Quelles sont les formations hépatiques focales

Ainsi que des formations non classées, des excroissances hématopoïétiques et lymphatiques, des néoplasmes métastatiques. Toutes les plaies mortelles d'organes sont divisées en 2 grands groupes - principaux et métastatiques.

Il faut dire que le principal est une excellente rareté, et que la métastatique est le cas le plus régulier d'une croissance mortelle et, en même temps, d'une mort presque spécifique. Tout cancer est identifié par son agressivité et son développement constant, il est donc presque difficile de se remettre de cette maladie.

Pensons à quelques-unes de ces croissances dans plus d'informations.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Carciome hépatocellulaire

Ou HCC est la plus grande possibilité de tous les principaux foyers mortels. Un autre nom est la cirrhose-cancer du foie. Ce cancer a lieu dans le contexte d'une maladie persistante, telle que la maladie du foie B, C, la dépendance à l'alcool ou les lésions hépatiques toxiques (code - K71, selon la CIM 10), qui augmentent vingt fois la menace de problèmes.

Elle peut également être déclenchée par les aflatoxines (un hématocarcinogène découvert dans les aliments) ou par un déséquilibre des agents hormonaux sexuels. Les symptômes du cancer ne sont pas spécifiques et peuvent consister en une gêne abdominale haute, de la fièvre ou une perte de poids. Peut être intrigué par une maladie hépatique persistante, de sorte qu'une détection précoce n'est pas possible.

Le diagnostic du foie avec un cancer présumé, comme discuté ci-dessus, est effectué par toutes les techniques cruciales facilement disponibles, mais elles sont généralement insuffisantes.

Complications: augmentation brutale de la taille du foie, déplacement total de tous les organes de l'estomac, pression du canal biliaire, progression de l'ascite (maladie aqueuse), jaunisse, apoplexie de la veine porte ou expansion du cancer dans tous les organes. Tout cela s'accompagne d'une fièvre que les antibiotiques d'ordonnance ne peuvent pas détruire et d'une circulation sanguine par le nez.

Pronostic: le taux de survie des clients après un diagnostic médical est à 6 mois. Avec des problèmes, encore moins. Après l'opération, il est possible de prolonger la vie des clients pendant environ 5 ans.

Traitement: coupure de l'emplacement atteint ou greffe totale du foie (cette dernière est la plus efficace).

Cholangiocarciome

Il est également étendu comme le carciome hépatocellulaire, touchant la personne âgée. Le développement et l'avancement sont favorisés par des maladies parasitaires, des intrusions helminthiques, des modifications kystiques des voies biliaires, l'utilisation de stéroïdes anabolisants, etc.

La colite ulcéreuse augmente votre risque de tomber malade de 10%. Le client peut être interrompu par l'anorexie, le désespoir, l'inconfort. Lors de la détection, l'accent est mis sur les indications de balayage des radionucléides, l'échographie et la tomodensitométrie sont des tests de dépistage.

Complications: jaunisse, gonflement du foie et potentiellement de la rate.

Pronostic: Taux de survie estimé à environ 4 ou 6 mois. En présence d'un drain biliaire au niveau du hile du foie, le diagnostic est amélioré. Une radiothérapie réussie peut augmenter la durée de vie d'environ 2 ans.

Traitement: similaire pour le carciome hépatocellulaire. Un mélange de chimiothérapie et de radiothérapie est possible, mais l'efficacité de l'approche reste mise en doute.

Cystadénocarciome des voies biliaires

Une croissance kystique recouverte de mucus, s'établissant généralement à partir d'un cystadénome bénin. Le particulier ressemble au cystadénome des voies biliaires, juste avec une touche d'expansion mortelle de l'épithélium, une division cellulaire irrégulière et une intrusion du tissu conjonctif de l'organe. Diagnostiqué dans une méthode de base.

Pronostic: avec la non-intervention, la menace de mort est élevée.

Traitement: étant donné que les cavités de croissance ont une excellente restriction, il existe une forte possibilité de leur élimination totale, compte tenu de la longue survie postopératoire, quelle que soit la nature mortelle du foyer.

Hépatoblastome

Code (ICD) - C22.2. Croissance mortelle principale pédiatrique intégrant des composants épithéliaux avec ceux mésenchymateux. Il est découvert chez les bébés, en raison de l'augmentation de la taille du foie, ainsi que des anomalies génétiques, telles que la polypose digestive familiale.

Complications: forte fièvre, vomissements, signes de jaunisse.

Prévision: dépend du moment de la détection et du succès de l'intervention chirurgicale. Dans ce cas, le succès de la greffe d'organe est assuré.

Traitement: résection des sites contaminés, transplantation hépatique.

Angiosarcomes

Une sorte de néoplasme mortel qui est conjointement significatif pour les excroissances s'établissant chez les individus qui ont effectivement touché au chlorure de vinyle pendant une longue période de temps, en particulier ceux qui l'ont obtenu à des concentrations élevées avant d'être autoclavés. L'utilisation à long terme des androgènes contribue également à l'avancement de la maladie, mais ce n'est pas la cause.

Complications: inconfort grave, gonflement du foie, ascite régulière.

Pronostic: indésirable, à condition que les troubles de l'intervention chirurgicale.

Traitement: coupure des emplacements impactés (généralement inefficace).

Cancer fibrolamellaire

Une sous-espèce de carciome hépatocellulaire chez les jeunes, mais avec une cirrhose manquante sur son arrière-plan. Relativement simple à identifier sur les tests.

Pronostic: bénéfique par rapport aux autres types de cancer.

Traitement: résection efficace des localisations impactées.

Métastases hépatiques

métastazie - 3

En raison de l'existence d'une veine porte, qui fournit du sang au foie à partir de tous les organes gastriques non appariés, des excroissances mortelles peuvent rapidement la pénétrer à partir de tout autre organe voisin, par exemple de la vésicule biliaire ou du côlon, ce qui provoquera des lésions hépatiques secondaires, qui sont des métastases.

Le diagnostic de la maladie est plus simple si un gros foie nodulaire est découvert, mais l'identification de petits dépôts singuliers est beaucoup plus difficile, étant donné qu'il existe un risque de résultats favorables et défavorables incorrects.

Complications: inconfort extrême, perte de poids, gonflement, jaunisse (dans les phases ultérieures).

Pronostic: défavorable si la majorité de l'organe est touchée et que la source des métastases n'est pas découverte. Une mallette sans traitement offre au client une année de vie et encore moins. Cependant, le diagnostic peut être amélioré si des métastases sont découvertes plusieurs années après la résection de la plaie.

Traitement: pour le cancer du côlon et du rectum, l'hépatectomie partielle peut augmenter considérablement la durée de vie, cependant cette opération n'est possible que dans une petite partie des cas. Une résection tumorale est possible, mais une occlusion artérielle est nécessaire. Dans certains cas, la radiothérapie associée à des médicaments cytotoxiques fonctionne.

Masses infectieuses du foie

Un développement focal transmissible dans le foie se forme en raison du développement de conditions persistantes transmissibles dans le corps, telles que la tuberculose focale du foie, la syphilis, l'abcès amibien, l'échinococcose, la maladie de Crohn et autres.

Ces infections et beaucoup d'autres peuvent déclencher de gros gonflements focaux remplis de pus, provoquant une douleur vive, une boulimie, une baisse du niveau de température, une jaunisse, etc. Si des signes sont découverts, ils méritent d'être détectés immédiatement, étant donné qu'une assistance chirurgicale pourrait être nécessaire.

Vous ne devez pas essayer d'éliminer l'inconfort par vous-même - les antibiotiques sur ordonnance ne sont pas capables de gérer les plaies hépatiques transmissibles. Les médecins recommandent de dépister la santé du foie au moins une fois tous les 6 mois pour suivre toute modification qui se produit dans le foie.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic