, qui peuvent se désintégrer;
  • état hypertrophique du myocarde;
  • remodelage ventriculaire.

Cardiomyopathie - causes, principaux symptômes, méthodes de diagnostic et options de traitement

Les principaux critères diagnostiques de la cardiomyopathie ischémique sont les suivants:

  1. Examen externe par un cardiologue. Avec lui, le médecin attire l'attention sur la présence des signes suivants de la maladie: une fréquence cardiaque inégale et rapide, une augmentation du bord gauche du cœur vers les aisselles, une respiration sifflante de différents types dans les poumons à l'écoute, un murmure systolique à l'apex du cœur, qui s'explique par l'insuffisance relative de la valvule mitrale du ventricule gauche, un œdème inférieur des jambes.
  2. ECG Il révèle des changements électrolytiques dans le myocarde, une fibrillation auriculaire, un blocage des jambes du faisceau de His, une conduction auriculo-ventriculaire altérée, dans de rares cas, des extrasystoles ventriculaires.
  3. Roentgenography. Il vous permet de détecter les changements athérosclérotiques de l'aorte: augmentation de son diamètre, compactage des parois, calcification de la bouche et autres symptômes.
  4. La coronarographie peut révéler de multiples traces de thrombose dans les vaisseaux.

En outre, le médecin peut prescrire le passage d'une échographie cardiaque, une échographie Doppler, une imagerie par résonance magnétique et la délivrance de divers tests.

Selon les statistiques, un nombre croissant de personnes deviennent chaque année propriétaires de diverses maladies cardiaques, qui peuvent laisser une marque incorrigible et parfois entraîner la mort. En matière de santé, la sensibilisation, une bonne compréhension des différentes maladies, la capacité de les diagnostiquer soi-même et la connaissance des moyens de les éviter sont toujours très importantes.

Dans cet article, nous parlerons de l'une des maladies cardiaques les plus courantes - la cardiomyopathie.

La cardiomyopathie est une définition générale qui combine un groupe de maladies qui endommagent les zones musculaires du cœur. Les conséquences de la cardiomyopathie sont assez graves, il peut s'agir d'arythmie, d'échec et bien plus encore.

Classifications

Dilatation ou congestion - l'organe augmente, l'activité cardiaque et la fréquence des contractions myocardiques diminuent. Dans la plupart des cas, il se trouve chez les jeunes et est la conséquence d'infections, d'intoxications et de troubles du fonctionnement de divers systèmes corporels.

Hypertrophique (asymétrique, symétrique, obstructive, non obstructive) - le myocarde s'épaissit et les cavités des ventricules du cœur, au contraire, diminuent. Il s'agit d'une maladie héréditaire qui se développe chez les hommes de différentes catégories d'âge. Elle entraîne différents types d'hypertrophie des muscles cardiaques, le septum interventriculaire s'épaissit.

Restrictive (oblitérante, diffuse) - est assez rare, avec le début d'une fibrose endocardique, d'une perturbation du ventricule et de l'hémodynamique. Malgré cela, la contractilité persiste, l'hypertrophie est absente.

Arythmogène - Une maladie rare au cours de laquelle les cardiomyocytes sont remplacés par du tissu adipeux ou fibreux. Cela provoque une arythmie et une fibrillation.

Les causes de cette maladie peuvent être des facteurs héréditaires, l'apotose, des virus et des produits chimiques. La maladie se développe chez les jeunes et se caractérise par un essoufflement, une tachycardie, des étourdissements et des évanouissements.

Les symptômes de la cardiomyopathie varient et dépendent de son type et de son degré. Dans la plupart des cas, c'est l'essoufflement, la transpiration, l'enflure, les douleurs cardiaques, la fatigue et le bleuissement de la peau. Parfois, des étourdissements, une perte de conscience, des évanouissements et des vomissements sont ajoutés à ce qui précède.

Les causes de la cardiomyopathie sont très différentes. Parfois, un mauvais style de vie conduit à l'apparition de la maladie, et parfois la maladie est héréditaire et apparaît en raison de la tendance des gènes à le faire:

  • Maladies virales
  • Hérédité
  • Les conséquences des maladies cardiaques
  • Intoxication du corps
  • L'effet des allergènes
  • Changements dans le système endocrinien et la régulation endocrinienne
  • Problèmes du système immunitaire
  • Dépendance à l'alcool

Les complications après une cardiomyopathie peuvent être tout type de maladie cardiaque, d'insuffisance cardiaque, de thrombose, de conduction altérée du cœur, d'arythmie et même de syndrome de mort subite en raison d'un arrêt cardiaque.

La cardiomyopathie est diagnostiquée dans un hôpital ou une clinique. Après l'examen initial ou l'interrogatoire, le médecin peut orienter les types de diagnostic nécessaires.

Le plus souvent, ils utilisent un électrocardiogramme, une imagerie par résonance magnétique, un sondage, une radiographie des poumons et un échocardiogramme, dont les données sont le plus souvent les plus informatives, mais ce sont tous ces examens dans le compartiment qui peuvent montrer l'image complète de la maladie et affecter le choix du bon traitement.

La thérapie spéciale n'existe pas, pour cette raison, aucune mesure n'est utilisée pour prévenir les complications dangereuses et aider à maintenir l'état optimal du patient.

Lorsque la maladie est stable, le patient est traité à domicile, mais sous la surveillance d'un médecin. Une hospitalisation et un examen de routine sont régulièrement effectués pour s'assurer que l'état du patient ne s'aggrave pas.

Les patients atteints de cardiomyopathie doivent limiter l'activité physique et les mouvements actifs, et également suivre un régime alimentaire individuellement prescrit par chaque médecin. Habituellement, un tel régime consiste à réduire la quantité de graisses et de sels dans le régime.

Quels médicaments un cardiologue peut-il prescrire pour la cardiomyopathie?

  • Diurétiques
  • Les glycosides
  • Médicaments antiarythmiques
  • Anticoagulants
  • Antiplaquettaire

Dans les cas les plus complexes et négligés, ils ont recours à une intervention chirurgicale. Si la cardiopathie s'accompagne d'autres maladies cardiaques, le patient a besoin d'une transplantation cardiaque.

Le cœur est l'organe le plus important, toute interférence peut entraîner des conséquences très désagréables ou la mort, il est donc très important de vérifier régulièrement l'état de votre cœur, de consulter un cardiologue et de faire un électrocardiogramme.

Vous pouvez éviter la cardiomyopathie, il vous suffit de mener une vie saine, de ne pas abuser de l'alcool, de ne pas trop surcharger le corps et de le maintenir en bonne forme.

Cardiomyopathie - une modification des ventricules du cœur du myocarde. Il s'agit d'une série de pathologies du muscle cardiaque causées par diverses raisons. Une évolution progressive en l'absence de traitement approprié pour la cardiomyopathie entraîne une invalidité, des complications: insuffisance cardiaque, privation d'oxygène tissulaire, congestion cardiaque, modifications de la sténose myocardique, arythmies ventriculaires et auriculaires. Les prévisions sont mitigées. Un rôle important est joué par les symptômes, la forme, le stade de la maladie, le diagnostic rapide et le traitement de la cardiomyopathie.

La pathologie est primaire ou secondaire. La première espèce est divisée en sous-espèces.

  1. Dilatation - expansion des cavités cardiaques dans le contexte d'une contractilité myocardique altérée. La prévision est défavorable. La survie jusqu'à 5 ans n'est possible qu'avec le traitement rapide de la cardiomyopathie.
  2. Hypertrophique - épaississement des parois du ventricule gauche. Il présente une progression lente.
  3. Alcool - dysfonctionnement des cavités cardiaques, hypertrophie myocardique causée par une consommation excessive de boissons alcoolisées.
  4. Ischémique - une violation de la circulation sanguine dans le myocarde. Fuite possible sous une forme symétrique et asymétrique. La prévision est défavorable. Le développement de la pathologie entraîne une grave crise cardiaque, une athérosclérose des artères coronaires. Pour normaliser le rythme cardiaque, les médecins réalisent une greffe cardiaque, un pontage aortocoronarien.
  5. Troubles métaboliques - métaboliques, dystrophie myocardique, provoquée par un effort physique, surcharge musculaire, dysfonctionnement hépatique (rein), carence en vitamines.
  6. Toxique - en raison des effets à long terme des médicaments sur les structures cardiaques.

La cardiomyopathie secondaire comprend la forme platormonale diagnostiquée chez les femmes ménopausées. Elle s'accompagne de l'apparition d'un rythme cardiaque rapide, de spasmes du muscle cardiaque, de malaises. Les causes de la pathologie sont des troubles hormonaux, un dysfonctionnement du myocarde. La prévision est favorable. L'invalidité est rétablie lorsque des tactiques de traitement de la cardiomyopathie correctement sélectionnées sont mises en œuvre.

Facteurs de risque

Elle provoque le développement d'une maladie primaire:

  • facteur héréditaire;
  • empoisonnement à l'alcool, poisons, toxines, virus;
  • stress;
  • exercice physique;
  • nervosité;
  • pauvres, malnutrition.

Le groupe à risque pour le développement d'une cardiomyopathie secondaire comprend les patients atteints de maladies cardiaques infectieuses, les pathologies du système endocrinien (auto-immun).

La maladie peut provoquer:

  • inflammation du muscle cardiaque;
  • changements métaboliques au niveau cellulaire;
  • intoxication du corps;
  • déséquilibre hormonal;
  • manque d'oligo-éléments, vitamines;
  • intoxication alcoolique, chimique, médicamenteuse;
  • échec des processus métaboliques.

Les raisons du développement de la myopathie primaire n'ont pas été établies. Avec les pathologies congénitales, le muscle cardiaque commence un développement anormal même lorsque le tissu fœtal est pondu. Une maladie provoquée par un facteur génétique conduit au développement d'une forme dilatée ou idiopathique. Cela peut être précédé d'une infection du corps par des bactéries, des virus, des toxines, des cardiomyocytes. Autres raisons:

  • échec des processus auto-immunes;
  • arrêt cardiaque;
  • infarctus du myocarde;
  • maladie métabolique;
  • le cytomégalovirus;
  • l'hépatite C;
  • virus coxsackie;
  • maladies du système neuromusculaire;
  • déséquilibre des électrolytes;
  • ischémie cardiaque;
  • amylose.

Les infections bactériennes, fongiques, virales, parasitaires peuvent causer des dommages, conduire à des modifications structurelles du myocarde.

Avec l'ischémie, le muscle cardiaque commence à souffrir d'un manque d'oxygène, l'athérosclérose, les artères et la lumière des vaisseaux se rétrécissant fortement. Le manque d'oxygène dans le tissu cardiaque conduit à la destruction rapide des cardiomyocytes. Facteurs provoquant:

  • obésité;
  • fumeur;
  • l'abus d'alcool;
  • taux de cholestérol élevé, lipides dans le sang.

La cardiomyopathie est une maladie aux caractéristiques «cumulatives», lorsque des substances nocives se déposent dans l'épaisseur du muscle cardiaque, entraînant:

  • échec de la fonction myocardique;
  • Syndrome de refsum;
  • Maladie de Fabry;
  • hémochromatose.

La fonction myocardique est également perturbée dans le contexte de l'accumulation de glycogène dans le cœur.

Symptômes

Les signes de la maladie sont non spécifiques, inhérents à d'autres pathologies cardiaques. Avec la cardiomyopathie, les patients se plaignent de:

  • gonflement;
  • douleur, brûlure derrière le sternum;
  • hypertrophie de la rate, taille du foie;
  • évanouissement;
  • essoufflement;
  • la toux;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • blanchiment, jaunissement de la peau;
  • fatigue;
  • le vertige;
  • faiblesse due à la privation d'oxygène, diminution du débit cardiaque.

Complications et pronostics possibles

Sans traitement rapide et efficace, qui est prescrit par les résultats du diagnostic, des complications dangereuses peuvent se développer. De tels problèmes sont plus difficiles à traiter et constituent une menace sérieuse pour l'homme. La cardiomyopathie ischémique peut conduire au développement des problèmes suivants:

  • dommages à la conduction du cœur;
  • la formation d'extrasystoles (contractions extraordinaires);
  • Fibrillation auriculaire ou fibrillation auriculaire (la fréquence des impulsions peut atteindre 700 par minute);
  • infarctus du myocarde;
  • insuffisance cardiaque.

Relisez cette liste lorsque vous souhaitez reporter une visite à un cardiologue, refuser un traitement ou une thérapie.

Nous ne pouvons pas vous plaire avec un pronostic favorable, car la forme ischémique de la cardiomyopathie est le type de maladie le plus dangereux. Les raisons de cette situation sont plusieurs facteurs:

  • le développement de ces formes d'arythmies qui sont graves et menacent la vie humaine;
  • la probabilité de complications fatales;
  • la nécessité d'opérations longues et complexes;
  • utiliser pour le traitement de médicaments ayant un fort effet sur le corps.

Dans le cas d'un traitement conservateur chez les patients à viabilité myocardique, le taux de mortalité est de 16%. Dans le cas des traitements chirurgicaux, ce chiffre est de l'ordre de 3,2%.

Seuls un diagnostic précoce et l'adhésion au traitement prescrit peuvent éviter des conséquences irréparables. Le respect des mesures préventives éliminera le risque de développer une maladie dangereuse et protégera le cœur des facteurs négatifs.

La cardiomyopathie ischémique est la principale cause de décès chez les patients souffrant de divers problèmes cardiovasculaires. Il peut provoquer le développement des maladies potentiellement mortelles suivantes:

  • l'arythmie;
  • insuffisance cardiaque aiguë et chronique;
  • infarctus du myocarde;
  • œdème pulmonaire;
  • thrombose.

Chacune de ces complications menace le patient de graves conséquences pour la santé et comporte un risque important de décès. Avec un traitement précoce et la nomination d'un traitement approprié, ces graves conséquences peuvent être évitées.

Cependant, la maladie ne passe pas sans laisser de trace, car la déformation cicatricielle du cœur n'est pas restaurée. Il est très important d'arrêter le processus à temps avant qu'il n'aille trop loin.

Cause de décès dans la cardiomyopathie ischémique

La cardiomyopathie coronaire peut entraîner la mort. De telles situations ne peuvent pas être qualifiées de fréquentes, mais elles se produisent toujours. La maladie peut se calmer, après un cycle de manifestations symptomatiques, une accalmie est possible et la personne pense en même temps que la maladie a reculé. Bien que ce ne soit pas le cas, il est nécessaire de poursuivre le traitement.

prévention des maladies

Personne ne prendra soin de votre santé tant que vous ne le voudrez pas. Vous pouvez prévenir le développement de nombreuses maladies cardiovasculaires en observant des mesures préventives. La prévention peut être primaire et secondaire.

La prévention primaire vise à prévenir la formation de la maladie. L'essence de ces mesures est la suivante:

  • rejet complet des mauvaises habitudes;
  • nutrition équilibrée quotidienne;
  • prévention des troubles métaboliques;
  • traitement en temps opportun chez le médecin en cas de plaintes concernant le travail du cœur et pour le traitement des maladies virales;
  • observation par un cardiologue et diagnostic cardiaque régulier en cas de tendance héréditaire à former des cardiomyopathies.

Une prévention secondaire est nécessaire pour arrêter le développement de la maladie et la formation de pathologies concomitantes. Ces mesures préventives comprennent les règles suivantes:

  • diminution de l'intensité de l'entraînement et refus de travailler dur;
  • observation par un cardiologue et échocardiographie régulière;
  • respect du traitement thérapeutique et médicamenteux;
  • surveiller les indicateurs de poids corporel et les maintenir dans les limites normales;
  • élimination des facteurs de stress;
  • maintenir une routine quotidienne équilibrée;
  • contrôle périodique des indicateurs de glucose et de cholestérol.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologue Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il travaille comme cardiologue dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation du cœur, le décodage de l'ECG, des tests fonctionnels, l'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux colloques et ateliers médicaux pour les médecins - familles, thérapeutes et cardiologues. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il surveille régulièrement les nouvelles publications des revues européennes et américaines de cardiologie, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des congrès européens de cardiologie.

Detonic