Symptômes de micro-infarctus et premiers signes chez la femme

Si une microinfarctus est diagnostiquée dans les 2 à 10 jours, une phase aiguë ou aiguë est déterminée. Le patient est placé dans un cardiolhôpital ogy.

En règle générale, le diagnostic est posé lors de la nomination d'un cardiologist, mais parfois la condition atteint un point critique de manière inattendue, vous devez donc appeler immédiatement une ambulance.

Dans un hôpital, le traitement des petites lésions focales du muscle cardiaque vise à éliminer les symptômes et la cause profonde de la maladie.

Ainsi, les méthodes de traitement sont les suivantes:

  • Élimination de la douleur,
  • Reprise de l'approvisionnement en sang coronaire,
  • Amélioration des caractéristiques sanguines (prévention des caillots sanguins),
  • Prévention des complications
  • Normalisation de la fréquence cardiaque,
  • Surveillance de la pression artérielle, de la glycémie.

a64b4aa9c408cc368891d4e04d1d290f - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

Après l'hospitalisation, le cardiologist procède à une assistance immédiate, elle comprend:

Si la pharmacothérapie n'apporte pas le bon résultat, la question de la conduite des procédures chirurgicales est résolue.

Avec un micro-infarctus, deux types d'intervention chirurgicale sont autorisés:

  • Stenting - installation d'un dispositif spécial sous la forme d'un anneau dans un vaisseau pour éviter le chevauchement de la lumière,
  • La chirurgie de pontage consiste à installer une voie artificielle pour la circulation sanguine et le vaisseau affecté est cautérisé.

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Premiers soins

Si un micro-infarctus peut passer inaperçu, alors une lésion étendue du muscle cardiaque est toujours évidente.

Si quelqu'un proche de vous soupçonne une crise cardiaque, vous devez immédiatement appeler une ambulance et fournir les premiers soins:

  1. Mettre le patient sur le dos, débarrasser des vêtements et chaussures serrés ou étroits, fournir un apport d'air frais aux voies respiratoires,
  2. Donnez un comprimé d'aspirine ou mettez 1-2 comprimés de nitroglycérine sous la langue. Avant cela, il est nécessaire de mesurer la pression artérielle: à basse pression, la nitroglycérine ne doit pas être utilisée.

La microinfarction est la mort d'une petite zone de tissu du muscle cardiaque.

Selon ses caractéristiques et son processus d'origine, il ne diffère pas des dommages myocardiques étendus, mais il procède un peu plus facilement.

Si la lésion est très petite, les signes cliniques n'apparaissent pas toujours. Cependant, cette condition constitue une menace pour la santé humaine et nécessite donc un traitement rapide.

Les gens qui savent ce qu'est une microinfarctus ne prennent pas ce concept à la légère. Il est important de se rendre compte que le préfixe «micro-» se réfère uniquement à l'étendue des dommages aux tissus du muscle cardiaque. Cependant, cette violation n'indique pas toujours une condition facilitée du patient, car toute crise cardiaque est dangereuse.

mikroinfarkt u zhenskogo pola - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

La seule chose qui distingue la mort cellulaire extensive de la microinfarctus est un pronostic plus favorable pour la vie. Avec un traitement rapide et efficace, cette pathologie est complètement éliminée et une personne peut revenir à un mode de vie actif si elle suit les recommandations d'un cardiologiste.

Le principal facteur provoquant un micro-infarctus est l'apport insuffisant de sang aux cellules du muscle cardiaque. Alors que le processus ischémique lui-même peut se développer pour diverses raisons, parmi lesquelles:

  • fermeture partielle ou complète des artères avec des plaques de cholestérol ou un caillot de sang;
  • rétrécissement aigu des artères coronaires;
  • augmentation persistante de la pression artérielle;
  • athérosclérose;
  • angine de poitrine;
  • crises cardiaques antérieures d'un muscle cardiaque;
  • excès de poids;
  • diabète;
  • les maladies chroniques qui violent les parois des vaisseaux sanguins;
  • mode de vie sédentaire;
  • stress psycho-émotionnel;
  • effort physique intense;
  • consommation excessive d'alcool ou de cigarettes.

Selon les statistiques, les hommes après 50 ans ont un plus grand risque de crise cardiaque que les femmes de cet âge. En outre, les femmes après la ménopause, chez qui le taux d'oestrogène baisse, sont également à risque. Cela conduit à une coagulation sanguine accrue et à un risque accru de caillots sanguins.

Premiers signes

Aux stades initiaux de la maladie, la pathologie peut ne donner aucun symptôme évident, surtout si la zone de lésion est petite. Une personne ne ressent pratiquement aucune violation et mène un style de vie familier.

Cependant, tout le monde doit connaître les premiers signes d'un micro-infarctus afin de rechercher une aide spécialisée en temps opportun. Les premiers symptômes sont les suivants:

  • douleur d'intensité variable (des douleurs perçantes soudaines caractérisent non seulement une infarctus étendu, mais aussi un micro-infarctus). De par leur nature, ils peuvent être: brûlants, serrants, coupants, donnant à l'omoplate, à la cavité abdominale, au cou ou à la mâchoire inférieure;
  • les douleurs ne s'arrêtent pas avec la nitroglycérine;
  • sensation de faiblesse;
  • sueur froide;
  • fièvre;
  • l'anxiété et la peur de la mort, qui ressemblent à une crise de panique.

Chez les femmes comme chez les hommes, les premiers symptômes d'un micro-infarctus peuvent ne pas différer du vaste. Il est possible de déterminer l'étendue de la lésion uniquement lors des procédures de diagnostic.

Cependant, la symptomatologie ne se manifeste pas toujours sous une forme pathologique caractéristique. Sous la forme atypique d'un micro-infarctus, les symptômes énumérés ci-dessous peuvent être enregistrés (tableau 1).

Tableau 1 - Symptômes d'une microinfarctus

Forme des symptômes
ArythmiqueUne légère douleur derrière la poitrine apparaît, et parfois ils sont complètement absents. Selon les résultats de l'examen, il y a une violation du rythme des contractions cardiaques. Le plus souvent, une arythmie est initialement suspectée, mais il s'agit d'un faux diagnostic.
AsthmatiqueInhérent aux patients âgés souffrant d'ischémie cardiaque, d'hypertension artérielle ou de signes d'insuffisance cardiaque. Le plus souvent, avec cette forme, aucune douleur n'est notée, mais un essoufflement, des signes d'œdème pulmonaire sont inhérents. Le principal symptôme d'une forme asthmatique d'un micro-infarctus est l'asphyxie.
AbdominalElle se caractérise par de fortes douleurs dans l'abdomen, des nausées, des vomissements. Avec cette forme, il est nécessaire de diagnostiquer correctement afin d'éviter le développement de complications et de traitements gastro-entérologiques inutiles.
CérébralLes symptômes sont similaires aux symptômes de perturbations dynamiques de la circulation sanguine dans le cerveau ou d'une ischémie cérébrale. Les principaux symptômes sont des maux de tête, des étourdissements, une désorientation dans l'espace et une sensibilité

Il est conseillé à toute personne qui n'a même pas de formation médicale d'étudier les symptômes d'une crise cardiaque et de connaître les actions à effectuer avant l'arrivée de l'ambulance afin de sauver la vie de la victime.

Premiers secours

Si la victime présente les symptômes d'une crise cardiaque, avant l'arrivée de l'ambulance, il est nécessaire de prendre les mesures suivantes:

  • pour allonger ou asseoir le patient avec un maximum de confort;
  • protéger contre l'effort physique et les situations stressantes;
  • ouvrir la fenêtre, apportant un apport d'air frais;
  • donner de la nitroglycérine.

Après l'arrivée de l'ambulance, le patient doit être hospitalisé à l'hôpital, où il recevra l'aide d'urgence nécessaire, suivi d'un examen complet.

Il est important d'établir rapidement et avec précision un diagnostic afin d'appliquer en temps opportun un traitement efficace ou d'effectuer une opération. Il est recommandé de traiter une victime d'un micro-infarctus avec un symptôme typique dans une unité hospitalière où il y a des soins aux patients XNUMXh / XNUMX.

Le traitement ambulatoire implique l'utilisation de médicaments, en fonction de la situation individuelle du patient. Les médecins peuvent prescrire les médicaments suivants:

  • analgésiques (morphine, dropéridol);
  • les nitrates (nitroglycérine);
  • anticoagulants (héparine, streptokinase);
  • statines (atorvastatine, simvastatine) pour le traitement antisclérotique;
  • médicaments antiarythmiques (Amiodoron, Propafenone) pour restaurer la fréquence cardiaque;
  • antihypertenseurs (Anaprilin) ​​et diurétiques (Veroshpiron, Furasemide).

Pour vous débarrasser des conséquences d'un micro-infarctus, vous devrez suivre un traitement de rééducation, qui est développé individuellement par le médecin traitant. Il est conseillé aux patients de respecter strictement les actions prescrites, ce qui aidera à prévenir le développement de complications ou de nouvelles maladies cardiaques.

Le cours de réadaptation comprend:

  • la poursuite du traitement médicamenteux visant à éliminer la pathologie qui a conduit au micro-infarctus. De plus, des médicaments sont utilisés pour aider à prévenir les complications (aspirine, nitroglycérine, etc.);
  • augmentation progressive de l'activité à l'aide d'exercices de physiothérapie, de massages spéciaux, de physiothérapie;
  • Une alimentation saine riche en vitamines, graisses végétales, fibres et micronutriments bénéfiques. Il est recommandé de minimiser ou de limiter complètement la consommation de graisses animales (saindoux, viande grasse, huile végétale, etc.);
  • normalisation de la journée, donnant au corps un bon repos;
  • l'exception du stress psycho-émotionnel.

Prévision

Avec un diagnostic rapide et l'utilisation d'un traitement efficace, le micro-infarctus a un pronostic favorable. Le tissu du cœur, qui a subi la mort, ne peut pas être restauré. Cependant, avec une bonne nutrition, l'utilisation régulière de médicaments et des charges énergétiques modérées, le patient revient rapidement à un mode de vie quotidien.

La microinfarction est une maladie aussi dangereuse qu'une mort cardiaque étendue. La seule différence est que la victime souffre un peu plus facilement de la phase aiguë. Avec un traitement prématuré, il peut se transformer en extensif, ce qui constitue une menace directe pour la vie de la victime.

Si l'assistance n'est pas fournie à temps, les conséquences peuvent être graves, allant jusqu'à l'invalidité ou le décès. Par conséquent, aux premiers signes d'une microinfarctus, vous devez contacter un cardiologiste.

Harbinger annonciateur

simptomie mikroinfarkta u zhenschin lechenie 38 - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

Selon les médecins, souvent les personnes qui ont consulté un cardiologist, selon des études diagnostiques, ont des signes de microinfarctus dans le passé.

Cela est dû au fait que les symptômes alarmants de la maladie ont été confondus avec une faiblesse, un surmenage ou tout autre type de malaise qui ne nécessite pas de soins médicaux.

Les signes d'un micro-infarctus sont souvent:

  1. Une légère augmentation de la température jusqu'à une marque subfébrile,
  2. Sentiment constant de fatigue, de faiblesse,
  3. Douleurs articulaires
  4. Gêne et gêne dans le côté gauche de la poitrine.

Dans la vieillesse, ces symptômes restent dans la plupart des cas ignorés, surtout s'il y a une altération du métabolisme du glucose.

Que faire si des signes de micro-infarctus sont détectés

La malnutrition myocardique aiguë ou l'infarctus du myocarde nécessite un appel d'urgence immédiat. Seul un spécialiste peut dire exactement ce qui s'est passé après au moins un diagnostic minimal.

e7ac60a3984ce1e108045a6c5f85b88c - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

Ce que vous devez faire avant l'arrivée des médecins:

  • Ouvrez une fenêtre pour assurer une ventilation adéquate afin d'améliorer l'échange de gaz dans le corps.
  • Calmez-vous, ressaisissez-vous et ne paniquez pas. Les émotions entraînent la libération d'hormones de stress, qui resserrent les vaisseaux sanguins et entraînent encore plus d'aggravation du processus pathologique, l'ischémie.
  • Retirez les bijoux de corps, desserrez le collier, le cas échéant. La pression sur le cou affectera la fréquence cardiaque et le débit cardiaque.
  • Prenez une position assise. Vous ne pouvez pas vous allonger, car c'est plein d'asphyxie. Et avec perte de conscience - vomissements, aspiration du contenu gastrique et mort.
  • Vous ne pouvez pas boire de drogues. Même de la nitroglycérine. Parce qu'on ne sait pas si la microinfarction s'est réellement développée.
  • Mesurez la pression artérielle et la fréquence cardiaque. Lorsque vous utilisez un tonomètre automatique, les deux indicateurs sont enregistrés immédiatement.

À l'arrivée des médecins, parlez-leur de leur santé. Brièvement et au point. Ne cache rien. Il est recommandé d'accepter l'hospitalisation.

Si l'équipe décide d'aider sur place, vous devez trouver l'opportunité de contacter un cardiologist pour obtenir des conseils dans un proche avenir.

Notre vie dans la plupart des cas ne contribue pas à la santé du système cardiovasculaire. La raison en est le stress constant, une alimentation malsaine et un mode de vie sédentaire. Mais la plus grande influence sur le développement des maladies coronariennes et un risque accru de crise cardiaque est causée par de mauvaises habitudes: le tabagisme et la consommation excessive d'alcool.

Quoi d'autre contribue à la survenue d'une crise cardiaque:

  • cholestérol sanguin élevé,
  • le diabète,
  • hypertension artérielle,
  • troubles hormonaux (en particulier, manque d'hormones thyroïdiennes),
  • excès de poids
  • infections à staphylocoques et streptocoques,
  • fumée secondaire,
  • rhumatisme cardiaque
  • exercice excessif
  • stress, dépression et névrose.

Quels signes peuvent indiquer une insuffisance cardiaque pouvant entraîner une crise cardiaque:

  • ronflement, apnée;
  • gonflement des jambes, des pieds et des mains;
  • saignement des gencives, maladie parodontale;
  • les arythmies;
  • douleur à l'épaule gauche;
  • essoufflement, surtout après un effort physique;
  • maux de tête fréquents;
  • mictions nocturnes fréquentes.

Tous ces signes peuvent être la preuve d'un état pré-infarctus du corps.

Si le patient ressent les symptômes décrits ci-dessus, il doit immédiatement appeler une urgence! Plus tôt l'aide pour une crise cardiaque sera fournie, plus la probabilité que l'issue de la maladie ne soit pas fatale est grande et que la crise cardiaque aura moins de conséquences.

Prenez immédiatement une position allongée ou allongée. Marcher ou faire des affaires pendant une crise cardiaque est inacceptable. Non seulement cela crée un gros fardeau pour le cœur, mais cela augmente également la probabilité qu'une personne tombe et se blesse si elle s'évanouit. Il est également nécessaire de prendre trois comprimés de nitroglycérine 0,5 mg (même si cela n'aide pas à soulager la douleur) avec un intervalle de 15 minutes. Cependant, la pression doit être mesurée avant cela. Si la pression systolique (supérieure) est trop basse, inférieure à 100 mm, la nitroglycérine ne doit pas être prise.

Il est également recommandé de prendre des sédatifs - validol ou corvalol. Un comprimé d'aspirine doit également être pris (sauf si le patient présente une forme sévère d'ulcère gastro-duodénal). L'aspirine doit être mâchée, mais la nitroglycérine et le validol ne peuvent pas être avalés - ils doivent être conservés sous la langue jusqu'à leur résorption complète.

Si le patient n'est pas seul, l'autre personne doit l'aider dans tout - lui donner des médicaments, le calmer, le coucher sur le lit, si nécessaire, ouvrir la fenêtre pour assurer l'air frais dans la pièce. Et il faut se rappeler qu'il est impératif d'attendre l'arrivée du médecin, même si le patient se sent soudain mieux. Il ne faut pas oublier que sa vie et son rétablissement ultérieur dépendent de la fidélité et de la rapidité des premiers soins fournis au patient.

Contrairement à la croyance populaire, les symptômes de la microinfarctus chez les femmes ne diffèrent pas de ceux des hommes. Il s'agit d'une affection grave, malgré le préfixe «micro-», qui n'enlève rien à l'importance de cette maladie dans la structure de la pathologie cardiaque, mais indique qu'une thrombose s'est produite dans la branche finale du vaisseau coronaire.

Le micro-infarctus dans sa pathogenèse ne diffère pas de l'infarctus du myocarde ordinaire, seul le premier vaisseau de petit calibre est thrombosé et la lésion est beaucoup plus petite. Très souvent, l'IM survient dans le contexte d'une combinaison d'hypertension artérielle, d'athérosclérose et de maladie coronarienne.

La thrombose de l'artère coronaire est une conséquence de l'athérosclérose, car le contenu de la plaque est un activateur agressif du système de coagulation sanguine.

Malgré la prétendue «innocuité» d'une micro-infarctus, elle n'est pas moins dangereuse qu'un infarctus du myocarde à grande focale, car dans le contexte de la lésion primaire, un foyer de nécrose récurrent et répété peut survenir. Cela augmente considérablement le risque de développer des complications graves, telles qu'un anévrisme du ventricule gauche et une rupture du cœur, ainsi que des troubles du rythme dus à des cicatrices étendues.

Facteurs de risque d'infarctus du myocarde:

  • Tabagisme, actif et passif
  • Lèvre sanguine élevée>41rmdgfz - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

Les manifestations typiques de cardialgique, la forme la plus courante d'infarctus du myocarde sont:

  • Douleur dans la région du cœur - intense, brûlante, compressive, compressive dans ses caractéristiques
  • Battements cardiaques rapides et arythmiques
  • Irradiation de la douleur dans le bras gauche et l'omoplate, les dents de la mâchoire inférieure
  • Nausée et vomissements
  • Étourdissements, faiblesse et essoufflement

Avec un micro-infarctus, comme cela a été dit précédemment, la douleur peut être relativement légère, rappelant davantage une crise d'angine de poitrine. C'est la principale raison de la rare détection de la maladie, le patient ignorant la gravité de son état.

Les différences entre les sexes n'affectent pas les symptômes de l'infarctus du myocarde. Il convient de noter que, statistiquement, l'IM est plus susceptible de se produire chez les hommes, car ils sont plus sensibles aux facteurs de risque et aux maladies prédisposantes.

Chez une femme, les œstrogènes et les hormones sexuelles jouent un rôle protecteur bien connu; par conséquent, le pic d'IM en eux tombe pendant la ménopause, cependant, s'il y a des processus pathologiques de fond, une crise cardiaque peut se développer plus tôt.

La microinfarction est déterminée par l'enregistrement des changements de conductivité sur un cardiogramme et est confirmée par une analyse de sang en laboratoire.

Avec la nécrose des fibres musculaires, bien qu'en petites quantités, leurs enzymes et produits de dégradation sont libérés dans le sang. Ce sont elles qui permettent de distinguer l'infarctus du myocarde d'une crise d'angine de poitrine, qui se ressemblent par leurs symptômes et leur pathogenèse.

spazm koronarnoy arterii - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

Si vous ressentez une douleur thoracique intense qui est apparue pour la première fois, ou si l'angine de poitrine, la nitroglycérine ne donne pas l'effet habituel, appelez immédiatement un médecin.

À ce moment, pendant que vous attendez son arrivée, le répartiteur vous donnera très probablement des instructions sur la façon de se comporter et sur les mesures à prendre concernant son état.

Vous devez vous allonger, donner accès à l'air frais et prendre 2 comprimés de nitroglycérine sous la langue, sans les avaler si l'attaque se produit pour la première fois. Si vous avez déjà utilisé votre dose habituelle et que cela n'a pas fonctionné, buvez 2 comprimés d'acide acétylsalicylique (aspirine).

Après l'arrivée de l'ambulance, un ECG sera enregistré, fournissant un soulagement efficace de la douleur et de l'oxygène, et la prochaine hospitalisation dans un cardiolhôpital ogy.

Pendant la période de réadaptation, il est important de se rappeler qu'un micro-infarctus comporte le même risque de récidive qu'un grand infarctus du myocarde focal, donc la récupération doit être progressive, douce, éliminant les facteurs négatifs externes.

Il arrive souvent que les patients souffrent d'une microinfarctus, comme un rhume, «sur leurs pieds».

Souvent, cela se trouve dans les examens de contrôle, lorsqu'une personne est informée qu'elle a des changements cicatriciels en raison d'une crise cardiaque, et qu'elle ne se souvient pas quand cela lui est arrivé. Dans ce cas, il est important de prévenir l'aggravation des maladies coronariennes, de l'athérosclérose et de l'hypertension, qui peuvent survenir à l'avenir.

Il est logique de contacter un cardiolhôpital ogical pour diagnostic et éventuellement traitement de rééducation.

Après quarante ans, les hommes et les femmes devraient commencer à prendre de l'aspirine tous les jours. Ce médicament est un moyen peu coûteux mais efficace de prévenir les catastrophes cardiaques. La contre-indication est une violation de la coagulation sanguine et de la tolérance individuelle - ces caractéristiques doivent être convenues avec votre médecin pour sélectionner un autre médicament.

conclusions

Lorsqu'un micro-infarctus survient pour la première fois, le pronostic pour la vie et la santé est généralement positif. Cependant, il faut comprendre que la présence d'une cicatrice dans le tissu musculaire de l'oreillette ou du ventricule crée un contexte favorable pour le développement de crises cardiaques ultérieures, ainsi que d'arythmies cardiaques.

En suivant les méthodes de prévention et en passant des examens médicaux réguliers, vous pouvez réduire au minimum les risques personnels en pathologie cardiaque et vivre sainement.

Modèles d'écoulement

Les symptômes de petites lésions focales du muscle cardiaque ne diffèrent parfois pas d'une crise cardiaque typique. Dans certains cas, la maladie peut être asymptomatique ou présenter des signes inhabituels caractéristiques d'autres maladies.

obilnyy holodnyy pot - Symptômes de microinfarctus et premiers signes chez les femmes

Au total, on distingue 4 formes d'évolution d'un micro-infarctus:

  1. Forme typique (douloureuse). La symptomatologie est similaire à une crise cardiaque: des douleurs aiguës dans la région thoracique gauche, qui donnent à l'épaule gauche, au bras, sous l'omoplate, au cou, sont dérangeantes. La prise d'analgésiques n'apporte pas de soulagement. Une pression artérielle basse peut être déterminée. Le patient montre une sueur froide.
  2. Forme asthmatique. Les symptômes ressemblent à une crise d'asthme bronchique. Le patient ressent un manque d'oxygène, un essoufflement.
  3. Forme abdominale. Le syndrome est noté amp; # 171, abdomenamp aigu; # 187,: une douleur aiguë et aiguë apparaît dans le péritoine, accompagnée de nausées et de vomissements.
  4. Forme arythmique. Dans ce cas, le patient ressent un dysfonctionnement cardiaque, des contractions prématurées, des troubles de la conduction cardiaque.

Diagnostics

Aucun médecin ne peut diagnostiquer une crise cardiaque uniquement sur la base de l'histoire du patient concernant ses symptômes et ses sensations. Par conséquent, diverses méthodes de diagnostic sont utilisées pour déterminer la maladie, dont la principale est un cardiogramme. Sur l'ECG, dans la plupart des cas, les phénomènes pathologiques qui se produisent dans le muscle cardiaque sont visibles, se traduisant par des modifications des dents et des intervalles.

Le traitement de la crise cardiaque est effectué uniquement dans un hôpital. Une fois le traitement terminé, le patient est réhabilité pour éviter la récurrence des crises cardiaques et stabiliser son état.

La condition supplémentaire du patient dépend de la rapidité et de la qualité du traitement, et la thérapie est prescrite en fonction des résultats du diagnostic.

La principale méthode de diagnostic est l'ECG (électrocardiographie).

  • test sanguin biochimique pour les marqueurs des dommages au muscle cardiaque (troponine, lactate déshydrogénase, créatine phosphokinase),
  • Échographie du cœur pour déterminer l'emplacement et la taille de la zone touchée,
  • cardiogramme et suivi quotidien,
  • IRM du cerveau
  • échantillon de potassium.

Les symptômes de la maladie des jambes

La microinfarction transférée sur les jambes se retrouve chez les patients de tout âge.

Lors du diagnostic, des pathologies graves sont déterminées, qui sont le résultat d'une maladie qui n'est pas résolue à temps.

  1. Accumulation de liquide dans les poumons,
  2. Perturbation du rythme cardiaque
  3. Thrombose
  4. Dommages importants au tissu myocardique.

Les autres conséquences graves d'un micro-infarctus sur les jambes sont:

  • Arythmies sévères, contrôlées par des médicaments à vie,
  • Épuisement significatif du tissu cardiaque,
  • Diminution du rythme cardiaque et diminution de l'intensité des contractions,
  • Blocage des vaisseaux sanguins par des caillots sanguins,
  • Cardiosclérose et déformation des valves cardiaques.

De plus, un micro-infarctus transféré sur les jambes augmente le cours d'autres pathologies (inflammation du péricarde, insuffisance cardiaque), provoque d'autres complications et réduit les chances d'une issue favorable pour le patient.

Actions

Si la cardiologist a confirmé le diagnostic, transféré sans intervention médicale, un certain traitement est prescrit.

Il comprend un certain nombre d'événements:

  1. Méthodes de thérapie visant à rétablir le flux sanguin et à améliorer l'état des vaisseaux sanguins. Il s'agit de la thérapie dite thrombolytique. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale ou un stenting peuvent être nécessaires.
  2. Traitement médicamenteux complet visant à rétablir la fréquence cardiaque, à stabiliser la pression artérielle, à éliminer la douleur, à prévenir les caillots sanguins, à rétablir l'équilibre électrolytique. Groupes de médicaments thérapeutiques prescrits dans ce cas: anticoagulants, antiarythmiques, sédatifs et antihypertenseurs, anesthésiques.

En règle générale, un patient qui a eu un micro-infarctus des jambes est obligé de contrôler sa tension artérielle et son pouls à vie.

Complications et pronostic

En cas de thérapie inefficace et inopportune ou en l'absence d'une telle thérapie en général, des complications graves peuvent survenir qui entravent la vie normale et peuvent même entraîner la mort.

Le plus souvent, les conséquences d'un micro-infarctus sont:

  1. Crise cardiaque étendue avec des dommages à une grande partie du myocarde,
  2. Développement de l'insuffisance cardiaque,
  3. Obstruction vasculaire, y compris artère pulmonaire,
  4. Modifications du rythme cardiaque et diminution de la conduction impulsionnelle.

Une crise cardiaque est dangereuse, tout d'abord, un arrêt cardiaque et une mort clinique. Bien sûr, si cela ne se produit pas dans les murs d'un établissement médical, mais à la maison, une personne n'a pratiquement aucune chance de survivre. Il existe d'autres complications pouvant entraîner une crise cardiaque. It:

  • œdème pulmonaire,
  • perturbation persistante du rythme cardiaque,
  • dommages cérébraux
  • ulcère de l'estomac et ulcère duodénal,
  • anévrisme cardiaque
  • choc cardiogénique,
  • accident vasculaire cérébral,
  • déviations psychiques.

prisutstvie koma v gorle - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

En moyenne, environ un patient sur dix meurt d'une crise cardiaque. Mais ici, il faut garder à l'esprit que la plupart des morts n'ont pas reçu de soins médicaux adéquats. En général, 80% des personnes qui ont eu une crise cardiaque retournent à la normale. Cela indique à quel point il est important de pouvoir reconnaître à temps les symptômes et les signes de cette maladie.

Le diagnostic de micro-infarctus semble plus encourageant qu'un infarctus du myocarde normal. Cependant, il est trop tôt pour se calmer: un micro-infarctus transféré sur les jambes, dans lequel le patient ne reçoit pas le traitement nécessaire, est souvent compliqué par une nécrose étendue du muscle cardiaque.

Dans ce cas, il est impossible de prédire l'apparition de lésions myocardiques profondes à grande focale, et la situation critique dans la grande majorité des cas est fatale.

Pour éviter une catastrophe, vous devez connaître les premiers signes d'un micro-infarctus, les symptômes après une nécrose myocardique et les mesures urgentes en cas de suspicion de lésions cardiaques graves.

La microinfarction est un type d'ischémie myocardique aiguë (crise cardiaque), caractérisée par la formation de foyers nécrotiques assez petits dans le muscle cardiaque. Cela arrive souvent à un jeune âge, jusqu'à 30 ans. Dans le même temps, les femmes découvrent souvent la maladie beaucoup plus tard: lors d'un examen de routine, l'ECG indique la présence de cicatrices dans le muscle cardiaque.

La véritable cause du micro-infarctus est une violation de l'approvisionnement en sang dans une petite zone du muscle cardiaque. Une ischémie myocardique se développant, parfois assez rapidement, se produit dans les situations suivantes:

  • Instabilité psycho-émotionnelle - stress constant, dépressions nerveuses, crises d'anxiété et crises de panique (souvent avec neurasthénie et dystonie végétovasculaire), une réaction émotionnelle violente aux événements de la vie;
  • Tabagisme - même la «protection» œstrogène du cœur ne peut pas compenser l'effet négatif de la nicotine sur le corps féminin;
  • Mauvaise nutrition - l'utilisation de gras trans (un composant essentiel de la pâtisserie et des sucreries) et, par conséquent, l'obésité, l'abus d'alcool et de boissons énergisantes, une mauvaise alimentation conduisant principalement à une carence en magnésium (oligo-élément nécessaire à une fonction cardiaque normale );
  • Les pathologies cardiovasculaires - l'hypertension, l'angine de poitrine, l'arythmie et l'athérosclérose des vaisseaux coronaires, y compris les maladies héréditaires (crise cardiaque antérieure ou hypertension maternelle) sont particulièrement dangereuses;
  • Troubles sanguins - cholestérol élevé, augmentation de la coagulation sanguine et glycémie élevée (diabète sucré);
  • Surmenage physique et, de manière équivalente, faible activité physique.

postoyannaya toshnota - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

Dans le développement d'un micro-infarctus chez la femme, ce n'est pas l'âge qui compte le plus, mais la présence d'athérosclérose, de mauvaises habitudes et de déséquilibre émotionnel.

La microinfarction se produit rarement violemment, comme un infarctus du myocarde à grande focale. Une petite nécrose focale du muscle cardiaque peut être interprétée comme une attaque prolongée de l'angine de poitrine ou un rhume.

Souvent, en particulier chez les patients âgés et les patients atteints de diabète sucré, le micro-infarctus est asymptomatique. Par conséquent, la nécrose micro-focale dans la plupart des cas est diagnostiquée beaucoup plus tard.

Les symptômes de micro-infarctus suivants chez la femme aideront à soupçonner le développement d'un processus nécrotique dans le muscle cardiaque:

  • Douleur aiguë, pressante ou brûlante sur le côté gauche de la poitrine

La douleur et les palpitations cardiaques durent plus longtemps qu'une attaque d'angine de poitrine. La micronécrose du muscle cardiaque survient en moyenne sur une période de 40 à 60 minutes. Après cela, la douleur diminue quelque peu.

L'option suivante est également possible - une femme corrige l'engourdissement et la froideur des doigts de sa main gauche, provoquant une douleur dans le bras, l'épaule, la mâchoire inférieure, sous l'omoplate ou dans le haut de l'abdomen à gauche (avec une nécrose faible).

Des difficultés respiratoires et une sensation de manque d'air (forme asthmatique) surviennent même avec un effort physique minimal ou après un stress. Dans ce cas, une sensation d'anxiété apparaît, le triangle nasolabial devient bleu et le corps est couvert de sueur froide. Les femmes souffrant d'asthme ou de bronchite asthmatique manquent souvent le début d'un micro-infarctus.

atorvastatine v tabletkah - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

Important! Un micro-infarctus peut se développer soudainement ou dans le contexte de symptômes préexistants d'ischémie cardiaque.

Les symptômes ci-dessus démontrent qu'une femme atteinte d'un micro-infarctus peut se cacher derrière de nombreux «masques». Comment distinguer le micro-infarctus des autres maladies?

  • Une augmentation de la température est souvent considérée comme le début d'une IRA ou d'une grippe. Cependant, un micro-infarctus se caractérise par un sentiment d'anxiété injustifiée et un état de panique, et il n'y a pas de phénomènes catarrhaux (rougeur de la gorge, congestion nasale et écoulement nasal, toux). Dans ce cas, un rhume provoque rarement une douleur thoracique aussi importante.
  • L'angine de poitrine ne dure que 10 à 15 minutes. La douleur micro-infarctus dure jusqu'à 1 heure. Dans le même temps, la prise de nitroglycérine n'apporte aucun soulagement ou réduit légèrement l'intensité de la douleur.
  • Simulant une exacerbation de gastrite ou un ulcère d'estomac, une attaque d'un micro-infarctus aigu n'est pas arrêtée par la prise de médicaments anti-acides (Maalox, Renny, Omeprazole). Cependant, douleur auto-diminuant après 60 minutes. peut être perçu comme l'effet de la drogue prise. Il est difficile de différencier des maladies complètement différentes dès les premières minutes du début de la douleur.
  • Les médicaments prescrits par le médecin pour l'asthme bronchique (notamment ceux utilisés en pulvérisation ou en injection intraveineuse) agissent dans les premières minutes d'une crise d'essoufflement. Cependant, avec un micro-infarctus, ils n'apportent pas de soulagement.

Une douleur intense de plus d'une heure dans la région du cœur indique précisément la poursuite de la propagation de la nécrose et le développement d'un infarctus du myocarde à grande focale. La propagation de la nécrose dans le myocarde se produit dans 1% des cas.

Étant donné que les symptômes exprimés d'un micro-infarctus disparaissent relativement rapidement, les femmes se calment souvent et reportent un appel d'ambulance ou une visite chez le médecin. Cependant, une attaque passe rarement inaperçue.

Signes d'un micro-infarctus chez les femmes portées sur les jambes:

  • Réduction de la pression dans les premiers jours après une affection aiguë (même chez les patients souffrant d'hypertension);
  • Une sensation constante de froid dans les bras et les jambes - indique une insuffisance cardiaque et une violation de l'apport sanguin périphérique;
  • Des maux de tête constants ou une augmentation de la douleur habituelle dans la tête, ainsi que des lèvres bleues - indiquent une fonction cardiaque altérée et un apport insuffisant en oxygène au cerveau;
  • Transpiration abondante la nuit et gonflement des pieds et des mains le matin;
  • Essoufflement et attaques de palpitations (arythmie) avec un effort physique minimal;
  • Fatigue irrésistible due à une faiblesse musculaire, des douleurs articulaires.

Important! Si deux ou plusieurs des symptômes ci-dessus sont détectés, vous devez contacter un cardiologist et passez par un ECG.

Comme une crise cardiaque régulière, un micro-infarctus nécessite un traitement immédiat. Si vous soupçonnez une nécrose du muscle cardiaque, vous devez:

  • Couchez le patient, relevez la tête à haute pression, détachez les boutons supérieurs des vêtements;
  • Appeler une équipe d'urgence signalant une crise cardiaque;
  • Donner à une femme de la nitroglycérine (par exemple, en prenant 3 comprimés à un intervalle de 5 minutes, à basse pression seulement 1 comprimé), c'est mieux sous forme de spray;
  • Assurez-vous de donner 1/2 ou une mastication entière. L'aspirine

Important! Un appel d'ambulance est nécessaire pour les douleurs cardiaques qui durent plus de 20 minutes.

La microinfarction ne se termine presque jamais de manière catastrophique, mais cela ne signifie pas du tout que le patient n'a pas à être traité. Souvent, les conséquences sont soudaines et beaucoup plus graves que les complications d'une grande nécrose myocardique focale. La microinfarction est dangereuse par le développement des maladies suivantes:

  • Rechute soudaine du processus nécrotique dans le cœur (au cours des 1 à 2 premières semaines). Avec des lésions myocardiques étendues et, par conséquent, la mort;
  • Crise cardiaque focale ou transmurale répétée (profonde) - se développe 28 jours après une microinfarctus;
  • Caillots sanguins - le risque de caillots sanguins est réduit en prenant de l'aspirine dans les premières heures;
  • Arythmies - de la tachycardie légère à la fibrillation auriculaire;
  • Asthme cardiaque - l'insuffisance cardiaque chronique affecte considérablement la qualité de vie.

Pour minimiser le risque de complications graves, vous ne devez pas manquer les premiers symptômes d'un micro-infarctus en développement et appeler une ambulance à ce moment-là.

Une hospitalisation opportune et un traitement approprié - thérapie médicamenteuse, limitation de l'activité motrice et régime alimentaire spécial - réduiront la probabilité de récidive de crise cardiaque et la gravité des symptômes d'insuffisance cardiaque chronique.

Le pronostic à long terme est plus favorable si une femme à l'avenir contrôlera son poids, abandonnera ses mauvaises habitudes et ajustera son rythme de vie - un sommeil complet, une activité physique adéquate, le respect des principes d'une alimentation saine. Une partie intégrante de la vie après une microinfarctus devrait être des visites régulières à un cardiologist et un examen.

La prévention

Dans plus de la moitié des cas, une crise cardiaque est l'aboutissement d'une maladie coronarienne progressivement progressive. Cela signifie que le traitement de la maladie coronarienne peut réduire considérablement la probabilité d'une crise cardiaque.

operatsionnoe lechenie - Symptômes et premiers signes de microinfarctus chez la femme

Dans la prévention des crises cardiaques et d'autres maladies graves du système cardiovasculaire, une grande attention doit être accordée à la nutrition. Le régime doit contenir une grande quantité de vitamines et de fibres. Dans le même temps, la consommation de viande grasse, de gras trans doit être minimisée. Le régime doit également contenir des plats de poisson contenant une grande quantité d'oméga-3.

Les méthodes les plus importantes pour éviter une crise cardiaque sont les suivantes:

  • diminution du poids corporel;
  • une activité physique qui vous permet de faire face à l'inactivité physique;
  • contrôle du cholestérol et de la glycémie;
  • contrôle de la pression artérielle.

Les mesures préventives de la maladie comprennent:

  • Respect d'une alimentation normale,
  • Un sommeil sain pendant au moins 8 heures par jour,
  • Examen préventif régulier, surtout en cas de risque de micro-infarctus (surcharge pondérale, diabète sucré, maladies cardiaques et vasculaires, plus de 50 ans),
  • Rejet des mauvaises habitudes,
  • Respect de toutes les recommandations d'un médecin, si vous avez déjà visité un cardiologist,
  • Soins médicaux rapides et immédiats dès l'apparition des premiers signes de malaise général
  • Exercice modéré
  • Éviter la fatigue nerveuse et mentale, la surcharge et le stress,
  • Refus d'automédication.

Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologist Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il a travaillé comme un cardiologist dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation cardiaque, de décodage de l'ECG, de tests fonctionnels, d'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux symposiums médicaux et ateliers pour médecins - familles, thérapeutes et cardiologists. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il suit régulièrement les nouvelles publications des journaux européens et américains cardiology revues, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des cardiolcongrès ogy.

Detonic