Régurgitation pulmonaire de 1 degré chez un enfant

Régurgitation - ce terme se retrouve souvent dans la vie professionnelle des médecins de diverses spécialités, par exemple les thérapeutes, les cardiologues, les diagnostics fonctionnels.

Et de nombreux patients l'ont rencontré, mais ils ne savent pas de quoi il s'agit.

Il est temps de comprendre ce problème, de sorte que lorsque le médecin dit qu'il y a «régurgitation sur la valve pulmonaire», vous devez clairement savoir de quoi il s'agit et quels dangers y sont associés.

La régurgitation fait référence au flux sanguin inversé d'une chambre cardiaque à l'autre.

Cela signifie que lorsque le muscle cardiaque se contracte, un certain volume de sang retourne pour une raison quelconque à la cavité cardiaque à partir de laquelle il se déplaçait.

Cela ne veut pas dire que la régurgitation est une maladie indépendante, ce terme ne peut donc pas être utilisé comme diagnostic. Cependant, il caractérise d'autres changements et conditions pathologiques, un exemple est la maladie cardiaque.

Il est important de comprendre que le sang sans interruption se déplace d'un cœur à l'autre. Il provient des vaisseaux pulmonaires, entre dans le cercle principal de la circulation sanguine.

Mais le terme «régurgitation» s'applique aux quatre vannes sur lesquelles un courant inverse peut se produire. Les différents flux sanguins reviennent, ce qui vous permet de mettre en évidence le degré de régurgitation.

Ces degrés comprennent la détermination des signes cliniques de la maladie. Pour une meilleure compréhension de la régurgitation pulmonaire, il est nécessaire de comprendre l'anatomie.

Comme vous le savez, le cœur est un organe musculaire creux qui a 4 chambres, à savoir: dans une paire de ventricules et d'oreillettes. Entre les cavités cardiaques et le lit vasculaire se trouvent des valves qui agissent comme des portes.

Ils ont laissé passer le sang dans une seule direction. Grâce à ce système, un flux sanguin normal d'un cercle à l'autre est assuré, car le muscle cardiaque se contracte rythmiquement.

Il pousse le sang dans les vaisseaux et à l'intérieur du cœur.

Lorsque l'appareil valvulaire et le myocarde fonctionnent normalement pendant la période de contraction d'une cavité, les volets valvulaires se ferment hermétiquement. Avec différentes lésions cardiaques, le mécanisme peut être perturbé. Les vannes suivantes sont disponibles:

  • mitral;
  • tricuspide;
  • artère pulmonaire et valves aortiques.

En fonction de la localisation du problème, une définition précise de l'affection est donnée: régurgitation mitrale, tricuspide ou aortique. Cela signifie que si le mécanisme associé à la valve de l'artère pulmonaire est perturbé, une régurgitation pulmonaire d'un certain degré s'est produite. L'insuffisance de cette valve provoque un flux sanguin de l'artère pulmonaire vers le pancréas pendant la diastole.

Peut-être voulez-vous connaître le nouveau médicament - Cardiol, qui normalise parfaitement la pression artérielle. Cardiol les capsules sont un excellent outil pour la prévention de nombreuses maladies cardiaques, car elles contiennent des composants uniques. Ce médicament est supérieur dans ses propriétés thérapeutiques à ces médicaments: Cardiline, Recardio, Detonic. Si vous souhaitez des informations détaillées sur Cardiol, Aller à la site web du fabricantVous y trouverez des réponses aux questions liées à l'utilisation de ce médicament, les avis des clients et les médecins. Vous pouvez également découvrir Cardiol capsules dans votre pays et les conditions de livraison. Certaines personnes parviennent à obtenir une remise de 50% sur l'achat de ce médicament (comment faire et acheter des pilules pour le traitement de l'hypertension pour 39 euros est écrit sur le site officiel du fabricant.)Cardiol capsules pour coeur

Causes

L'hypertension artérielle pulmonaire est la cause la plus fréquente. Ce que c'est C'est ce qu'on appelle une augmentation de la pression dans le système artériel pulmonaire. Cette maladie n'est pas courante.

Il se produit dans un contexte de haute pression dans les artères qui mènent du cœur aux poumons. Ils sont appelés artères pulmonaires. L'hypertension artérielle est une forte tension cardiaque.

Au fil du temps, il provoque un arrêt sur sa moitié droite.

L'hypertension artérielle pulmonaire secondaire est la cause la plus fréquente de régurgitation pulmonaire.

L'hypertension pulmonaire primaire est une maladie indépendante, et secondaire est une complication de diverses maladies des organes respiratoires et des systèmes circulatoires, ce n'est pas une maladie indépendante. On distingue quatre degrés d'hypertension pulmonaire.

Il existe une opinion selon laquelle l'hypertension pulmonaire secondaire peut se développer chez les personnes prenant des médicaments ou infectées par le VIH.

Il est clair que dans certains cas, les maladies qui provoquent une hypertension pulmonaire secondaire et une régurgitation appropriée peuvent survenir non pas accidentellement, mais en raison du mode de vie inapproprié d'une personne.

Cela comprend un mode de vie sédentaire, l'abus d'alcool, le tabagisme, le stress fréquent et d'autres raisons. De plus, si les maladies sous-jacentes ne sont pas traitées à temps, elles progressent, ce qui peut facilement conduire au développement de régurgitations.

Malheureusement, tout le monde ne comprend pas que, menant un mode de vie malsain ou ne traitant pas sa maladie à temps, il ne fait qu'exacerber son état. Par conséquent, la première chose à faire si une régurgitation est détectée est de ranger votre vie et de commencer à traiter les maladies sous-jacentes.

Il existe d'autres causes de régurgitation pulmonaire:

  • endocardite infectieuse;
  • maladie valvulaire congénitale;
  • dilatation idiopathique de l'artère pulmonaire;
  • traitement chirurgical de la tétralogie de Fallot;
  • rhumatisme articulaire aigu;
  • la syphilis;
  • traumatiser la sonde;
  • syndrome carcinoïde.

Les trois dernières raisons sont les plus rares. Certaines de ces maladies sont directement liées à l'état du cœur et des valves. Par exemple, l'endocardite infectieuse est une inflammation de la membrane cardiaque interne, à savoir les valves, l'endocarde et les principaux vaisseaux adjacents.

La dilatation idiopathique de l'artère pulmonaire se réfère à une malformation du tronc principal, qui se manifeste par une dilatation anévrismale, mais la fonction de la valve pulmonaire n'est pas altérée.

La tétralogie de Fallot est un groupe de quatre défauts, à savoir: la sténose de l'artère pulmonaire, un gros défaut dans le septum interventriculaire, une «aorte assise supérieure» et une obstruction de la circulation sanguine. En règle générale, la chirurgie radicale est effectuée avant l'âge de trois ans. Si une telle intervention se produit à un âge avancé, surtout après vingt ans, les résultats à long terme sont pires.

Le rhumatisme articulaire aigu est une maladie inflammatoire du tissu conjonctif causée par le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A chez les individus génétiquement prédisposés à cela. Ces maladies et d'autres, d'une manière ou d'une autre, peuvent être impliquées dans le fait que la régurgitation pulmonaire est détectée pendant l'examen.

La régurgitation pulmonaire peut contribuer au développement d'une hypertrophie pancréatique et, finalement, d'une insuffisance cardiaque induite par un dysfonctionnement pancréatique.

Mais le plus souvent, l'importance de l'hypertension artérielle pulmonaire est plus importante dans l'apparition d'une telle complication.

Dans de rares cas, une insuffisance cardiaque aiguë, causée par un dysfonctionnement pancréatique, commence à se développer avec une endocardite, entraînant une régurgitation pulmonaire aiguë.

Parfois, les médecins utilisent un terme tel que régurgitation physiologique. Dans ce cas, nous entendons une légère modification du débit sanguin dans les cuspides valvulaires.

Autrement dit, à l'ouverture valvulaire, une sorte de turbulence de sang se produit, tandis que le myocarde et les ceintures restent sains. En général, cette condition n'affecte pas la circulation sanguine, il n'y a donc aucun symptôme. La physiologie est considérée comme une régurgitation de 0 à 1 degré.

Mais il est important de comprendre que cela ne s'applique pas à la valve pulmonaire, mais seulement à la valve tricuspide.

Symptômes

Fondamentalement, la régurgitation pulmonaire se produit sans symptômes. Certains patients présentent des signes d'insuffisance cardiaque, qui sont causés par un dysfonctionnement pancréatique.

La régurgitation du degré initial sur la valve de l'artère pulmonaire ne provoque pas de troubles hémodynamiques significatifs. Cependant, un retour important de sang vers le pancréas et l'oreillette conduit au développement d'une hypertrophie et à une expansion des cavités de la moitié cardiaque droite.

Ces changements sont associés à une insuffisance cardiaque sévère dans le cercle principal et à une congestion veineuse.

La régurgitation pulmonaire se manifeste par les symptômes suivants:

  • cyanose;
  • essoufflement;
  • l'arythmie;
  • gonflement sévère et ainsi de suite.

Avec la pathologie valvulaire congénitale, les signes d'une altération de la circulation sanguine commencent à se manifester à un âge précoce. Ils sont souvent irréversibles et graves. Une régurgitation sévère d'un certain degré dans le cas d'une structure cardiaque irrégulière se manifeste presque immédiatement après la naissance du bébé.

Malheureusement, il existe de nombreux cas où des violations importantes entraînent la mort. Par conséquent, chaque future mère doit prendre soin non seulement d'elle-même avant de devenir enceinte, mais de son bébé tout en le portant, il est donc important pour elle de réaliser un diagnostic échographique à temps.

Diagnostics

Aujourd'hui, les diagnostics se développent sérieusement. Grâce à l'échographie, diverses maladies peuvent être détectées avec précision. En utilisant Echo KG, la dopplerographie peut évaluer la nature du flux sanguin à travers les vaisseaux, les cavités cardiaques, le mouvement des volets valvulaires lors des contractions myocardiques, déterminer le degré de régurgitation, etc.

On peut dire que l'échocardiographie est le moyen le plus fiable et le plus informatif pour étudier la pathologie cardiaque en temps réel. Dans le même temps, cette méthode de diagnostic est peu coûteuse et abordable.

Diagnostic ECG - la capacité de déterminer la régurgitation sur la valve pulmonaire

Certains signes de régurgitation peuvent être détectés par l'ECG lors d'une auscultation cardiaque approfondie.

Il est très important d'identifier les violations de l'appareil valvulaire du cœur avec régurgitation chez les adultes et les enfants.

Grâce à l'échographie des femmes enceintes, à différents moments, il est possible de détecter la présence de défauts qui ne font aucun doute même lors de l'examen initial, ainsi que d'identifier la régurgitation, qui est un symptôme indirect d'éventuelles anomalies chromosomiques et les défauts de valve.

Traitement

Le traitement de la régurgitation dépend dans une certaine mesure de la cause qui a provoqué cette condition. Le degré spécifique de gravité est également important. Lors de la détermination du traitement, le médecin tient compte de l'insuffisance cardiaque et de la pathologie concomitante.

Une décision peut être prise sur la correction opératoire des troubles de la structure valvulaire, qui comprend les prothèses valvulaires et divers types de plastiques, ou la pharmacothérapie conservatrice. Une telle thérapie vise à normaliser le flux sanguin dans les organes, à traiter les arythmies et les défaillances circulatoires.

La plupart des patients dont la régurgitation est prononcée et les deux cercles de circulation sanguine sont affectés, nécessitent une surveillance constante par des cardiologues. Ils ont également besoin de diurétiques et d'autres médicaments choisis par le spécialiste.

Il est très important de ne pas recourir à l'auto-traitement. Si vous comptez sur vous-même au lieu de consulter un médecin, vous ne pouvez qu'empirer les choses. Lors de la prescription, le médecin prend en compte non seulement l'état du patient, mais également ses antécédents médicaux, les résultats de toutes les études, les contre-indications et d'autres facteurs.

Causes de régurgitation tricuspide acquise

Traitement

La régurgitation pulmonaire est une pathologie du muscle cardiaque qui se produit en raison de l'augmentation de la pression dans les artères des poumons.

Cette maladie est rarement diagnostiquée, dans de nombreux cas, elle apparaît chez des personnes qui ont déjà souffert d'une maladie cardiaque.

Lorsque des signes de régurgitation apparaissent, un diagnostic est nécessaire et il est souvent possible de déterminer la présence de maladies concomitantes et de facteurs provoquant le développement d'une pathologie.

La régurgitation valvulaire cardiaque est un processus pathologique dans le corps au cours duquel, lors de la contraction du muscle cardiaque, le flux sanguin retourne partiellement au département à partir duquel le mouvement a commencé. Pour cette raison, un dysfonctionnement du système circulatoire se produit, causé par des dommages au muscle cardiaque.

La régurgitation peut affecter l'une des 4 valves cardiaques:

Selon la localisation des dommages au muscle cardiaque, ainsi que les causes de la pathologie, la régurgitation peut être une complication d'une maladie cardiovasculaire ou une pathologie distincte qui ne menace pas la vie.

RÉFÉRENCE! La cause la plus courante de pathologie dans les valves cardiaques est une augmentation rapide et significative de la pression dans leurs artères.

La régurgitation de la valve mitrale se produit pour l'une des raisons suivantes:

  • perturbation et dommages aux muscles papillaires;
  • hypertrophie ventriculaire gauche;
  • IHD;
  • endocardite;
  • les maladies rhumatismales;
  • lésions de la valve mitrale.

Le retour du flux sanguin à l'état diastolique en raison de dommages à la valve cardiaque tricuspide peut se produire en raison de causes qui provoquent une régurgitation de l'artère pulmonaire et de la valve mitrale. Leur liste comprend également:

  • prolapsus valvulaire tricuspide;
  • Syndrome de Marfan;
  • malformations des volets valvulaires et autres services valvulaires;
  • blessures graves à la poitrine;
  • utilisation à long terme de médicaments actifs;
  • cardiopathie
  • malformations cardiaques congénitales;
  • obstruction de l'artère des poumons.

Le plus souvent, la régurgitation tricuspide se développe comme complication d'autres types de cette pathologie.

Stade de la maladie

Selon la zone cardiaque affectée, la régurgitation des valves cardiaques est divisée en 4 types principaux (selon les noms et le nombre de valves), chacun passant par 4 étapes:

  1. Le stade 1 ne présente aucun symptôme, ce qui permet de l'identifier uniquement lors du diagnostic.
  2. Au 2ème stade, au cours duquel les premiers signes de pathologie se produisent, les volumes du flux sanguin inverse sont modérés, le taux de développement de la maladie augmente.
  3. Au stade 3, qui se caractérise par une augmentation significative des symptômes, le volume du flux sanguin inverse devient important et conduit au développement d'une hypertrophie du ventricule droit.
  4. La 4ème étape, se transformant en une forme chronique de pathologie, dans laquelle les symptômes deviennent prononcés et sévères, des maladies du muscle cardiaque se développent, les conséquences sont irréversibles.

La régurgitation pulmonaire peut être une pathologie congénitale ou acquise, et donc la durée de chaque étape peut différer: plus tôt la maladie est apparue, plus tôt elle se développera. Il est particulièrement important d'en tenir compte pendant la grossesse et pour les parents de nouveau-nés et de nourrissons. Il est recommandé dans les premiers mois suivant la naissance du bébé de subir un diagnostic pour éviter le développement d'une pathologie.

Il est possible de diagnostiquer une régurgitation pulmonaire avant la naissance du bébé, tandis que la pathologie n'est pas une contre-indication à l'accouchement et dans la plupart des cas ne complique pas le cours de la grossesse.

Chez un nouveau-né, une régurgitation congénitale apparaît à l'extérieur dans les premiers jours après la naissance avec les symptômes suivants:

  • cyanose de la peau;
  • l'apparition d'un essoufflement, des difficultés à respirer;
  • développement d'une insuffisance dans le ventricule droit.

ATTENTION! Les enfants souffrant de pathologie sous des formes aiguës et sévères échouent parfois à éviter la mort. Il est important pour une femme enceinte de subir un diagnostic rapide et de commencer le traitement dès que possible afin de maintenir la santé de l'enfant.

Il est recommandé de recourir régulièrement à des mesures diagnostiques pour prévenir le développement de complications et de pathologies associées à la régurgitation pulmonaire. Les premiers signes de pathologie nécessitent un contact immédiat avec des spécialistes et un examen obligatoire.

Les mesures de diagnostic sont les suivantes:

  • Examen échographique (échographie) du cœur, qui permet de déterminer l'état des valves cardiaques, ainsi que les performances du cœur, sa taille et sa structure.
  • Échocardiographie (échocardiographie), dont les résultats vous permettent de connaître la nature du flux sanguin dans les vaisseaux et les cavités cardiaques, ce qui aide à déterminer le degré de régurgitation.
  • Un électrocardiogramme (ECG), qui permet d'établir la présence de régurgitation de l'artère des poumons et d'autres anomalies en développement et existantes des valves cardiaques.
  • Examen et interrogatoire par un médecin, ce qui aidera à clarifier le stade du processus pathologique, à établir les symptômes qui l'accompagnent et les causes possibles de la maladie.
  • L'étude par le médecin de l'histoire du patient, qui aidera à déterminer la cause de la pathologie, des informations sur l'histoire des maladies cardiovasculaires et de la chirurgie cardiaque.
  • Dopplerographie (en tant qu'étude distincte ou dans le cadre d'une échographie), dont les résultats vous permettent de découvrir d'éventuels troubles de la pression artérielle.
  • Cardiographie, qui permet de déterminer les troubles du rythme cardiaque, de contrôler les crises d'arythmie.
  • Test sanguin, dont les résultats vous permettent de déterminer la teneur en glucose, cholestérol et anticorps dans le sang, pour établir la présence d'infections et de processus inflammatoires du myocarde.
  • Radiographie pulmonaire, selon laquelle il est possible d'établir des maladies pulmonaires, leur gonflement, ainsi que le développement d'une hypertrophie ventriculaire droite résultant de la régurgitation.
  • Cathétérisme cardiaque, qui permet de détecter la présence d'une maladie coronarienne, provoquant le développement d'une pathologie.

IMPORTANT! Pour les femmes enceintes, seul le diagnostic par ultrasons est autorisé, cela suffit pour confirmer la régurgitation congénitale chez l'enfant.

Traitement et pronostic

Il est seulement nécessaire de commencer le traitement de la régurgitation de l'artère pulmonaire après avoir éliminé sa cause profonde.

Son schéma devrait tenir compte de la présence d'autres maladies chroniques et pathologies du système cardiovasculaire, en particulier l'insuffisance cardiaque et les malformations cardiaques congénitales.

La première chose qui est nécessaire pour les patients à n'importe quel degré de l'évolution de la maladie est la surveillance constante d'un cardiologue.

Les stades physiologiques de la pathologie nécessitent un traitement médical dont l'action vise à normaliser le flux sanguin et à guérir les arythmies et les défaillances circulatoires. La liste des médicaments nécessaires pour prévenir le développement et le traitement des formes sévères et aiguës de la maladie comprend:

  • Diurétiques et diurétiques - pour éliminer l'excès de liquide et prévenir le développement de complications en réduisant la charge sur le corps («Furosemide», «Lasix», «Trifas»).
  • Inhibiteurs de l'ECA - pour normaliser la pression artérielle (Captopril, Monopril, Lisinopril).
  • Les antagonistes de l'angiotensine-2 ne sont utilisés qu'en cas de contre-indication à la prise d'inhibiteurs de l'ECA (Candesartan, Irbesartan, Diovan).
  • Nitrates, vasodilatateurs et glycosides cardiaques - pour réduire la charge sur le ventricule droit du cœur («Cardix», «Olikard», «Nitromint»).
  • Médicaments antiarythmiques - pour réduire ou augmenter la fréquence cardiaque (lidocaïne, quinidine, rythme).
  • Agents métaboliques - pour initier des processus de réparation et d'échange d'énergie dans les fibres du myocarde (Apilak, Glycine, Milife).
  • Les bêta-bloquants sont utilisés pour l'hypertension (Carvedilol, Nadolol, Labetalol).

RÉFÉRENCE! Le cours et la durée du médicament sont prescrits par le médecin. En présence d'infections et de maladies concomitantes, l'administration de médicaments pour le traitement symptomatique est incluse dans le cours thérapeutique. Pour le 1er degré de la maladie, un traitement conservateur suffit.

L'intervention chirurgicale est une méthode thérapeutique efficace et nécessaire en présence d'une régurgitation en développement rapide des stades 2 à 4. Les opérations sont divisées en 2 types:

  • Récupération de la valve cardiaque.
  • Remplacement du plastique et de la valve cardiaque lorsqu'il est impossible de restaurer sa fonctionnalité.

Dans le cas d'un stade extrême de régurgitation de l'artère pulmonaire avec des troubles hémodynamiques concomitants, les médecins peuvent recourir à une transplantation cardiaque et pulmonaire.

Le pronostic de la vie en pathologie est dans la plupart des cas favorable pour un diagnostic et un traitement rapides. Il est également recommandé de mener une vie saine.

Les cas de régurgitation congénitale sans chirurgie ont souvent un pronostic défavorable, entraînant la mort.

Conclusion

La régurgitation pulmonaire peut survenir après des maladies cardiaques précédemment transférées, ainsi qu'avec le développement de pathologies cardiovasculaires. En raison de l'absence de symptômes au début de la maladie, il est important de subir régulièrement un diagnostic dans lequel il est possible de détecter et de prévenir le développement de symptômes et de complications.

L'établissement en temps opportun d'un diagnostic, ainsi que le maintien d'un schéma thérapeutique dans la plupart des cas permet non seulement de sauver la vie du patient, mais aussi de la prolonger.

Les causes les plus courantes de cette pathologie congénitale sont:

  • le sous-développement des folioles valvulaires;
  • développement anormal (nombre) de valves valvulaires;
  • dysplasie du tissu conjonctif;
  • Syndrome d'Ehlers-Danlos;
  • Syndrome de Marfan;
  • Anomalie Ebstein.

La régurgitation tricuspide chez le fœtus isolé est très rare, elle est généralement associée à d'autres malformations cardiaques. Cette insuffisance valvulaire peut faire partie du défaut mitral-aortique-tricuspide.

La régurgitation de la valve tricuspide acquise est beaucoup plus courante que congénitale. C'est primaire et secondaire. Les principales causes de cette pathologie comprennent les rhumatismes, la toxicomanie, le syndrome carcinoïde.

  1. Le rhumatisme est la cause la plus fréquente de cette pathologie. Dans 20% des cas, c'est une endocardite rhumatismale récurrente qui entraîne une déformation (épaississement et raccourcissement) des cuspides valvulaires, et les filaments tendineux évoluent de la même manière. Très souvent, une sténose de l'ouverture auriculo-ventriculaire droite rejoint cette pathologie. Cette combinaison est appelée défaut tricuspide combiné.
  2. La rupture des muscles papillaires peut également entraîner une régurgitation tricuspide. Ces pauses surviennent avec un infarctus du myocarde ou peuvent être traumatisantes.
  3. Le syndrome carcinoïde peut également conduire à cette pathologie. Elle survient dans certains types d'oncologie, par exemple, le cancer de l'intestin grêle, des ovaires ou des poumons.
  4. La prise de médicaments lourds conduit très souvent à une endocardite infectieuse et, à son tour, peut provoquer une régurgitation tricuspide.

Diagnostics

Étant donné que le sang se déplace continuellement d'une partie du cœur à une autre, provenant des vaisseaux sanguins des poumons et partant dans un grand cercle de circulation sanguine, le terme «régurgitation» s'applique aux quatre valves sur lesquelles le courant inverse peut se produire. . En fonction du volume de sang qui revient, il est de coutume de distinguer les degrés de régurgitation, qui déterminent les manifestations cliniques de ce phénomène.

Une description détaillée de la régurgitation, de l'isolement de ses degrés et de la détection chez un grand nombre de personnes est devenue possible grâce à l'échographie cardiaque (échocardiographie), bien que le concept lui-même soit connu depuis longtemps. L'écoute du cœur donne des informations subjectives, et ne permet donc pas de juger de la sévérité du retour sanguin, alors que la présence de régurgitation ne fait aucun doute sauf dans les cas graves.

régurgitation mitrale à l'échocardiographie

En plus de l'échographie, des signes indirects de régurgitation peuvent être détectés sur l'ECG, avec une auscultation soigneuse du cœur et une évaluation des symptômes.

Il est extrêmement important d'identifier les violations de l'appareil valvulaire du cœur avec régurgitation non seulement chez l'adulte, mais également pendant le développement fœtal. La pratique de l'échographie des femmes enceintes à différentes périodes nous permet de détecter la présence de défauts qui ne font aucun doute même lors de l'examen initial, ainsi que de diagnostiquer la régurgitation, signe indirect d'éventuelles anomalies chromosomiques ou de défauts valvulaires émergents .

En cas de troubles circulatoires, palpitations, interruptions cardiaques, essoufflement au cours de l'effort physique et à mesure que le processus progresse au repos, gonflement des jambes plus prononcé le soir, douleurs abdominales dues à une augmentation du foie.

L'histoire révèle la présence de maladies chroniques, de manipulations antérieures qui pourraient entraîner une endocardite infectieuse, des traumatismes cardiaques et la consommation de drogues intraveineuses.

Physiquement, il est possible de détecter des signes de troubles circulatoires dans un grand cercle - gonflement des extrémités, hépatomégalie, augmentation de la fréquence respiratoire et cardiaque, arythmie du pouls, cyanose de la peau.

A la percussion, on note une augmentation des limites du cœur, et l'auscultation avec régurgitation détermine le bruit au niveau du site de projection de la valve de l'artère pulmonaire (bruit de Graham Still). Chez les patients présentant un reflux sanguin physiologique inverse, seul un bruit caractéristique peut être détecté.

Parmi les méthodes instrumentales, l'électrocardiographie et l'échographie avec dopplerographie sont informatives. Sur le cardiogramme, vous pouvez détecter des signes de surcharge ou une augmentation du cœur droit, un trouble du rythme cardiaque.

Lors de la réalisation d'un diagnostic par ultrasons, les tailles du cœur, les changements structurels existants et la fraction d'éjection sont estimés.

En utilisant la dopplerographie, la présence de régurgitation et son degré sont établis.

Des anomalies de laboratoire sont révélées qui indiquent des pathologies qui s'accompagnent d'une régurgitation pulmonaire: altération du métabolisme lipidique, augmentation du D-dimère, tests rhumatismaux positifs, réaction de Wasserman positive et examen toxicologique prouve le fait de la consommation de drogues.

La dopplerographie est conçue pour déterminer la nature du mouvement du sang dans les cavités cardiaques d'une personne en particulier. Après avoir reçu les résultats, le médecin traitant les compare aux normes. L'échocardiographie est le meilleur moyen d'identifier une maladie. Il montre le travail du muscle cardiaque en temps réel.

Un ECG est une autre aide au diagnostic. Elle est capable d'identifier certains signes de la maladie qui ne sont pas symptomatiques. L'échographie déterminera cette pathologie chez un enfant à naître. Dans la plupart des cas, la cause est des anomalies chromosomiques.

Le traitement ne peut être prescrit que par un médecin qui a comparé les symptômes et le bien-être du patient avec le degré de pathologie. En outre, la nomination d'une certaine liste de médicaments et de procédures devrait tenir compte des maladies chroniques d'une personne et de la présence d'une insuffisance cardiaque.

Les résultats les plus élevés sont donnés par la chirurgie. À l'aide d'une intervention chirurgicale, une valve défectueuse est remplacée par une valve saine. Le 1er degré de la maladie n'implique le plus souvent pas de schémas thérapeutiques complexes, et ce dernier n'est dû qu'à l'utilisation de médicaments.

Avec l'aide de médicaments, le patient pourra normaliser le flux sanguin, éliminer l'arythmie et améliorer la circulation sanguine des tissus. Habituellement, un cardiologue est impliqué dans de telles maladies. C'est lui qui pourra prescrire le traitement approprié, en tenant compte de toutes les caractéristiques du patient.

L'auto-traitement par régurgitation pulmonaire est inacceptable. Le manque d'aide qualifiée ou de médicaments mal sélectionnés ne fera qu'aggraver la situation du patient et son bien-être, peut entraîner des complications. Avant de commencer le traitement, un cardiologue effectue un certain nombre de tests, compare leurs résultats et leurs contre-indications. Ce n'est qu'après cela que le patient se voit prescrire une liste appropriée de médicaments pour lui.

La régurgitation est l'un des symptômes d'autres maladies complexes du système cardiovasculaire (par exemple, un symptôme d'insuffisance cardiaque).

Brève description

Comme vous le savez, le travail principal du muscle cardiaque consiste à transporter en permanence le sang à travers le corps humain et à le saturer en oxygène.

Dans le cœur lui-même, le sang dans un certain ordre se déplace d'un département à l'autre, après quoi il continue son mouvement à travers les veines dans un grand cercle de circulation sanguine.

Avec la régurgitation, il y a un mouvement inverse du sang dans divers volumes, et la gravité des symptômes dépend de ce dernier.

La régurgitation est un processus pathologique qui indique le dysfonctionnement du muscle cardiaque en relation avec une maladie grave. Cette condition a 5 stades de développement. Il est nécessaire de considérer chacun d'eux:

  1. Régurgitation de 1 degré. Cette étape est dite facile et présente en ce moment un grand intérêt. Le processus pathologique qui se produit dans le cœur au cours de la première étape peut être décrit comme suit: le sang entrant dans le ventricule cardiaque s'écoule de celui-ci dans l'oreillette par les cuspides valvulaires.
  2. La régurgitation de grade 2 ne peut être ignorée, elle doit être traitée. Le flux sanguin des valves dépasse 25 mm.
  3. Une régurgitation de grade 3 est diagnostiquée si le flux sanguin dépasse 2 cm. Un tel phénomène ne peut en aucun cas être ignoré, le patient est enregistré.
  4. Maladie de grade 4 - le flux sanguin dépasse 2,5 cm.
  5. 5 degrés est considéré comme une caractéristique physiologique d'une personne. Autrement dit, si la pathologie ne se développe pas, elle ne constitue pas une menace pour la vie humaine.
  • méthode d'examen physique, c'est-à-dire écoute avec un ton stéthoscope et des sons cardiaques;
  • L'échocardiographie (échocardiographie) est une échographie du cœur qui révèle l'état fonctionnel et morphologique du muscle cardiaque et des valves;
  • ECG, dans lequel vous pouvez voir les signes d'une hypertrophie de l'oreillette droite et du ventricule cardiaque;
  • radiographie pulmonaire - cette étude montre également une augmentation de la taille du ventricule droit, vous pouvez voir des signes d'hypertension pulmonaire et de déformation des valves mitrale et aortique;
  • effectuer des tests sanguins biochimiques;
  • analyse sanguine générale;
  • cathétérisme cardiaque - cette dernière procédure invasive est utilisée à la fois pour le diagnostic des pathologies cardiaques et pour le traitement.

Caractéristiques de la régurgitation chez les enfants

Dans l'enfance, le développement et le fonctionnement corrects du cœur et du système circulatoire sont très importants, mais malheureusement, les violations ne sont pas rares. Le plus souvent, les anomalies valvulaires avec insuffisance et retour de sang chez l'enfant sont causées par des malformations congénitales (tétrade de Fallot, hypoplasie pulmonaire valvulaire, défauts des parois entre oreillettes et ventricules, etc.).

Une régurgitation sévère avec une structure cardiaque incorrecte se manifeste presque immédiatement après la naissance d'un enfant présentant des symptômes de troubles respiratoires, de cyanose, d'insuffisance ventriculaire droite. Souvent, les violations importantes se terminent fatalement, de sorte que chaque future mère doit non seulement prendre soin de sa santé avant la grossesse présumée, mais aussi rendre visite à un spécialiste du diagnostic par ultrasons en temps opportun pendant la gestation.

La régurgitation congénitale tricuspide chez les nourrissons dans 25% des cas se manifeste par une tachycardie supraventriculaire ou une fibrillation auriculaire, et une insuffisance cardiaque grave ultérieure peut survenir.

Chez les enfants plus âgés, même avec un effort minimal, un essoufflement et un rythme cardiaque fort apparaissent. Un enfant peut se plaindre de douleurs cardiaques. Des troubles dyspeptiques (nausées, vomissements, flatulences) et des douleurs ou une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit peuvent survenir. S'il y a stagnation dans la grande circulation, un œdème périphérique, une ascite, un hydrothorax ou une hépatomégalie apparaissent. Toutes ces conditions sont très graves.

Brièvement sur l'anatomie.

Afin de mieux comprendre l'essence de la régurgitation, il est nécessaire de rappeler certains moments de la structure du cœur, que la plupart d'entre nous ont oubliés en toute sécurité, après avoir étudié à l'école dans des cours de biologie.

Le cœur est un organe musculaire creux qui a quatre chambres (deux oreillettes et deux ventricules). Entre les cavités du cœur et le lit vasculaire se trouvent des valves qui remplissent la fonction de «porte», faisant passer le sang dans une seule direction. Ce mécanisme fournit un flux sanguin adéquat d'un cercle à l'autre en raison de la contraction rythmique du muscle cardiaque, poussant le sang à l'intérieur du cœur et dans les vaisseaux.

La valve mitrale est située entre l'oreillette gauche et le ventricule et se compose de deux cuspides. Étant donné que la moitié gauche du cœur est la plus pesée fonctionnellement, elle fonctionne sous une charge élevée et sous une pression élevée, c'est souvent ici que divers dysfonctionnements et changements pathologiques se produisent, et la valvule mitrale est souvent impliquée dans ce processus.

La valve tricuspide, ou tricuspide, se trouve sur le chemin de l'oreillette droite au ventricule droit. Il est déjà clair d'après son nom qu'il représente anatomiquement trois feuillets imbriqués. Le plus souvent, sa défaite est de nature secondaire avec la pathologie existante du cœur gauche.

Les valves de l'artère pulmonaire et de l'aorte portent trois folioles et sont situées à la jonction de ces vaisseaux avec les cavités du cœur. La valve aortique est située sur le chemin du flux sanguin du ventricule gauche à l'aorte, l'artère pulmonaire - du ventricule droit au tronc pulmonaire.

Dans l'état normal de l'appareil valvulaire et du myocarde au moment de la contraction d'une cavité particulière, les volets de la valve sont bien fermés, empêchant le flux inverse de sang. Avec une variété de lésions cardiaques, ce mécanisme peut être altéré.

Parfois, dans la littérature et dans les conclusions des médecins, vous pouvez trouver une mention de la soi-disant régurgitation physiologique, ce qui signifie un léger changement du débit sanguin dans les cuspides valvulaires. En fait, cela provoque une «turbulence» de sang au niveau du foramen valvulaire, tandis que les cuspides et le myocarde sont assez sains. Ce changement n'affecte pas la circulation sanguine en général et ne provoque pas de manifestations cliniques.

La régurgitation de 0-1 degré sur la valve tricuspide, dans les cuspides mitrales, qui est souvent diagnostiquée chez les personnes minces et de grande taille, et selon certains rapports, se trouve chez 70% des personnes en bonne santé, est physiologique. Cette caractéristique de la circulation sanguine dans le cœur n'affecte en rien le bien-être et peut être détectée par hasard lors de l'examen pour d'autres maladies.

En règle générale, un flux pathologique inverse de sang à travers les valves se produit lorsque leurs valves ne se ferment pas hermétiquement au moment de la contraction du myocarde. Les raisons peuvent être non seulement des dommages aux valves elles-mêmes, mais aussi aux muscles papillaires, aux cordes tendineuses impliquées dans le mécanisme de mouvement de la valve, à l'extension de l'anneau de valve, à la pathologie du myocarde lui-même.

Symptômes de la maladie chez l'adulte

En règle générale, la tétralogie de Fallot est diagnostiquée dans la petite enfance en raison de symptômes graves chez un enfant qui est immédiatement opéré. La maladie en question devient souvent une cause d'épaississement des parois du ventricule cardiaque droit. À son tour, cela peut entraîner une insuffisance cardiaque. Dans un autre cas, une pathologie existante peut provoquer la survenue de cette affection.

En médecine, il y a le concept de régurgitation physiologique. Physiologique, cette condition n'est appelée que si les changements survenus en raison de la pathologie sont insignifiants. Autrement dit, le flux sanguin au niveau de la valve ralentit, cependant, tandis que le muscle cardiaque ne subit aucun changement négatif et reste en bonne santé. Habituellement, la régurgitation du 1er degré est considérée comme un phénomène physiologique.

Dans le cas où la personne malade n'a pas cette maladie, de tels symptômes peuvent survenir en raison d'un dysfonctionnement du ventricule cardiaque droit. La régurgitation de niveau 1 en tant que pathologie indépendante ne provoque pas de perturbations significatives dans le système circulatoire humain.

Si une personne a un stade 2 ou 3 de la maladie, une grande quantité de sang pénétrant dans le ventricule cardiaque droit peut entraîner une insuffisance organique.

Cela est dû à l'expansion des chambres et à l'épaississement des parois du muscle cardiaque.

Dans les cas où ce défaut de l'artère pulmonaire est congénital, la maladie se manifeste dans les premiers mois de la vie de l'enfant. La plupart des enfants malades présentent des symptômes graves dus à une forme grave de la maladie.

Si le nouveau-né souffre du 4ème degré de régurgitation, la maladie ne peut pas être corrigée, dans ce cas, une issue fatale est possible.

Pour cette raison, les adultes et les enfants devraient subir des procédures appropriées chaque année et passer des tests qui aideront à identifier la maladie à un stade précoce.

Avec une insuffisance valvulaire plus sévère, un gonflement important des veines jugulaires est observé. Dans ce cas, si vous mettez une paume dans la veine jugulaire droite, vous pouvez sentir son tremblement. Dans les cas graves, cette pathologie entraîne un dysfonctionnement du ventricule droit, une fibrillation auriculaire ou peut provoquer une insuffisance cardiaque.

Régurgitation tricuspide du 1er degré - qu'est-ce que c'est? Dans ce cas, le retour de sang est négligeable et à peine déterminé. Dans ce cas, le patient ne se plaint de rien. Le tableau clinique est absent.

Avec un diagnostic de «régurgitation tricuspide de 2 degrés», le jet inversé de reflux sanguin est effectué à moins de 2 cm des parois de la valve. La clinique à ce stade de la maladie est presque absente; la pulsation des veines jugulaires peut être faiblement exprimée.

La régurgitation de la valve tricuspide à 3 degrés est déterminée par le reflux du flux sanguin inverse à plus de 2 cm de la valve tricuspide. Les patients en plus de la pulsation des veines du cou peuvent ressentir des palpitations, une faiblesse et une fatigabilité rapide; même avec un léger effort physique, un léger essoufflement peut survenir.

gonflement des membres inférieurs, une sensation de pulsation à gauche dans le sternum, qui est intensifiée par l'inhalation, une altération des tonalités cardiaques, des extrémités froides, une hypertrophie du foie, une ascite (accumulation de liquide dans la cavité abdominale), des douleurs abdominales et avec la nature rhumatismale de cette maladie, vice aortique ou mitral.

Causes de régurgitation tricuspide acquise

  • dilatation de l'anneau fibreux qui se produit avec une cardiomyopathie dilatée;
  • degré élevé d'hypertension pulmonaire;
  • faiblesse du myocarde du ventricule droit, qui se produit dans le soi-disant cœur pulmonaire;
  • insuffisance cardiaque chronique;
  • myocardite;
  • dystrophie myocardique.

Si la valve mitrale est insolvable, lorsque ses valves ne se ferment pas suffisamment, il y a un flux de sang inverse du ventricule gauche vers la cavité de l'oreillette gauche pendant la systole. Cette condition est appelée régurgitation mitrale ou prolapsus valvulaire mitral. Cette pathologie, comme la régurgitation tricuspide, peut être congénitale ou acquise.

  • 1 degré - la régurgitation mitrale est négligeable;
  • 2 degrés - la régurgitation mitrale est modérée;
  • 3 degrés - la régurgitation mitrale est prononcée;
  • Grade 4 - régurgitation mitrale sévère, il y a souvent un cours compliqué.

Régurgitation mitrale mineure, tricuspide 1 degré, qui ne provoque pas de plaintes objectives chez le patient, ne nécessite aucun traitement. Le traitement thérapeutique est effectué avec une évolution compliquée de la maladie, par exemple, des arythmies cardiaques ou une hypertension pulmonaire. Une intervention chirurgicale est indiquée pour une insuffisance mitrale sévère ou sévère, dans ces cas, des prothèses en plastique ou valvulaires sont fabriquées.

Si la cause de l'insuffisance valvulaire est établie, un traitement thérapeutique sera prescrit pour éliminer la maladie provocatrice. En l'absence de dynamique positive, le traitement chirurgical de la régurgitation est indiqué. Cela se produit généralement avec une maladie grave et sévère.

Les patients qui ont subi un traitement chirurgical pour insuffisance valvulaire se voient généralement prescrire des anticoagulants indirects.

La régurgitation mitrale est clairement observée avec une insuffisance valvulaire ou un prolapsus. Au moment de la contraction du muscle ventriculaire gauche, un certain volume de sang retourne à l'oreillette gauche par une valve mitrale (MK) insuffisamment fermée. Dans le même temps, l'oreillette gauche est remplie de sang qui coule des poumons à travers les veines pulmonaires.

Un tel débordement de l'oreillette avec un excès de sang conduit à un étirement excessif et à une augmentation de la pression (surcharge de volume). L'excès de sang tout en contractant les oreillettes pénètre dans le ventricule gauche, qui est forcé de pousser plus de sang dans l'aorte avec une plus grande force, ce qui entraîne son épaississement puis sa dilatation (dilatation).

Pendant un certain temps, les perturbations hémodynamiques intracardiaques peuvent rester invisibles pour le patient, car le cœur, comme il peut, compense le flux sanguin en raison de l'expansion et de l'hypertrophie de ses cavités.

Avec la régurgitation mitrale du 1er degré, ses signes cliniques sont absents depuis de nombreuses années, et avec une quantité importante de sang retourné dans l'oreillette, il se dilate, les veines pulmonaires débordent de sang en excès et des signes d'hypertension pulmonaire apparaissent.

Parmi les causes de régurgitation mitrale, qui est la deuxième maladie cardiaque acquise en fréquence après des changements dans la valve aortique, sont les suivantes:

  • Rhumatisme;
  • Prolapsus;
  • Athérosclérose, dépôt de sels de calcium sur les valves de MK;
  • Certaines maladies du tissu conjonctif, processus auto-immunes, troubles métaboliques (syndrome de Marfan, polyarthrite rhumatoïde, amylose);
  • Maladie coronarienne (en particulier crise cardiaque avec dommages aux muscles papillaires et aux tendons).

Avec une régurgitation mitrale du 1er degré, le seul signe peut être la présence de bruit dans la région de l'apex du cœur, détecté auscultatoire, tandis que le patient ne se plaint pas, et il n'y a aucune manifestation de troubles circulatoires. L'échocardiographie (échographie) vous permet de détecter une légère divergence des valves avec une altération minimale du flux sanguin.

La régurgitation de la valve mitrale du 2e degré accompagne un degré d'insuffisance plus prononcé et un flux de sang retournant à l'oreillette atteint son milieu. Si la quantité de retour de sang dépasse le quart de sa quantité totale située dans la cavité du ventricule gauche, des signes de stagnation en petit cercle et des symptômes caractéristiques sont détectés.

Ils parlent du degré de régurgitation lorsque, en cas de défauts importants de la valvule mitrale, le sang qui retourne atteint la paroi postérieure de l'oreillette gauche.

Lorsque le myocarde ne peut pas faire face au volume excessif du contenu dans les cavités, une hypertension pulmonaire se développe, entraînant à son tour une surcharge de la moitié droite du cœur, entraînant un manque de circulation sanguine et un grand cercle.

Avec 4 degrés de régurgitation, les symptômes caractéristiques de troubles graves de la circulation sanguine dans le cœur et d'une augmentation de la pression dans la circulation pulmonaire sont un essoufflement, des arythmies, de l'asthme cardiaque et même un œdème pulmonaire. Dans les cas avancés d'insuffisance cardiaque, de poches, de bleuissement de la peau, de faiblesse, de fatigue, d'une tendance aux arythmies (fibrillation auriculaire), les douleurs cardiaques rejoignent les signes de dommages à la circulation sanguine pulmonaire. À bien des égards, les manifestations de régurgitation mitrale d'un degré prononcé sont déterminées par la maladie qui a causé des dommages à la valve ou au myocarde.

Séparément, il convient de mentionner le prolapsus valvulaire mitral (MVP), qui s'accompagne souvent de degrés variables de régurgitation. Ces dernières années, un prolapsus a commencé à apparaître dans les diagnostics, bien qu'un tel concept ait rarement été rencontré auparavant. À bien des égards, cet état de fait est associé à l'avènement des méthodes de visualisation - l'examen échographique du cœur, qui vous permet de suivre le mouvement des valves MK pendant les contractions cardiaques. Avec l'utilisation de Doppler, il est devenu possible d'établir le degré exact de retour de sang vers l'oreillette gauche.

Le MVP est caractéristique des personnes qui sont grandes, minces et que l'on retrouve souvent par hasard chez les adolescents lorsqu'ils sont examinés avant d'être enrôlés dans l'armée ou soumis à d'autres commissions médicales. Le plus souvent, ce phénomène n'est accompagné d'aucune violation et n'affecte pas le style de vie et le bien-être, vous ne devez donc pas avoir peur tout de suite.

Le prolapsus valvulaire mitral avec régurgitation n'est pas toujours détecté, son degré dans la plupart des cas est limité au premier, voire à zéro, mais en même temps, une telle caractéristique du fonctionnement du cœur peut s'accompagner d'une extrasystole et d'une conduction altérée des impulsions nerveuses le long du myocarde.

Dans le cas de la détection de MVP de petits degrés, vous pouvez vous limiter à la supervision d'un cardiologue et aucun traitement n'est nécessaire.

La régurgitation tricuspide entraîne une violation de la vidange complète de la moitié droite du cœur, un retour veineux adéquat à travers la veine cave et, en conséquence, une stagnation apparaît dans la partie veineuse de la circulation pulmonaire.

Pour l'insuffisance valvulaire tricuspide avec régurgitation, la survenue d'une fibrillation auriculaire, d'une cyanose de la peau, d'un syndrome de gonflement, d'un gonflement des veines cervicales, d'une hypertrophie du foie et d'autres signes d'insuffisance circulatoire chronique sont assez caractéristiques.

Régurgitation aortique

Le flux sanguin inverse sur la valve aortique se produit lorsqu'elle est insuffisante ou si la partie initiale de l'aorte est endommagée, lorsque, en présence du processus inflammatoire, sa lumière et le diamètre de l'anneau de valve se dilatent. Les causes les plus courantes de tels changements sont:

  • Fièvre rhumatismale;
  • Endocardite infectieuse avec inflammation des valves, perforation;
  • Malformations congénitales;
  • Processus inflammatoires de l'aorte ascendante (syphilis, aortite avec polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, etc.).

Des maladies courantes et bien connues telles que l'hypertension artérielle et l'athérosclérose peuvent également entraîner des modifications des valves valvulaires, de l'aorte et du ventricule gauche du cœur.

La régurgitation aortique s'accompagne d'un retour de sang vers le ventricule gauche, qui déborde de volume excessif, tandis que la quantité de sang entrant dans l'aorte et plus loin dans la circulation pulmonaire peut diminuer. Le cœur, essayant de compenser le manque de circulation sanguine et poussant l'excès de sang dans l'aorte, augmente de volume.

À mesure que la masse du ventricule gauche augmente, son besoin en oxygène et en nutriments, que les artères coronaires sont incapables de fournir, augmente également. De plus, la quantité de sang artériel poussée dans l'aorte diminue et, par conséquent, elle ne sera pas suffisante pour pénétrer dans les vaisseaux du cœur. Tout cela crée les conditions préalables à l'hypoxie et à l'ischémie, entraînant une cardiosclérose (prolifération du tissu conjonctif).

Avec la progression de la régurgitation aortique, la charge sur la moitié gauche du cœur atteint son maximum, la paroi myocardique ne peut pas hypertrophier à l'infini et elle s'étire. Par la suite, les événements se développent de la même manière que dans le cas d'une lésion de la valve mitrale (hypertension pulmonaire, stagnation dans les petits et les grands cercles, insuffisance cardiaque).

Les patients peuvent se plaindre de palpitations, d'essoufflement, de faiblesse, de pâleur. Une caractéristique de ce défaut est l'apparition d'attaques d'angine de poitrine associées à une circulation coronaire insuffisante.

Classification

Nous avons constaté que la régurgitation valvulaire tricuspide peut être congénitale et acquise, primaire (organique) ou secondaire (fonctionnelle) selon l'étiologie. La défaillance organique s'exprime par la déformation de l'appareil de valve: épaississement et plissement des feuillets de valve ou leur calcification. La déficience fonctionnelle se manifeste par un dysfonctionnement valvulaire causé par d'autres maladies et se manifeste par une rupture des muscles papillaires ou des cordes tendineuses, ainsi que par une violation de l'anneau.

Prévision

La régurgitation secondaire est considérée comme pronostique la plus défavorable. La mort des patients dans ce cas survient généralement à la suite d'un infarctus du myocarde, d'une insuffisance cardiaque croissante, d'une pneumonie ou d'une embolie pulmonaire.

Selon les statistiques après traitement chirurgical de l'insuffisance valvulaire cardiaque, la survie des patients jusqu'à 5 ans et plus est de 65% après prothèses et de 70% après annuloplastie.

Le pronostic est favorable avec un diagnostic de régurgitation tricuspide de 1 degré. Qu'est-ce que c'est, les patients n'apprennent généralement qu'avec des examens préventifs. Avec une insuffisance mineure des valves cardiaques, il n'y a pas de menace directe pour la vie.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologue, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulièrement à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de la cardiologie et de la médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic