Sensations désagréables dans l'urètre chez la femme, causes et que faire

L'inconfort dans le système urinaire est un incident typique de la médication. Parmi les maladies du système génito-urinaire, la cystite et l'urétrite sont les plus typiques. Les femmes se tournent vers les médecins pour obtenir de l'aide beaucoup plus généralement avec ce problème que les propriétaires du sexe le plus puissant.

Cela est dû aux caractéristiques distinctives de la structure des petites hanches et du système urogénital d'une femme. Des démangeaisons, des brûlures ou une gêne lors du nettoyage de la vessie sont sans aucun doute un avertissement des cloches.

Il existe une variété de causes de douleur dans le système urinaire. Vous pouvez les évaluer à tout moment. La douleur, les démangeaisons ou les brûlures peuvent ne pas appartenir à la miction.

Causes de la douleur dans l'urètre

  • Infections sexuelles - candidose, chlamydia, ureaplasmose, mycoplasmose, etc.
  • Gonflement de la vessie (cystite).
  • Procédure inflammatoire du système urinaire (urétrite).
  • Calculs infectieux ou non infectieux dans le système urinaire.
  • Néoplasmes de la vessie.
  • Traumatisme après insertion d'un cathéter.
  • Réponse allergique (au savon, à la poudre de nettoyage, aux serviettes hygiéniques, etc.).
  • Durée du post-partum - les os pelviens sont toujours mobiles pendant une longue période et l'utérus exerce une pression sur les terminaisons nerveuses.
  • Traumatisme subi tout au long des rapports sexuels.
  • Consommation d'alcool.
  • Réaction aux médicaments.

cis199 1 - 7

Cystite chez les femmes

La cystite est un type de gonflement de la vessie bactérien, contagieux et non infectieux.

La cystite bactérienne s'établit lorsque les germes pénètrent dans la vessie. Dans le tractus intestinal d'un individu en bonne santé, il existe des mycobactéries telles que: E. coli, staphylocoque saprophytique, Proteus, Klebsiella, Enterococcus. Les bactéries pénètrent dans la cavité vésicale par les reins, les uretères, l'urètre, beaucoup moins généralement pendant le cathétérisme. Étant dans la vessie, les mycobactéries commencent à se répliquer activement, déclenchant ainsi la procédure inflammatoire.

La cystite infectieuse établit par rapport au contexte d'une maladie transmissible, une infection gonococcique ou virale. Souvent, l'infection passe d'un individu malade à un individu en bonne santé.

La cystite non contagieuse est identifiée dans les cas où les germes, les infections, les champignons ne sont pas repérés et un gonflement de la membrane muqueuse des parois de la vessie existe. Ce type peut établir par rapport au contexte d'utilisation prolongée d'antibiotiques sur ordonnance et d'autres médicaments; l'utilisation extrême de boissons alcoolisées ou d'agrumes a un résultat gênant sur la membrane muqueuse.

cis19999 - 9

Comment éviter l'apparence de la cystite:

  • Ne pas trop refroidir, sécuriser spécifiquement les organes pelviens, ne pas se reposer sur une surface froide.
  • N'utilisez pas de vêtements serrés, car la circulation sanguine dans les organes pelviens en souffre.
  • Suivez les directives de la santé intime, utilisez une serviette dans les instructions de la zone vaginale à l'anus, modifiez les serviettes hygiéniques plus fréquemment les jours vitaux.
  • Ne remplissez pas trop la vessie; généralement, vous devez vider au moins 5 fois par jour.
  • Refusez les aliments épicés et gras, et lorsque vous les consommez, vous devez consommer beaucoup de liquides.

    Urétrite chez la femme

    L'urétrite est une maladie qui se manifeste par un gonflement des parois du système urinaire. Par origine, il existe 2 types d'urétrite: contagieuse et non contagieuse.

    Dans l'urétrite infectieuse, les représentants responsables sont des germes, des champignons ou des infections. Il s'agit de streptocoques, chlamydia, gonocoques, Escherichia coli, staphylocoques, etc.

    L'urétrite non contagieuse établit par rapport au contexte: allergies, hypothermie, altération de la circulation sanguine dans les organes pelviens, excroissances mortelles, lithiase urinaire, lésion du cathéter.

    vosp111 - 11

    La maladie se déroule en 2 phases:

  • Le premier est un type intense. Elle est définie par des sensations angoissantes tout au long de la procédure de miction et après, une inflammation des zones génitales, un écoulement purulent, une sensation de brûlure et des démangeaisons, principalement avant la menstruation.
  • Le 2ème est un type persistant. Vient après 20 jours à compter de la minute de l'infection. Les sensations douloureuses, les démangeaisons, les brûlures sont beaucoup moins fréquentes et il est beaucoup plus difficile de remédier qu'un type intense.

    Pourquoi la cystite et l'urétrite menacent

    L'urétrite et la cystite ne sont pas des maladies aussi sûres qu'elles peuvent paraître. En plus des sensations désagréables et angoissantes, elles peuvent conduire à des pathologies irréparables. L'infection, qui se propage le long du chemin ascendant, affecte les reins. En conséquence, une pyélonéphrite ou une néphrite s'établit. L'effet le plus nocif peut être une insuffisance rénale. Un traitement inefficace peut entraîner une perte de flexibilité des parois de la vessie, ce qui menace sa rupture ultérieure.

    La cystite contagieuse chronique est une menace fantastique pour les femmes. Ce type de maladie affecte généralement les organes voisins, ce qui peut conduire à l'infertilité.

    Diagnostics

    Diagnostiquer la maladie est assez difficile en raison de l'image floue des signes. Il est nécessaire de s'adresser à des professionnels spécialisés: un gynécologue et un urologue. Sur fond de problèmes, ils feront une anamnèse et recommanderont le laboratoire requis et les études de recherche cruciales.

    L'étude de recherche en laboratoire comprend:

    • Chimie du sang.
    • Analyse sanguine générale.
    • Analyse d'urine selon Nechiporenko.
    • Analyse générale d'urine.
    • Semer de l'urine pour la microflore.
    • Test IST.
    • Échographie de la vessie.
    • Cystoscopie.

    Que faire et comment récompenser

    Sans aucun doute, éprouvant des douleurs dans le système génito-urinaire, vous devez immédiatement parler à un médecin. Ils peuvent se manifester de différentes manières:

  • Inconfort récurrent au niveau du pubis ou de l'aine.
  • Crampes violentes pendant ou après la miction.
  • Sentiment de vidange insuffisante de la vessie.
  • La couleur de l'urine est trouble, avec des polluants ou avec du sang.
  • Démangeaisons, brûlures de l'urètre.
  • Écoulement purulent.
  • Rougeur des zones génitales.

    L'automédication n'en vaut pas la peine, elle est très nocive. Vous ne pouvez pas simplement acheter un antibiotique et vous faire soigner. Lors de la sélection d'un traitement, les professionnels prennent en considération les comorbidités du client. Lors de la sélection des antibiotiques sur ordonnance, ils comptent sur les résultats des tests, ils sont persuadés du niveau de sensibilité des germes au médicament. Compléter le traitement avec des médicaments antiviraux et améliorant l'immunité.

  • Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

    Detonic pour la normalisation de la pression

    L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

    Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

    Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

    Svetlana Borszavich

    Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
    Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
    Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
    L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

    Detonic