Que faire avec les premiers soins, les causes et les symptômes des douleurs cardiaques

Les raisons peuvent être très différentes, mais le plus souvent, la douleur d'inspiration survient avec une névralgie intercostale ou un nerf pincé. Un syndrome douloureux caractéristique se produit précisément avec une excursion de la poitrine et une compression des terminaisons nerveuses. Dans ce cas, un neuropathologiste s'occupera du traitement.

Autres raisons pour lesquelles le cœur pique:

  • exposition à des substances toxiques (alcool, tabac, drogues);
  • dommages musculaires;
  • maladies du système pulmonaire;
  • changements pathologiques dans les gros vaisseaux (thromboembolie, anévrisme aortique);
  • maladies affectant le système squelettique;
  • changements dans le médiastin.

Les causes des douleurs cardiaques douloureuses peuvent être psychosomatiques. La douleur peut survenir après un effort nerveux prolongé ou après un stress. Dans tous les cas, avec l'apparition de douleurs au cœur, vous devez contacter un cardiologist pour exclure les maladies cardiaques et déterminer d'autres tactiques d'examen. Ne vous soignez pas. Les véritables causes des coliques dans le cœur ne peuvent être déterminées par un médecin qu'après un examen approfondi.

Les symptômes d'un mal de cœur de nature prolongée et douloureuse peuvent indiquer des psychosomatiques, ce qui est plus fréquent chez les jeunes. Dans ce cas, les éléments suivants sont également notés:

  • les troubles du sommeil;
  • une perte d'appétit;
  • sautes d'humeur;
  • apathie;
  • mal de tête.

Lors de la confirmation du facteur psychosomatique, le patient est référé pour consultation à un psychothérapeute, neurologue.

N'ignorez pas vos symptômes, la perte de temps dans le diagnostic de la maladie ne peut qu'aggraver la situation et nuire à la santé.

Seul le médecin traitant peut déterminer la cause exacte de la douleur cardiaque après un examen complet et un diagnostic. Tout d'abord, le médecin examine le patient, découvre les plaintes, la durée de la maladie, la nature de la douleur, leur localisation et clarifie les symptômes supplémentaires. Pour clarifier le diagnostic, les méthodes d'examen en laboratoire et instrumentales aident à:

  • fluorographie;
  • électrocardiogramme;
  • chimie sanguine;
  • analyse sanguine générale;
  • ergométrie du vélo;
  • Échocardiographie;
  • Tomodensitométrie
  • IRM.

En cas de douleur, il est recommandé de s'inscrire chez le médecin et de subir l'examen recommandé par le médecin. Surtout si les douleurs sont régulières et interfèrent avec le mode de vie habituel.

Le cœur perce, que faire? Le traitement peut être prescrit après examen. Que faire si le cœur perce:

  • thérapie médicamenteuse (les noms des pilules pour les douleurs cardiaques sont clarifiés par le médecin après le diagnostic);
  • procédures physiothérapeutiques;
  • chirurgie.

Le cœur peut souffrir de différentes manières, selon les raisons présentées dans le tableau.

Type de douleurLes caractéristiques
DouloureuxLa plus incompréhensible, résulte de changements hormonaux dans le corps, sur fond de stress (cardionévrose), d'ostéochondrose, ou est le signe d'une crise d'angine de poitrine.

L'essence est un changement de tonus vasculaire avec malnutrition des tissus et des organes localisés dans ou à proximité du médiastin

Écrasement Le plus fréquent (jusqu'à 99%). Presque toujours, la cause de son apparition réside dans la perturbation du myocarde et des principaux vaisseaux: cardiomyopathie, myocardite, anomalies des valves cardiaques, aorte. L'essentiel est une violation de l'hémodynamique Couture Non spécifique, se produit le plus souvent avec une ischémie du cœur de diverses origines et un spasme vasculaire (25%). Parmi les causes extracardiaques - l'ostéochondrose conduit (jusqu'à 80%) terne Apparaît après des blessures ou comme une crise d'angine de poitrine, nécessite une visite chez un spécialiste, car l'hypoxie myocardique progressive de diverses étiologies crée un risque de complications graves crise cardiaque ou tumeur mammaire se caractérise par une violation de la qualité de vie, un inconfort constant résultant du développement d'une ischémie tissulaire La douleur dans le cœur est extrêmement forte, elle ne peut être tolérée, l'inconfort se propage à toute la moitié gauche de la poitrine, irradie vers la main gauche, sous l'omoplate, le cou, des brûlures, cuit - dans 95% des cas, il devient le précurseur d'une pathologie cardiaque potentiellement mortelle pectoris, pré-infarctus, traumatisme, accompagné d'arythmie Douleur sous le cœur gauche A rarement une origine cardiaque: dans l'épigastre, th Le système digestif, le diaphragme ou les poumons sont plus susceptibles de provoquer une gêne Douleur lors de la toux ou de la respiration La raison est une pathologie du système pulmonaire ou une ostéochondrose, la douleur cardiaque n'est pas associée à la respiration et au mouvement Douleur irradiante Ceci est un signe de pathologie cardiaque grave, ils indiquent une augmentation de l'ischémie myocardique, pré-infarctus, état pré-AVC

Il est impossible de comprendre que c'est le cœur qui souffre sans un examen clinique et de laboratoire complet, même en sachant comment la nature des sensations désagréables derrière le sternum change. Vous devez contacter un spécialiste.

La cardialgie représente jusqu'à 70% des sensations désagréables derrière le sternum, les 30% restants sont d'origine extracardique. Cependant, il existe plusieurs signes d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire qui surviennent avant même une crise de douleur et préviennent du risque de développer une pathologie grave. Ceux-ci inclus:

  • douleur dans la moitié gauche de la poitrine;
  • inconfort après l'exercice, qui disparaît après un court repos ou est arrêté par la nitroglycérine;
  • dyspnée;
  • ronflement, apnée du sommeil;
  • pâteux

8f7b3165872aafdfbfaaa9b422d2851a - Que faire des premiers secours pour les douleurs cardiaques, causes et symptômes

Ce sont des symptômes précoces de problèmes cardiaques qui aident à prévenir les pathologies graves.

La douleur cardiaque peut être divisée en cardiaques et extracardiaques, en corrélation avec certains symptômes, ce qui est particulièrement visible dans la version tableau.

CausesSymptômes
Cœur
Malformations cardiaquesComment les douleurs cardiaques accompagnées de défauts anatomiques congénitaux ou acquis aident à comprendre les symptômes et signes suivants:
  • sensations derrière le sternum d'un personnage coupant, piquant, douloureux;
  • dyspnée;
  • la faiblesse;
  • acrocyanose;
  • les arythmies;
  • évanouissement;
  • transpiration.

Une caractéristique distinctive est la fluctuation de la pression artérielle.

AMILa douleur cardiaque est vive, pressante, irradiant vers le dos et sous l'omoplate, accompagnée de:
  • un sentiment de peur de la mort;
  • sueur abondante;
  • tachycardie.

La nitroglycérine n'aide pas, tout mouvement augmente l'inconfort

MyocarditeIl se caractérise par de légères sensations douloureuses derrière le sternum, qui augmentent avec l'effort physique et ne sont pas éliminées par la nitroglycérine.
cardiomyopathieLes caractéristiques distinctives de la maladie sont la nature diffuse de la cardialgie et son évolution au fur et à mesure que la maladie progresse: d'abord le cœur fait mal constamment, l'inconfort ne dépend pas de l'activité physique et ne s'arrête pas avec les nitrates, puis la douleur devient paroxystique, se produit spontanément ou après surmenage, mais la nitroglycérine est éliminée
Angine de poitrineIl s'agit d'un symptôme de maladie coronarienne, qui survient dans un champ de charge, accompagné de:
  • essoufflement;
  • la tachycardie;
  • douleur sourde, pressante et constrictive dans le sternum;
  • la faiblesse;
  • vertiges.

Amovible avec des nitrates.

Anévrisme aortique exfoliantUne affection aiguë nécessitant des soins d'urgence est caractérisée par une douleur incroyablement intense dans la poitrine, jusqu'à la perte de conscience, se terminant par la mort
tissuUne situation d'urgence lorsqu'une personne n'a pas le temps de comprendre pourquoi le cœur fait mal, avec un essoufflement, des douleurs dans la poitrine, pire lorsque vous inspirez, mais ne donne nulle part, tachycardie, une forte baisse de la pression artérielle, conduisant à effondrement et mort
PéricarditeLa douleur dans la zone du cœur est sourde, localisée au centre du sternum, aggravée par la toux, en position assise, donne au bras gauche, au cou, accompagnée d'un rythme cardiaque fréquent
ArythmieUne caractéristique distinctive est irradiant vers la main gauche avec une douleur de toute nature en combinaison avec une violation du rythme cardiaque
Extracardiaque
Névralgie intercostale, myositeLes sensations désagréables ressemblent à une attaque d'angine de poitrine, mais s'intensifient avec la respiration, la toux, le mouvement, le caractère est aigu, comme un lumbago, localisé le long des côtes dans la moitié gauche de la poitrine
Ostéochondrose, hernie intervertébraleCela fait mal dans la région du cœur, mais en même temps, il donne au dos et au côté gauche de l'abdomen, il peut ressembler à l'angine de poitrine, mais l'inconfort augmente avec le mouvement, il n'est pas soulagé par la nitroglycérine
Maladies du tube digestifSensations toujours désagréables associées à la nourriture, douloureuses dans la nature, accompagnées d'éructations, de brûlures d'estomac, de flatulences
Troubles du SNCDouleur prolongée à gauche derrière le sternum, accompagnée de:
  • anxiété
  • insomnie;
  • labilité émotionnelle;
  • diminution de la libido;
  • migraine
Pathologie pulmonaireL'inconfort douloureux, constant, dépend de la respiration. Combiné avec essoufflement, toux, hyperthermie.

Il est typique pour examiner une personne souffrant de douleurs cardiaques de nature différente:

  • antécédents médicaux, examen physique;
  • tonométrie, pulsométrie;
  • OAC, OAM, biochimie, tests hormonaux;
  • Examen aux rayons X: une image panoramique de la poitrine, fluorographie, CT, MSCT;
  • ECG, échocardiographie, Holter;
  • Échographie des reins;
  • examen du fond d'œil;
  • IRM

Il existe des signes diagnostiques spécifiques qui aident à différencier les douleurs cardiaques et non cardiaques.

CœurSans coeur
Localisé derrière le sternum ou à gauche de celui-ciSpot, peut être montré avec votre doigt.
Irradier vers la main gauche, le cou, l'omoplateIrradier le long des côtes à gauche, jusqu'à la colonne vertébrale
Caractère - pressage, gravure, couture (rarement)Sous la forme d'un lombaire, de coutures, de douleurs
Amplifie sous chargeElle est provoquée par le mouvement, la respiration, l'alimentation.
Plus souvent paroxystiquePlus constant
Diminue au reposDiminue dans une position confortable
Arrêté par la nitroglycérineIl n'est pas arrêté par la nitroglycérine, mais est éliminé avec des analgésiques.
La pression sur la poitrine n'augmente pas la douleurPression douloureuse
Elle s'accompagne d'essoufflement, de tachycardie, d'arythmie. Fluctuations de la pression artérielle, hyperhidrose, faiblesse généraleSymptômes du resserrement de la colonne vertébrale, de la toux, de l'hyperthermie, des brûlures d'estomac, de l'amertume dans la bouche, des éructations sans inconfort important
  • Ostéochondrose de la colonne cervicale et thoracique et affaiblissement de cette dernière au niveau de la poitrine. Dans ce cas, il y a une douleur sourde dans le cœur et le bras, ainsi que dans la région interscapulaire. La sensibilité de la peau change, ce qui provoque la sensation de «chair de poule».
    Les changements de position du corps, les tours de tête, les mouvements des bras provoquent seulement une douleur accrue. La douleur apparente dans le cœur la nuit et le soir est également un signe d'ostéochondrose, car pendant ces heures la colonne vertébrale est légèrement raccourcie sous son propre poids, ce qui provoque une compression des vaisseaux sanguins et des nerfs. Le diagnostic est confirmé par radiographie et IRM de la colonne vertébrale.
  • Embolie pulmonaire, dont la cause est un caillot sanguin qui bloque le flux sanguin vers le cœur. La douleur cardiaque, dont les symptômes apparaissent soudainement et fortement, s'intensifient avec la toux et la respiration profonde.

    543104 - Que faire des premiers soins, causes et symptômes des douleurs cardiaques

    Comment le cœur fait mal: les principaux types de douleur et de symptômes

    Un diagnostic préliminaire peut être posé en décrivant la nature de l'inconfort selon le patient. Il est à noter: si ce dernier décrit les symptômes de manière colorée, dans tous les détails, et les fixe même «au crayon», alors le centre de la douleur, très probablement, peut être une conséquence de dommages à d'autres organes. Si, en outre, une période de temps incohérente et la nature de la douleur, accompagnée d'un rythme cardiaque accéléré, sont remarquées, la cause de la maladie est probablement hors de portée cardiaque.

    Dans le cas d'une description avare de la douleur sous forme verbale, mais avec une reproduction claire de sa nature en mémoire, il est nécessaire de prendre au sérieux la plainte du patient, car cela peut indiquer la présence d'une maladie cardiaque grave.

    Je voudrais noter que la plupart des femmes se plaignent d'une sensation de brûlure dans le dos ou la partie supérieure de la région thoracique, sans les relier entre elles et sans douleur cardiaque. Les symptômes de problèmes avec le «moteur» de notre corps se manifestent par une faiblesse générale, un essoufflement, l'apparition de sueurs froides et des étourdissements.

    Un des signes communs de problèmes cardiaques est l'essoufflement, pire pendant l'effort physique et en position couchée, et s'affaiblissant au repos en prenant une posture assise. La sensation de manque d'air et de difficulté à respirer est le résultat de la stagnation du sang dans les poumons et d'une augmentation de la pression dans les capillaires pulmonaires.

    • Dans les cas où la douleur est causée par des maladies du système nerveux ou une cardionévrose, elle s'accompagnera de sensations douloureuses constantes dans la région du cœur. Sous stress, sa présence ne fera qu'augmenter. Des médicaments tels que la valériane ou le valocardin peuvent aider à soulager la douleur.
    • Si la sensation de douleur fait mal avec une combinaison de sensations de picotements, il s'agit très probablement d'un processus inflammatoire qui se produit dans les muscles cardiaques. Habituellement, la douleur dans ce cas apparaît pendant l'effort et s'accompagne de malaise, d'essoufflement, de faiblesse générale. Très souvent, une telle douleur survient comme complication après d'autres maladies (rhume, amygdalite, otite moyenne) quelques semaines après la guérison.

    Comment distinguer les douleurs cardiaques des douleurs d'origine non cardiaque?

    • nutrition insuffisante des muscles cardiaques eux-mêmes;
    • processus inflammatoire dans les tissus de l'organe;
    • troubles métaboliques dans les artères coronaires;
    • une charge importante qui provoque des changements dans l'organe lui-même (élargissement des ventricules, fermeture lâche des valves).

    2. Maladies n'affectant pas directement le cœur mais provoquant des douleurs dans ce domaine:

    • pathologie gastro-intestinale (gastrite, ulcère);
    • névralgie - clampage des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, des côtes;
    • pathologie des poumons et des bronches;
    • conséquence d'une blessure.
    • sensation de picotement;
    • tirer à travers;
    • douleur aiguë dans la poitrine, le bras gauche avec toux ou mouvement brusque;
    • ne disparaissent pas après avoir pris de la nitroglycérine;
    • présence constante (non paroxystique).

    2. Quant aux douleurs cardiaques, elles diffèrent:

    • gravité
    • sensation de brûlure;
    • compression
    • apparition spontanée, venir par accès;
    • la disparition (décoloration) après la prise de nitroglycérine;
    • irradiant vers le côté gauche du corps.

    Les douleurs cardiaques associées au travail du système cardiovasculaire, dont les symptômes sont toujours accompagnés de douleurs douloureuses pressantes dans la poitrine, peuvent être à court terme ou prolongées, avec une intensification et une décroissance périodiques.

    Il est assez difficile de décrire les douleurs pressantes dans la région du cœur en raison de leur dissemblance: certaines peuvent être soutenues, tandis que ces dernières ne peuvent pas être supportées catégoriquement - vous devez les éliminer immédiatement. Une gêne au niveau de la poitrine peut être associée à une maladie cardiaque, à une dystonie végétovasculaire du cœur, à une diminution du flux sanguin ou aux effets de facteurs secondaires.

    • Infarctus du myocarde. La cause de son apparition est un caillot formé dans les vaisseaux, qui bloque le mouvement du sang dans les artères. La maladie se caractérise par une douleur très brûlante, pressante et déchirante derrière le sternum et à sa gauche, et dans ce cas, la nitroglycérine n'aide pas. La douleur qui en résulte irradie vers le cœur et s'accompagne souvent de nausées, de sueurs froides et d'essoufflement. Cela dure généralement de plusieurs minutes à une heure, impliquant le cou, le dos, les épaules, les bras (en particulier la gauche) et la mâchoire inférieure dans la zone douloureuse. Très souvent, une crise cardiaque est portée sur les jambes, ce qui est lourd de complications. Cela peut être un œdème pulmonaire, un choc cardiogénique, une tachyarythmie sévère. Une mort clinique due à une fibrillation ventriculaire peut survenir. Il est possible de détecter la présence d'un infarctus du myocarde en établissant le tableau global de la maladie. Malheureusement, une relation claire entre une saturation douloureuse et une menace réelle pour la vie n'est pas toujours notée.
    • Maladie cardiaque. Selon les statistiques, plus de 25% des maladies cardiaques sont des défauts acquis et les valves du côté gauche du cœur sont plusieurs fois plus susceptibles d'être affectées. L'ampleur de la violation du flux sanguin varie en 3 étapes de la maladie:
    1. Compensé. Le cœur surmonte le stress habituel de la vie sans se le rappeler.
    2. Sous-compensé. Les symptômes surviennent pendant l'effort physique.
    3. Décompensé. La douleur dans le cœur est constante: au repos et pendant le mouvement.
      Vous pouvez déterminer indépendamment la présence de la maladie avec l'apparition d'attaques de palpitations, d'essoufflement, de vertiges, d'enrouement de la voix, de rougissement sur le visage, de sensations fortes dans la poitrine, de gonflement des membres inférieurs et d'évanouissements. Ces signes sont également caractéristiques en présence d'autres maladies cardiaques.Par conséquent, dès que des douleurs cardiaques apparaissent, vous devez immédiatement contacter un cardiologist pour établir un diagnostic précis.
    • Myocardite (sinon, inflammation du muscle cardiaque). La raison de son apparition est le rhumatisme. Symptômes de la présence de cette maladie: faiblesse, douleur sourde au cœur, essoufflement, se manifestant même dans un état d'inaction. Survenant dans la plupart des cas à la suite d'un surmenage physique, la myocardite peut ne pas survenir immédiatement, mais après plusieurs jours. Dans la plupart des cas, avec un traitement approprié, le patient peut récupérer complètement.
    • Cardiomyopathie Le nom collectif des maladies affectant le myocarde, et à chaque douleur, elles apparaissent différemment et à différents endroits.
    • La péricardite est une inflammation de la muqueuse externe du cœur (sac péricardique). Le facteur à l'origine de son apparition est une infection virale. Des douleurs pressantes prolongées dans le sternum s'accompagnent d'une faiblesse générale, d'une toux sèche, d'une lourdeur dans l'hypochondre droit, d'une hémoptysie et d'une éventuelle fièvre. Dans ce cas, les analgésiques peuvent aider.
    • Prolapsus valvulaire mitral. Il s'agit d'une protrusion des cuspides de la valve cardiaque mitrale dans la cavité de l'oreillette gauche avec une contraction du ventricule gauche. Cette maladie survient dans un quart de la population et les femmes y sont plus sensibles que les hommes. La maladie se manifeste souvent à un jeune âge et se caractérise par une durée de sensations douloureuses avec une sensation de douleur et d'oppression. Dans ce cas, la nitroglycérine ne résiste pas à la maladie.

    Deux autres causes possibles et courantes de douleurs cardiaques sont décrites ci-dessous.

      La dépression Une maladie qui peut sortir une personne d'un état d'équilibre mental et changer la qualité de sa vie pour le pire. Cela peut être une réaction à certains événements négatifs, contre lesquels, même dans un état calme, une douleur pressante peut se produire dans la région du cœur. S'étalant le long de la gauche s>543131 - Que faire des premiers soins, causes et symptômes des douleurs cardiaques

    Picotements dans le cœur

    Si votre cœur pique parfois, ne vous faites pas de diagnostics terribles. Elle apparaît souvent à la suite de blessures ou de problèmes avec le système musculo-squelettique. Des picotements peuvent survenir avec de telles pathologies cardiaques:

    • angine de poitrine;
    • la dystonie;
    • péricardite;
    • infarctus du myocarde;
    • embolie pulmonaire.

    taille réelle - Que faire des premiers soins, causes et symptômes des douleurs cardiaques

    Les maladies non liées au principal moteur humain peuvent entraîner de «faux» symptômes de picotements:

    • névralgie intercostale - diffère de la localisation du point cardiaque;
    • ostéochondrose - une telle douleur, contrairement au cœur, disparaît après la prise d'antispasmodiques;
    • instabilité du système nerveux - en plus de la douleur, il y a une insomnie et une fatigue constante.

    De plus, il ne faut pas oublier que les picotements dans le cœur peuvent être provoqués par une surcharge musculaire pendant l'effort physique, la marche rapide, la présence de rhumes (grippe, SRAS).

    Douleur au cœur et au bras gauche

    Le principal «coupable» de la douleur thoracique avec irradiation à la main gauche est l'ischémie. En outre, un tel symptôme est souvent noté avec:

    • angine de poitrine ou, comme on l'appelle communément, «angine de poitrine»;
    • infarctus du muscle cardiaque;
    • myocardite;
    • l'athérosclérose (les plaques réduisent la lumière des vaisseaux sanguins, empêchant ainsi le cœur de fonctionner normalement).

    La douleur dans le cœur et le bras gauche peut provoquer des maladies qui ne sont pas liées à l'organe principal, à savoir:

    • inflammation à l'avant de la partie médiane de la cavité thoracique, généralement due à des lésions du système digestif. Le retour de la douleur à la main gauche se produit lors de l'inhalation / expiration, de la déglutition;
    • périarthrite, arthrite, tendinite de l'articulation de l'épaule, avec de telles violations, le centre de la douleur est l'articulation de l'épaule gauche, qui irradie vers le bras et la poitrine;
    • névralgie intercostale située sur le côté gauche. Un spasme douloureux provoque généralement un tour de corps maladroit ou une élévation du bras;
    • toutes sortes de pneumonie, pleurésie, tumeurs situées sur le côté gauche des voies respiratoires. Habituellement, en plus de la douleur, il y a: essoufflement, toux, manque d'oxygène;
    • chez les femmes - formations de nature différente et processus inflammatoires dans les glandes mammaires. Avec de tels problèmes, les tissus sont comprimés, auxquels les ganglions lymphatiques voisins réagissent, propageant la douleur aux tissus voisins;
    • les maladies associées à une perturbation du système nerveux autonome, dont les manifestations peuvent être des douleurs dans le sternum et des douleurs dans la main gauche.

    Maladie de l'artère coronaire

    Maladie coronarienne. Elle survient à la suite de dommages aux artères coronaires cardiaques qui transportent le sang et l'oxygène vers le muscle cardiaque. Cela conduit à un déséquilibre de l'oxygène et des nutriments entre les possibilités réelles d'approvisionnement en sang et les besoins du muscle cardiaque. L'athérosclérose affecte le rétrécissement de la lumière dans les vaisseaux cardiaques, dans laquelle ces derniers sont recouverts à l'intérieur d'une couche de graisse (durcissant par la suite), ce qui conduit à leur obstruction partielle.

    La présence d'une maladie coronarienne peut être jugée par l'apparition d'un essoufflement, de brûlures d'estomac, d'étouffement, de faiblesse dans le bras gauche et directement de douleurs cardiaques. Il existe également des formes indolores qui sont assez dangereuses, car elles sont détectées aux stades ultérieurs. Le principal signe de maladie coronarienne est un complexe d'apparition de divers symptômes négatifs pendant l'effort physique ou le stress émotionnel, qui nécessite une oxygénation complète du cœur.

    Douleur au cœur avec péricardite

    La péricardite est une lésion inflammatoire d'une certaine muqueuse cardiaque. Fondamentalement, une telle pathologie est une conséquence (complication) d'autres maladies.

    • La douleur avec péricardite est ressentie au milieu de la poitrine, peut être donnée au dos, au bras.
    • Il est particulièrement ressenti lors de la déglutition, avec une inspiration / expiration profonde, une toux, en position couchée.
    • Cela ressemble à une douleur sourde et douloureuse dans de rares cas avec une sensation de coupure. Si vous vous asseyez ou vous penchez légèrement en avant, le soulagement vient. Chez les personnes souffrant de cette pathologie, respiration peu profonde et palpitations cardiaques.

    Défauts de la valve mitrale du cœur

    La valve mitrale est située sur le côté gauche du cœur. Il partage l'oreillette et le ventricule.

    Les défauts de cette valve incluent:

    1. Insuffisance valvulaire mitrale. Il est considéré comme le type de maladie cardiaque le plus courant, dans lequel ses ailes ne sont pas fermées hermétiquement, entraînant le sang à s'écouler par l'écart entre eux. Au fil du temps, le volume de sang dû à l'écoulement constant dans l'oreillette devient plus grand, conduisant à une augmentation de la chambre et à un épaississement de ses parois. Avec de tels changements, l'anneau fibreux est étiré, exacerbant l'état des cuspides.
    2. Prolapsus valvulaire mitral (syndrome de Barlow). Avec une telle anomalie, les volets semblent se plier vers l'oreillette. Cela se produit avec la systole du ventricule gauche. Puisque la fermeture de la valve est lâche, un peu de sang retourne à l'oreillette. En médecine, un tel syndrome est également appelé coulée inversée.
    3. Sténose de la valve mitrale - lorsque la lumière de la valve elle-même se rétrécit. Ça arrive:
    • avec un épaississement de ses ailes;
    • quand ils grandissent ensemble.
      Un défaut est contre>538927 - Que faire des premiers soins, causes et symptômes des douleurs cardiaques

      Chagrin. Premiers secours

      Il existe un certain algorithme de prise en charge, qui vise à soulager l'état du patient et à le maintenir conscient jusqu'à l'arrivée de l'équipe d'ambulance. Premiers secours pour les douleurs cardiaques:

      • rassurer le patient, allonger sur une surface horizontale;
      • avec essoufflement et essoufflement - donnez une position assise;
      • enlever les vêtements serrés, détacher le col de la chemise;
      • mesurer la pression artérielle, le pouls.

      Les premiers soins consistent à prendre de la nitroglycérine par voie sublinguale.

      Dans les cas où une personne ne connaît pas les pathologies cardiaques possibles et que des douleurs cardiaques sont apparues pour la première fois, vous devez faire ce qui suit:

      Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

      Detonic pour la normalisation de la pression

      L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

      Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

      Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic