Douleur au milieu de la poitrine en toussant, en pressant, en inspirant, en bougeant, difficile à respirer

Le diagnostic différentiel est basé sur une description de la douleur.

Lors du diagnostic, prenez en compte:

  • localisation de la douleur;
  • le lieu de propagation de l'excitation de la douleur;
  • type de douleur, sa durée, sa nature.

Il ne suffit pas de déterminer uniquement l'espèce; des études diagnostiques doivent être effectuées. Tous les signes reliés entre eux vous permettront de diagnostiquer correctement.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Sharp

La douleur dans la poitrine, déchirante et irradiant vers le dos, se produit avec une dissection de l'aorte thoracique, une hypertension artérielle. Une douleur constamment aiguë ou intermittente est souvent associée à une péricardite. Dans ce cas, la douleur au milieu de la poitrine est aggravée par la respiration, la déglutition et la position couchée. Une douleur brûlante dans la région de l'épigastre au cou indique la présence d'une œsophagite par reflux.

fort

Une douleur intense qui commence après les vomissements survient après la rupture de l'œsophage. Mais plusieurs signes peuvent indiquer d'autres causes. Une douleur soudaine entourant la partie médiane de la poitrine est caractéristique des maladies infectieuses. Un symptôme secondaire est l'apparition d'une éruption cutanée.

Douloureux

La douleur qui n'a pas de localisation spécifique, se produisant parfois dans le bas de la poitrine, le haut de l'abdomen, indique un ulcère gastro-duodénal. Les raisons qui contribuent à son apparition sont l'alcoolisme, le tabagisme. Les symptômes s'atténuent après avoir pris des antiacides ou de la nourriture. La fibromyalgie se produit constamment, ressentie dans toutes les parties du corps, y compris le sternum.

écrasement

Une douleur pressante se produit avec une angine de poitrine stable, une crise cardiaque, pouvant survenir d'un côté de la poitrine, derrière le sternum, au centre. Elle passe pendant une période de repos, survient lors d'un effort physique, avec un diagnostic d'angine de poitrine.

Patisserie

La cuisson, la douleur à court terme poignard est caractéristique de l'angine de poitrine. Une brûlure dans la poitrine indique presque toujours cardiolcauses ogiques. Les sensations de douleur se concentrent dans la région du cœur, se dispersent dans toute la poitrine, se soumettant au bras, au cou, à l'omoplate. Le caractère de frittage est inhérent à d'autres maladies: pleural, dans le tube digestif, troubles du système musculo-squelettique.

Avec une étiologie inconnue, il est nécessaire d'hospitaliser le patient pour un examen plus approfondi. L'élimination des symptômes de la douleur est réalisée à l'aide d'analgésiques. Réduire la douleur après l'avoir prise n'élimine pas la nécessité d'identifier les maladies.

Symptômes alarmants suggérant des causes graves de douleur sternale:

  • confusion;
  • transpiration accrue;
  • l'hypoxie;
  • asymétrie des sons respiratoires;
  • l'apparition d'un souffle cardiaque;
  • dyspnée;
  • tachycardie, bradycardie.

Groupe de droguesPrénom et NomRecommandations
NitroglycérineAffaiblir les artères cardiaques, réduire la charge de sang veineux
Nitrocore
Erinite
Nitromax
Thrombolytique

TénectellaseRétablir le flux sanguin vers les vaisseaux obstrués
Retaplase
Thrombose
Streptokinase
Trombo culPrévention des AVC, myocarde, thromboembolie
Cardiomagnet
Pradaksa
Médicaments pour

PhosphalugelUtilisé pour les maladies du tractus gastro-intestinal, neutralise l'acide, protège la muqueuse
Rutacid
Almagel
Nexium
AINSCardio d'aspirineAvec angine de poitrine, prophylaxie primaire

En cas d'attaques de panique accompagnant des douleurs dans le sternum, le médecin prescrit des antidépresseurs pour contrôler les émotions.

Thérapie pour l'ostéochondrose, les ecchymoses:

  • Analgésiques: Tramal, Ambene.
  • Antispasmodiques: Lidocaine, Trimecaine.
  • Anti-inflammatoire: Ibuprofène, Diclofénac, Nimesil.
  • Vasodilatateur: Actovegin, Trental.
  • Chondroprotecteurs: Rumaclon, Chondrolon, Chondroxide.

Pour les fractures des côtes, des médicaments expectorants sont proposés pour prévenir la pneumonie post-traumatique:

Thermopsis

Et également conduit des cours de procédures médicales:

  • gymnastique pour la ventilation;
  • procédures physiothérapeutiques;
  • Thérapie UHF;
  • cours de massage.

Pour les douleurs thoraciques résultant du stress, des troubles, vous devez effectuer des exercices de détente, faire du yoga, faire des promenades au grand air.

Dans les cas complexes de maladie cardiaque, des interventions chirurgicales sont effectuées:

  • Angioplastie et pose de stent. Si la douleur thoracique est causée par un blocage de l'artère qui nourrit le cœur, une chirurgie du stent est effectuée.
  • Chirurgie de pontage. Une opération pour restaurer une aorte qui achemine le sang du cœur vers d'autres organes.
  • Drainage pulmonaire avec pneumothorax.
  • Chirurgie d'urgence pour restaurer la dissection aortique.

La probabilité de maladies mortelles augmente avec l'âge, et le diagnostic et la guérison d'une maladie sont difficiles. Par conséquent, tout changement dans le corps qui viole le mode de vie habituel, en particulier comme une douleur au milieu, à gauche ou à droite dans la poitrine, doit être pris très au sérieux.

Il arrive que divers organes souffrent de la même localisation. Cela est dû au fait que le corps à travers les terminaisons nerveuses envoie une énorme quantité de signaux au cerveau humain au sujet d'un problème avec un organe. Les voies nerveuses s'approchent du sternum, se ramifient et cèdent à la douleur dans cette zone. Parfois, les signaux peuvent être du même type ou mal reconnus, alors il est difficile de déterminer dans quel organe le problème est survenu.

Lors du diagnostic, il est nécessaire de prendre en compte la nature de la douleur qui en résulte, les conditions dans lesquelles elle apparaît, le système nutritionnel et la charge. Des antécédents médicaux aideront à diagnostiquer correctement.

Quelles sont les principales causes courantes de fortes douleurs dans le sternum au milieu et dans le dos:

  • problèmes dans la colonne vertébrale thoracique (ostéochondrose, spondylarthrose, hernie intervertébrale, etc.);
  • maladies cardiovasculaires;
  • une conséquence d'une blessure à la poitrine;
  • maladies de l'estomac ou de l'œsophage;
  • maladies broncho-pulmonaires.

Douleur dans la poitrine au milieu, redonnant à la plainte assez courante de nombreux patients, âgés et très jeunes. De tels symptômes sont associés à de nombreuses maladies dans le corps et cela s'applique non seulement à la colonne vertébrale, mais à de nombreux autres organes.

Il est possible qu'une personne ressente une douleur douloureuse derrière le sternum, aiguë, terne ou accompagnée de signes supplémentaires, tels que brûlure, engourdissement et l'apparition de «chair de poule» dans tout le corps. Tous ces signes provoquent des souffrances considérables et nécessitent un examen urgent et un traitement adéquat.

Ce type de douleur est un syndrome très courant. De tels maux graves peuvent provoquer:

  • Pathologie de la colonne vertébrale
  • Affections cardiaques, respiratoires et digestives
  • blessures
  • Formation maligne.

Les signes de névralgie intercostale sont très similaires à l'ostéochondrose. La douleur est ressentie dans la poitrine, peut être donnée à l'omoplate gauche et au bras, augmente souvent avec les mouvements. La cause de la névralgie peut être l'ostéochondrose, un séjour prolongé dans une position inconfortable, une activité physique intense, une hypothermie.

La cause de la douleur dans le dos et la poitrine peut être une hernie vertébrale. Au fil du temps, la colonne vertébrale se plie, les disques intervertébraux s'amincissent, l'anneau fibreux éclate.

Dans ce cas, une douleur intense se produit dans le dos et la poitrine. De plus, il y a une sensation de constriction dans le sternum, avec une toux, il peut s'intensifier.

Une hernie de la colonne thoracique est assez rare, mais une maladie désagréable qui entraîne de graves conséquences.

bol v grudnoy kletke 4 - Douleur au milieu de la poitrine lors de la toux, de la pression, de l'inhalation, du mouvement, de la difficulté à respirer

La scoliose de n'importe quel degré provoque également des douleurs derrière le sternum au milieu et peut également redonner. Souvent, la scoliose et la cofoscoliose apparaissent à un âge précoce. Un long séjour dans la mauvaise position, diverses blessures, le syndrome d'hypermobilité articulaire deviennent souvent un motif de courbure. Un changement de posture provoque une douleur intense entre les omoplates et le sternum.

La scoliose à un stade avancé est pratiquement incurable, il est donc très important de prendre des mesures en temps opportun.

Affections cardiaques

La douleur thoracique, qui s'accompagne souvent de brûlures et redonne, est un symptôme caractéristique de l'angine de poitrine.

On pense qu'avec les affections cardiaques, il est localisé dans le côté gauche de la poitrine, mais, néanmoins, ce n'est pas toujours le cas. C'est avec l'angine de poitrine que la douleur thoracique peut affecter le bas du dos et même le bras gauche.

Dans cette condition, il y a presque toujours un sentiment de peur, un rythme cardiaque fort.

L'infarctus aigu du myocarde est également caractérisé par une douleur thoracique aiguë s'étendant au dos, au bras gauche, parfois au cou et même à la mâchoire inférieure.

À la moindre suggestion d'un infarctus du myocarde, une ambulance doit être appelée d'urgence car la maladie peut être mortelle.

Cette symptomatologie est souvent observée avec la péricardite et la myocardite. Le patient ressent une douleur dans les profondeurs de la poitrine, qui peut redonner, il y a une faiblesse, un gonflement, une baisse de la pression artérielle. Avec le myocarde, cette symptomatologie est souvent associée à de la fièvre.

1e67cc 1 - Douleur au milieu de la poitrine lors de la toux, de la pression, de l'inhalation, du mouvement, de la difficulté à respirer

Une rupture de l'œsophage est une maladie grave. Il y a violation de son intégrité et le contenu de l'œsophage pénètre dans la cavité thoracique. Les douleurs avec cette pathologie sont très fortes, ressenties au milieu de la poitrine et cèdent au dos, augmentent avec la toux et les mouvements brusques. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Une autre maladie désagréable affectant le tractus gastro-intestinal est une hernie hiatale. Les sensations de douleur sont similaires à des épisodes d'angine de poitrine, une augmentation de la position couchée, ainsi que des brûlures d'estomac et des douleurs à l'estomac.

blessures

La douleur douloureuse derrière le sternum est considérée comme le premier signe de blessure. Par exemple, une fracture des côtes ou de la poitrine se caractérise par une douleur intense en retour. De plus, ces signes accompagnent souvent des dommages aux organes internes.

Les tumeurs cancéreuses deviennent souvent la raison du développement des symptômes ci-dessus.

La douleur derrière le sternum au milieu peut survenir avec le cancer de l'œsophage, lorsque la formation atteint une taille énorme, elle serre la poitrine et la donne au dos.

De plus, avec diverses tumeurs de la colonne vertébrale, des organes respiratoires, ainsi qu'avec une pathologie telle que la leucémie, des douleurs dans la poitrine et le dos sont toujours présentes.

  • Le traitement des maladies de la colonne vertébrale dépend largement du développement de la maladie, des symptômes et de l'état de santé du patient. En règle générale, le cours thérapeutique couvre la pharmacothérapie, les exercices thérapeutiques, les massages spéciaux, les procédures de l'eau et autres. Dans les cas plus complexes, des méthodes chirurgicales sont utilisées.
  • Avec des pathologies graves telles que l'infarctus du myocarde, la rupture de l'œsophage, des blessures graves et d'autres affections potentiellement mortelles, une assistance médicale immédiate est utilisée
  • Pour le traitement réussi de l'angine de poitrine, de la myocardite et d'autres maladies cardiaques, le médecin traitant prescrit un examen, qui comprend un ECG, des tests sanguins. Sur la base de l'examen, le médecin prescrit le cours thérapeutique nécessaire au patient.
  • Si cette symptomatologie survient dans un contexte de maladies respiratoires, alors un traitement antibactérien, des médicaments antitussifs sont indiqués, dans les cas graves, une intervention chirurgicale
  • Les tumeurs malignes nécessitent un traitement rapide et compétent, dans lequel le patient doit se conformer strictement à toutes les prescriptions du médecin. Habituellement, avec ces pathologies, un traitement complexe spécial est prescrit.

Douleur dans la poitrine et le dos: causes de douleur au milieu, à droite, à gauche, donnant des maux de dos

La douleur thoracique avec ostéochondrose signale des problèmes dans la colonne thoracique. La nature de la douleur est compressive, des coutures, des coupures, une sensation de brûlure est ressentie. La douleur peut être donnée dans le cœur, se déguisant en maladie du système cardiovasculaire.

La douleur thoracique peut survenir avec une respiration profonde, un long séjour dans une position, lever les bras, ainsi que la toux, les éternuements. Souvent, le syndrome peut s'aggraver la nuit, provoquer un manque d'air, faire paniquer une personne.

Beaucoup de gens ignorent que la douleur est due à une ostéochondrose mammaire et se rendent chez un thérapeute ou cardiologist. Un spécialiste expérimenté est capable de reconnaître la véritable cause de la maladie et de référer le patient à un neurologue pour un diagnostic et un traitement ultérieur de la colonne vertébrale.

La douleur dans la poitrine est souvent un signe clair d'ostéochondrose mammaire. Ce département est la partie la plus durable de la colonne vertébrale, mais cela ne vaut pas la peine d'exclure la présence de pathologie.

Manque d'effort physique, scoliose, musculation - ce sont les facteurs qui provoquent le développement de l'ostéochondrose mammaire.

En se déplaçant, ils compriment les racines vertébrales et les vaisseaux sanguins: la circulation sanguine dans les organes thoraciques s'aggrave, leur innervation est perturbée. Si l'ostéochondrose progresse, la pression sur les structures paravertébrales augmente - une douleur apparaît.

La figure montre la pression de la vertèbre sur les terminaisons nerveuses de la moelle épinière.

2c1982f2e5dc89f5853f1667df08dc1b - Douleur au milieu de la poitrine en toussant, en appuyant, en inspirant, en bougeant, difficile à respirer

La localisation de la douleur peut être différente. Tout dépend de la zone de la région thoracique où les disques intervertébraux sont détruits. Si les racines situées dans la zone de 2-3 vertèbres sont pincées, des douleurs apparaissent dans la poitrine.

Une douleur thoracique peut également survenir avec une pathologie de la colonne cervicale. Cependant, dans la plupart des cas, une douleur thoracique indique une ostéochondrose thoracique.

L'ostéochondrose thoracique est la forme la plus «insidieuse» de la maladie, car aux premiers stades de son développement elle peut ne pas apparaître du tout. La douleur survient beaucoup plus tard: lors de la formation d'une protrusion ou d'une hernie intervertébrale. Dans cette douleur:

  • apparaît lorsque vous bougez, pliez et tournez le corps, éternuez et toussez;
  • pire lorsque vous essayez de respirer profondément et d'exhaler;
  • donne à l'estomac, au foie ou au cœur;
  • accompagnée d'une gêne dans l'hypochondre droit ou gauche;
  • a un caractère unique ou bilatéral (avec une hernie latérale et médiane, respectivement);
  • dérange constamment ou se produit périodiquement.

Toutes les douleurs thoraciques avec ostéochondrose thoracique sont divisées en deux catégories (voir tableau).

CritèreType de douleur
DorsagoDorsalgie
La nature de la douleurLa coupe, nette, se produit soudainement (peut apparaître la nuit)Modérée mais augmentant progressivement
DuréeIl ne dure pas longtemps (s'apaise dans les 30 minutes après l'attaque)Douleur chronique (dure de 2 à 3 semaines)
Facteur provoquant la douleurChangement de position du corps après un travail monotone dans une position (par exemple, se lever d'une chaise)Respiration profonde, virages serrés et torse, sortie du lit après le sommeil
Déplacer l'intensité de la douleurRenforce (avec torse, rotation des bras)Passe après une courte promenade
Impact sur l'activité physiqueRaideur dans les muscles du cou et des épaules, restriction sévère des mouvements, essoufflementIl y a une sensation de raideur dans la région cervico-épaule. La douleur est tolérante, elle ne restreint donc pas considérablement les mouvements et n'affecte pas l'activité physique d'une personne

La manifestation la plus grave de l'ostéochondrose thoracique est une douleur aiguë dans les côtes (névralgie intercostale). En intensité, ils arrivent au deuxième rang après les coliques rénales.

En plus des douleurs thoraciques avec ostéochondrose, le patient peut ressentir d'autres symptômes du syndrome radiculaire:

  • violation de la sensibilité de la peau («rampement») dans les vertèbres touchées;
  • aggravation des réflexes, diminution du tonus musculaire, situés sous la poitrine;
  • refroidissement, pâleur de la peau des membres inférieurs;
  • chagrin
  • toux, essoufflement.

La manifestation clinique de l'ostéochondrose thoracique ressemble aux symptômes de la pneumonie, pathologie du système cardiovasculaire (voir tableau).

Cause de la douleur thoraciqueCaractéristiques de la douleurDifférence de la douleur dans l'ostéochondrose mammaire
Crise cardiaque, angine de poitrineDure de 20 à 40 minutes. La douleur est localisée à gauche, mais peut également survenir du côté droit de la poitrine. Parfois irradiant vers l'épaule et le bras gauche, la zone de l'omoplate, la mâchoire inférieure et l'abdomen.La douleur est plus prononcée et s'accompagne des symptômes suivants: transpiration excessive, pression artérielle basse, respiration superficielle, étourdissements.
Avec l'angine de poitrine, la douleur thoracique disparaît après la prise de nitroglycérine.
PneumonieInquiets constants, aggravés par la respiration.Il n'est pas clairement localisé, accompagné de toux, de mucus, de fièvre, de maux de tête.
Thrombus pulmonaireCela se produit soudainement. La manifestation clinique de la douleur (sa localisation, son intensité) ressemble à un infarctus du myocarde. L'intensification de la douleur est observée avec la respiration, la toux.Le patient a noté: une baisse de la pression artérielle, un essoufflement sévère, une hémoptysie, une tachycardie, un bleuissement de la moitié supérieure du corps.

Il est impossible de déterminer ce qui fait mal à la poitrine sans consulter un médecin. Seul un spécialiste peut faire le bon diagnostic.

Identifier la cause exacte de la douleur thoracique n'est possible qu'après un examen complet. Afin d'exclure les maladies du cœur et des poumons, le patient subit un ECG, une échocardiographie, une fluorographie. Si les pathologies des organes thoraciques ne sont pas détectées, les méthodes suivantes d'examen de la colonne vertébrale sont prescrites:

  1. Discographie de contraste - réalisée pour évaluer l'état des disques intervertébraux (fissure, saillie).
  2. Myélographie - le diagnostic de la moelle épinière à l'aide d'un produit de contraste.
  3. Imagerie par résonance magnétique calculée - aide à déterminer le stade de l'ostéochondrose, le type de racine pincée, pour identifier le site de destruction du disque intervertébral.

L'utilisation de la TDM et de l'IRM est pertinente en cas de suspicion d'ostéochondrose, de spondylarthrose, d'une tumeur de la colonne vertébrale et des tissus environnants, et de préparation à la chirurgie. Ces méthodes de diagnostic aident à diagnostiquer, à déterminer la nature des complications, la quantité de thérapie nécessaire. Dans les cas graves, les résultats des tests sont transmis à des spécialistes du monde entier via Internet.

Si l'ostéochondrose est un «provocateur» de douleurs thoraciques, les images suivantes peuvent être vues:

  • diminution de la hauteur des disques intervertébraux;
  • compression de la moelle épinière, de ses racines et de ses vaisseaux sanguins (dans la forme thoracique d'ostéochondrose, la myélopathie par compression est rare);
  • la présence d'ostéophytes dans les vertèbres, la saillie ou la hernie intervertébrale;
  • inflammation des racines et des tissus environnants;
  • scoliose sévère, lordose ou cyphose.

Chez les patients atteints d'ostéochondrose thoracique, le risque de développer de l'asthme bronchique, l'inflammation du muscle cardiaque est significativement augmenté. Par conséquent, après avoir confirmé la relation entre la douleur thoracique et la pathologie vertébrale, le traitement doit être démarré immédiatement.

Si une douleur thoracique se produit en raison de la compression des racines vertébrales, qui sont responsables du soutien nerveux des organes thoraciques, la colonne vertébrale doit être traitée.

La thérapie de l'ostéochondrose implique l'utilisation de médicaments, de méthodes de traitement auxiliaires.

Ses principaux objectifs sont de réduire la pression sur les racines, d'améliorer les processus métaboliques dans les tissus de la colonne vertébrale et de restaurer la fonction des neurones endommagés.

boli v grudnoj kletki 1 - Douleur au milieu de la poitrine lors de la toux, de la pression, de l'inhalation, du mouvement, de la difficulté à respirer

Anti-inflammatoires non stéroïdiens:

  • éliminer l'inflammation au lieu du serrage des racines, des vaisseaux de la moelle épinière;
  • réduire l'enflure des tissus;
  • réduire la gravité de la douleur.

Chondroprotecteurs. Principe de fonctionnement:

  • restaurer l'élasticité des disques intervertébraux;
  • saturer les tissus endommagés de nutriments;
  • empêcher une nouvelle destruction du cartilage.

Antidouleurs et médicaments chauffants. Résultat après leur application:

  • la circulation sanguine est normalisée dans un point sensible;
  • la raideur musculaire disparaît;
  • le métabolisme des tissus osseux et cartilagineux est activé.

Vasodilater et améliorer les processus métaboliques:

  • soulager les spasmes des vaisseaux sanguins;
  • stimuler la circulation sanguine vers les organes de la poitrine et les tissus endommagés;
  • accélérer le métabolisme.
  • Avec une douleur intense dans la poitrine, des glucocorticoïdes ou des blocages de novocaïne sont parfois utilisés.
  • Des méthodes supplémentaires de traitement de l'ostéochondrose sont utilisées en combinaison avec une pharmacothérapie. En règle générale, nommez:
  • Procédures physiothérapeutiques - aident à soulager la pression des racines, à éliminer les crampes musculaires. Un effet positif dans l'ostéochondrose est fourni par:
  • traitement de boue;
  • exposition au laser, aux ultraviolets;
  • thérapie par ondes de choc;
  • l'acupuncture.

Massage, thérapie manuelle (non utilisé dans la période aiguë de la maladie). Effet thérapeutique:

  • les fonctions musculaires sont restaurées (les réflexes pathologiques disparaissent);
  • circulation sanguine dans les tissus de la colonne vertébrale, de la poitrine;
  • les processus métaboliques dans le corps sont normalisés.

La thérapie manuelle n'est pas utilisée pour les douleurs dorsales et thoraciques sévères, la grossesse, les lésions vertébrales fraîches, l'exacerbation des maladies chroniques et l'hypertension artérielle.

Gymnastique thérapeutique. L'effet des cours:

  • le corset musculaire est renforcé;
  • les fonctions des articulations, des ligaments et des muscles sont restaurées;
  • la tension vertébrale diminue.

L'efficacité des exercices de physiothérapie est beaucoup plus élevée si vous effectuez des exercices dans de l'eau chaude. Il est également utile pour l'ostéochondrose mammaire de nager.

bol v grudnoy kletke 1 - Douleur au milieu de la poitrine lors de la toux, de la pression, de l'inhalation, du mouvement, de la difficulté à respirer

Le rétablissement du patient dépend en grande partie de la façon dont il mange. Une alimentation équilibrée aide à faire face rapidement à la maladie, à restaurer les fonctions de tous les organes et systèmes du corps. Par conséquent, avec l'ostéochondrose, accompagnée de douleurs dans la poitrine, il est recommandé:

  1. Inclure dans le menu des plats qui contribuent à la restauration du cartilage (gelée, poisson en gelée, viande en gelée).
  2. Mangez des aliments riches en fibres et en calcium (légumes frais, fruits, lait, fromage cottage).
  3. Mangez 4 à 5 fois par jour: en petites portions. La suralimentation est l'une des raisons de prendre un excès de poids et, comme vous le savez, elle augmente la charge sur la colonne vertébrale.
  4. Pour minimiser l'utilisation d'aliments salés, de bonbons, de viandes fumées.
  5. Buvez autant d'eau que possible (le manque de liquide dans le corps affecte négativement l'état du cartilage).
  6. Refusez le café et le thé forts (la caféine lessive le calcium).

Quels organes sont situés dans la poitrine

La colonne vertébrale thoracique se compose de 12 vertèbres. 12 paires de nerfs pectoraux responsables des organes internes situés dans cette partie du corps les traversent.

Lorsque la douleur dans le sternum et donne dans le dos au milieu, cela devient une raison sérieuse de rendre visite au médecin.

La douleur dans le dos donnant à la poitrine crée certaines difficultés de diagnostic: le patient ne peut souvent pas déterminer avec précision la localisation de la douleur. Une exacerbation de l'ostéochondrose est prise pour une crise d'angine de poitrine, une crise cardiaque débutante - pour des problèmes de colonne vertébrale.

Causes

La colonne vertébrale thoracique est la plus immobile par rapport aux cervicales et aux lombaires. Sa tâche est de créer le support du squelette.

Cela explique le fait que les hernies et les saillies se produisent très rarement dans la région thoracique. Les vertèbres thoraciques sont également moins sujettes aux blessures.

ostéochondrose

La maladie de la colonne vertébrale la plus courante. Selon les statistiques, il touche près de 70% de la population adulte. La particularité de l'ostéochondrose de la région thoracique est la non-spécificité des symptômes. À un stade précoce, toutes les manifestations sont absentes.

Les premiers signes apparaissent lorsque les disques vertébraux médicaux sont sévèrement détruits et que les terminaisons nerveuses sont pincées. L'ostéochondrose thoracique est souvent appelée «caméléon», car la douleur donne à la poitrine, entre les côtes.

bol v grudnoy kletke 2 - Douleur au milieu de la poitrine lors de la toux, de la pression, de l'inhalation, du mouvement, de la difficulté à respirer

Souvent, les patients prennent les symptômes de l'ostéochondrose pour la manifestation d'une ischémie, d'un ulcère gastrique, d'une pneumonie. La maladie peut être différenciée par la tension caractéristique des muscles du dos et de la poitrine, s'intensifiant après une position assise prolongée dans une position.

Important! À la palpation des vertèbres, une douleur aiguë ou tiraillante se produit en elles, ce qui ne se produit pas avec des pathologies du cœur ou du tractus gastro-intestinal.

La cyphose est une courbure de la colonne vertébrale à l'arrière. La cyphose est la plus courante dans la région thoracique. La courbure vertébrale peut être déclenchée par des blessures, des infections ou une mauvaise posture.

Extérieurement, la maladie se manifeste par une courbure, un rétrécissement de la poitrine. Avec un long parcours, une déformation en forme de coin des vertèbres se produit, conduisant à une compression des racines nerveuses. Ceux-ci sont causés par des douleurs douloureuses constantes, s'étendant à la poitrine, à l'épaule.

La scoliose est une courbure de la colonne vertébrale à droite ou à gauche. Les principales causes de pathologie sont les mêmes que pour la cyphose. Avec la courbure de la colonne vertébrale, la compression des disques se produit, leur destruction progressive.

La différence entre la coliose et la simple violation de la posture est l'occurrence de torsion (rotation des vertèbres autour de son axe). Pour cette raison, les nerfs et les vaisseaux sanguins sont endommagés, ce qui se traduit par de la douleur.

La douleur se propage à l'ensemble de la poitrine et est si intense qu'il est difficile pour le patient de respirer, de se pencher ou de s'asseoir.

Ecchymoses, entorses

  • Cela se manifeste par des douleurs dans la poitrine gauche, l'épaule gauche.
  • La douleur peut également être ceinturée, pire lors de l'inhalation.
  • L'entorse des muscles du dos se produit chez les athlètes, les personnes engagées dans un travail physique intense.

Dans le même temps, des microfissures se forment dans les muscles, ce qui s'accompagne de douleurs. Les symptômes sont aggravés en raison du spasme réflexe des muscles voisins.

De telles blessures sont causées par un coup violent, par exemple, sur le volant d'une voiture dans un accident. Une fissure dans la côte s'accompagne d'une douleur aiguë derrière le sternum avec une irradiation dans le dos.

Il est difficile pour le patient de respirer, de se pencher et même le travail du cœur peut être perturbé.

Les nerfs intercostaux partent de la colonne vertébrale, avec une compression dont la névralgie intercostale se produit. Cela se produit avec l'ostéochondrose, un stress sévère, une hypothermie. La douleur dans la névralgie est aiguë, brûlante, ceinturante, gênant la respiration normale.

Attention! En outre, la douleur s'étend à la zone de la clavicule, de l'omoplate. Souvent, les patients prennent des symptômes de névralgie pour une crise cardiaque.

La maladie se distingue de la pathologie cardiaque par les signes suivants:

  • Les douleurs cardiaques diminuent après la prise de nitroglycérine.
  • Avec une crise d'angine de poitrine, une crise cardiaque après des mouvements, des tours de corps, des respirations profondes ne s'intensifient pas, le patient a un changement de pression et de rythme cardiaque.
  • Les douleurs névralgiques sont constantes, aggravées par le mouvement, sans affecter la fréquence cardiaque.

ankylosante

Avec cette maladie, on observe une destruction chronique des corps vertébraux avec une augmentation simultanée des ostéophytes. Les ostéophytes irritent les terminaisons nerveuses, provoquant de la douleur.

La spondylose thoracique est rare, mais a un tableau clinique prononcé: douleur à la gauche de la colonne vertébrale avec propagation à la poitrine gauche.

Avec la pression sur les vertèbres, les symptômes s'intensifient.

  1. Les maux de dos qui se propagent à la poitrine peuvent être causés par des maladies des organes internes.
  2. ed76cf33ff5cb9c5fa12f429b19a8d88 - Douleur au milieu de la poitrine en toussant, en appuyant, en inspirant, en bougeant, en respirant difficilementLes nerfs thoraciques innervent des organes tels que: le cœur, les poumons, les bronches, l'estomac, le foie, le pancréas, la rate.
  3. Si la douleur thoracique du patient se propage vers le dos, cela peut indiquer les pathologies suivantes:
  1. Maladies cardiaques: crise cardiaque, myocardite, angine de poitrine.
  2. Maladies pulmonaires: pleurésie, pneumonie, tuberculose.
  3. Problèmes gastro-intestinaux: pancréatite, cholécystite, ulcère.

Maladies du cœur

L'infarctus du myocarde est une forme d'ischémie, accompagnée d'une nécrose du cœur. Dans ce cas, l'approvisionnement en sang du site est complètement perturbé. L'insidiosité d'une crise cardiaque dans le tableau clinique atypique, surtout si la maladie se développe progressivement. La douleur est localisée dans la main gauche, donne la clavicule, puis se propage au haut de l'abdomen.

bol v grudnoy kletke 3 - Douleur au milieu de la poitrine lors de la toux, de la pression, de l'inhalation, du mouvement, de la difficulté à respirer

Le patient ressent une gêne, brûlant derrière le sternum. Une crise cardiaque peut être suspectée par d'autres signes d'insuffisance cardiaque: essoufflement, baisse de pression, pouls filiforme, pâleur de la peau et apparition de sueurs froides.

La myocardite est une lésion inflammatoire du muscle cardiaque. Les causes de la maladie sont des infections virales. Les premiers signes sont une gêne, une douleur thoracique avec radiation vers la colonne vertébrale. Ensuite, la température augmente, l'essoufflement, une toux sèche apparaît.

Angine de poitrine. Il se développe en violation aiguë de l'approvisionnement en sang coronaire. La douleur apparaît soudainement après un effort physique, irradiant entre les omoplates, dans l'épaule gauche. En conséquence, les patients confondent une crise d'angine de poitrine avec l'ostéochondrose.

Pour référence! Si la douleur disparaît après 15-30 minutes de repos ou après avoir pris de la nitroglycérine, cela indique des problèmes cardiaques.

Maladies pulmonaires

Les poumons sont situés dans la partie supérieure de la poitrine, plus près de la colonne vertébrale. Par conséquent, tout dommage au tissu pulmonaire provoque un syndrome douloureux qui se propage à la colonne vertébrale.

La pneumonie, la pleurésie sont des maladies inflammatoires. Dans le premier cas, les alvéoles des poumons deviennent enflammées, dans le second - la membrane séreuse.

Signes caractéristiques: maux de dos du côté de la zone affectée.

La douleur est aggravée par la toux, des coups sur le dos. La maladie s'accompagne de fièvre, de difficultés respiratoires.

La tuberculose est une maladie infectieuse causée par le bacille de Koch. Les bactéries infectent le tissu pulmonaire, provoquant sa dégradation.

bol v grudnoy kletke 5 - Douleur au milieu de la poitrine lors de la toux, de la pression, de l'inhalation, du mouvement, de la difficulté à respirer

Les symptômes de la tuberculose ne se manifestent que sous une forme ouverte: toux, fièvre de bas grade, manque d'appétit. La douleur dans la poitrine et le dos est une manifestation d'un stade terminal tardif où il n'est plus possible d'aider le patient.

Ulcère gastrique, ulcère duodénal. Sous l'influence de l'acide chlorhydrique, la muqueuse gastrique et la couche sous-muqueuse sont détruites. La douleur dans l'épigastre, s'étendant entre les omoplates est un signe caractéristique de la maladie.

La douleur est directement liée aux repas. Avec un ulcère de l'estomac, ils surviennent après avoir mangé, avec un ulcère duodénal - à jeun.

Distinguer les manifestations des ulcères de l'ostéochondrose par d'autres symptômes spécifiques: brûlures d'estomac, éructations, nausées, arrière-goût désagréable dans la bouche.

Pancréatite, nécrose pancréatique. Les manifestations d'inflammation et de nécrose pancréatique sont très similaires à une crise cardiaque, car le pancréas est situé à gauche. La douleur a un caractère de ceinture, le patient a un changement de fréquence cardiaque, une pâleur de la peau. La pancréatite aiguë s'accompagne de vomissements mélangés à de la bile.

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire qui se produit comme une complication de la maladie biliaire. En raison d'une violation de l'écoulement de la bile, sa stagnation se produit, les parois de la vessie s'enflamment et l'organe augmente de taille. La cholécystite catarrhale aiguë se manifeste par de vives douleurs constantes dans l'hypochondre droit, s'étendant à l'omoplate droite, au bras droit et à l'épaule.

Important! Dans la cholécystite chronique, les symptômes ne sont pas si prononcés, un inconfort survient après avoir mangé.

Colique hépatique. Il se produit lorsque le canal biliaire est obstrué par de la pierre. La douleur est aiguë, paroxystique, irradiant vers le côté droit du dos, l'épaule droite.

Le patient ouvre des vomissements de bile, l'estomac gonfle. L'urine devient sombre et trouble, les excréments s'éclaircissent.

Oncologie

Parfois, les douleurs vertébrales sont des symptômes de cancer. Une tumeur oncologique se forme non pas dans la colonne vertébrale elle-même, mais dans d'autres organes et propage des métastases.

La tumeur cancéreuse se développe, les cellules mutées avec le flux sanguin se propagent dans tout le corps. Les cellules pathologiques sont introduites dans la gaine nerveuse, ce qui provoque la décompression des nerfs - la principale cause de douleur.

Les métastases dans la colonne vertébrale donnent généralement des tumeurs des poumons, des glandes mammaires.

Les métastases sont de deux types:

  • Ostéolytique. Ils dissolvent le tissu osseux, la taille et la hauteur des vertèbres diminuent.
  • Ostéoblastique. Le tissu osseux se développe de façon incontrôlable, se compacte. Les rayons X montrent un changement dans le volume et la forme de l'os.

En outre, une tumeur peut se former directement dans la colonne vertébrale.

  • Chondrosarcome. Elle affecte principalement la région thoracique.
  • Myélome multiple Il se propage aux vertèbres et aux tissus mous adjacents.
  • Chordome. Se produit le plus souvent sur les vertèbres lombaires.

L'insidiosité de la maladie dans son évolution asymptomatique jusqu'au stade 3. Cela est dû à la fréquence élevée des décès.

Les signes de cancer sont similaires à la manifestation de l'ostéochondrose ou de la hernie, de sorte que les patients ne vont pas chez le médecin, retardant ainsi une maladie dangereuse.

bol v grudnoy kletke 6 - Douleur au milieu de la poitrine lors de la toux, de la pression, de l'inhalation, du mouvement, de la difficulté à respirer

À un stade précoce, la douleur se manifeste dans les virages, en inclinant le corps, en tapotant sur le dos. Ils deviennent alors permanents. Le patient présente également d'autres symptômes de tumeurs malignes de la colonne vertébrale:

  • Déficience motrice. Difficulté à lever les bras, faiblesse musculaire.
  • Basse température, qui ne dégage pas d'antipyrétique.
  • Faiblesse, fatigue, manque d'appétit.
  • Douleur aiguë au dos irradiant vers la poitrine. Le syndrome douloureux ne s'arrête pas aux analgésiques, il augmente en position couchée.
  • Diminution de la sensibilité des membres, distorsion de la perception de la chaleur et du froid.
  • Troubles cognitifs: troubles de l'attention, de la mémoire.
  • Augmentation de la pression artérielle, arythmie.

Maladies psychologiques au milieu du stress

Que faire des maux de dos entre les omoplates? Ou comment calmer les muscles des côtes si votre dos et votre poitrine vous font mal? Trouver des réponses à ces questions par elles-mêmes est très problématique, surtout si elles apparaissent dans le contexte de situations stressantes.

Des maladies similaires peuvent survenir si les gens sont très inquiets. Au cours du processus, une compression musculaire est observée, car des crampes se produisent dans la poitrine.

Si en présence de tels troubles, les gens limitent l'activité physique, pour diverses raisons, il est très difficile d'éliminer la douleur dans la partie inférieure de la poitrine ou dans la partie supérieure de celle-ci. Le fait est qu'il est impossible de se débarrasser des blocs musculaires en position assise constante.

Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologist Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il a travaillé comme un cardiologist dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation cardiaque, de décodage de l'ECG, de tests fonctionnels, d'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux symposiums médicaux et ateliers pour médecins - familles, thérapeutes et cardiologists. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il suit régulièrement les nouvelles publications des journaux européens et américains cardiology revues, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des cardiolcongrès ogy.

Detonic