Causes de l'augmentation de la VS pendant la grossesse

Porter un bébé est une période très cruciale dans la vie de chaque femme. Le corps entier de la femme enceinte subit de graves changements: le fond hormonal est en cours de reconstruction, et avec lui tous les principaux indicateurs de l'homéostasie - le système d'autorégulation. La vitesse de sédimentation des érythrocytes est l'une des premières à réagir, en parallèle avec les leucocytes. Le taux d'ESR pendant la grossesse et ses écarts à la hausse ou à la baisse deviennent un indicateur important de la santé d'une femme, nécessitant un suivi régulier par les médecins.

skorost osedaniya eritrotsitov u beremennyh - 7

Suivi de l'indicateur pendant la grossesse

Pour la future mère et l'enfant, la réaction de sédimentation érythrocytaire est d'une importance fondamentale, puisque la première parle du risque d'hypoxie fœtale. Cela est dû au fait que les globules rouges contiennent de l'hémoglobine - le principal transporteur d'oxygène dans le corps. C'est lui qui donne aux globules rouges une teinte écarlate. Ces cellules ne vivent pas plus de 4 mois, après cette période, elles sont utilisées par le foie et la rate. Une surveillance constante de la VS peut en dire long, mais l'essentiel est de mettre en garde contre le processus inflammatoire, ce qui est particulièrement important pendant la grossesse.

Le principal facteur affectant la vitesse de sédimentation des érythrocytes est, bien entendu, le plasma avec son composant protéique. La conception provoque physiologiquement une augmentation de la teneur en protéines du plasma, et le niveau de concentration en protéines et le nombre de globules rouges varient selon le trimestre. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller en permanence la VS pendant la grossesse. Pour ce faire, il vous suffit de donner du sang pour analyse, en respectant un certain nombre de règles:

  • Le sang est prélevé le matin (le dernier repas est la veille).
  • Ils prélèvent le sang d'un doigt avec un repos émotionnel complet du patient.
  • Avant de procéder à l'analyse, toute physiothérapie, activité physique et médication sont exclues.

Le résultat ESR est influencé par les qualifications de l'assistant de laboratoire, la stérilité des instruments, la méthode de détermination. Dans tous les cas, chaque clinique prénatale a ses propres erreurs subjectives dans la réaction, par conséquent, l'analyse est toujours déchiffrée en tenant compte des valeurs de référence objectives.

Méthodes de détermination

Avec une grossesse en cours normale, un test sanguin de VS est effectué: au premier trimestre (jusqu'à 12 semaines), au deuxième (à la 21e semaine), au troisième (à la 30e semaine). L'analyse de l'ESR chez la femme enceinte est soumise à un algorithme spécifique:

  • Prise de liquide biologique par un doigt.
  • Ajout d'anticoagulants au sang.
  • Placez le tube à essai dans un portoir pendant 60 minutes.
  • Mesurer la partie transparente du sang et des sédiments avec une règle.
  • Décodage des résultats par le médecin.

La capacité du sang à se stratifier en plasma et en érythrocytes avec précipitation de ces derniers était connue des anciens Grecs, mais elle ne s'est fermement établie dans la pratique médicale qu'au début du siècle. Aujourd'hui, il existe plusieurs méthodes pour obtenir des données sur l'ESR:

  • La méthode la plus fiable est la méthode Westergren, dans laquelle le sang capillaire est prélevé et dilué avec du citrate de sodium à une concentration de 3,8%. Après une heure, la quantité de sédiment érythrocytaire est mesurée.
  • La méthode de Panchenkov implique une solution anticoagulante avec une concentration de 5% et la hauteur du plasma transparent est mesurée.
  • Etude ESR à l'aide d'analyseurs qui effectuent eux-mêmes toutes les manipulations nécessaires dans un court laps de temps et émettent une impression avec les résultats obtenus.

Des trois méthodes, la méthode Westergren est reconnue comme la plus précise, car elle est la plus sensible au test en cours et à tous les facteurs qui l'affectent. Ceci est particulièrement important étant donné la capacité de l'ESR (ESR) à augmenter, par conséquent, malgré les possibilités modernes d'obtenir rapidement une analyse, le taux d'ESR chez les femmes enceintes est mesuré par cette méthode.

Taux UAC

Les données sur la vitesse de sédimentation érythrocytaire chez une femme enceinte dépendent d'un certain nombre de facteurs: âge, poids, caractéristiques individuelles de l'organisme de la femme enceinte et état du fœtus. L'indicateur lorsque l'ESR est augmenté pendant la grossesse à 45 mm / heure est considéré comme la norme. Cependant, elle diffère selon les trimestres: pour 1 trimestre, les fluctuations de la réaction sont caractéristiques soit à la hausse, soit au contraire à la baisse des résultats (de 14 à 22 mm / h). 2 trimestre est limité à l'ESR jusqu'à 25 mm / heure.

Le taux de VS chez la femme enceinte fait un bond significatif au 3ème trimestre (de 32 à 44 mm / heure).

L'indicateur revient à la normale quelques mois après l'accouchement. La réaction sanguine est influencée par l'allaitement. Le manque de lactation avec des tentatives de développement des glandes mammaires peut provoquer leur inflammation, ainsi qu'une hypersécrétion accompagnée de symptômes de stagnation du lait. Immédiatement après l'accouchement, la VS reste élevée, surtout si elle s'est produite par césarienne. C'est normal. En cas de doute sur la fiabilité des résultats, l'analyse doit être répétée. Le plus évident est le taux ESR par trimestre dans la version tabulaire (en tenant compte des indicateurs de référence).

Le moment de porter le fœtusIndicateurs de réaction en mm / heure
Premier trimestreÀ partir de 13 23 jusqu'à
Deuxième trimestreNe dépasse pas 25 (optimal 22)
Troisième trimestrePas plus de 45 (jusqu'à 40 de manière optimale)
Après livraisonPas plus de 35 (jusqu'à 30 de manière optimale)

Raisons de l'augmentation

Des écarts à la hausse par rapport à la norme chez les femmes enceintes peuvent être observés pour des raisons à la fois physiologiques et pathologiques. Au fur et à mesure que le fœtus grandit et se développe, le corps de la femme essaie par tous les moyens de créer les conditions optimales pour le porter, l'ESR réagit naturellement à cela. Il n'y a rien de criminel dans une telle situation ni pour la mère ni pour l'enfant. Mais souvent, une ESR accrue indique le développement d'une inflammation. Dans cette situation, il est nécessaire de trouver le déclencheur du processus pathologique et de l'éliminer.

analiz krovi pri beremennosti - 9

Les raisons de l'ESR élevée sont considérées comme des changements dans la composition du sang, qui indiquent le risque de développer une inflammation:

  • Faible taux d'hémoglobine.
  • Leucocytose.
  • Protéinurie qualitativement altérée.

Le médecin déchiffre les indicateurs, car l'ESR change chaque semaine et nécessite une analyse constante de l'état général de la femme enceinte et du bébé à naître. Ce qui est considéré comme la norme avant l'accouchement est inacceptable dans les premier et deuxième stades de la grossesse, car cela peut provoquer le développement d'une anémie, des troubles de la coagulation sanguine (amincissement).

Les déclencheurs de l'inflammation sont:

  • La tuberculose
  • Infections pulmonaires et des voies respiratoires supérieures.
  • L'inflammation résultante de la glande mammaire.
  • Maladies du système biliaire.
  • Processus auto-immuns.
  • Rhumatisme.
  • Mycoses.
  • Les tumeurs sont bénignes et malignes.
  • Leucémie, lymphomes
  • Syndrome néphrotique, glomérulonéphrite, pyélonéphrite.
  • Pancréatite.
  • Infections génitales.
  • Hémorroïdes.
  • Sinusites.
  • Angine.
  • Carie.
  • Varices (poids de l'enfant).
  • Toxicose de tous les trimestres.
  • Allergie.
  • Invasion helminthique.

Il ne faut pas oublier qu'une ESR élevée est enregistrée après l'apparition des changements inflammatoires, au plus tôt 24 heures après eux.

Raisons des faibles valeurs

En plus d'une augmentation, l'indicateur peut afficher des valeurs faibles. Parfois, cela se produit au tout début de la grossesse, alors que normalement, ce devrait être l'inverse. Des raisons banales sont possibles: stress, augmentation de la viscosité du sang, voire prise des multivitamines nécessaires (une réaction individuelle du corps). Tout cela est conforme à la norme au fur et à mesure de la grossesse, si aucune anomalie pathologique n'est détectée: le système nerveux s'habitue à la charge accrue, le système de coagulation sanguine s'adapte à la naissance d'un enfant, le médecin sélectionne le complexe vitaminique nécessaire.

chêne pri beremennosti - 11

Mais les raisons ne sont pas toujours aussi évidentes et facilement démontables. Une diminution de la VS peut indiquer une anémie falciforme, une diminution de la synthèse des protéines dans le corps et une érythrémie. Pour une évaluation correcte de la situation, le médecin considère toujours l'ESR, en la corrélant avec d'autres indicateurs: leucocytes, plaquettes, lymphocytes, mastocytes, éosinophiles. Montré une étude de l'urine, du coprogramme, des matières fécales pour les œufs, les vers.

N'ayant qu'une image complète de l'état de santé d'une femme enceinte, le médecin pose un diagnostic ou décide d'un examen complémentaire.

Il est impossible de laisser les changements ESR sans surveillance, cela peut entraîner des conséquences indésirables à la fois pour la femme enceinte et l'enfant: développement de maladies graves, hypoxie fœtale, fausse couche précoce, grossesse gelée, mort intra-utérine et mortinaissance.

Comment ramener la valeur à la normale?

La normalisation des fluctuations ESR n'est pas une tâche facile. Cela demande de la patience et du temps. Il est nécessaire de comprendre ce qui a motivé le changement des valeurs de l'indicateur, de procéder à l'examen supplémentaire nécessaire, d'évaluer ses résultats, de poser un diagnostic et de prescrire une thérapie rationnelle. Si dans le corps des femmes ordinaires, un ESR élevé parle toujours d'inflammation, alors chez les femmes enceintes, tout est différent, car nous parlons de la vie à deux, et parfois le corps de la mère est perturbé en déplacement, assurant le développement normal de le fœtus. Il est facile de confondre pathologie et norme dans ce cas.

Par conséquent, toutes les femmes enceintes se voient prescrire un apport préventif de multivitamines, qui diffèrent selon le trimestre. C'est une sorte d'assurance pour maman et bébé. Avec leur aide, les fluctuations ESR sont corrigées. De plus, une bonne nutrition, une alimentation équilibrée et son profil antiathérogène sont d'une grande importance. N'oubliez pas les recettes de la médecine traditionnelle: les herbes médicinales sont de bonnes aides pour rétablir l'équilibre hormonal et sont capables de résister à l'anémie. Et bien sûr, vous devez passer plus de temps à l'extérieur, marcher avant le coucher, dormir suffisamment, oublier les mauvaises habitudes.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic