Décharge avec cystite chez la femme - les causes de l'apparition et que faire

La cystite est une maladie relativement typique (en particulier chez les femmes). Il survient à la suite d'un gonflement de la vessie et s'accompagne d'un désir régulier d'utiliser les toilettes et de la décharge de nombreux tons.

Sur la base des statistiques, on peut affirmer qu'environ 50% des femmes ont eu une cystite au moins dès leur vie. En principe, dans la moitié féminine, cette maladie survient beaucoup plus généralement que chez les hommes. Cela est dû à la physiologie des agents de la moitié forte de l'humanité, l'urètre est beaucoup plus étroit et plus long par rapport à l'urètre féminin. Cela minimise considérablement le risque d'endommager les germes pénétrant dans les zones génitales. Mais chez les femmes, tout est tout simplement le contraire: vous pouvez pénétrer dans le gros urètre une ou deux fois.

Causes de la cystite

Les facteurs les plus courants sont:

  • Sous-refroidissement.
  • Diminution de la résistance, ce qui augmente la probabilité de «contracter» une infection.
  • Privation de virginité, en raison de laquelle les germes «mâles» du pénis pénètrent dans la région vaginale.
  • Modification fréquente des partenaires sexuels.
  • Rapports sexuels constants sans prophylactique.
  • Urine stagnante (si une femme, par exemple, ne va pas aux toilettes pendant très longtemps et résiste)
  • Pénétrer dans la zone vaginale de germes étrangers qui déclenchent une infection (chlamydia, gonocoque, etc.)
  • Certaines maladies persistantes.
  • Problèmes d'équilibre hormonal.

Comment reconnaître la maladie

Les principaux signes sont:

  • Désir répété d'uriner, dans certains cas si régulier qu'une femme court aux toilettes toutes les minutes.
  • Douleurs, crampes et brûlures pendant le dégagement.
  • Fièvre élevée (de type sévère)
  • Nausée.
  • Étourdissements.
  • La faiblesse.
  • Un manque de contrôle de votre vessie, qui dans certains cas vous fait uriner spontanément.
  • Mauvaise odeur d'urine.
  • Décharge de différentes couleurs, du vert purulent au sanglant.

    cis2 - 7

    Décharge avec cystite chez les femmes, leurs types

    La libération de sécrétions muqueuses tout au long du cycle est régulière, juste si son volume n'augmente pas, il n'y a pas de démangeaisons ni de brûlures. Cela suggère un début de gonflement possible.

    L'écoulement avec cystite est classé, principalement par couleur:

    • Blanc caillé - parler d'infection par le muguet.
    • Brun ou jaune - il peut y avoir un gonflement de l'utérus et des ovaires.
    • Verdâtre - pourrait indiquer une infection sexuellement transmissible.

    En outre, l'odeur de sécrétion joue un rôle crucial dans la détermination de la cause de la cystite ou d'une maladie concomitante. Il découvre l'existence de germes spécifiques dans la microflore vaginale. Par exemple, une odeur aigre pourrait suggérer une infection à levures appelée muguet. Il se produit à la suite d'une perturbation du bon équilibre de la microflore, de la tension, des modifications hormonales, etc.

    L'odeur du poisson alerte de la dysbiose vaginale, qui apparaît en raison d'un délit de normocénose (l'environnement régulier dans l'organe génital féminin).

    Une odeur indésirable ou peut-être fétide se dégage de la procédure de putréfaction qui résulte d'infections génitales.

    Dans tous les cas, si vous découvrez des écoulements irréguliers ou des odeurs, vous devez impérativement prendre contact avec un expert qui vous analysera et, en cas de problème, vous recommandera un traitement unique.

    simp cis - 9

    Diagnostics

    Pour détecter la cystite chez une femme, de nombreux traitements sont effectués: de la collecte de détails à partir des paroles de l'individu malade et se terminant par les résultats des évaluations.

    Premièrement, le gynécologue doit effectuer une évaluation visuelle, dans laquelle une maladie ou un soupçon sera identifié. Très probablement, tout au long de la palpation, le client ressentira une gêne dans la zone suprapubienne. Pour clarifier le diagnostic médical, le sang et l'urine sont considérés comme des analyses. Dans ce dernier, avec la cystite, un excès du standard de toutes les indications sera découvert.

    génération g - 11

    Vous devez également faire des frottis bactériologiques et minuscules, une échographie des organes pelviens.

    Plus les analyses sont précises, mieux le professionnel de la santé pourra voir l'image complète de la maladie et recommander un traitement efficace.

    Traitement et quoi faire

    Lors du traitement de cette maladie, l'hospitalisation n'est pas nécessaire, il suffit de suivre les directives du professionnel de la santé, d'adhérer à un mode de vie sain et à un régime alimentaire unique.

    Après toutes les évaluations, le gynécologue recommande des médicaments en fonction du type de maladie. Par exemple, si le représentant responsable est un champignon, ils consomment des médicaments fongicides, si les germes sont des antibiotiques sur ordonnance, etc. Les antispasmodiques et les analgésiques sont également recommandés pour soulager l'inconfort lors de la miction. Si des problèmes se développent avec la microflore du tractus intestinal ou avec une résistance, un traitement supplémentaire doit être effectué pour améliorer leur activité.

    Le médicament est, bien sûr, le principal, mais vous devez toujours suivre des directives spécifiques pour une bien meilleure guérison: consommez plus de thé chaud, de compote, etc., ne consommez pas d'aliments gras, fumés et chauds.

    En cas de problème de santé persistant, le professionnel de la santé peut recommander une physiothérapie: électrophorèse, traitement par ultrasons, magnétophorèse, traitement au laser.

    La condition cruciale pour une guérison totale est de poursuivre le traitement, même si les signes de la maladie ont effectivement disparu. Ils pourraient partir pendant un certain temps, mais ils reviendront une fois de plus. Une maladie incomplètement traitée peut évoluer vers un type persistant, ce qui ne doit pas du tout être autorisé.

    Premiers secours pour une crise de cystite

    L'inconfort et la douleur tout au long d'une crise peuvent parfois être extrêmes. Pour arrêter la torture, vous devez prendre autant d'eau que possible. On pense que si vous ne consommez pas, l'attaque disparaîtra plus rapidement. Mais cette présomption est fondamentalement incorrecte. Au contraire, lorsqu'un individu absorbe une grande quantité de liquide, les micro-organismes et les composés étrangers quittent le corps deux fois plus rapidement, par conséquent, l'état du client s'améliore beaucoup.

    L'automédication n'en vaut pas la peine, mais dans les cas particulièrement graves, vous pouvez recourir à des médicaments tels que les antispasmodiques et les analgésiques. Ils élimineront l'inconfort et minimiseront le tonus musculaire de la vessie. En aucun cas, vous ne devez utiliser des médicaments antibactériens sans ordonnance d'un professionnel de la santé. Cela peut simplement endommager le corps et la cystite n'ira nulle part. Prenez soin de vous et soyez en bonne santé!

  • Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

    Detonic pour la normalisation de la pression

    L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

    Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

    Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

    Svetlana Borszavich

    Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
    Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
    Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
    L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

    Detonic