Que faire si les vomissements de bile commencent après l'alcool

Lorsque l'alcool est maltraité, le corps commence à collecter les éléments de désintégration de l'éthanol: acétaldéhyde, fuselage, méthanol et autres composés nocifs. Cela conduit à un empoisonnement du corps, qui s'accompagne d'une panne du dispositif vestibulaire, d'une mémoire altérée, d'une diminution de l'appareil vocal. L'un des tout premiers signes d'intoxication est le vomissement de bile après l'alcool. Ce phénomène fonctionne comme une réaction protectrice à l'empoisonnement.

1 alcogol 1 - 7

Pourquoi vomit-il de la bile après l'alcool?

Souvent, la bile pénètre dans le vomi en raison d'une grave intoxication, accompagnée d'une infraction au fonctionnement du système intestinal. Cela conduit à la pénétration de la bile dans l'estomac, s'y intègre avec le gonflement des aliments et laisse le corps avec le vomi. C'est pourquoi il y a un phénomène dans lequel vomit et vomit de la bile après l'alcool.

Des vomissements biliaires peuvent apparaître en raison de l'impact défavorable des liqueurs sur le travail des cholédochs. Leur fonctionnement est perturbé, ce qui déclenche la pénétration du jus biliaire dans la lumière de l'estomac, de l'œsophage, de la gorge et de la bouche, dans laquelle une amertume indésirable est ressentie et des brûlures d'estomac apparaissent. Le mucus commence à se taper rapidement dans la gorge et le vomi qui en sort, en plus de la teinte jaune particulière, a également une odeur particulière d'acidité.

Les réflexes de vomissement ne sont pas une pathologie différente, mais si des vomissements verts avec du mucus biliaire se forment fréquemment, un examen médical est nécessaire, car ce signe pourrait indiquer le développement d'une maladie du système de digestion. Par conséquent, il est nécessaire de demander l'avis d'un professionnel de la santé afin de détecter les infractions à temps.

Que faire

1 rvota 1 à 9

Le traitement à domicile de l'intoxication alcoolique est considéré comme typique. Pour fournir une assistance rapide à une personne qui vomit avec de la bile après avoir bu de l'alcool, il est nécessaire de suivre un certain nombre de directives de base. Tout d'abord, il est nécessaire d'effectuer un traitement de lavage de l'estomac utilisant un grand volume d'eau ou un service médical unique (les plus typiques sont le permanganate de potassium ou la soude). Ensuite, vous devez prendre des absorbants médicaux et des agents cholérétiques - du charbon de bois déclenché et d'autres comprimés. Si vous vomissez fréquemment, vous devez boire beaucoup de liquides. En l'absence de services uniques, vous devez consommer de l'eau propre. Ceci est nécessaire pour éviter la déshydratation.

Après avoir arrêté les nausées et arrêté la procédure de vomissement provoquée par une intoxication alcoolique, l'attaque s'arrête. Le client a besoin d'un repos suffisant pour retrouver sa vie normale. Si, après une crise et un sommeil prolongé, le client a ressenti une amélioration de sa santé, il a encore besoin de demander conseil à un professionnel de la santé et de passer par un diagnostic médical. Il est nécessaire de découvrir si les vomissements biliaires après une intoxication alcoolique due à une consommation excessive d'alcool étaient un signe de pathologies persistantes du foie ou de la vésicule biliaire, ou s'il s'agissait d'un phénomène non intentionnel ponctuel du type de syndrome de la gueule de bois.

Préparations médicales

Le traitement médicamenteux est le traitement principal. Après le nettoyage, le client doit prendre tout absorbant tel que Polesorb, Enterasgel, Polyfipan, Enterrades, carbone déclenché, etc. Ces médicaments accéléreront l'élimination des contaminants alcooliques recueillis dans la cavité gastrique.

Vous pouvez utiliser des médicaments symptomatiques, qui sont normalement utilisés pour l'intoxication alcoolique. Par exemple, Zorrecs. Ce médicament accélère les procédures oxydatives et la libération de contaminants et de toxines du tissu hépatique, a un impact anti-toxique sur les éléments de dégradation de l'alcool. Il est suggéré d'utiliser Limontar - une solution à base d'acide butanedioïque et citrique. Son travail déclenche une augmentation de l'efficacité, diminue les effets défavorables de l'alcool éthylique, il a une fonction antioxydante et favorise les performances typiques des systèmes corporels.

Le métadaxil a un impact comparable, qui atténue le syndrome de la gueule de bois, accélère la libération de composés alcooliques, entrave les effets défavorables de l'alcool sur les tissus hépatiques. Les médicaments symptomatiques tels que la biotridine, la glycine, le Yantovit, l'Alka-seltser sont dotés d'une fonction comparable.

Si la libération de vomi s'accompagne d'une gueule de bois grave, le client peut se voir fournir un compte-gouttes, qui comprend normalement des composés qui pénètrent dans le sang et le diluent, des hépatoprotecteurs, du chlorure de sel, des vitamines et du dextrose, un service de sulfate de magnésium, Panongin. Le matériau du médicament pour perfusion est recommandé séparément, en fonction de l'état du client.

Solutions folkloriques

Il est possible de stabiliser le fonctionnement du corps après une intoxication alcoolique, accompagnée de vomissements biliaires, à l'aide de la médecine naturelle, basée sur l'utilisation d'herbes médicinales. La menthe poivrée, l'encens terreux, le peuplier, l'aneth, la menthe citronnée et d'autres plantes médicinales ramènent les performances des systèmes organiques après une intoxication. Pour cela, des services d'herbes médicinales sont utilisés. Ces préparations ont un impact normalisant et antispasmodique sur le système intestinal.

Les solutions les plus typiques:

mjatnyj chaj - 11

  • Thé à la menthe. Ce bouillon atténue les vomissements et a un effet anti-inflammatoire. Pour préparer du thé médical, les feuilles de menthe sont mises avec 250 ml d'eau bouillante et instillées pendant 10 minutes. Ensuite, l'élément est filtré. Vous avez besoin de boire par petites gorgées.
  • Service au gingembre. Pour sa fabrication, utilisez 1/6 cuillère à café de combustion à sec et 200 ml d'eau distillée. Dans un récipient, vous devez mélanger de l'eau bouillie tiède avec une combustion. Le bouillon doit être pris 30 ml 3 fois par jour.
  • Une solution d'encens de terre aidera à stabiliser le travail du corps. Pour préparer le plâtre, vous aurez besoin de 3 grammes de racine d'encens de terre broyée et de 250 ml d'eau distillée. Les ingrédients actifs sont mélangés et préparés pendant un quart d'heure. L'élément résultant est filtré et laissé à infuser. Prendre 2 cuillères à café 3 fois par jour.

L'automédication est contre-indiquée, car cela peut entraîner des problèmes.

Alimentation

Après l'empoisonnement, il est suggéré au client de ramener le corps. Un régime léger basé sur les aliments suivants y contribuera considérablement:

  • Bananes. Donne une sensation de plénitude.
  • Bouillie. Restaure le travail de la microflore typique dans le système intestinal.
  • Yaourts. Remplit le corps de vitamine B.
  • Pommes. Saturez le corps avec les fibres nécessaires.
  • Agrumes. Renforce le système immunitaire du corps.

Lors de la récupération, la consommation d'alcool est restreinte.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologist Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il a travaillé comme un cardiologist dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation cardiaque, de décodage de l'ECG, de tests fonctionnels, d'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux symposiums médicaux et ateliers pour médecins - familles, thérapeutes et cardiologists. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il suit régulièrement les nouvelles publications des journaux européens et américains cardiology revues, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des cardiolcongrès ogy.

Detonic