Caractéristiques de la clinique et du traitement de la vessie neurogène chez les enfants

93 1 - 15

La vessie neurogène chez les jeunes enfants est détectée régulièrement. Cette pathologie est définie par un dysfonctionnement des organes, dans lequel une pollakiurie, une incontinence et une rétention urinaire peuvent être observées. Une telle condition est une répercussion d'une pathologie génétique ou acquise du système nerveux.

Le diagnostic de la maladie de la vessie chez les enfants consiste en des études de recherche neurologique et urologique. Les étapes thérapeutiques peuvent consister en un traitement non médicinal et pharmacologique, un cathétérisme et un traitement chirurgical.

Qu'est-ce qu'un dysfonctionnement neurogène

La procédure de miction comprend 2 durées: accumulation et excrétion. Autrement dit, l'urine est tout d'abord recueillie à un niveau spécifique. À ce moment, le détrusor (membrane musculaire de l'organe) est déroulé et le sphincter est contracté. Lorsqu'ils sont choisis, leurs fonctions changent. Autrement dit, les accords détrusor et le sphincter se déroule. Cela a lieu juste après un signal du système nerveux.

À l'occasion d'un délit de directive inquiète, un échec se produit dans l'accumulation d'urine et le nettoyage de l'organe. Une vessie neurogène chez un enfant ne présente pas de risque pour la vie, mais les symptômes de la maladie ne sont pas souhaitables. L'enfant se débat avec la pathologie plus émotionnellement que physiquement.

Souvent, la maladie est la cause de problèmes mentaux liés au ridicule des pairs, etc. En outre, cette condition de miction chez les enfants à temps peut déclencher le développement de conditions telles que la cystite, la néphrosclérose et autres.

Types de pathologie

enurez - 17

Le dysfonctionnement neurogène de la vessie chez les jeunes enfants est classé en fonction de la nature de la maladie. Des attributs supplémentaires pourraient être: le type de maladie, le volume de liquide collecté.

Selon le type de perturbation urinaire, une vessie neurogène peut être:

Hyporéflexe. Elle est définie par une faible contraction du détrusor. Avec ce dysfonctionnement, il y a une vidange insuffisante et extrêmement rare. La condition survient en raison de lésions neurologiques de la zone sacrée.

Hyperreflex. Avec de telles infractions de la vessie, l'enfant ne recueille pas d'urine, mais est tout de suite lancé. L'enfant va fréquemment aux toilettes, la quantité d'urine excrétée est faible. L'hyperactivité vésicale peut être déclenchée à la fois par des aspects neurogènes et idiopathiques. Dans le tout premier cas, le médecin peut trouver les déclencheurs d'une nature naturelle, les aspects provoquant le 2ème type n'ont en fait pas encore été identifiés.

Areflex. Avec cette maladie, la fonction détrusor est ingérable. Le muscle ne réagit pas au volume de liquide, l'enfant ne ressent pas le besoin d'aller aux toilettes. L'urine s'accumule jusqu'à un optimum possible, après quoi l'émission se produit spontanément.

La maladie neurogène peut être modérée, modérée ou extrême. Dans le tout premier cas, le symptôme de la maladie est rare. Un réflexe incontrôlé peut être observé avec un symptôme psychologique fort, par exemple avec le stress et l'anxiété, le rire, la tension, etc. Le 2ème type de condition est la miction réflexe. Le type extrême est défini par les principales conditions neurologiques.

De plus, la vessie neurogène peut être ajustée et non adaptée. L'alternative initiale est définie par une action détrusor régulière à une augmentation de pression tout au long de l'accumulation de fluide. Dans le 2ème cas, le muscle s'accorde même avec une quantité non pertinente d'urine, ce qui provoque des mictions régulières, des vocalisations incontrôlées, notamment tout au long d'une nuit de sommeil.

Causes de la maladie

0d7edb15f708e806fc0f9beeaaa01ea6 - 19

Cette condition est le résultat d'une perturbation de l'activité du système nerveux au niveau cortical, périphérique ou arrière. Des mictions fréquentes pendant la journée sont possibles à la fois en raison d'un dysfonctionnement à un endroit et de nombreuses personnes en même temps. La répercussion de telles conditions sont des modifications de l'activité du détrusor et du sphincter. Chez les enfants, cela se produit pour de nombreux facteurs.

Le plus souvent, ils aboutissent à de telles infractions:

  • malformations génétiques du système nerveux principal,
  • blessure au dos
  • atrophie musculaire,
  • gonflement entraînant des modifications dégénératives de la colonne vertébrale,
  • réflexe conditionné pas complètement formé,
  • retard de l'avancement du centre du cerveau mictionnel,
  • maladie du sommeil, névrite,
  • performances inappropriées du système hypothalamo-hypophysaire,
  • paralysie spastique et autres pathologies.

Souvent, cette maladie est génétique. De plus, selon les données, une vessie neurogène survient régulièrement chez les femmes que chez les enfants. Cette fonction est due à l'augmentation de la production de l'œstrogène, un agent hormonal. L'existence d'une pathologie est spécifiée juste après l'âge de 3 ans. À ce moment-là, le nourrisson doit actuellement apprendre à gérer la miction par lui-même. Si cela ne se produit pas et que la vessie de l'enfant ne se vide pas entièrement, il est essentiel de consulter un médecin.

Signes de pathologie

nei rogennyi mochevoi puzyr u detei - 21

Les symptômes de la vessie neurogène consistent en de nombreuses affections urinaires. Chez les jeunes enfants, l'hyperactivité apparaît par désir régulier. Peut-être incontinence lors de la modification de la position du corps. Dans ce cas, les parties du liquide produit sont petites.

Pendant l'adolescence, les adolescents peuvent souffrir d'incontinence de tension ou d'entraînement. Dans ces circonstances, des micrations non contrôlées ont parfois lieu.

Avec un tonus de miction réduit, ils finissent par être extrêmement rares et durs. Souvent, pour cela, l'enfant doit forcer son estomac. Dans ce cas, après la miktion, une assez grande quantité d'urine reste. Avec une ischurie paradoxale (l'organe déborde, l'écoulement de l'urine en souffre), une libération incontrôlée de liquide se produit.

Une vessie hyperreflex peut se manifester avec les signes suivants:

  • micrations plus de 8 fois par jour,
  • le fluide est lancé à petites doses,
  • le désir vient de façon inattendue
  • incontinence.

Avec le syndrome hyporéflexe, le nettoyage de la vessie se produit extrêmement rarement, pas plus de 3 fois par jour. Dans ce cas, la quantité d'urine peut être supérieure à un litre. Pendant la miction, un courant lent est observé. Ceci est dû à une activité insuffisante des muscles de l'organe. Et après la procédure de nettoyage, la sensation d'une vessie vide reste.

Les types graves de maladie neurogène sont rares. Ainsi, avec l'avancement du syndrome d'Ochoa, en plus d'objectifs incontrôlés, des irrégularités, des infections du système urinaire peuvent être observées.

Diagnostic de la maladie

nejrogennye disfunkcii mochevogo puzyrja - 23

Le diagnostic d'une vessie neurogène chez l'enfant est principalement axé sur le développement des déclencheurs du début de la maladie. Par conséquent, il peut être essentiel de demander conseil à des médecins tels qu'un pédiatre, un urologue, un néphrologue, un psychiatre. Dans la toute première phase, le médecin procède à une anamnèse: enregistre les problèmes, les indications montrant une pathologie, des blessures possibles, l'existence d'autres maladies, etc.

Après cela, les approches de diagnostic suivantes peuvent être désignées:

  • chimie du sang,
  • analyse de base du sang et de l'urine,
  • tests d'urine selon Nichiporenko et Zimnitsky,
  • bac de semis,
  • Ultrason,
  • urographie,
  • fluoroscopie.

Une échographie permet de déterminer l'existence d'urine récurrente, la taille de la vessie de l'enfant, le degré de dommage aux organes. Aussi, dans la maison, le nombre de mictions et la quantité de liquide produit (irrégulière, même si considérable montre un volume accru de la vessie) sont surveillés à différents moments de la journée. Si l'on pense à une maladie du SNC, un électroencéphalogramme, un électrocardiogramme, une évaluation aux rayons X ou une tomographie du cerveau peuvent être recommandés.

Problèmes possibles de la maladie

nei rogennyi mochevoi puzyr u detei diagnostika - 25

L'UDMP n'est pas dangereux pour le nourrisson, mais il peut provoquer l'avancement de nombreuses affections des reins et de la vessie. Ainsi, un gonflement non infectieux de l'organe est fréquemment observé, ce qui entraîne le fait que la membrane muqueuse ne remplit pas complètement ses fonctions protectrices. Le résultat est des modifications pathologiques de la vessie et du système urinaire. En outre, une pyélonéphrite, une néphrosclérose et d'autres maladies peuvent s'établir.

Traitement du dysfonctionnement neurogène

Le traitement de la maladie neurogène de la vessie chez les jeunes enfants consiste en un traitement médicamenteux et non médicamenteux. Une vessie hyperréflexe est beaucoup mieux traitée. Avec une telle pathologie, des médicaments sont recommandés, qui ont un résultat pacifique sur les muscles de l'organe, et des médicaments qui améliorent la circulation sanguine.

Des approches de traitement non médicamenteuses, des sports uniques, des traitements de physiothérapie sont recommandés. Pour les causes psychogènes d'infraction à la routine de miction, un cours de thérapie psychiatrique est suggéré.

Il est plus difficile de traiter une vessie neurogène de type hyporéflexe. Les procédures stagnantes dans l'organe sont souvent la cause de dommages secondaires lorsqu'une infection est connectée. L'urine aggrave les parois de l'organe étendu, est renvoyée dans les uretères, les reins, provoquant leur gonflement. Dans un tel cas, les médicaments sont désignés pour aider à éliminer les procédures inflammatoires. La physiothérapie est également effectuée. Si le traitement conservateur est inefficace, des approches chirurgicales peuvent être utilisées.

Prévention de la maladie

135790286-27

Pour éviter les effets indésirables, il est constamment crucial de comprendre l'état de votre enfant. Pour éviter l'incontinence urinaire, il est essentiel de passer par des évaluations rapides par un pédiatre et un neurologue pédiatrique.

Il est également essentiel d'enseigner aux enfants un mode de vie sain, c'est-à-dire de leur apprendre à respecter un régime alimentaire bien équilibré, à être régulièrement à l'extérieur et à faire de l'exercice.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologist Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il a travaillé comme un cardiologist dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation cardiaque, de décodage de l'ECG, de tests fonctionnels, d'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux symposiums médicaux et ateliers pour médecins - familles, thérapeutes et cardiologists. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il suit régulièrement les nouvelles publications des journaux européens et américains cardiology revues, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des cardiolcongrès ogy.

Detonic