Tachycardie cardiaque - qu'est-ce que c'est, principaux symptômes et traitement

Notre cœur est un organe spécial qui remplit une fonction vitale et possède une sorte d'autonomie. Le rythme cardiaque est régulé et contrôlé non seulement de l'extérieur - par le système nerveux autonome et les glandes endocrines, mais aussi de l'intérieur - par le propre système cardiaque conducteur (PSS).

Ce système est représenté par des fibres musculaires spéciales qui forment le sinus, noeud auriculo-ventriculaire situé entre les ventricules et les oreillettes, le faisceau de fibres His et Purkinje. Ces formations spécifiques contribuent à la contraction rythmique et séquentielle du muscle cardiaque et à la poussée cohérente du sang des oreillettes dans les ventricules, puis dans la circulation sanguine.

Des défaillances dans le fonctionnement du PSS peuvent provoquer des perturbations de son rythme et, par conséquent, entraîner une modification du débit sanguin, des vaisseaux sanguins et de l'apport sanguin au muscle cardiaque lui-même. Cela provoque à son tour une ischémie.

De plus, certains types d'arythmies présentent un grave danger non seulement pour la santé, mais pour la vie humaine elle-même, car ils peuvent même provoquer un arrêt cardiaque. Outre les dysfonctionnements du fonctionnement du PCS, les arythmies, et en particulier la tachycardie, peuvent provoquer des perturbations du système nerveux endocrinien ou autonome.

Ainsi, la thyréotoxicose, ou l'hyperfonction de la glande thyroïde, provoque une augmentation de l'excitabilité myocardique et, par conséquent, une tachycardie persistante avec une fréquence cardiaque (SHC) de 120 battements ou plus. Une maladie telle que le phéochromocytome, ou une tumeur de la médullosurrénale, se caractérise par une augmentation de la synthèse et de la libération d'adrénaline dans le sang et une augmentation des effets sympathiques de ce médiateur.

Les palpitations cardiaques sont l'un des principaux symptômes de l'activation de l'innervation sympathique. En soi, la prédominance des influences sympathiques sur celles parasympathiques est également caractérisée par une augmentation de la fréquence cardiaque.

Cette condition peut être observée en cas de perturbation du système nerveux autonome, mieux connue sous le nom de dystonie végétative-vasculaire (VVD). Quelle que soit l'étiologie de la tachycardie, cette condition n'est considérée comme pathologique que si elle survient soudainement, le nombre de battements cardiaques par minute dépasse 90, et il n'y a aucune raison objective pour que la fréquence cardiaque augmente.

Dans le même temps, la tachycardie peut être une condition physiologique complètement naturelle, accompagnant un fort stress physique ou émotionnel. Dans ce cas, le pouls augmente progressivement, avec une augmentation, et revient également progressivement à la normale (60 à 80 battements / min).

Les signes de baisse de la pression artérielle comprennent également la tachycardie. Dans ce cas, son apparence est compensatoire. Une augmentation de la fréquence cardiaque se produit en réponse à une diminution de l'apport sanguin vasculaire.

Réduisant plus rapidement, le cœur essaie de jeter de grands volumes de sang dans la circulation sanguine. Une telle augmentation du pouls réflexe contre l'hypotension peut également être considérée comme physiologique, car elle n'est pas associée à la survenue de sites d'excitation pathologiques.

Tachycardie cardiaque - qu'est-ce que c'est

La tachycardie est l'une des perturbations du rythme cardiaque les plus courantes, qui se manifeste par une augmentation de la fréquence cardiaque (FC) de plus de 90 battements par minute. Avec l'apparition de la tachycardie, une personne a une sensation de palpitations, dans certains cas, une pulsation du cou des vaisseaux, de l'anxiété, des étourdissements, rarement des évanouissements sont possibles.

Chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires, cette arythmie peut aggraver le pronostic de la vie et provoquer le développement d'une complication telle que l'insuffisance cardiaque. Le principal mécanisme pour le développement de la tachycardie est d'augmenter l'automatisme du nœud sinusal, qui règle normalement le bon rythme cardiaque.

Si une personne sent ses palpitations cardiaques augmenter et s'intensifier, cela est loin d'être toujours une preuve de l'existence de problèmes.

Chez les personnes pratiquement en bonne santé, la tachycardie peut être provoquée par l'action de mécanismes compensatoires physiologiques en réponse à la libération d'adrénaline dans la circulation sanguine et à l'activation du système nerveux sympathique, qui provoquent une augmentation de la fréquence cardiaque, qui est une réponse à l'un ou l'autre facteur externe .

L'arrêt de ce dernier conduit à un retour progressif de la fréquence cardiaque à la normale. Chez les personnes en bonne santé, la tachycardie se produit:

  • à la suite de situations stressantes, d'activité physique et d'excitation émotionnelle;
  • avec l'augmentation de la température de l'air;
  • avec l'utilisation de certains médicaments, thé fort, café ou alcool;
  • d'un changement brusque de la position du corps, etc.

Chez les enfants d'âge préscolaire, la tachycardie est considérée comme une norme physiologique.

Dans le même temps, l'évolution de certaines conditions pathologiques s'accompagne souvent d'une tachycardie. Le plus souvent, la tachycardie se manifeste non pas comme une maladie indépendante, mais comme un symptôme, une réaction particulière du cœur aux impulsions du système nerveux, à l'activité physique ou à l'apport de substances dans le corps qui contribuent à l'augmentation du rythme cardiaque.

Cette soi-disant tachycardie physiologique ne pose pas de risque pour la santé, car elle est l'une des réactions de notre corps aux manifestations naturelles du système nerveux central.

Les cas de palpitations cardiaques chez les jeunes enfants et les adolescents ne sont pas rares, en raison d'un mode de vie plus actif, d'un déséquilibre des systèmes endocrinien et d'autres dans le processus de développement d'un jeune organisme.

Les femmes enceintes ont également des crises épisodiques. Cela est principalement dû au fait que le corps travaille avec vengeance, il y a une restructuration du fond hormonal, une augmentation de poids et un processus métabolique amélioré commence.

Une accélération significative du rythme cardiaque peut être causée par des exercices physiques actifs, des situations stressantes, l'effet sur le corps de la caféine, de la nicotine et d'autres, des substances qui affectent le fonctionnement du cœur. Il y a souvent une déviation similaire chez les patients souffrant de dystonie végétative-vasculaire.

Pendant les crises de panique, il y a une sensation d'essoufflement et une sensation que le cœur est sur le point de sortir de la poitrine. Dans cet état, vous devez prendre une position confortable, effectuer des exercices de respiration, essayer de vous détendre, de vous calmer.

Classification

L'accélération du nœud sinusal entraîne une tachycardie, qui se produit dans différentes formes de manifestation:

Un rythme cardiaque trop fréquent ne permet pas au cœur de fonctionner normalement, d'être complètement saturé de sang, tout en abaissant la pression artérielle, ce qui signifie que la quantité de liquide vital diminue.

Le manque de sang pompé conduit à la privation d'oxygène de tout le corps et du muscle cardiaque et crée les conditions préalables au développement de maladies telles que l'arythmie, les maladies coronariennes, l'infarctus du myocarde, etc.

La tachycardie elle-même n'est pas une maladie, c'est plutôt un symptôme et la manifestation d'une autre maladie plus grave, mais elle peut également se produire comme une maladie indépendante. La tachycardie sinusale est une réaction physiologique normale du corps à différentes situations de la vie.

Dans un état d'excitation, de peur, d'activité physique, les battements cardiaques augmentent, mais après une courte période de temps, les indicateurs de fréquence cardiaque reviennent à la normale sans aucune conséquence négative pour une personne.

Avec ce type de tachycardie, l'augmentation de la fréquence cardiaque se déroule bien, croît et diminue progressivement. Pour une telle tachycardie, aucun traitement n'est requis. La tachycardie pathologique est diagnostiquée si le patient enregistre une augmentation de la fréquence cardiaque au repos et est divisée en deux types principaux: ventriculaire et supraventriculaire.

La dernière forme de tachycardie est plus insidieuse dans ses manifestations et peut entraîner la mort. La tachycardie est caractérisée par des attaques spontanées et soudaines.

À ce moment, la fréquence cardiaque d'une personne change brusquement de rythme vers le haut. Les battements cardiaques deviennent fréquents et distincts. Certains patients présentent des signes externes, comme une pulsation des vaisseaux sanguins dans le cou.

Lors d'attaques de tachycardie, des vertiges, un manque d'air, une respiration difficile, un état proche de la perte de conscience, une faiblesse sévère, des tremblements involontaires des membres supérieurs sont notés.

Lors de l'écoute du cœur, des battements sont entendus, similaires aux sons d'un pendule oscillant. La fréquence des contractions dans la tachycardie paroxystique est de 140 à 240 battements par minute.

Peut-être une légère augmentation de la température corporelle, une transpiration excessive, des troubles du tractus gastro-intestinal et à la fin de l'attaque - une miction excessive.

Il y a des crises tachycardiques qui durent littéralement quelques secondes. Et aussi - des attaques épuisantes et longues qui peuvent durer plusieurs jours. Ces attaques sont caractérisées par la présence de conditions d'évanouissement, une faiblesse constante.

Signes de tachycardie incontournables:

  • douleur à la poitrine;
  • assombrissement des yeux, étourdissements fréquents;
  • rythme cardiaque rapide au repos sans raisons objectives, ne passant pas quelques minutes;
  • perte de conscience répétée.

De telles manifestations de tachycardie indiquent avec éloquence la présence d'une sorte de maladie chronique. Il est conseillé de consulter un médecin et de déterminer la cause de l'apparition de la tachycardie, ainsi que de choisir une tactique de traitement.

Causes

Des cas de tachycardie sinusale se retrouvent dans tous les groupes d'âge des personnes en bonne santé et des patients atteints de certaines maladies. Sa survenue est favorisée par des facteurs étiologiques intracardiaux ou extracardiaux (respectivement cardiaques ou extracardiaques).

Chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires, la tachycardie sinusale peut être une manifestation de toute pathologie cardiaque:

  • maladie coronarienne
  • hypertension artérielle
  • infarctus du myocarde
  • insuffisance cardiaque aiguë et chronique,
  • cardiopathies rhumatismales et congénitales,
  • myocardite
  • cardiomyopathie
  • cardiosclérose
  • endocardite infectieuse,
  • péricardite exsudative et adhésive.

Les facteurs physiologiques extracardiaques contribuant au développement de la tachycardie comprennent le stress émotionnel et l'effort physique.

La plupart des arythmies extracardiaques sont des tachycardies neurogènes, qui sont associées à un dysfonctionnement primaire du cortex et des nœuds sous-corticaux du cerveau et à des troubles du système nerveux autonome:

  • psychoses affectives,
  • névrose
  • cardiopsychonévrose.

Les plus sensibles à eux sont les jeunes ayant une labilité du système nerveux. D'autres facteurs de tachycardie extracardique sont représentés par des troubles endocriniens (thyrotoxicose, augmentation de la production d'adrénaline avec phéochromocytome), anémie, insuffisance vasculaire aiguë (choc, collapsus, hémorragie aiguë, évanouissement), hypoxémie, crises de douleur aiguë.

Les principales raisons pour lesquelles la tachycardie se produit:

  • troubles du système cardiovasculaire: arythmie, endocardite, myocardite, maladie cardiaque, cardiosclérose;
  • maladies endocriniennes: phéochromocytome, diminution de la fonction thyroïdienne, diabète sucré, syndrome ménopausique;
  • maladies du système nerveux autonome;
  • états névrotiques;
  • troubles émotionnels;
  • modification de la composition électrolytique du sang.

Avec une utilisation prolongée de médicaments tels que les sédatifs, les hormones et les diurétiques, une carence en potassium et en magnésium se produit, ce qui affecte inévitablement le travail du muscle cardiaque.

La tachycardie peut survenir en raison de la fièvre qui se développe dans des conditions de diverses maladies infectieuses et inflammatoires (pneumonie, amygdalite, tuberculose, septicémie, infection focale). Pour chaque augmentation de 1 ° C de la température corporelle, une augmentation de la fréquence cardiaque de 10 à 15 battements / min. chez les enfants et 8-9 battements / min. chez l'adulte (par rapport à la normale).

La survenue d'une tachycardie pharmacologique (médicamenteuse) et toxique des sinus est causée par l'influence sur la fonction du nœud sinusal de toutes sortes de médicaments et d'autres produits chimiques.

Il s'agit notamment des sympathomimétiques (adrénaline et norépinéphrine), des vagolitiques (atropine), de l'aminophylline, des corticostéroïdes, des hormones stimulant la thyroïde, des diurétiques, des antihypertenseurs, de la caféine, de l'alcool, de la nicotine, des poisons, etc. Les substances individuelles qui n'affectent pas directement la fonction du nœud sinusal, augmentent le tonus du système nerveux sympathique et provoquent la soi-disant tachycardie réflexe.

On distingue une tachycardie sinusale adéquate et inadéquate. Ce dernier se caractérise par la capacité à maintenir la tranquillité d'esprit, l'absence de dépendance au stress et aux médicaments. Une telle tachycardie peut s'accompagner de sensations de manque d'air et d'un rythme cardiaque fort.

Les experts suggèrent que cette maladie rare et mal comprise d'origine inconnue est liée à la lésion primaire du nœud sinusal.

Symptômes

Les symptômes cliniques de la tachycardie sinusale apparaissent en fonction de sa gravité et de sa prolongation, ainsi que de la nature de la maladie sous-jacente. Les signes subjectifs de tachycardie sinusale peuvent être complètement absents, parfois il peut y avoir une sensation de palpitations, une sensation de lourdeur ou de douleur dans la région du cœur.

Avec une tachycardie sinusale inadéquate, un rythme cardiaque persistant, une sensation de manque d'air, un essoufflement, une faiblesse et des étourdissements fréquents sont observés. La fatigue, l'insomnie, l'aggravation de l'humeur, la perte d'appétit et la capacité de travail sont possibles.

La gravité des symptômes subjectifs dépend du seuil de sensibilité du système nerveux et de la maladie sous-jacente.

Chez les patients atteints de maladies du système cardiovasculaire (athérosclérose coronaire, etc.), une augmentation de la fréquence cardiaque peut provoquer des crises d'angor et aggraver la décompensation de l'insuffisance cardiaque.

Un rythme cardiaque rapide conduit souvent une personne à un état d'anxiété et de peur. Avec l'apparition de symptômes de tachycardie tels que la transpiration, les mains froides et une sensation de manque d'air, une personne a peur pour sa santé.

Il semble à une personne que son état est très instable ou qu'elle est malade d'une maladie grave. Entre autres choses, les symptômes de la tachycardie comprennent des douleurs thoraciques, un essoufflement, un assombrissement des yeux et une peur.

Dans le contexte d'un tel stress mental, l'attaque de tachycardie peut s'intensifier, ce qui à son tour a un effet sur l'aggravation de l'état psychologique d'une personne.

Ce phénomène est particulièrement dangereux pour les personnes suspectes, car dans une crise de peur pour leur propre santé, des décisions peuvent être prises (appel erroné d'une ambulance, prise de grandes quantités de drogues, etc.).

La tachycardie nécessite un traitement si elle apparaît sans raison évidente: une personne se sent bien et se trouve dans un état calme ou dort. Quels symptômes avertissent du danger:

  • Essoufflement (difficile à inhaler);
  • étourdi
  • des bruits apparaissent dans la tête, dans les oreilles;
  • noircit dans les yeux;
  • évanouissement, faiblesse, perte de conscience;
  • chagrin.

La patiente doit appeler une ambulance et, avant son arrivée, doit:

  • pour libérer le cou et la poitrine;
  • ouvre une fenêtre;
  • appliquer froid sur le front;
  • lavez-vous avec de l'eau glacée.

Les causes physiologiques de la tachycardie cardiaque sont pratiquement inoffensives. Ils sont le résultat d'une réaction normale du corps aux stimuli externes (activité physique ou peur).

Pour des raisons pathologiques, une attention particulière doit être portée aux symptômes concomitants de la tachycardie (transpiration, vertiges, modifications de la pression artérielle, etc.). Si de tels symptômes apparaissent, vous devez toujours consulter un médecin et subir un examen.

Les bases d'un premier>

Une attaque de tachycardie, en particulier la première à se produire, est toujours effrayante. L'état du patient dépend de la façon dont les personnes autour du malade se comportent avec compétence. Si une personne pâlit et se plaint d'une augmentation de la fréquence cardiaque, il est nécessaire:

  • Appelez un médecin ou une ambulance.
  • Offrez la paix à la victime.
  • Essayez de calmer le patient (les personnes dans cet état ont une forte peur de la mort).
  • Pour détacher la ceinture d'une personne, desserrez une cravate et détachez les vêtements en comprimant le corps.
  • Si l'attaque a eu lieu à l'intérieur, ouvrez les fenêtres pour assurer un apport d'air frais.
  • Donnez à une personne de boire du Corvalol, de la valériane ou d'autres sédatifs.
  • Mettez un chiffon froid et humide sur votre front.
  • Proposez à une personne de retenir son souffle pendant un court instant et de resserrer ses muscles abdominaux.

Avec l'inefficacité des sédatifs simples, il est recommandé d'attendre l'arrivée de l'ambulance, malgré toutes les protestations du patient. La plupart des gens essaient d'éviter l'hospitalisation, mais presque tous les types de tachycardie (à l'exception de la forme ventriculaire) sont arrêtés en ambulatoire, et le patient est recommandé d'être examiné dans une clinique.

Intéressant! Certaines sources recommandent que pour arrêter une augmentation du rythme cardiaque, appuyez la victime sur les globes oculaires ou proposez de tousser, mais ce n'est pas recommandé.

La toux et la pression sur les yeux ne donnent l'effet de pulsation nécessaire qu'avec la tachycardie sinusale, mais avec la forme ventriculaire de la pathologie, ces actions ne peuvent que nuire.

Diagnostics

Le rôle principal dans le diagnostic différentiel du type de tachycardie, la détermination du rythme et de la fréquence cardiaque appartient à l'électrocardiographie (ECG). En cas de paroxysmes d'arythmie, il est très instructif d'effectuer une surveillance ECG quotidienne selon Holter.

Cette méthode vous permet d'identifier et d'analyser toute perturbation du rythme cardiaque au cours de la journée, ainsi que de déterminer les changements d'ECG ischémiques pendant l'activité physique normale du patient.

L'échocardiographie, qui donne des informations sur la taille des cavités cardiaques, l'épaisseur des parois du myocarde, les violations de la contractilité locale et la pathologie de l'appareil valvulaire, est une méthode de recherche de routine pour exclure la pathologie cardiaque pour toute perturbation du rythme.

Dans de rares cas, l'imagerie par résonance magnétique du cœur est réalisée pour identifier la pathologie congénitale. Seul un cardiologue peut déterminer comment traiter la tachycardie cardiaque. Il est inutile de traiter la tachycardie elle-même - la cause de l'augmentation du rythme cardiaque doit être éliminée.

Pour diagnostiquer la maladie sous-jacente, un certain nombre d'examens sont prescrits:

  • ECG (quotidien selon Holter, surveillance 2-3 jours);
  • tests sanguins et urinaires;
  • analyse pour détecter les niveaux d'hormones thyroïdiennes;
  • Échographie du cœur pour identifier les anomalies dans la structure du cœur ou de ses services;
  • échocardiographie.

Les méthodes invasives pour l'examen des patients atteints de tachycardie comprennent la réalisation d'une étude électrophysiologique. La méthode est utilisée s'il existe des indications appropriées avant le traitement chirurgical de l'arythmie uniquement à un cercle limité de patients.

À l'aide d'une étude électrophysiologique, le médecin reçoit des informations sur la nature de la propagation de l'impulsion électrique à travers le myocarde, détermine les mécanismes de la tachycardie ou des troubles de la conduction.

Pour identifier la cause de la tachycardie, des méthodes de recherche supplémentaires sont parfois prescrites: un test sanguin général, un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes, l'électroencéphalographie, etc.

Traitement

Les principes de traitement de la tachycardie dépendent de la cause de son apparition. Toute thérapie doit être effectuée par un cardiologue ou d'autres spécialistes.

L'objectif principal du traitement de la tachycardie est d'éliminer les facteurs provoquant:

  • l'exclusion des boissons caféinées (thé fort, café),
  • nicotine
  • de l'alcool
  • nourriture épicée
  • Chocolat
  • protéger le patient de toutes sortes de surcharges.

Les cas de tachycardie des sinus physiologiques n'ont pas besoin de traitement médicamenteux. Dans le cadre du traitement de la tachycardie pathologique, il est nécessaire d'éliminer la maladie sous-jacente. Les patients atteints de tachycardie sinusale de nature neurogène doivent consulter un neurologue.

Le traitement lui-même implique l'utilisation de psychothérapie et de sédatifs (luminal, tranquillisants et antipsychotiques: tranquilane, relanium, seduxen).

La tachycardie réflexe (hypovolémie) et compensatrice (anémie, hyperthyroïdie) nécessite l'élimination des causes de leur apparition. Sinon, le résultat d'un traitement visant à abaisser la fréquence cardiaque peut être une forte diminution de la pression artérielle et une aggravation de l'insuffisance hémodynamique.

En cas de tachycardie due à une thyréotoxicose, des β-adrénobloquants sont également utilisés pour le traitement avec des médicaments thyréostatiques prescrits par l'endocrinologue. Les bêtabloquants non sélectifs sont davantage préférés. En cas de contre-indications, il est possible d'utiliser des antagonistes calciques de la série non hydropyridine (vérapamil, diltiazem).

Avec l'apparition d'une tachycardie sinusale chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique, il est possible de prescrire des glycosides cardiaques (digoxine) en association avec des bêtabloquants.

La sélection de la fréquence cardiaque cible pendant le traitement doit être individuelle et tenir compte à la fois de l'état du patient et de sa maladie sous-jacente. Les valeurs cibles de la fréquence cardiaque au repos chez les patients atteints de maladie coronarienne sont de 55 à 60 battements par minute, en l'absence de maladie cardiaque au repos, un adulte ne devrait pas avoir plus de 80 battements par minute.

Il est possible d'augmenter le tonus du nerf vague avec une tachycardie paroxystique en raison d'un massage spécial effectué en appuyant sur les globes oculaires. En l'absence de l'effet d'un traitement non médicamenteux, ils ont recours à la nomination de médicaments antiarythmiques (propafénone, cordarone, etc.).

La tachycardie ventriculaire nécessite la prestation immédiate de soins médicaux qualifiés et une hospitalisation d'urgence.

Dans de rares cas, des méthodes chirurgicales sont utilisées pour traiter la tachycardie persistante, la plus moderne est l'ablation par radiofréquence du site myocardique arythmique (cautérisation de la zone affectée afin de rétablir un rythme normal).

Médicament

Pour réduire la charge sur le cœur, réduire la réactivité du système conducteur et bloquer les effets sympathiques sur le muscle cardiaque, des médicaments du groupe des bloqueurs bêta-adrénergiques sont utilisés.

Il n'y a pas si longtemps, au cours d'études cliniques, les scientifiques ont prouvé que l'utilisation de ces produits pharmaceutiques réduisait plusieurs fois le taux de mortalité chez les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires.

Parmi les préparations à base de plantes utilisées pour traiter les tachyarythmies, il convient de distinguer un groupe de glycosides cardiaques.

Ils réduisent la conductivité dans le nœud auriculo-ventriculaire, réduisent la charge sur le cœur et aident à réduire le nombre de contractions cardiaques par minute. Cependant, le traitement de la tachycardie cardiaque avec des glycosides cardiaques, ainsi que l'utilisation d'autres médicaments anti-arythmiques, doivent être effectués sous stricte surveillance médicale.

De plus, les glycosides cardiaques sont pris selon un schéma spécial (principe de numérisation) et ne peuvent être annulés seuls. De telles précautions sont nécessaires afin de prévenir la survenue d'un blocage auriculo-ventriculaire - la principale complication de la prise de glycosides cardiaques.

Si la tachycardie était le résultat d'un bouleversement émotionnel fort ou d'une situation stressante, des remèdes plus traditionnels et bien connus, tels que les comprimés de Corvalol, Valocardin, Validol et d'autres, conviennent à son élimination.

Ils aident non seulement à soulager la tension nerveuse et à se calmer, mais également à réduire le rythme cardiaque. Dans ce cas, certaines méthodes de traitement alternatives peuvent également être utilisées. Il peut s'agir de diverses préparations sédatives, de tisanes, d'infusions d'herbes apaisantes, telles que la valériane, la cyanose, le houblon, l'agripaume et de nombreux autres remèdes populaires.

La thérapie vise tout d'abord à éliminer la cause de la survenue d'un rythme cardiaque, et ce n'est qu'alors que des médicaments sont sélectionnés pour réduire le pouls. Les médicaments antiarythmiques ont de nombreux effets secondaires et ils sont prescrits avec prudence.

Dans les cas bénins, les patients peuvent se voir prescrire des remèdes naturels à base de plantes:

Un bon effet est l'utilisation de Corvalol. Ces médicaments aident à réduire l'excitabilité et à améliorer le sommeil. Souvent, le traitement de la maladie sous-jacente et l'utilisation de préparations à base de plantes fournissent l'effet thérapeutique nécessaire.

Si l'administration de sédatifs est inefficace ou si la cause de l'attaque ne peut pas être éliminée, le patient est sélectionné un antiarythmique en tenant compte des caractéristiques de la maladie sous-jacente.

Selon la pathologie sous-jacente, le patient se voit prescrire les médicaments suivants:

  • Vérapamil;
  • Cordar;
  • Rhythmylène
  • Anaprilin;
  • Etatsizin;
  • Diltiazem
  • Bisoprolol;
  • L'adénosine;
  • Atenolol

La liste des médicaments antiarythmiques est longue, mais principalement à des fins thérapeutiques, des antagonistes du calcium et des bloqueurs adrénergiques sont utilisés. Remarque!

Avec l'inefficacité du traitement médicamenteux, un traitement chirurgical est indiqué. Pendant l'opération, un stimulateur cardiaque artificiel est installé, qui est responsable de la fréquence cardiaque.

Traitement de la tachycardie à domicile

Le traitement de la tachycardie à domicile vise à réduire le nombre de contractions cardiaques et à normaliser la fonction cardiaque. Pour cela, différents moyens et médicaments sont utilisés:

Parmi tous les remèdes populaires contre la tachycardie, une herbe comme l'ajonc à colorants se distingue. Il est prescrit dans les cas où la maladie est gravement négligée et où il n'y a plus d'espoir pour d'autres médicaments et médicaments.

Donc, nous vous suggérons de faire une telle infusion: 2 cuillères à soupe d'ajoncs au gingembre séché versez 2 tasses d'eau bouillante, laissez reposer 20 minutes et filtrez. Buvez 3-4 fois par jour pour 100 ml.

Vous pouvez traiter les palpitations cardiaques à l'aide d'ajonc épineux. Les graines sèches de cette plante doivent être écrasées dans un moulin à café et prises 3 fois par jour pour 1/3 cuillère à café. Vous pouvez diluer la poudre d'ajonc avec de l'eau ou mélanger avec du miel (cela adoucira le goût désagréable de la plante).

Voici une autre recette pour utiliser des ajoncs épineux: versez 400 ml de vodka dans un verre d'herbe, fermez-le hermétiquement avec un couvercle et laissez-le dans un endroit sombre pendant 14 jours, puis filtrez. Prendre 3 fois par jour pour 10 ml de teinture d'alcool, en le diluant avec 50 ml d'eau.

Certains herboristes conseillent de faire de la teinture d'alcool à partir des graines d'ajoncs épineux. Il est préparé comme ceci: 2 cuillères à soupe de graines sont versées dans 100 ml de vodka et insistées pendant 10 jours, après quoi elles sont filtrées. Prendre 3 fois par jour pendant 20 à 30 gouttes jusqu'à disparition complète de la tachycardie.

Si vous vous demandez comment traiter la tachycardie, gardez toujours à portée de main les fruits et les fleurs d'aubépine. Ils aident à renforcer et à réguler le cœur, à éliminer l'arythmie.

Le bouillon d'aubépine est un excellent remède contre divers types de stress et de névrose causés par l'insomnie, l'essoufflement, les palpitations cardiaques. L'aubépine a également un effet diurétique, éliminant l'excès de liquide du corps, abaissant ainsi la pression artérielle.

Donc, aux premiers signes de tachycardie, vous devez faire cette potion: versez une poignée de fruits ou de fleurs d'aubépine avec 1 litre d'eau, faites bouillir pendant 5 minutes et laissez refroidir. Comment utiliser? 0,5 tasse de bouillon 3 fois par jour avant les repas.

Si nous parlons du traitement de la tachycardie avec des remèdes populaires, alors vous devez certainement parler d'une plante aussi merveilleuse que l'adonis.

Voici notre recette: faire bouillir 1 litre d'eau et ajouter 2 cuillères à soupe d'adonis de printemps. Sur un petit feu, vous devez faire bouillir la potion pendant 5-7 minutes, puis refroidir et filtrer.

Comment utiliser? Adultes - 1 cuillère à soupe 3 fois par jour, enfants de moins de 12 ans - 1 cuillère à café 1 fois par jour avant les repas. En utilisant ce médicament en seulement un mois, vous pouvez guérir complètement la tachycardie cardiaque.

Collection de fines herbes numéro 1.

Vous pouvez traiter la tachycardie avec des remèdes populaires en utilisant cette collection:

  • Herbe de mélisse - 40 g
  • Fleurs de tilleul - 40 g
  • Ortie - 20 g
  • Camomille - 20 g
  • Mélanger soigneusement tous les ingrédients.

Prendre 1 cuillère à soupe de la collection et verser 1 tasse d'eau bouillante, insister sous le couvercle pendant 5 minutes, puis boire dans une gorgée. Ce remède doit être pris 3 fois par jour et chaque fois que vous devez faire une nouvelle portion de perfusion.

En seulement 2-3 mois, vous remarquerez que ces remèdes populaires vous ont complètement épargné des symptômes désagréables dans le cœur.

Collection de fines herbes numéro 2.

Voici une autre façon de traiter la tachycardie. Prenez ces herbes:

  • Menthe - 100 g
  • Mélisse - 100g
  • Agripaume - 50 g
  • Lavande - 50 g

Tout cela doit être soigneusement mélangé. Ensuite, prenez 1 cuillère à soupe du mélange, versez 1 litre d'eau et laissez mijoter pendant 7 à 8 minutes.

Une fois le bouillon refroidi, il doit être filtré. Pendant la journée, vous devez boire 2-3 verres de ce médicament. Après quelques jours, vous remarquerez que vous vous sentez beaucoup mieux et après quelques mois de traitement, la tachycardie disparaîtra complètement.

Collection de fines herbes numéro 3.

Voici une autre recette de tisane qui aidera à traiter avec succès la tachycardie:

  • Fleurs de camomille - 100 g
  • Fleurs de tournesol - 100 g
  • Heather - 50 g
  • Feuilles de cassis - 50 g
  • Feuilles de mélisse - 20 g
  • Feuilles de menthe - 20 g

Comment cuisiner: bien mélanger tous les ingrédients. Prendre 2 cuillères à soupe du mélange et verser dans une bouteille thermos de 2 litres. Versez de l'eau bouillante sur les herbes, fermez le couvercle et laissez reposer 4 à 5 heures. Ce liquide doit être pris 1 verre 3 fois par jour. Il peut être sucré avec du miel ou du sucre.

Récolte à base de plantes numéro 4

Toute personne atteinte de tachycardie sait à quel point il est difficile de la guérir. Mais les herboristes connaissent des milliers de recettes pour lutter contre cette maladie. Par exemple, essayez cette potion:

  • Herbe d'ortie - 100 g
  • Feuilles de bouleau - 100 g
  • Ginkgo biloba - 15 g
  • Feuilles de Schisandra - 50 g
  • Gui - 100 g

Comment faire cuire: prenez 1 cuillère à café d'un mélange d'herbes et versez-le avec 1 tasse d'eau bouillante. Couvrir et attendre 5 à 10 minutes, puis boire à petites gorgées.

Nous vous recommandons de prendre cet outil avant le coucher afin de stabiliser le rythme cardiaque et de vous endormir facilement.

Nos arrière-grands-mères savaient très bien comment traiter la tachycardie sans médecins et sans médicaments coûteux. Ils l'ont traitée avec un baume cicatrisant:

  • Ail - 10 têtes
  • Miel naturel - 1 litre
  • Citrons - 10 pièces

Prendre 10 têtes d'ail (têtes, pas de clous de girofle), les peler et les râper sur une râpe fine. Pressez le jus des citrons séparément.

Mélanger l'ail et le jus de citron avec du miel et laisser dans un récipient hermétique pendant 10 jours dans un endroit sombre et frais. Ensuite, consommez 1 cuillère à café de ce baume 4 fois par jour. Avant de l'avaler, vous devez dissoudre soigneusement le baume dans votre bouche, bien que ce soit désagréable.

Avec l'aide d'un tel médicament, vous pouvez guérir la tachycardie cardiaque pour toujours. Soit dit en passant, de nombreux guérisseurs disent que vous devez prendre ce baume tout au long de votre vie, et vous n'aurez alors peur d'aucune maladie.

Et maintenant, nous allons parler de la façon de traiter la tachycardie avec un mélange très savoureux et sain de noix, de miel et de chocolat. Pas besoin d'être surpris: le fait est que les produits ci-dessus sont riches en magnésium, à savoir que cet élément fait partie intégrante des enzymes qui inhibent l'afflux de calcium dans les cellules atteintes de myocardite, affectant le rythme cardiaque normal.

Alors, mélangez les ingrédients suivants dans le pot: Miel naturel - 1 l. Amandes hachées - 100 g. Noix hachées - 100 g. Chocolat noir naturel haché - 100 g. Cacao - 100g. Essayez d'utiliser ce mélange tous les matins pour 1 cuillère à soupe (conservez-le au réfrigérateur), et bientôt vous remarquerez que vous n'avez plus de problèmes cardiaques.

Les feuilles de vigne contiennent l'antioxydant bien connu - le resvératrol, qui renforce les veines et leur donne de la souplesse. Le fait est que le resvératrol empêche la dégradation des protéines - l'élastine et le collagène - le matériau de construction à partir duquel les parois des vaisseaux sanguins sont fabriquées.

En conséquence, les feuilles de vigne empêchent la formation de varices, soulagent tous les types d'œdème, améliorent la circulation sanguine dans les membres et protègent les vaisseaux de la destruction.

Les substances actives contenues dans ces plantes ont également un effet antispasmodique, abaissent la tension artérielle et ralentissent le rythme cardiaque. Préparez une telle décoction: 1 tasse de feuilles de vigne finement hachées, versez 1 litre d'eau chaude et faites bouillir pendant 5-7 minutes.

Après cela, attendez que le produit ait refroidi et filtrez-le. Le bouillon doit être bu une demi-tasse 2 fois par jour entre les repas. La durée du traitement dure 10 à 20 jours, en fonction de la négligence de la maladie.

Complications de la tachycardie

  • L'asthme cardiaque.
  • Hypertension artérielle.
  • Arrêt cardiaque.
  • AVC hémorragique ou ischémique.
  • Infarctus aigu du myocarde.
  • Changements de fréquence cardiaque.
  • Oedème pulmonaire.
  • Manger
  • Mort biologique. Afin de détecter en temps opportun les premiers signes de cette maladie, vous devez subir un examen médical complet chaque année, puis son traitement sera plus efficace.

Prophylaxie et pronostic

Pour la prévention de la tachycardie, il est très important:

  • Traiter en temps opportun les maladies concomitantes;
  • Pour effectuer des exercices physiques;
  • Adhérez à une alimentation rationnelle;
  • Prenez des vitamines et des minéraux.

Pour prévenir la tachycardie dans le contexte de maladies du système cardiovasculaire et d'autres pathologies chroniques, il est nécessaire de surveiller en permanence les indicateurs et de suivre le plan de traitement.

L'activité physique quotidienne stimule le cœur et rend le myocarde plus résilient et résistant aux facteurs externes. Il est conseillé de coordonner l'intensité des exercices avec votre médecin, mais une demi-heure de marche en plein air ne fera de mal à personne.

Les personnes souffrant de tachycardie devraient renoncer aux boissons alcoolisées et aux produits contenant de la caféine et d'autres stimulants. Il sera très utile de réduire la consommation d'aliments gras et de sucre, en les remplaçant par des fruits et légumes. Avec une excitabilité excessive du système nerveux, les tisanes avec un léger effet sédatif aideront.

Souvent, la tachycardie se produit dans le contexte d'un manque de magnésium et de potassium dans le corps. La fonction principale de ces oligo-éléments est de réguler la contraction cyclique et la relaxation du muscle cardiaque. Avant d'utiliser des médicaments, il est préférable de consulter d'abord un médecin.

La tachycardie est un rythme cardiaque rapide provoqué par une pathologie du système cardiovasculaire ou d'autres maladies.

Ce n'est que dans un petit nombre de cas (avec paroxysme de tachycardie nodale) que vous pouvez essayer de faire face vous-même. Pour cela, des tests vagaux sont utilisés (contrainte, induisant un réflexe de vomissement, toux).

Dans tous les autres cas, l'aide d'un médecin est nécessaire, qui soulagera l'attaque soit par l'administration intraveineuse de médicaments ou par une thérapie par impulsions électromagnétiques (en faisant passer le courant dans le cœur). Pour la prévention de la tachycardie, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente, ainsi qu'un mode de vie sain (bonne nutrition et sport).

Pour les personnes en bonne santé, la tachycardie n'a pas de pronostic négatif. Ce phénomène est absolument sans danger pour l'homme avec une manifestation physiologique, même prononcée.

Pour les personnes ayant des antécédents de maladie cardiaque, le pronostic peut être complètement différent. La tachycardie peut perturber de nombreux processus cardiaques et ralentir le traitement.

Les conditions pathologiques de la tachycardie peuvent être très douloureuses pour une personne, provoquer une gêne et entraver le fonctionnement normal du corps. Avec des manifestations fréquentes de tachycardie sans raison physiologique apparente, il est probable que l'arythmie soit apparue comme un symptôme contre une autre maladie.

La bonne étape serait d'aller chez le médecin sans automédication. Sans une définition claire de la cause de la tachycardie, il ne sera pas possible de la guérir complètement et indépendamment.
”Alt =” ”>

Detonic - un médicament unique qui aide à lutter contre l'hypertension à tous les stades de son développement.

Detonic pour la normalisation de la pression

L'effet complexe des composants végétaux du médicament Detonic sur les parois des vaisseaux sanguins et le système nerveux autonome contribuent à une diminution rapide de la pression artérielle. De plus, ce médicament empêche le développement de l'athérosclérose, grâce aux composants uniques impliqués dans la synthèse de la lécithine, un acide aminé qui régule le métabolisme du cholestérol et empêche la formation de plaques athérosclérotiques.

Detonic pas de syndrome de dépendance et de sevrage, car tous les composants du produit sont naturels.

Informations détaillées sur Detonic se trouve sur la page du fabricant www.detonicnd.com.

Peut-être voulez-vous connaître le nouveau médicament - Cardiol, qui normalise parfaitement la pression artérielle. Cardiol les capsules sont un excellent outil pour la prévention de nombreuses maladies cardiaques, car elles contiennent des composants uniques. Ce médicament est supérieur dans ses propriétés thérapeutiques à ces médicaments: Cardiline, Recardio, Detonic. Si vous souhaitez des informations détaillées sur Cardiol, Aller à la site web du fabricantVous y trouverez des réponses aux questions liées à l'utilisation de ce médicament, les avis des clients et les médecins. Vous pouvez également découvrir Cardiol capsules dans votre pays et les conditions de livraison. Certaines personnes parviennent à obtenir une remise de 50% sur l'achat de ce médicament (comment faire et acheter des pilules pour le traitement de l'hypertension pour 39 euros est écrit sur le site officiel du fabricant.)Cardiol capsules pour coeur
Tatyana Jakowenko

Rédacteur en chef du Detonic magazine en ligne, cardiologue Yakovenko-Plahotnaya Tatyana. Auteur de plus de 950 articles scientifiques, y compris dans des revues médicales étrangères. Il travaille comme cardiologue dans un hôpital clinique depuis plus de 12 ans. Il possède des méthodes modernes de diagnostic et de traitement des maladies cardiovasculaires et les met en œuvre dans ses activités professionnelles. Par exemple, il utilise des méthodes de réanimation du cœur, le décodage de l'ECG, des tests fonctionnels, l'ergométrie cyclique et connaît très bien l'échocardiographie.

Depuis 10 ans, elle participe activement à de nombreux colloques et ateliers médicaux pour les médecins - familles, thérapeutes et cardiologues. Il a de nombreuses publications sur un mode de vie sain, le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques et vasculaires.

Il surveille régulièrement les nouvelles publications des revues européennes et américaines de cardiologie, rédige des articles scientifiques, prépare des rapports lors de conférences scientifiques et participe à des congrès européens de cardiologie.

Detonic