Néphrose rénale de quoi s'agit-il, types, symptômes et traitement

De nos jours, les personnes sont aux prises avec de nombreuses maladies rénales, qui s'accompagnent de lésions des tubules rénaux. La néphrose rénale fait partie de ces troubles, qui ont différents types, dont chacun varie dans ses symptômes et son traitement.

La néphrose des organes appariés est une modification dystrophique des reins. À la suite de cette maladie, les fonctions des tubules rénaux, qui sont responsables de la filtration de l'urine, sont perturbées, ce qui provoque avec le temps leur amincissement, la fuite de protéines sanguines à travers eux, puis l'échec des reins à se libérer. le corps des déchets. À cet égard, il y a des pannes dans les procédures métaboliques.

Le plus souvent, le syndrome néphrotique s'établit chez les enfants et les adolescents, cela est dû au fait que leur corps en croissance a encore une cavité gastrique sous-développée.

La maladie est dangereuse pour les êtres humains, car elle provoque des modifications irréparables dans le corps. Par conséquent, il est essentiel de reconnaître rapidement la pathologie et de commencer son traitement.

Classification de la maladie

Il existe un type sévère et persistant de dystrophie néphrotique rénale. La néphrose nécrotique et post-transfusionnelle est une maladie grave. La néphrose lipoïde et amyloïde selon la catégorie décrit le type persistant.

Le type mortel se produit en raison d'une infraction de circulation sanguine dans l'organe, ce qui provoque la mort des tubules. En conséquence, la quantité d'urine diminue et disparaît souvent complètement. L'ensemble de ces procédures aboutit à la mort des cellules rénales et à des procédures irréparables. Ce type de néphrose n'est pas traité, mais il est juste possible de reporter la minute de mort cellulaire.

nekr15 - 9

La néphrose post-transfusionnelle est une sorte de maladie rénale mortelle causée par une incompatibilité avec le sang transfusé. Cela provoque des dommages aux cellules sanguines, dans des érythrocytes spécifiques. Le client est détecté avec un choc et une insuffisance rénale. Une sorte de syndrome néphrotique peut être appelée néphrose fébrile. La maladie déçoit tous les symptômes uniques autres que les niveaux élevés de protéines dans l'urine. Elle n'est pas traitée car ses symptômes disparaissent en plus de l'infection.

poost11 - 11

La néphrose lipoïde n'est pas le type de maladie le plus courant. Cela ressemble généralement à une infection. Il établit au cours d'une infraction du processus métabolique des graisses et des protéines, ce qui provoque un amincissement des vaisseaux des tubules rénaux et la libération de protéines sanguines dans ceux-ci.

liip155 - 13

Les dommages amyloïdes résultent d'une altération du processus métabolique des protéines et de l'accumulation d'amyloïde dans les tissus. La pathologie peut se former à la suite de modifications héréditaires. Il se manifeste également en cas d'échec du processus métabolique des protéines après une maladie contagieuse.

Au cours de l'interaction des anticorps avec les protéines, il se produit une amyloïde, qui se concentre dans le corps, sans omettre le système génito-urinaire. Il y a une infraction à la stabilité des vaisseaux des tubules, un filtrage de l'urine et, en conséquence, une amylose s'établit.

Causes de la néphrose

Il existe de nombreux aspects déclenchant cette pathologie, mais parmi eux les plus typiques peuvent être différenciés:

  • Problèmes de perméabilité du tractus intestinal.
  • Lésion rénale.
  • Brûlures corporelles qui poussent les tissus morts à pénétrer dans la circulation sanguine.
  • Maladie contagieuse chronique, souvent accompagnée de problèmes.
  • Violation du processus métabolique des protéines provoquée par la maladie au niveau des gènes.
  • Transfusion du groupe sanguin ou aspect Rh incorrect.
  • Oncologie.

    Les jeunes mamans établissent fréquemment un syndrome néphrotique après l'accouchement à la suite d'une nécrose aseptique. De plus, la maladie peut s'établir en raison d'une intoxication à l'éthylène glycol, qui fait partie de l'antigel.

    photo scientifique

    Chaque type de néphrose rénale a sa propre photo scientifique spécifique. Il faut dire qu'au cours de l'évolution persistante de la maladie, ses symptômes sont révélés implicitement ou peuvent ne pas se manifester du tout. Dans les types sévères, au contraire, il y a un développement rapide et des symptômes visibles. Pour déterminer le type morphologique de néphrose, une analyse histologique du tissu rénal est effectuée.

    Mais en même temps, les symptômes suivants peuvent être différenciés, qualité de toutes sortes de dystrophie néphrotique:

    • Dystrophie des tubules rénaux.
    • Amincissement des vaisseaux sanguins capillaires et tubulaires.
    • Maladie métabolique.
    • Diminution des protéines sanguines.
    • Gonflement.
    • Diminution de la quantité d'urine excrétée.
    • L'urine finit par être de couleur foncée.

    Les 2 derniers symptômes sont les véritables premières indications par lesquelles on peut croire au début de l'avancement d'une procédure pathologique dans les reins.

    Les principaux symptômes du type sévère de l'évolution de la maladie:

    • Une forte dégénérescence de la santé: fièvre, frissons.
    • La respiration est perdue, la suffocation se produit.
    • Les modifications de la couleur de la peau: une vive douleur, coulant efficacement dans la pâleur.
    • Inconfort musculaire sévère.

    ploh sam - 15

    Diagnostics

    Seul un médecin certifié peut détecter la maladie. Il doit découvrir la nature de l'œdème, la prédisposition du client à une telle maladie.

    Le médecin procède à une évaluation de base du client, au cours de laquelle il reconnaît les symptômes du syndrome néphrotique. Ensuite, un test sanguin est nécessaire pour déterminer la procédure inflammatoire dans le corps, ainsi que le rapport protéines et lipides. L'urine du client est également analysée, selon laquelle le rapport de ses aspects est exposé.

    Pour que le médecin puisse sélectionner le bon traitement, il passe par des diagnostics différentiels, dont l'essentiel est d'effectuer un ensemble d'étapes au cours desquelles l'existence d'une maladie spécifique dont les symptômes sont comparables à la pathologie rénale néphrotique est omise. De plus, cette approche vous permet de comprendre la morphologie de la maladie, c'est-à-dire de quel type de maladie elle provient.

    Traitement

    L'approche du traitement dépend directement du type de la condition et des indications de la maladie. Il convient de préciser que, comme pour tout autre problème de santé majeur, l'automédication n'est pas suggérée.

    Le traitement est généralement effectué en 3 instructions:

    • Élimination de la raison de la néphrose.
    • Réduction de l'oedème.
    • Ramener les indications protéiques dans la circulation sanguine à la régularité.

    Pour un remède efficace, il est essentiel d'aller au fond de la cause qui a déclenché la maladie et de prendre les mesures essentielles pour les éliminer.

    Dans le type létal, basé sur l'intoxication du corps, le traitement comprend l'élimination des contaminants et l'élimination de l'état de choc.

    Le traitement de la néphrose lipoïde repose sur l'utilisation d'antibiotiques sur ordonnance pendant très longtemps, il est dans un premier temps essentiel de reconnaître le foyer de l'infection. En outre, un régime est suggéré pour un impact plus élevé. Il est vraiment essentiel de réduire considérablement l'utilisation des éléments protéinés et du sel, tout en accordant une attention particulière aux complexes de vitamines. Habituellement, le médecin traitant recommande des médicaments tels que Novurit et Lasix. En présence de problèmes, il est essentiel de prendre des médicaments anti-inflammatoires, par exemple la prednisilone, ainsi que des médicaments qui augmentent la résistance.

    Le syndrome néphrotique alimoïde est le plus grave, accompagné d'un gonflement. Le traitement de ce type de maladie comprend une méthode intégrée. Le client doit respecter un régime alimentaire rigoureux, consistant en l'utilisation de légumes et de fruits frais, ainsi que le refus de consommer des aliments contenant du potassium. Les diurétiques et les transfusions sanguines sont recommandés par le médecin. De plus, le médecin peut recommander des médicaments qui ramènent la quantité de protéines dans le corps avec une perte accrue de protéines.

    Le thé aux reins aidera à éliminer les poches. Si des problèmes surviennent lors de l'élimination de l'œdème avec des médicaments, un traitement avec des aiguilles est recommandé. La procédure consiste à insérer des aiguilles dans la peau et à éliminer ultérieurement une ligne de liquide du corps.

    En cas d'insuffisance rénale, une opération est nécessaire de toute urgence tout au long de laquelle ils sont changés avec un organe donneur. Cependant, malheureusement, rien ne garantit que l'organe apparié s'installera efficacement.

    Prévisions et répercussions

    Comme vous le comprenez, la maladie est constamment beaucoup plus facile à éviter qu'à traiter. Mais en raison du fait que les pathologies rénales dans le syndrome néphrotique sont irréparables, cela met en danger le diagnostic rapide de la maladie. Mais si vous intervenez à temps et reconnaissez la maladie, il est alors possible de la vaincre entièrement. Plus le traitement commence tôt, plus la possibilité de guérison est élevée.

    Pour les types persistants de néphrose, il est suggéré de se rendre chaque année dans un hôpital psychiatrique pour obtenir le traitement essentiel. Le type amyloïde de la maladie ne garantit pas une guérison totale, même avec des étapes étendues rapides.

    La prévention

    Comme discuté précédemment, les lésions rénales peuvent déclencher l'avancement de la pathologie néphrotique. À cet égard, il est suggéré d'être particulièrement prudent lors de l'exécution de travaux dangereux ou d'entraînements sportifs.

    Si vous ressentez une gêne dans les reins, ainsi que si l'ombre des modifications d'urine, vous devez immédiatement appeler une organisation médicale pour obtenir un traitement rapide et de qualité. Il est essentiel de bien surveiller votre santé et de ne pas reporter le traitement d'une maladie contagieuse.

    En tant que procédure préventive pour les pathologies rénales, consistant en une néphrose, il est suggéré de limiter la consommation de sel dans le menu, ainsi que de liquide. Cela aidera à réduire le gonflement. En outre, pour les mêmes fonctions, le médecin peut recommander des diurétiques tels que Lasix et Novurit. Avec leur aide, le corps éliminera les sels et les liquides en excès.

  • Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

    Detonic pour la normalisation de la pression

    L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

    Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

    Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

    Svetlana Borszavich

    Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
    Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
    Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
    L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

    Detonic