Arythmie sinusale du cœur - qu'est-ce qui est dangereux, qu'est-ce que c'est, traitement, médicaments, quoi faire

Cette arythmie n'est pas considérée comme un écart par rapport à la norme, car elle représente un ralentissement de la fréquence cardiaque lors de l'inspiration et une accélération à l'expiration, c'est pourquoi elle est appelée respiratoire. En règle générale, chez les personnes en bonne santé, il est noté que, à différentes phases de la respiration, l'influence du nerf vague sur le nœud sinusal change.

Ce type d'arythmie est souvent observé chez les enfants et les adolescents, ainsi que chez les adultes atteints de dystonie végétovasculaire, de maladies cérébrales ou d'une infection sévère antérieure.

Peut-être voulez-vous connaître le nouveau médicament - Cardiol, qui normalise parfaitement la pression artérielle. Cardiol les capsules sont un excellent outil pour la prévention de nombreuses maladies cardiaques, car elles contiennent des composants uniques. Ce médicament est supérieur dans ses propriétés thérapeutiques à ces médicaments: Cardiline, Recardio, Detonic. Si vous souhaitez des informations détaillées sur Cardiol, Aller à la site web du fabricantVous y trouverez des réponses aux questions liées à l'utilisation de ce médicament, les avis des clients et les médecins. Vous pouvez également découvrir Cardiol capsules dans votre pays et les conditions de livraison. Certaines personnes parviennent à obtenir une remise de 50% sur l'achat de ce médicament (comment faire et acheter des pilules pour le traitement de l'hypertension pour 39 euros est écrit sur le site officiel du fabricant.)Cardiol capsules pour coeur

Tachyarythmie

Il est diagnostiqué si la fréquence cardiaque dépasse 80 battements par minute et au repos. Si cela se produit pendant les troubles, le stress, l'anxiété ou l'effort physique, la condition n'est pas considérée comme un écart par rapport à la norme.

En règle générale, la tachyarythmie est un signe de problèmes de circulation sanguine, du système nerveux autonome et de la glande thyroïde. Il est dangereux car, en raison d'un travail trop sollicité, le cœur n'est pas rempli de sang en quantité suffisante, par conséquent, l'approvisionnement en sang des tissus, des organes et du cœur lui-même est perturbé. Cette condition est dangereuse avec une diminution de la pression artérielle et une ischémie myocardique, puis avec une ischémie cardiaque et une crise cardiaque.

Bradyarythmie

Contrairement au type précédent, une bradyarythmie est diagnostiquée si le pouls n'atteint pas 60 battements par minute. Cette condition se développe s'il existe des conditions préalables sous la forme de:

  • changements sclérotiques dans le myocarde;
  • troubles endocriniens;
  • myocardite;
  • ischémie cardiaque;
  • jeûne prolongé;
  • nœud sinusal faible;
  • hypoxie du cerveau et troubles circulatoires.

Avec les bradyarythmies, en plus d'une fréquence cardiaque insuffisante, le patient souffre de vertiges, de faiblesse, de douleurs cardiaques. De plus, un évanouissement se produit si le pouls ne dépasse pas 40 battements par minute. Cette condition est dangereuse par arrêt cardiaque.

Extrasystole

Il est diagnostiqué si le muscle cardiaque ou une partie distincte de celui-ci provoque une contraction prématurée. Cela se produit, en règle générale, à cause de tels provocateurs:

  • manque de potassium dans le corps;
  • surcharge psycho-émotionnelle;
  • mauvaises habitudes - tabagisme, abus de café ou de thé;
  • dommages myocardiques dus à la cardiosclérose;
  • ischémie ou dystrophie myocardique.

Dans cette condition, le patient ressent un cœur qui coule, des tremblements soudains, un sentiment d'anxiété et / ou un manque d'air. Pour normaliser la condition, vous devrez vous débarrasser complètement des mauvaises habitudes et passer à une bonne nutrition.

Les médecins divisent l'arythmie sinusale en plusieurs types. Chacun d'eux est caractérisé par une certaine fréquence de contraction du muscle cardiaque.

Tachycardie

La condition est caractérisée par des palpitations cardiaques, supérieures à 80 battements par minute. Dans le même temps, le sang n'a pas le temps de remplir complètement les cavités cardiaques, ce qui entraîne des perturbations dans le travail du muscle cardiaque et des organes internes. La tachycardie accompagne des maladies telles que:

  • perturbation circulatoire;
  • problèmes avec la glande thyroïde;
  • mauvais fonctionnement du système nerveux autonome.
  • anémie;
  • hyperthermie, etc.

Bradycardie

Dans ce cas, le cœur bat très lentement, pas plus de 60 battements par minute. La condition est accompagnée de faiblesse, de vertiges et de douleurs cardiaques. Avec une diminution du nombre de battements cardiaques à 40 et moins, des évanouissements et même un arrêt cardiaque sont possibles. Causes de la bradycardie:

  • surdosage de médicaments;
  • manque d'hormones thyroïdiennes, etc.

Extrasystole

Dans ce cas, une contraction cardiaque prématurée est observée. Les raisons peuvent être:

  • surcharge émotionnelle;
  • manque de magnésium, de calcium et de potassium dans le sang;
  • mauvaises habitudes.

Le rythme sinusal dans la norme peut être caractérisé par une fréquence cardiaque comprise entre 60 et 80 battements / min à intervalles de temps égaux.

L'arythmie sinusale est divisée en ces variétés:

  1. Tachycardie sinusale. Ce type d'arythmie sinusale se caractérise par une augmentation de la fréquence cardiaque supérieure à 80 battements / min. En général, lors d'une telle maladie, la fréquence cardiaque atteint 90-120 battements / min, mais parfois elle est également de 150-160. Ce type d'arythmie sinusale est physiologique pendant une période d'effort physique, de stress psycho-émotionnel, pendant une période de fièvre.
    Sur la base de l'augmentation de la fréquence cardiaque, il est possible d'établir approximativement la température corporelle, car sa fréquence cardiaque par 1 degré est de 8 à 10 battements par minute. Processus pathologiques dans la tachycardie sinusale accompagnant l'hypertension, l'ischémie, la myocardite, la cardiomyopathie, les malformations cardiaques.
    La survenue d'une tachycardie est caractéristique de névrose, anémie, hypotension, thyrotoxicose, lésions infectieuses aiguës et chroniques et empoisonnement toxique.
  2. Bradycardie sinusale. Ce type d'arythmie se produit lorsque la fréquence cardiaque est inférieure à 60 battements / min. Physiologiquement, ce phénomène survient chez des personnes physiquement entraînées, pendant le sommeil, dans la 2ème moitié de la grossesse.
    La bradycardie physiologique des sinus est caractérisée par une incohérence - avec le stress physique, le rythme cardiaque peut devenir plus important. Cela permet de distinguer la bradycardie sinusale du bloc auriculo-ventriculaire, au cours duquel, après tension, le rythme cardiaque sera ralenti.
    Il est également observé lors de toute maladie infectieuse, jeûne prolongé, cardiosclérose, augmentation de la pression à l'intérieur du crâne, hypothyroïdie, nicotine et empoisonnement au plomb et surdosage.
  3. Arythmie respiratoire. Sa manifestation se présente sous la forme d'un rythme sinusal inapproprié, au cours duquel des périodes changeantes d'accélération et de décélération de la fréquence cardiaque sont déterminées. Au cours de ce phénomène, la fréquence cardiaque augmente au moment de l'inspiration et lors de l'expiration, elle diminue. On la retrouve souvent à l'adolescence, chez les jeunes en bonne santé. Tout au long de la vie, l'arythmie respiratoire disparaîtra.
    Mais ce type d'arythmie se produit dans la période:
    • dystonie neurocirculatoire;
    • lors de la récupération d'une maladie infectieuse;
    • lors de processus pathologiques dans le cerveau.

Stades et symptômes

L'arythmie sinusale se manifeste progressivement, en fonction de son stade:

  1. Modérée (légère). En règle générale, il n'apparaît en aucune façon. Peut se produire en raison des caractéristiques spécifiques du corps d'une personne en particulier ou de la vieillesse qui l'accompagne. La phase n'est pas classée comme un écart par rapport à la norme si elle est provoquée par un déséquilibre hormonal (souvent observé chez les adolescents).
  2. Premier degré. Manifesté par une respiration altérée. La condition ne provoque pas d'inconfort et disparaît souvent sans inquiéter les humains. Cependant, des évanouissements fréquents se produisent parfois, de sorte qu'une consultation avec un médecin est obligatoire. En règle générale, le degré est caractéristique des adolescents pendant la puberté, des athlètes et des personnes âgées.
  3. Deuxième degré. Les symptômes se manifestent déjà clairement, sous la forme d'une faiblesse sévère, d'une fatigue et d'un essoufflement. En règle générale, une personne souffre également d'autres maladies cardiaques.
  4. Exprimé C'est l'étape la plus dangereuse qui nécessite un traitement compétent. Les symptômes suivants se manifestent clairement - pouls rapide ou faible (selon le type d'arythmie), douleur dans la poitrine, pression artérielle basse, sensation de manque constant de sommeil, faiblesse générale.

Enfant

Chez les enfants en bonne santé d'âge préscolaire et scolaire, on leur diagnostique généralement une arythmie physiologique (respiratoire) des sinus, dont l'absence est un signe de pathologie du muscle cardiaque. D'autres formes d'arythmies sont déjà préoccupantes et sont causées par de telles raisons:

  • stress sévère;
  • dépression psychologique;
  • malformations du développement dans le tube;
  • tumeurs et malformations cardiaques;
  • pathologies des organes internes;
  • prédisposition héréditaire;
  • infections prolongées et graves;
  • maladies myocardiques.

De plus, les enfants âgés de 6 à 7 ans et de 9 à 10 ans sont inclus dans le groupe à risque en raison d'un état nerveux instable, ainsi qu'en présence d'indications telles que:

  • excès de poids;
  • rachitisme;
  • encéphalopathie postnatale;
  • maladies de la glande thyroïde, du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • rhumatisme.

Dans de nombreux cas, cette forme d'arythmie chez les enfants et les adolescents passe indépendamment avec l'âge, mais si cela ne se produit pas, une activité physique épargnée et le respect intégral des règles d'un mode de vie sain sont prescrits pour prévenir les conséquences négatives. Dans ce cas, seul un médecin peut prescrire un traitement efficace, après avoir effectué un ECG, au cours duquel il demandera au patient de retenir son souffle.

L'arythmie sinusale provoque une violation du rythme cardiaque et la conductivité des impulsions internes électroniques est également perturbée. Cette condition peut être inoffensive ou dangereuse, selon le type d'arythmie et son stade. Pour diagnostiquer avec précision la condition, vous devez contacter un cardiologue ou un thérapeute qui, si nécessaire, prescrira un traitement efficace ou prescrira des mesures préventives.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologue, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulièrement à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de la cardiologie et de la médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic