Tout sur la cystite hémorragique

Avoir une envie fréquente d'uriner et remarquer des traces de sang dans vos urines. Ce sont tous des symptômes de cystite primaire aiguë. Ce type de maladie, à savoir la cystite hémorragique, survient avec la même fréquence chez les femmes, les hommes et les enfants. Cela peut être une conséquence d'autres maladies et entraîner de graves complications supplémentaires. Comment reconnaître la maladie dans un premier temps et la traiter rapidement sans conséquences graves pour la santé. Nous en reparlerons plus loin.

maman - 5

Caractéristiques de la maladie

Qu'est-ce que la cystite et quelles sont les caractéristiques du type hémorragique de cette maladie. La cystite est une inflammation de la vessie. On pense que les femmes sont les plus sensibles à cette maladie en raison de leurs caractéristiques physiologiques.

Mais la cystite hémorragique ou autrement hémorroïdaire est l'une des formes les plus difficiles de la maladie, qui peut commencer chez une jeune femme enceinte, un petit enfant et un homme âgé.

La cystite hémorragique aiguë (code CIM 10 N30) est une lésion sévère de la membrane muqueuse et des tissus profonds de la vessie, qui provoque une dilatation des parois des vaisseaux sanguins et une augmentation de leur perméabilité. En conséquence, le sang pénètre dans l'urine. Au début de la maladie, le patient peut ne pas faire attention à la couleur rosâtre de l'urine.

Si la maladie n'est pas traitée, après quelques jours, des caillots sanguins seront visibles dans l'urine pendant la miction, ils acquerront une teinte brun foncé et une forte odeur désagréable.

Selon la classification internationale des maladies de la dixième révision, la cystite et la cystite aiguë (code ICB N30) sont des maladies du système génito-urinaire causées par des agents infectieux bactériens, viraux et autres.

Causes de la maladie

Il existe de nombreuses raisons au développement de la maladie. Ce type de cystite peut être de nature bactérienne ou fongique. Elle peut également être causée par un adénovirus. Parfois, le processus inflammatoire commence pour des raisons qui ne sont pas infectieuses.

  • cystite virale,
  • cystite granulaire,
  • cystite candidose.

La cystite peut se développer dans de tels cas:

  • Miction intempestive lorsque la vessie est pleine pendant une longue période. L'habitude d'endurer entraîne un étirement des muscles de la vessie et une altération de la circulation sanguine dans ses parois.
  • En raison d'un gonflement, du développement de tumeurs ou de caractéristiques anatomiques de l'urètre, un rétrécissement se produit dans la voie de l'écoulement de l'urine.
  • Les excroissances tumorales dans l'urètre et la vessie peuvent provoquer une infection secondaire d'autres organes et, par conséquent, une cystite.
  • La contractilité des muscles de la vessie a diminué.
  • La cause de la maladie peut être une lithiase urinaire et des calculs qui sont sortis des reins ou qui sont apparus dans la vessie et qui n'ont pas pu sortir par le canal urogénital.
  • Entrer dans le système génito-urinaire des bactéries du rectum. De telles violations des règles d'hygiène de base sont des causes assez courantes de la maladie. Dans 80% des cas, c'est Escherichia coli qui est à l'origine du développement de la cystite hémorragique.
  • Diminution de l'immunité et du stress. Parfois, cette inflammation est un signal qui parle de problèmes du système endocrinien: dysfonctionnement de la glande thyroïde et conséquences du diabète.
  • Traitement avec introduction dans la vessie de solutions agressives qui provoquent une inflammation.
  • La maladie peut commencer après une hypothermie. Même si vous mouillez légèrement vos pieds, cela peut être le début du processus inflammatoire.
  • Stagnation du sang dans les organes pelviens, causée par un travail sédentaire et un mode de vie sédentaire.
  • Constipation persistante.
  • Porter des sous-vêtements trop serrés.
  • Mode de vie malsain: mauvaises habitudes alimentaires et consommation régulière de boissons alcoolisées.
  • La cystite est une manifestation possible d'un traitement inapproprié des maladies sexuellement transmissibles, de l'apparition d'une activité sexuelle ou d'un changement de partenaire sexuel.
  • La grossesse, au cours de laquelle de nombreux processus du corps sont reconstruits: le fond hormonal change, le fœtus en croissance appuie sur la vessie et une stagnation de l'urine se produit.
  • Descente de la vessie. Elle affecte les personnes âgées et les femmes qui ont eu plusieurs naissances.
  • Radiothérapie dans le traitement des tumeurs.
  • BPH. La cystite chez les hommes survient très souvent à la suite de cette maladie.

Symptômes de la maladie

Pour la cystite hémorragique, tous les mêmes signes sont caractéristiques de la cystite ordinaire, mais il y a aussi leurs propres caractéristiques. Ainsi, les principaux signes sont considérés comme les suivants:

  • Au début du développement de la maladie, des traces de sang peuvent être observées dans l'urine une fois la miction terminée. Avec le développement de la maladie, la couleur de l'urine devient plus saturée, au brun foncé, des caillots sanguins apparaissent. En plus du sang, des flocons et du mucus peuvent être observés dans l'urine.
  • Envie fréquente d'uriner (30 à 50 fois par jour, y compris la nuit).
  • La portion d'urine qui est excrétée pendant la miction est très petite, parfois jusqu'à quelques gouttes. Souvent, le patient ne peut pas du tout uriner, même s'il ressent une forte envie de le faire.
  • Douleur vive et sensation de brûlure en urinant.
  • La cystite hémorragique aiguë chez les enfants peut provoquer de graves douleurs abdominales.
  • Chez les femmes, les symptômes de la maladie sont des douleurs dans les organes pelviens. Les hommes peuvent avoir des douleurs à l'aine. Mais de telles sensations douloureuses ne se produisent pas toujours, elles sont donc un symptôme secondaire.
  • Augmentation de la température corporelle.
  • Faiblesse, étourdissements, malaise général et manque d'appétit.

vazhno - 7

Il est à noter que ce type de cystite est très insidieux: le patient peut ressentir périodiquement à la fois une exacerbation des symptômes et la disparition de la plupart de ces symptômes.

De nombreuses personnes perçoivent ces cas de rémission comme une guérison et ne terminent pas le traitement ou ne prennent aucune mesure pour effectuer le traitement. En conséquence, la maladie devient chronique, ce qui entraîne plusieurs complications graves.

Attention! Les symptômes et le traitement de la maladie dépendent directement des causes qui ont provoqué le processus inflammatoire.

Complications

Quelles sont les complications de la cystite hémorragique? La cystite gangréneuse est une complication dans laquelle un processus purulent-inflammatoire commence par le rejet des tissus muqueux de la vessie.

La maladie est très difficile et difficile à traiter. Après une cystite gangréneuse, il est presque impossible de restaurer l'élasticité du tissu de la vessie.

L'anémie ferriprive est la conséquence d'une importante perte de sang et d'une carence en fer. Le niveau d'hémoglobine et de globules rouges dans le sang diminue fortement, le patient ressent constamment un malaise faible et général. La maladie est sensible à un traitement à long terme avec des médicaments contenant du fer.

Néoplasmes tumoraux. Avec la cystite hémorragique, des tumeurs bénignes et malignes peuvent se développer sur les parois de la vessie, entraînant un cancer et des sarcomes.

Pyélonéphrite. En règle générale, le développement d'un type de cystite hémorragique, selon les conditions de survenue, est infectieux.L'une des complications probables est donc l'intoxication du sang et, par conséquent, l'inflammation des reins - la pyélonéphrite. Cette maladie a également une complication - l'insuffisance rénale.

Comme vous pouvez le voir, la cystite hémorragique est une maladie grave qui peut entraîner de graves complications et parfois la mort. Il n'y a qu'une seule conclusion à en tirer: cette maladie doit être traitée en contactant immédiatement un médecin, dès que vous remarquez les premiers signes de la maladie.

Diagnostic de la maladie

Pour poser un diagnostic correct et exclure le développement d'autres maladies, il est nécessaire d'effectuer les tests suivants:

  • Échantillons d'urine,
  • La cystoscopie,
  • Analyses sanguines générales et biochimiques,
  • Analyses urinaires générales, bactériologiques et biochimiques,
  • Échographie des organes pelviens.

En plus des méthodes ci-dessus, la tomodensitométrie, l'IRM et la radiographie des voies urinaires, ainsi que d'autres méthodes de recherche, peuvent être utilisées pour diagnostiquer la cystite hémorragique.

Traitement

En raison de la gravité de la maladie et de ses complications possibles, le traitement de la cystite hémorragique doit être effectué en milieu hospitalier. Ceci est d'autant plus nécessaire si le patient n'a pas demandé de l'aide à temps et que la maladie est dans un état progressif.

La tâche principale des médecins au début du traitement est d'identifier et d'éliminer la cause du processus inflammatoire.

Selon la cause, le traitement peut être effectué avec un traitement antibactérien, antifongique ou antiviral. Il comprend l'administration intraveineuse de médicaments de désintoxication, d'anti-inflammatoires et d'antipyrétiques.

Considérez un schéma approximatif de la façon de traiter la cystite hémorroïdaire:

Si la maladie est de nature bactérienne, le patient subit une cure d'antibiotiques de 3 jours, par exemple, la ciprofloxacine ou Monural est prescrit une fois. Pour un traitement plus long, les préparations à base de plantes (Kanefron) sont efficaces.

Pour éliminer la douleur, des antispasmodiques sont prescrits au patient.

Avec la cystite hémorragique, le traitement implique un traitement vaso-renforçant et hémostatique, par exemple - Dicinon.

Le schéma thérapeutique comprend des immunomodulateurs et des suppléments vitaminiques (vitamines K et C).

Une autre condition préalable pour guérir avec succès et rapidement une maladie est un régime de boisson. Il est démontré que le patient boit beaucoup de liquides; pour cela, le jus de canneberge, l'eau minérale alcaline et la sève de bouleau conviennent.

Il est nécessaire de traiter la cystite hémorragique avec l'utilisation de préparations de fer pour prévenir l'anémie, ainsi que de rincer la vessie avec des solutions antiseptiques en cas d'accumulation importante de caillots sanguins.

Les médicaments pour le traitement de la cystite hémorragique chez les femmes et les hommes sont généralement les mêmes et dépendent de la nature de la maladie. Si un enfant souffre de cystite, des médicaments moins toxiques ou avec une dose plus faible sont sélectionnés pour le traitement.

Le traitement peut être ajusté avec des médicaments moins toxiques si l'inflammation a été causée par une radiothérapie ou une chimiothérapie.

Attention! L'automédication peut entraîner de graves complications de votre état. Demandez immédiatement l'aide d'un médecin dès que vous constatez au moins 1 à 2 des symptômes décrits ci-dessus.

Il existe de nombreux médicaments traditionnels et remèdes maison disponibles en ligne. Néanmoins, nous attirons votre attention sur le fait que la cystite hémorragique, en particulier lorsqu'il s'agit d'un état avancé de la maladie, ne peut être traitée avec succès qu'avec une visite opportune chez un spécialiste.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Svetlana Borszavich

Médecin généraliste, cardiologist, avec un travail actif en thérapie, gastro-entérologie, cardiologie, rhumatologie, immunologie avec allergologie.
Maîtrise des méthodes cliniques générales pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques, ainsi que l'électrocardiographie, l'échocardiographie, la surveillance du choléra sur un ECG et la surveillance quotidienne de la pression artérielle.
Le complexe de traitement développé par l'auteur contribue de manière significative aux lésions cérébrovasculaires et aux troubles métaboliques du cerveau et aux maladies vasculaires: hypertension et complications causées par le diabète.
L'auteur est membre de la Société européenne des thérapeutes, participant régulier à des conférences et congrès scientifiques dans le domaine de cardiologie et médecine générale. Elle a participé à plusieurs reprises à un programme de recherche dans une université privée au Japon dans le domaine de la médecine reconstructive.

Detonic